Carpe Diem à Rome

Ruelles paisibles du Trastevere, Rome - Italie ©GettyImages
Panorama sur la ville de Rome - Italie ©Gettyimages
Café marocchino sur une terrasse à Rome - Italie ©Getty Images
Piazza di Spagna, Rome - Italie ©Getty Images
Piazza Navona, Rome - Italie ©GettyImages
Ingrédients de la cuisine juive de Rome - Italie ©Gettyimages
Forum romain, Rome - Italie ©iStock
Panthéon, Rome - Italie ©Thinkstock Photos
Jardins de la villa Barberini, Castel Gandolfo - Italie ©Wikimedia Commons
Basilique Santa Maria di Trastevere, Rome - Italie ©GettyImages
Spa de votre hôtel Indigo St George 5* ©Indigo St George
Votre chambre à l'hôtel Indigo St George 5* ©Indigo St George
Restaurant de l'hôtel Indigo St George 5* ©Indigo St George

Découverte culturelle et art de vivre à Rome, visite de la Rome antique, baroque et du Trastevere

Séjour

Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

Points forts

  • un petit groupe de 8 à 16 participants ;
  • la visite exclusive des jardins du palais Barberini, résidence d'été des papes à Castel Gandolfo ;
  • un cocktail dînatoire sur le toit-terrasse de l'hôtel ;
  • un tour en calèche pour découvrir les forums ;
  • un dîner dans le restaurant d'un chef italien de renommée.

Introduction détails

Des collections d'antiques aux fresques de Raphaël, en passant par l'âge d'or de la peinture baroque, comme à Saint-Louis-des-Français, vous goûterez à Rome au triomphe de l'art et à l'art de vivre de la Cité éternelle : cette fameuse "dolce vita" qui invite au voyage gourmet plutôt que gourmand. L'hôtel Indigo Rome - St. George situé au cœur du centre historique, vous offrira une facilité d'accès pour visiter les principaux sites et déambuler dans ce musée à ciel ouvert.

Accompagné par un conférencier hédoniste, ce séjour alterne visites culturelles et temps libres pour profiter au mieux de la cité éternelle de Rome.

Itinéraire détails

Carte non contractuelle

Programme détails

1 Vol Paris / Rome, des collections d'antiques du palais Altemps à la peinture baroque à Sant'Agostino

Vol régulier Paris / Rome le matin.
Puis, transfert en autocar privé à l’hôtel pour déposer les bagages.
Déjeuner libre.

Notre séjour débutera par la découverte des collections du musée national romain (notamment les collections Ludovisi et Hohenems) qu'abrite l'élégant palais Altemps, dont les magnifiques salons décorés de fresques constituent un écrin de choix pour de très remarquables statues antiques. Puis, non loin de là, nous verrons l'église Sant'Agostino, située à l'écart des parcours touristiques les plus fréquentés, bien qu'il soit possible d'y contempler un chef-d'oeuvre du Caravage : La Madone des pèlerins.
Revenus à notre hôtel, l'Hôtel Indigo St. George, nous nous détendrons autour d'un cocktail dînatoire sur le toit-terrasse qui nous offrira une magnifique vue sur les toits et les coupoles de la Cité éternelle.
Dîner libre et nuit.

2 Flâneries romaines, entre marché, fresques de la Renaissance et fastes baroques

(Visite sous forme de promenade à pied)
Une première promenade, ce matin, nous permettra d'apprécier le charmant décor environnant de la Via Giulia, et de goûter à l'animation du marché du Campo dei Fiori voisin, dont maraîchers et fleuristes perpétuent la tradition. Puis, chemin faisant, par les ruelles du centre historique, nous gagnerons l'église Santa Maria della Pace (vue extérieure). Outre sa belle et caractéristique façade dessinée par Pierre de Cortone au début du XVIIe siècle, l'église fut enrichie dès le XVIe siècle par un cloître réalisé par Bramante et décoré de fresques de Raphaël.
Puis, nos pas nous conduiront jusqu'à la fameuse piazza Navona, au panthéon (vue extérieure) et à l'église Saint-Louis-des- Français dans laquelle nous pourrons contempler d'autres œuvres du Caravage.
Déjeuner libre.

Parce que la météo est souvent clémente, il est d'usage chez les Romains de manger dehors, sur le pouce, notamment de délicieuses pizzas "à la coupe" ou quelque "focaccia" aux fleurs de courgettes, qui font la réputation de petits établissements du "Centro Storico" comme l'Antico forno Roscioli. Les "trattorie" sont nombreuses également à proposer une cuisine familiale et généreuse, dans la plus pure tradition : pâtes "cacio e pepe" (fromage de brebis et poivre), "saltimbocca", paupiettes de veau, chicorées amères ou croquantes aux saveurs anciennes, étonnantes et authentiques.

Après-midi libre. Chacun de nous pourra tout aussi bien se relaxer à l'hôtel, en profitant de son spa ou en s'installant à son bar, pour déguster un cappuccino, un cocktail ou une glace, que continuer à explorer le centre historique alentour. La Via dei Coronari par exemple, avec ses boutiques de créateurs locaux, ses antiquaires qui font sa renommée et ses petits cafés se prête volontiers à la promenade, à la chine, ou encore à une pause gourmande à la gelateria del Teatro dont les glaces savoureuses se distinguent par l'originalité de leurs parfums : ricotta, figue, amande ou encore romarin...
Dîner libre. Pour le dîner, afin de découvrir les saveurs de la cuisine juive qui participe grandement à la richesse de la gastronomie romaine, il suffit de gagner l'ancien ghetto où de nombreux restaurants entretiennent les traditions, avec les carciofi alla giudia (artichauts frits), les anchois à l'endive, les abats grillés ...
Nuit à l'hôtel.

3 Le Testaccio et les charmes du Trastevere

(Principaux transferts en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous gagnerons Testaccio. Ce quartier qui dans l'Antiquité constituait un port de débarquement de marchandises sur le Tibre, incarne désormais, à l'écart des flux touristiques, une Rome populaire, vivante et gourmande. S'y dressaient en effet les anciens abattoirs de la ville, immense friche aujourd'hui en partie réhabilitée en musée d'art contemporain (MACRO). A proximité, s'étend le marché Testaccio, devenu un haut-lieu de la "Street food" à Rome, dont certaines échoppes font évidemment la part belle aux tripes et autres abats qui sont des fondamentaux de la cuisine traditionnelle romaine.
Déjeuner libre dans le marché en cours de visite.

L'après-midi, nous atteindrons le quartier du Trastevere. Situé "de l’autre côté du Tibre", comme l’indique son nom, ce quartier est sans nul doute le plus authentique de la Cité éternelle, sinon celui dont la douceur et le charme illustrent encore la "dolce vita" romaine, dans le souvenir d'artistes comme Fellini, Moravia ou encore Pasolini. Nous visiterons la belle villa "campagnarde" de la Renaissance, dite Farnesina. Outre son décor réalisé par Sebastiano del Piombo et Peruzzi, nous contemplerons les admirables fresques de Sodoma et de Raphaël.
Puis, au gré de pittoresques ruelles aux façades ocre, nos pas nous conduiront à l'église Santa Maria in Trastevere. Considérée comme l’une des premières églises de Rome, fondée sur un premier sanctuaire datant du IIIe siècle, elle abrite notamment de splendides mosaïques du XIIe siècle.
Dîner au restaurant et retour à l'hôtel pour la nuit.

4 Villégiature romaine : la villa Barberini à Castel Gandolfo

(Environ 50 km aller et retour- excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Nous quitterons Rome ce matin pour rejoindre Castel Gandolfo où les jardins de la villa Barberini, résidence d'été des papes, sont désormais accessibles au public. Dans le cadre d"une visite exclusive (soumise à autorisation), nous découvrirons les élégants parterres et les harmonieuses perspectives du jardin du belvédère, du jardin des magnolias, ainsi que les vestiges antiques d'un théâtre romain et du cryptoportique de Domitien, la villa ayant été bâtie sur les ruines d'une villa de l'empereur romain.
Retour à Rome et déjeuner libre.

Après-midi libre. Les amateurs de shopping devraient trouver leur bonheur sur la proche Via del Corso ou dans la galerie Alberto Sordi dont l'élégante voûte de verre et d'acier du début du XIXe siècle abrite aussi des cafés et la célèbre librairie de la maison d'édition Feltrinelli. Les gourmands ne manqueront pas de faire un arrêt chez le fameux glacier Giolitti tandis que les amoureux de peinture pourront aller contempler les chefs-d'oeuvre de la collection du palais Doria-Pamphilj.

Enfin, nous nous retrouverons dans les alentours du panthéon, pour un dîner d'au-revoir au restaurant "La Rosetta" où excelle le chef Massimo Riccioli, notamment renommé pour l'excellence de ses plats à base de poissons et autres produits de la mer.
Retour à l'hôtel pour la nuit.

5 La voie des forums impériaux en calèche, et retour à Paris

Ce matin, au pas des chevaux, en calèche, nous nous émerveillerons une dernière fois des décors de la Rome antique, en parcourant la majestueuse voie des forums impériaux (vue extérieure) et du Colisée (vue extérieure).
Déjeuner libre.

Puis transfert privé à l’aéroport. Vol régulier pour Paris dans l'après-midi.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels détails

ROME - Hôtel Indigo St. George 5★

Idéalement situé dans la charmante et pittoresque Via Giulia, à proximité des emblématiques places Farnèse et Navone, l'hôtel propose des chambres élégantes dont le décor raffiné évoque les arts de la Renaissance ou du design italien. Matériaux nobles (parquet, marbre...) et prestations nombreuses (bouilloire pour le thé et le café, kit de courtoisie, air conditionné, sèche cheveux, connexion wifi...) sont la garantie d'un séjour confortable, tandis que le bar du toit-terrasse et le spa offrent autant de moments propices à la détente.

https://www.romestgeorge.hotelindigo.com/indigo-ita.htm

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Détails du prix détails

Ce programme comprend :

  • les vols réguliers ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • les transferts et l'excursion à Castel Gandolfo en autocar privé selon le programme ;
  • l'hébergement à l'hôtel Indigo St. George 5*, avec petits déjeuners ;
  • un cocktail dînatoire sur le toit-terrasse de l'hôtel ;
  • un dîner au restaurant, hors boissons ;
  • un dîner au restaurant du chef Massimo Riccioli "La Rosetta", hors boissons ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes ;
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • un audiophone pour une meilleure écoute des commentaires de votre conférencier ;
  • une promenade en calèche ;
  • la taxe de séjour obligatoire ;
  • l'assistance rapatriement.

Ce programme ne comprend pas :

  • les repas mentionnés "libres" ;
  • les boissons ;
  • les pourboires usuels aux guides et chauffeurs ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • le port des bagages ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Vous aurez la possibilité d'assister à une représentation au Teatro Costanzi. Disponibilité et prix : nous consulter.
Nota Bene : dans l'éventualité où le spectacle choisi serait au même horaire qu'un repas inclus, ce dernier ne sera pas remboursé.

Informations relatives aux spectacles : les organisateurs des spectacles garantissent la catégorie des places mais ne peuvent garantir un emplacement unique pour l'ensemble des participants, de ce fait il peut arriver que les participants soient répartis sur plusieurs zones de la même catégorie. Intermèdes décline toute responsabilité en cas d'annulation ou de modification (indépendante de sa volonté) des programmes des spectacles inclus dans les séjours, ainsi que pour tout éventuel désistement d'un ou plusieurs artistes. En cas de changement de prestations, de programmes, et/ou de distributions portés à notre connaissance, nous vous informerions dans les plus brefs délais.

Informations pratiques

Italie

Formalités pour les ressortissants français : une carte d'identité (ou passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : consulat d'Italie 5 boulevard Emile Augier 75016 Paris - Tel. : 01.45.20.78.22. http://www.consparigi.esteri.it

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Adresses utiles :
- Office national du tourisme italien 23 rue de la Paix 75002 Paris - Tel. 01.42.66.03.96/01.42.66.66.68 ;
- Institut culturel italien 50 rue de Varenne 75007 Paris - Tel. : 01.44.39.49.39.

Change : l'Italie fait partie de la zone euro. Comme en France la monnaie est donc l'Euro.

Electricité : les prises italiennes sont alimentées par du courant alternatif 220 volts et acceptent des fiches mâles à deux broches. Mais les fiches italiennes présentent différentes tailles. Par précaution, il convient de se munir d'un adaptateur. Achetez-le avant de partir car vous aurez du mal à en trouver sur place. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bain sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Horaires d'ouverture : banques de 08h30 à 12h45 du lundi au vendredi, magasins de 08h00 à 13h00 et de 15h30 à 19h30 du lundi au samedi.

Pourboires : au restaurant, il est d'usage de laisser un pourboire quand le service n'est pas compris. Un pourboire correspondant à 10 % de la note est considéré comme généreux. Quand un chauffeur de taxi ou un portier d'hôtel s'est montré obligeant, il suffit d'arrondir le coût aux 2 € supérieurs environ.

Santé : aucune précaution particulière. Il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination et de se prémunir contre les moustiques. Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie si vous deviez recevoir des soins médicaux en Europe.

Taxe de séjour : en 2007, l'Italie a décrété une taxe de séjour d'un montant maximum de 5 € par jour, applicable par les municipalités qui le souhaitent. Cette taxe est réinvestie dans les structures et services touristiques.

Téléphone : pour téléphoner depuis l'Italie vers la France, composer le 00 33, suivi des neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).

Tenue vestimentaire : emportez des tenues d'hiver de novembre à mars, et des vêtements plus légers d'avril à octobre. Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques s'effectueront à pied. Il est toujours utile d'emporter un chapeau pour se protéger du soleil au cours des visites en extérieur. Les Italiens sont très attentifs à l'habillement et ils notent immédiatement les vêtements excentriques ou indécents. Dans les lieux de culte, un code vestimentaire strict est imposé : le torse et les épaules doivent être couverts, et les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Italie

Histoire
- Histoire de l'Italie, des origines à nos jours - P. Milza, Fayard
- Histoire de l'Italie , C.Brice, Hatier
- Les Etrusques, Dominique Briquel, Que sais-je ? PUF
- Magna Grecia. Les colonies grecques dans l'Italie antique P.G. Guzzo, Gallimard, coll. « Découvertes »
- La Grande Grèce. Histoire et archéologie - E. Greco - Hachette, coll. « Essais »
- Histoire de la Rome antique, Yann Le Bohec, Que sais-je ? PUF
- Histoire de la Rome antique: Les armes et les mots, Lucien Jerphagnon, Fayard/Pluriel
- Les empires normands d'Orient, P. Aubé, Tempus Perrin/Poche
- L'Italie au Moyen-Âge, Ve - XVe siècles - J.P. Delumau - Hachette
- La République de Venise, Champs Histoire, C. Diehl, Flammarion
- L'Italie de la Renaissance, un monde en mutation, 1378-1494, C. Bec, I Cloulas, B. Jestaz, A. Tenenti, Fayard
- La Civilisation de la Renaissance en Italie, J. Burckhardt Ed. Bartillat
- Histoire de l'Italie du XVIe au XVIIIe siècle, Collectif, Armand Colin
- Voyage dans la Rome Baroque, Patrick Barbier, Grasset
- Italies, Anthologie des voyageurs français au XVIIIe et XIXe siècles, Y.Hersant, Bouquins, Robert Laffont
- Naissance de l'Italie Contemporaine, G. Pécout, Armand Collin
- L'Italie contemporaine : De 1945 à nos jours, M. Lazar, Fayard

Art
- L'art romain, François Baratte, RMN, Petits Manuels de l'Ecole du Louvre
- L'art romain d'Auguste à Constantin, B. Andreae, Picard
- L'art italien, André Chastel, coll. Tout l'Art, Flammarion
- La peinture italienne, Carlo Pirovano, Place Des Victoires Eds
- La peinture italienne du Moyen Âge, Françoise Leroy, Que sais-je? PUF
- L'Art de la Renaissance Italienne, collectif, Ullmann
- La Renaissance dans les cours italiennes, Alison Cole, coll. Tout l'Art, Flammarion
- Renaissance italienne 1460-1500, A. Chastel, Gallimard
- Le Baroque, Victor-Lucien Tapié, Que sais-je ? PUF
- La sculpture baroque italienne - Boucher - Thames & Hudson
- Les jardins des villas italiennes, M. Agnelli, Paris, Albin Michel

Littérature
- La littérature italienne, François Livi, Christian Bec, Que sais-je ? PUF
- La Divine Comédie, Dante Alighieri, Flammarion
- Roland Furieux, L'Arioste, Gallimard
- La Locandiera. Les rustres Carlo Goldoni, Flammarion
- Les fiancés, A Manzoni, Gallimard
- Le guépard, Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Points
- Voyage en Italie, Goethe, Bartillat
- Voyages en Italie, Stendhal, Gallimard
- Le Corricolo. Impressions de voyage à Naples, Alexandre Dumas, Desjonqueres
- Voyage du Condottiere, A.Suares, Le Livre de poche
- Les princes de Francalanza, Frederico de Roberto, Points
- Dictionnaire amoureux de l'Italie, D. Fernandez, Plon
- Naples en fête, Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle Patrick Barbier, Grasset
- La vie silencieuse de Marianna Ucria, Dacia Maraini, Robert Laffont
- Venise, histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, Delphine Gachet et Alessandro Scarsella (dir), collection Bouquins, Robert Laffont

Rome

Guides
- Rome : Guides Bleus, Hachette Tourisme
- Un grand week-end à Rome, Hachette Tourisme
- Rome, Geo guide, Gallimard
- Cartoville Rome, Gallimard
- O. ERCOLI, D. BROTOT, Rome, Guides Voir, Hachette

Art, Histoire
- Y.LE BOHEC, Rome, ville et capitale, Editions du temps
- F. NIZET, 17 promenades d'architecture dans Rome, Renaissance du Livre
- S. BAJARD, R. BENCINI, Palais et jardins de Rome, Terrail
- SENGES, Ruines de Rome, Verticales
- F. COARELLI, R. HANOUNE, Guide archéologique de Rome, Hachette Littératures
- C. SCARRE, C. CANTONI, J. GAILLARD, Atlas de la Rome antique, éditions Autrement
- D. CASALINO, V. NOE, D. ARASSE, Saint-Pierre de Rome, éditions Citadelles et Mazenod
- M. BUSSAGLI, L'Art de Rome, éditions Mengès
- P. GROS, Architecture romaine, vol. I et II, Picard

Editions Faton
- Dossiers d'archéologie n° 217 - L'archéologie au Vatican, 1996
- Dossiers d'Archéologie n°336 - Rome et ses palais
- Archéologia n°105 - Les origines de Rome
- Histoire Antique & Médiévale n°8 - Rome Impériale
- Histoire Antique & Médiévale n°4 - Rome

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

 
Ouverture des inscriptions prochainement.

Les inscriptions sur ce départ ne sont pas encore ouvertes

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les inscriptions seront ouvertes.

Les dates de départ seront affichées prochainement.