Ex : pays, ville, conférencier...

Période souhaitée

Bannière

Les diableries de Jérôme Bosch et de Max Ernst

L’univers fantasmagorique des tableaux de Jérôme Bosch a fasciné ses contemporains, tant la bourgeoisie que les princes, tel Philippe le Beau, fils de l’empereur Maximilien, qui lui commande en 1504 un Jugement Dernier. Bien après la mort du peintre en 1516, le roi Philippe II d’Espagne achète en 1570 cinq peintures qui sont actuellement au musée du Pardo à Madrid. Parallèlement, durant le XVIe siècle, son style, devenu une véritable mode, est repris par nombre de peintres, comme Jan Mandyn, Pieter Huys, et surtout le plus célèbre, Pieter Brueghel l'Ancien.

Jérôme Bosh

Jérôme Bosch, La Tentation de saint Antoine, vers 1501, triptyque, huile sur panneau de chêne, 131,5 × 226 cm, Museu Nacional de Arte Antiga de Lisbonne.

L’œuvre de Jérôme Bosch est liée à la fois à la tradition médiévale et ses représentations de l’enfer ainsi qu’à son propre univers émotionnel, inspiré par la spiritualité alors répandue en Flandre, la « devotio moderna », forme de piété personnelle très affective. Ses figures fantastiques, les « diableries », s’inspirent des prédications du dominicain Alain de La Roche (mort en 1475), qui évoque des créatures « symbolisant les péchés dont les organes génitaux produisent des torrents de feu et obscurcissent la terre de leur fumée ».

Jérôme Bosh

Jérôme Bosch, Croquis pour une tentation de saint Antoine, musée du Louvre, INV 20871, Fonds des dessins et miniatures.

Après une relative éclipse de quatre siècles, un nouvel engouement pour le peintre de Bois-le-Duc se fait jour au XXe siècle. Ce n’est plus le contenu moralisant et allégorique que l’on retient alors, mais la dimension onirique et cauchemardesque que l’on relie à la psychanalyse naissante. André Breton, auteur du Manifeste du Surréalisme en 1924, parle de Bosch comme d’un « Visionnaire intégral ». Max Ernst (1891-1976) est globalement imprégné de cette atmosphère fantasmagorique dans ses toiles. Ainsi, le rapprochement entre La Tentation de Saint Antoine de Jérôme Bosch, triptyque peint vers 1501 (Museu Nacional de Arte Antiga de Lisbonne) avec celle de Max Ernst, datant de 1945 (Wilhelm-Lehmbruck-Museum, Duisburg) est saisissant.

Jérôme Bosh

Max Ernst, La Tentation de Saint Antoine, 1945. Huile sur toile, 120 x 128 cm. Wilhelm-Lehmbruck-Museum, Duisburg.

On peut découvrir des œuvres de ces deux peintres dans les expositions du Palazzo Reale de Milan au cours de voyages Intermèdes.

DÉPART GARANTI

ITALIE / LOMBARDIE

"Jérôme Bosch" et "Max Ernst" : deux expositions événement à Milan

Séjour de 3 jours

5 départs programmés

A partir de 1 190 € /pers

du 9 décembre au 11 décembre 2022

Voir les dates de départ

694.jpg
Avec Anne JouveauL’art de conter l’histoire
Voir le voyage

DÉPART GARANTI

ITALIE / LOMBARDIE

"Jérôme Bosch" à Milan

Séjour de 3 jours

1 départ programmé

A partir de 1 290 € /pers

du 3 mars au 5 mars 2023

Voir les dates de départ

207.jpg
Avec Claire GrebilleÉmotion et analyse des oeuvres d'arts
Voir le voyage

Par Thierry Soulard

Contacts

01 45 61 90 90

info@intermedes.com

Par formulaire

Questions fréquentes

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé et recevoir nos offres en avant-première.

OK

Brochures 2023

Découvrez nos brochures gratuites pour suivre l’actualité de toutes nos marques (sans engagement).

Suivez-nous !

Pour suivre l’actualité d’Intermèdes retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

© Copyright Intermèdes 2022

Mentions légales

|

Crédits

|

Plan du site