À lire avant de partir en Étrurie

Le monde étrusque, pendant longtemps essentiellement connu à partir les seules données de l’archéologie funéraire, a été associé à un sentiment d’incomplétude et à une impression de mystère. De ce fait, ce peuple a inspiré plusieurs romans de la littérature contemporaine, entre récits de voyage et drames amoureux.

Dans les villages perdus des collines toscanes, entre mer et tombeaux étrusques, plusieurs livres abordent le sujet de l’échec et de l’ennui avec beaucoup d’humour. Aldous Huxley publie en 1925 Marina di Vezza, histoire d’une aristocrate qui invite des hôtes en vacances dans sa maison en Italie. Le charmant déchiffrement des inscriptions étrusques lors d’une visite à Tarquinia engendre des digressions littéraires satiriques sur la culture superficielle de tous ces invités. En revanche, la vacuité de l’instant et la chaleur écrasante de l’été ont un effet inverse sur les personnages des Petits chevaux de Tarquinia de Marguerite Duras en 1953 : l’escapade sur le site des fresques étrusques paraît impossible tant la pesanteur de l’existence enveloppe toute la vie des vacanciers. La quête d’identité à travers un voyage en Italie est également le thème du livre de Maurice Denuzière, Une tombe en Toscane, paru en 1960. À la recherche du passé de son père, à peine décédé, le héros découvre une nouvelle vie plus calme à Chiusi et à Sienne au contact des descendants des Étrusques, de leur art ancien et de la sérénité de leurs paysages. Dans un autre registre, Le temple étrusque de Juan Rodolfo Wilcock, de 1973, aborde sous forme de conte, l’accablante démesure humaine : construire un temple étrusque sans Étrusque, pour attirer les touristes, dans une ville désertée par ses habitants en vacances, relève de l’exploit ou de l’inconscience. Dans ces romans, le monde étrusque brille par son absence, comme les personnages qui se perdent dans leur rêve d’un monde différent et impossible.

Une réflexion plus politique qu’humaine à partir des vestiges étrusques est au cœur du le livre posthume de l’auteur anglais David Herbert Lawrence, intitulé en français Promenades étrusques (Gallimard, 1932) ou Croquis étrusques (Bruit du Temps, 2010). Le roman retrace un voyage en Étrurie réalisé en 1927 sur les sites de Cerveteri, Tarquinia, Vulci et Volterra. Au récit de voyage se mêlent les données historiques et une vision personnelle de la vitalité des peintures funéraires de Tarquinia. Lawrence s’oppose ainsi à la représentation plus sombre des Étrusques proposée par l’Italie de Mussolini et de Gabriele D’Annunzio. Pour les italianophones, une lecture du livre Forse che sì forse che no de D’Annunzio, au succès retentissant lors de sa publication en 1910, apporte un éclairage complémentaire sur les valeurs humaines à l’orée du futurisme comme la vitesse, la puissance et la mort, à travers une histoire d’amour aux prises avec la souffrance et la douleur dans les alentours de Volterra, dont les abîmes et les gouffres regorgent de dépouilles étrusques.

L’ancienne civilisation de Toscane dans ces ouvrages apparaît comme un catalyseur des émotions des personnages qui peinent à trouver leur place dans la vie face à l’éternité des tombeaux étrusques. Les voyages en Étrurie ouvrent un vaste champ de réflexions sur le monde des morts et l’Humanité, autant d’allégories qui feront naître chez le lecteur le puissant désir de la découverte in situ de ces images étrusques.


 

Conférencier

Voyages associés

Une autre Toscane, entre Etrurie et MaremmeCircuit 5 jours

Avec les visites culturelles de sites étrusques : Tuscania, Tarquinia, Populonia. Voyage histoire et art en Italie, à la découverte d'une Toscane méconnue. Visites culturelles de Volterra, abbaye de San Galgano, Populonia, Grosseto, Pitigliano, Tuscania, Tarquinia...

du 30 sept. au 4 oct. 2019
Départ garanti
Voir

Carpe Diem en terre étrusqueSéjour 5 jours

Découverte culturelle et art de vivre en Italie : art et histoire dans le Latium. Voyage culturel en Italie, découverte de Viterbe, Montefiascone, Civita Castellana, palais Farnèse de Caprarola, villa Lante à Bagnaia, Tarquinia, nécropole de Monterozzi, Castello Orsini-Odescalchi, dégustation de vin...

du 17 au 21 juin 2020
Voir
Sentiers des Arts, randonnées culturelles

Rome, des hommes et des dieuxCircuit 6 jours

Randonnée culturelle à Rome et dans le Latium. Principaux monuments et places de Rome autour du Corso. Randonnée sur la via Appia, visite d’une catacombe et des thermes de Caracalla. Exploration de la Rome antique (Forum, Colisée, Palatin et jardins Farnèse, Capitole...). Randonnée dans les environs de Tivoli. Villas d’Este, Adriana. Rome : Vatican et villa Borghèse.

du 22 au 27 sept. 2019
Départ garanti
Voir
du 11 au 16 avr. 2020
Voir
du 19 au 24 sept. 2020
Voir

La gloire des EtrusquesCircuit 8 jours

Circuit en Italie, visite culturelle de Rome, Florence, Bologne et Pérouse. Voyage culturel en Italie sur le thème des étrusques. Visite de la Rome antique et du musée de la Villa Giulia, Cerveteri, Tarquinia, Orvieto, Chiusi, l’Hypogée des Volumni à Pérouse, Volterra, musée archéologique de Florence, Bologne...

du 12 au 19 oct. 2019
Voir

Les grandes heures de la ToscaneCircuit 7 jours

Circuit en Toscane : visites de Florence, Sienne, Lucques, Arezzo. Un circuit culturel à la découverte du style romano-pisan à Lucques, du musée étrusque de Volterra, des tours médiévales de San Gimignano. Sans oublier la merveilleuse fresque de Piero della Francesca à Arezzo, et bien sûr, l'inoubliable Florence.

du 4 au 10 oct. 2019
Voir
du 17 au 23 mai 2020
Voir