La gloire des Etrusques

Rome ©Gettyimages
statue étrusque ©Gettyimages
Nécropole de Cerveteri - Italie ©Getty Images
Tombeau de nécropole de Tarquinia ©Gettyimages
Orvieto, Ombrie - Italie ©iStock

Circuit en Italie, visite culturelle de Rome, Cerveteri, Tarquinia et Orvieto

Circuit 6 jours - 5 nuits

Points forts

  • les collections étrusques de la villa Giulia à Rome ;
  • les nécropoles de Cerveteri et Tarquinia classées au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
  • le puits de San Patrizio à Orvieto ;
  • le lac de Bolsena.

Introduction détails

Avec François Michel, docteur en histoire et archéologie de l'Antiquité.

"Il y a dans les nécropoles étrusques une étrange immobilité, une curieuse impression de repos... Tout l'air est imprégné de paix, de calme, et l'on a l'impression de quelque chose de salutaire pour l'âme." D.H. Lawrence, comme tant d'autres écrivains avant lui, était tombé sous le charme de cette civilisation qui lui semblait empreinte d'un indéfinissable mystère. Déjà les historiens antiques, tel qu'Hérodote, s'étaient interrogés sur la provenance de ce peuple à part, si puissant et si brillant aux VIIe et VIe siècles avant J.-C. et dont l’influence s'étendait jusqu’à Rome. Ses nécropoles, villes des morts, témoignent encore de sa grandeur passée : des tumuli se dressent vers le ciel, tandis que d’autres tombes s’ornent de splendides peintures évoquant les croyances religieuses étrusques. Son déclin s’amorça au début du Ve siècle, lorsque les Grecs de Syracuse lui infligèrent une sévère défaite en 474 avant notre ère, dans les eaux de Cumes. Puis Rome qui par ailleurs l’accusait d’une grande légèreté de mœurs, l’absorba progressivement à partir du IVe siècle avant J.-C. L’étude des relations commerciales à travers la Méditerranée et de la permanence des traditions locales, attestées par l’archéologie, ont levé aujourd’hui le voile du "mystère étrusque", sans pour autant estomper la poésie d’une grande civilisation disparue à redécouvrir.

Voyage en partenariat avec les Éditions Faton. À découvrir notamment Histoire Antique & Médiévale Hors Série n° 37 - Les Étrusques et la Méditerranée ; Archéologia n° 513 - Les Étrusques, un hymne à la vie.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme détails

1 Vol Paris / Rome, Cerveteri, Tarquinia

Le matin, vol Paris / Rome. A l'arrivée, transfert en autocar (environ 40 km).
Déjeuner libre.

L'après-midi, nous atteindrons Cerveteri, l’antique Caere, dont nous découvrirons la nécropole avec ses tombes en forme de tumulus, "énormes mottes herbeuses, ceinturées d'antiques pierres : dans la grande allée centrale s'attarde comme une sorte de bonheur familier." - Lawrence. La tombe des reliefs, ornée de stucs remarquables, entourait pour l’éternité le mort de ses objets familiers, représentés sur les murs.
Route pour Tarquinia (environ 55 km).
Dîner et nuit à l'hôtel.

2 Tarquinia

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
Notre journée sera dédiée à la découverte de Tarquinia, puissante cité étrusque juchée sur une colline qui domine l’horizon, qui a conservé ses anciennes murailles, son château et ses églises.
Nous commencerons par visiter le palais Vitelleschi et le superbe musée qu'il abrite. Outre sa collection de vases grecs et les remarquables peintures déposées des tombes de la nécropole voisine, il conserve les chevaux ailés, sculpture peinte qui ornait le fronton d’un temple (Les petits chevaux de Tarquinia de Marguerite Duras).
Déjeuner libre.

L'après-midi, nous verrons la nécropole avec ses tombes peintes représentant des scènes reflétant la vie des défunts : la tombe des taureaux, celle des augures avec ses jeux funéraires rituels, celle de la chasse et de la pêche d’une étonnante fraîcheur, celle des lionnes, de l’ogre, des boucliers...
Dîner et nuit à l'hôtel.

3 Vulci, Bolsena

(Environ 75 km- excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous découvrirons Vulci dont le parc archéologique abrite les vestiges d’une antique cité étrusque ( murailles, temple, sépultures…).
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous découvrirons le château médiéval et son musée. Puis, nous atteindrons le lac de Bolsena, petite mer intérieure qui recouvre le cratère d'ancien volcan des monts Vulsini.
Dîner libre et nuit à l'hôtel.

4 Une Etrurie confidentielle : Pitigliano, Sovana

(Environ 80 km- excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous irons à la frontière des provinces de la Toscane et du Latium, c'est-à-dire dans la partie méridionale de la Toscane où se concentrait un nombre important de cités de l'Etrurie antique, parmi lesquelles Pitigliano. La ville éblouit le visiteur par sa situation exceptionnelle, perchée au-dessus d'une gorge profonde, sur des falaises creusées d'antiques tombeaux étrusques et de grottes servant de caves naturelles propices à une production locale de vins reconnus. Fief historique des Orsini, la ville accueillit également des réfugiés juifs au XVIe siècle comme en témoigne son ghetto surnommé "la petite Jérusalem".
Déjeuner libre en cours de visite.

L'après-midi, nous irons à Sovana reprendre contact avec la civilisation étrusque en visitant les nécropoles et les "vie cave" - des routes creusées dans le rocher- avant de gagner le centre historique dont la splendide cathédrale témoigne d'une prospérité révolue.
Retour à Bolsena. Dîner et nuit à l'hôtel.

5 Les riches heures d'Orvieto : des Etrusques à la Renaissance

(Environ 25 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous prendrons la route pour Orvieto, l'antique Volsinii, où nous verrons comment la structure de sa nécropole du "Crocifisso del Tufo" reflète celle de villes étrusques disparues : les tombes bâties sont alignées, regroupées en îlots et parcourues de rues à l’implantation orthogonale.
Mais la ville est également connue pour son remarquable Duomo. Outre une magnifique façade de marbres et de mosaïques polychromes, l'édifice abrite des fresques de Fra Angelico et de Luca Signorelli.
Déjeuner libre.

L’après-midi, nous flânerons dans le centre historique dit le « quartiere vecchio », riche en édifices médiévaux tel le palazzo del Popolo ( vue extérieure). Nous visiterons notamment le puits de San Patrizio, remarquable réalisation de Sangallo le Jeune, à la demande du pape Clément VII qui trouva refuge à Orvieto après le sac de Rome en 1527.
Dîner et nuit à l’hôtel.

6 Le musée étrusque de la villa Giulia à Rome, et retour à Paris

(Environ 120 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous gagnerons Rome pour visiter le musée de la villa Giulia qui abrite les collections étrusques les plus importantes et les plus variées, en particulier le Sarcophage des époux, semblable à celui du Louvre, où l’homme et la femme, enlacés, ont un sourire figé dans l’éternité. Ses sculptures et ses vases peints nous mèneront de la civilisation villanovienne jusqu’au monde étrusco-romain, en passant par la Grèce. De superbes pièces d’orfèvrerie, telle la plaque d’or Bernadini, ornée d’animaux minuscules, révèlent un prodigieux talent.
Déjeuner libre.

Puis, transfert à l'aéroport de Rome, et vol pour Paris.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Informations pratiques

Italie

Formalités pour les ressortissants français : une carte d'identité (ou passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : consulat d'Italie 5 boulevard Emile Augier 75016 Paris - Tel. : 01.45.20.78.22. http://www.consparigi.esteri.it

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Adresses utiles :
- Office national du tourisme italien 23 rue de la Paix 75002 Paris - Tel. 01.42.66.03.96/01.42.66.66.68 ;
- Institut culturel italien 50 rue de Varenne 75007 Paris - Tel. : 01.44.39.49.39.

Change : l'Italie fait partie de la zone euro. Comme en France la monnaie est donc l'Euro.

Electricité : les prises italiennes sont alimentées par du courant alternatif 220 volts et acceptent des fiches mâles à deux broches. Mais les fiches italiennes présentent différentes tailles. Par précaution, il convient de se munir d'un adaptateur. Achetez-le avant de partir car vous aurez du mal à en trouver sur place. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bain sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Horaires d'ouverture : banques de 08h30 à 12h45 du lundi au vendredi, magasins de 08h00 à 13h00 et de 15h30 à 19h30 du lundi au samedi.

Pourboires : au restaurant, il est d'usage de laisser un pourboire quand le service n'est pas compris. Un pourboire correspondant à 10 % de la note est considéré comme généreux. Quand un chauffeur de taxi ou un portier d'hôtel s'est montré obligeant, il suffit d'arrondir le coût aux 2 € supérieurs environ.

Santé : aucune précaution particulière. Il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination et de se prémunir contre les moustiques. Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie si vous deviez recevoir des soins médicaux en Europe.

Taxe de séjour : en 2007, l'Italie a décrété une taxe de séjour d'un montant maximum de 5 € par jour, applicable par les municipalités qui le souhaitent. Cette taxe est réinvestie dans les structures et services touristiques.

Téléphone : pour téléphoner depuis l'Italie vers la France, composer le 00 33, suivi des neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).

Tenue vestimentaire : emportez des tenues d'hiver de novembre à mars, et des vêtements plus légers d'avril à octobre. Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques s'effectueront à pied. Il est toujours utile d'emporter un chapeau pour se protéger du soleil au cours des visites en extérieur. Les Italiens sont très attentifs à l'habillement et ils notent immédiatement les vêtements excentriques ou indécents. Dans les lieux de culte, un code vestimentaire strict est imposé : le torse et les épaules doivent être couverts, et les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

  • S. BAJARD, R. BENCINI, Palais et jardins de Rome, Terrail, 1999
  • L. DE MEDICI, Splendeur des jardins italiens, Jardins, 2001
  • P. GRIMAL, Les jardins romains, Paris, Fayard, 1984.
  • M. MOSSER, G. TEYSSOT, Histoire des jardins, de la Renaissance à nos jours, Paris, Flammarion, 1991.
  • J. PIGEAUD, Histoire des jardins, Lieux et imaginaires, PUF, 2001.
  • M. AGNELLI, Les jardins des villas italiennes, Paris, Albin Michel, 1988.
  • V. RUSSELL, H. MORITA, Jardins d'Italie d'Edith Wharton, Paris, Albin Michel, 1998.
  • B. et R. KAYSER, L'Amour des jardins, célébré par les écrivains, Paris, Arléa, 1986.
  • T. OLAF ENGE, C. F. SCHROER, L'Architecture des jardins en Europe, 1450-1800, Cologne, Taschen, 1990.
  • G. BAZIN, Paradeisos ou l'Art du jardin, Paris, Chêne, 1988.
  • E. WHARTON, Villas et jardins d'Italie, Paris, Salvy, 1995.
  • G. DESNOYERS, La villa d'Este à Tivoli ou le songe d'Hippolyte : un rêve d'immortalité héliaque, Paris, Myrobolan, 2002.
  • S. BAJARD, Palais et jardins de Rome, Paris, Terrail, 1996.
  • F. NIZET, 17 promenades d'architecture dans Rome, Renaissance du Livre, 1997
  • S. FROMMEL, Méthodes en histoire de l'architecture, Monum, éd. du Patrimoine, Paris, 2002
  • S. FROMMEL, Sebastiano Serlio : architecte de la Renaissance, Gallimard, Paris, 2002.
    BIBLIOGRAPHIE ÉTRUSQUES

  • Jean-Paul THUILLIER, Les Etrusques. La fin d'un mystère ?, Gallimard, coll. Découvertes

Éditions Faton

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

 Du 19 au 24 oct. 2021
Ouverture des inscriptions prochainement. Les dates sont susceptibles de changer.
autres dates
M'alerter

Les inscriptions sur ce départ ne sont pas encore ouvertes

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les inscriptions seront ouvertes.

Autres départs

 19 - 24 oct. 2021
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes