content

La naissance de l’opéra : du retour à l’Antiquité aux prémices de l’opéra baroque

Les pionniers de l’opéra

Le 14 janvier 1573 à Florence, au domicile du comte Giovanni Bardi, se réunit pour la première fois un cercle d’érudits, d’humanistes et de musiciens, la Camerata fiorentina (ou Camerata de Bardi). Dans la dynamique de la Renaissance, on y tente de retrouver l’essence du théâtre antique, parlé, chanté et dansé.

La musique vocale polyphonique complexe, alors en vigueur, empêche de comprendre le sens du texte, alors que la musique devrait l’exalter et en traduire les affects. S’ensuivent les premières expériences de Jacopo Peri, Giulio Caccini et Emilio de Cavalieri entre autres, avec la création de La Pellegrina (1579) et au détour des années 1600 Daphne, Euridice

L'opéra est né : c’est une histoire mise en musique, où tous les rôles sont chantés ou déclamés avec un accompagnement orchestral. Ainsi s’élabore le fameux recitar cantando, qu'on pourrait traduire par "déclamation chantée" ou récitatif.

Venise : la capitale de l’opéra

Claudio Monteverdi créé à Mantoue en 1607 l’Orfeo, le premier grand chef-d’œuvre de l’opéra. En 1613, il obtient le poste prestigieux de maître de chapelle de la basilique Saint-Marc. Il compose en même temps des opéras, en développant l’aria, chant traduisant l’émotion beaucoup plus que le récitatif. Venise devient alors la capitale de l’opéra au XVIIe siècle (11 salles à la fin du siècle, avec des théâtres publics, une innovation).

Peu avant sa mort en 1643, alors qu’il est déjà une légende dans l’Europe entière, il compose en 1640 Il ritorno d'Ulisse in patria (Le Retour d'Ulysse dans sa patrie), créé au Teatro SS. Giovanni e Paolo.

L’œuvre est fondée sur les derniers livres de l’Odyssée d’Homère. Ce thème inscrit l’œuvre dans le courant du retour à l’Antiquité de la Renaissance, mais il donne aux protagonistes des caractères humains passionnés, source d’expressivité qui se traduit dans ses arias, qui ouvrent la voie à l’opéra baroque.

Théâtre de la Fenice à Venise

La Fenice

Par Thierry Soulard

Assistez à l’opéra de Monteverdi Il ritorno d'Ulisse in patria au festival de Beaune. Cliquez ici pour en savoir plus !

« Passions vénitiennes », l’opéra baroque italien au festival de la Chaise Dieu : inscrivez-vous vite, il ne reste plus que quelques places !

Les conférences de Thierry Soulard sur la naissance de l’opéra sont également disponibles en replay, en cliquant sur ce lien.

Contacts

01 45 61 90 90

info@intermedes.com

Par formulaire

Questions fréquentes

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé et recevoir nos offres en avant-première.

OK

Brochures 2022

Découvrez nos brochures gratuites pour suivre l’actualité de toutes nos marques (sans engagement).

Suivez-nous !

Pour suivre l’actualité d’Intermèdes retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

INTERMÈDES

Qui sommes-nous ?

L’esprit Intermèdes

Nous contacter

Protection des données et cookies

Conditions de vente

Assurances

Partenaires

Nos gammes

SERVICES

Avantages clients

Recevoir la brochure

Inscription à la newsletter

Devis sur-mesure

Groupes, entreprises, CE

Offrir un voyage culturel

Hôtels aéroports

Nos brochures

Nos voyages culturels

Destinations proposées

Nos conférenciers accompagnateurs

Départs garantis

Offres primos

Nouveautés

Tous nos thèmes

Questions fréquentes

Nos articles et chroniques

Nos marques

Intermèdes, le voyage culturel avec conférencier

Hémérys, le voyage culturel d’exception

Sentiers des Arts, la randonnée culturelle

Orients, sur les Routes de la soie

Voyages sur-mesure

Conférences culturelles

Moyens de paiement

Qualité certifiée

Charte de qualité Fevad
Récompense Open to Dialog 2014
Noté 4,7 sur 5 sur Trustpilot
Garantie financière Atradius
Membre du SETO

© Copyright Intermèdes 2022

Mentions légales

|

Crédits

|

Plan du site