Exposition Universelle : Milano 2015. Nourrir la planète, énergie pour la vie.

La ville de Milan accueillera du 1e mai au 31 octobre une exposition universelle consacrée à l'alimentation et à ses enjeux. Sur une centaine d'hectares, nations et institutions internationales aborderont les enjeux de la production et de la consommation alimentaire dans le monde, des pénuries aux excès et surtout l'avenir d'un domaine fondamental...

L'exposition est aménagée à proximité du centre de Milan et sera reliée par autoroutes aux aéroports de la ville. L'accès par le train et le métro facilitera la visite des quelques 20 millions de visiteurs attendus. L'ensemble des structures a été installée dans une zone périurbaine anciennement industrielle en complément du palais des congrès des Fiera Milano construit en 2005.

Les pavillons seront répartis sur deux axes principaux, les organisateurs ont associé ce principe à celui du Cardo et du Décumanus romains. L'artère principale réunira les 53 pavillons de pays ainsi qu'une partie des installations thématiques. L'axe secondaire sera consacré aux représentations des régions italiennes et au pavillon national.

Cinq halls thématiques seront répartis dans l'exposition. Le pavillon Zéro, hall d'entrée largement ouvert servira à l'accueil des visiteurs, à leur information générale et à l'orientation sur le site. La thématique générale de l'Exposition « Nourrir la planète, l'énergie pour la vie » sera ici introduite en collaboration avec les Nations Unis.
La thématique de la biodiversité sera abordée dans un parc de 14 000m2, les visiteurs pourront y découvrir la richesse et la diversité de la vie au sein d'un éco-système.
Le département de l'alimentation du futur, divisé sur deux bâtiments identiques, présentera en utilisant les techniques multimédia ce que pourrait être la chaîne alimentaire dans le futur, ainsi que sa diversification vers les bio carburants par exemple.
Divisé entre l'exposition Universelle et la Triennale de Milan, la « nourriture dans l'art » sera représentée par plusieurs œuvres d'artistes contemporains – dont certaines seront conservées par la ville de Milan après la manifestation, mais également de façon plus classique au travers des sujets des natures mortes ou du banquet.
Le parc des enfants : cette zone réservée aux enfants et aux familles permettra au jeune public de s'approprier un aspect de l'Exposition Universelle, mais aussi aux intervenants d'offrir une approche ludique aux consommateurs du futur.

L'organisation de l'Exposition Universelle a souhaité également attirer l'attention des visiteurs sur neuf productions communes à l'humanité, ces pavillons traités comme des cours ouvertes réuniront plusieurs pays, cette approche permettra à certains états qui n'ont pas souhaité aménager un pavillon distinct de participer à la manifestation, mais également aux pays liés à ces produits de participer à une présentation et à une réflexion sur l'avenir de notre consommation. Ces neuf groupements seront consacrés au riz, au cacao, au café, aux céréales, aux fruits et légumes, aux épices, aux îles, aux zones arides et à la « bio-mediterraneum ». Chaque construction a été créée en collaboration entre l'école Polytechnique de Milan et des écoles d'architecture et de design de différents pays : Russie, Brésil, États-Unis, Israël, Vietnam …

Enfin bien sûr, 53 pays seront représentés par leur pavillon, l'organisation de l'Exposition Universelle a exigé qu'une part significative des espaces soient extérieurs et que les constructions soient largement ouvertes afin de permettre une circulation fluide des visiteurs. Chaque pays pourra présenter les spécificités de ses productions agricoles et de sa richesse alimentaire, les visiteurs pourront ainsi déguster les spécialités de la planète entière.

Le pavillon italien, à l'extrémité du « Cardo » à proximité de l'arène aquatique et du pavillon de l'Europe, à fait l'objet d'un concours international en avril 2013 réunissant 68 propositions. Le projet sélectionné intègre les concepts de la transparence, de l'eau, de la nature et de la technologie sous la forme d'une forêt urbaine. Constituée de quatre blocs réunis autour d'une place centrale, la construction est inspirée de la structure d'un arbre : le visiteur traversera les quatre niveaux d'exposition pour atteindre la terrasse cheminant ainsi des racines à la cime-toiture. Le pavillon de l'Italie sera conservé après la clôture de l'exposition pour devenir un pôle d'innovation technologique.

Parmi les pavillons nationaux, la France sera représentée par une architecture de bois composée de plus de 2000 éléments, dont la structure s'inspire des halles de marchés. Pour permettre une meilleure circulation des visiteurs les productions agricoles et alimentaires nationales seront présentés dans les alvéoles de la voûte. L'espace intégrera également un restaurant et une brasserie.
Les animations permanentes et temporaires mettront en valeur les produits, les savoirs-faire culinaires et les traditions régionales et de façon plus globale les valeurs de préservations de l'environnement et de la qualité des produits.

L'inauguration de l'exposition Universelle de Milano 2015 aura lieu le 1er mai et elle fermera ses portes le 31 octobre.

F. Dronne