Rechercher

cape-point.jpg

Afrique du Sud - L’épopée des Afrikaners

L’épopée des Afrikaners, c’est l’aventure d’un peuple épris d’indépendance qui a écrit son histoire la bible dans une main, le fusil dans l’autre. Les Afrikaners sont les sud-africains blancs, parlant l’afrikaans, langue qui découle du néerlandais du XVIIe siècle mâtiné d’un peu d’allemand, de portugais et de mots d’origine locale.

Le grand Tek

Si les navigateurs portugais sont les premiers à avoir abordé les côtes de l’Afrique du Sud pour rejoindre les Indes, ils sont rapidement supplantés au XVIIè siècle par les Hollandais qui s’installent au Cap à partir de 1652 au nom de la Compagnie néerlandaise des indes orientales.

Pour échapper à l’emprise de la compagnie, des paysans majoritairement hollandais, rejoints par des huguenots français depuis la révocation de l’édit de Nantes, s’éloignent de plus en plus loin à l’intérieur des terres à l’aide de chariots bâchés. Ce sont les trekboers.

Au cours de leurs déplacements, les confrontations avec les populations locales se font de plus en plus importantes. Ils se forgent une identité fondée sur la religion et la supériorité de la race blanche et acquièrent la certitude qu’ils sont un peuple élu de Dieu.


A partir de 1815, la Grande-Bretagne, qui remplace définitivement la tutelle néerlandaise sur la colonie du Cap, interdit l’esclavage et tente d'angliciser les Boers. Ces derniers réagissent par un vaste exode quasi biblique vers une terre promise. Cette épopée, connue sous le nom de Grand Trek, fut magnifiée par l'historiographie afrikaner.

Souffrant de la faim, de la soif, progressant dans des conditions inimaginables, les trekkeurs sont harcelés par les autochtones. En 1837 une colonne de trekboers sous la direction de Piet Reitef atteint la frontière zouloue et demande à leur roi, Dingaan, des terres pour s’installer.

Le roi fait mine d’accepter, invite les colons désarmés dans son Kraal et les fait massacrer. Les trekkers loin de s’avouer vaincus, élisent un nouveau chef Andries Pretorius avec la ferme intention de se venger. Le 16 décembre 1838, devant la rivière Buffalo, Pretorius avec 57 chariots disposés en cercle et près de 500 hommes, affrontent les 15 000 guerriers zoulous.

Chefs et boers d’AmaZulu à un village zoulou de Kraal dans le royaume de Zululand, Afrique du Sud

Boers - Afrique du Sud

La naissance de la nation Afrikans

Face à la puissance de feu des boers, les zoulous sont anéantis. La rivière est rebaptisée « rivière sanglante ». Les boers voient dans cette victoire le signe de leur alliance avec Dieu. Ils sont désormais les Afrikaners : les Africains ! La nation Afrikans est née. Cette épopée donne naissance à la république du Natal annexée quelques années plus tard par les anglais.

Irréductibles, les afrikaners se lancent dans un second Trek qui aboutit à la création des républiques boers du Transvaal en 1852 et de l'État libre d'Orange en 1854. L’indépendance des républiques boers sera encore de courte durée.

La découverte d’or à Kimberley puis de diamant à Johannesburg attise les convoitises britanniques et provoque un accès de xénophobie et de sentiments anti-anglais très fort chez les boers.

Cet antagonisme est à l’origine des guerres anglo-boers. Face à une résistance acharnée et une guérilla insaisissable, le général britannique Kitchener fait enfermer femmes et enfants boers dans les premiers camps de concentration du 20ème siècle où règnent la famine et les épidémies tandis que les fermes sont incendiées.

Battus en 1902, la guerre a provoqué une fracture immense entre anglais et afrikans. Ceux-ci n’auront de cesse à partir de la création de l’union sud-africaine de prendre leur revanche politiquement et de bâtir un état blanc fondé sur la ségrégation raciale.

424.jpg

Avec

Frantz Thille

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé et recevoir nos offres en avant-première.

OK

Brochures

Découvrez nos brochures gratuites pour suivre l'actualité de toutes nos marques (sans engagement).

Suivez-nous !

Pour suivre l'actualité d'Intermèdes retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

INTERMÈDES

Qui sommes-nous ?

L'esprit Intermèdes

Nous contacter

Protection des données et cookies

Conditions de vente

Assurances

Partenaires

Nos gammes

Nous rejoindre

SERVICES

Mon compte

Avantages clients

Programme de parrainage

Recevoir la brochure

Inscription à la newsletter

Devis sur mesure

Offrir un voyage culturel

Groupes, entreprises, CE

Hôtels aéroports

Brochure

Nos voyages culturels

Voyages culturels

Conférenciers

Départs garantis

Offres primos

Nouveautés

Dernières places disponibles

Questions fréquentes

Nos articles et chroniques culturelles

Calendrier de l'avent 2023

Nos thèmes

Circuit culturel

Séjours culturels

Voyages Premium - ex-Hémérys

Croisières culturelles

Voyages en train

Tempo, rythme modéré

Voyages en famille

Voyages musicaux

Randonnées

Nature et grands espaces

Grandes expositions

Noël et Nouvel An

Journées culturelles

Voyages sur-mesure

Moyens de paiement

Qualité certifiée

Charte de qualité Fevad
Récompense Open to Dialog 2014
Noté 4,8 sur 5 sur Trustpilot
Groupama Assurance-crédit & Caution
Membre du SETO

© Copyright Intermèdes 2024

Mentions légales

|

Crédits

|

Plan du site