Séoul - Corée du Sud

Séoul - Corée du Sud

Séoul en famille

Corée

Votre voyage :

Choisissez vos dates

22 avril - 29 avril 2024 (8j/6n)

Vente bientôt ouverte

Ouverture des inscriptions prochainement.

Les dates sont susceptibles de changer.


Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation. Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

Avec un conférencier Intermèdes

Partager

Circuit - 8 jours / 6 nuits

Rythme 1/5

Niveau 1 - accessible à tousJournées en France, escapades culturelles en Europe ou croisières au long cours… vous recherchez avant tout un voyage au rythme tranquille.

21 participants max.

Description

Photos / vidéos

Dates & Prix

Détails

Du 22 avril 2024

Au 29 avril 2024

Description

La Corée du Sud, et plus particulièrement Séoul, émerveillera petits et grands grâce à sa puissance créatrice infinie, que ce soit dans la technologie, les arts, la gastronomie ou encore le design. Soyez prêts à surfer sur la fameuse vague coréenne appelée "hallyu" !

Chez Intermèdes, on a l’esprit de famille.
Partez en voyage avec vos enfants et petits-enfants pour explorer, construire et partager des souvenirs inoubliables avec eux. Nous vous offrons l'occasion unique de partager et transmettre la culture au quatre coins du monde avec des programmes spécialement étudiés pour éveiller la curiosité des enfants passionnés dès 7 ans.

Les enfants et adolescents vont adorer :

  • la gastronomie coréenne des marchés populaires aux étals de streetfood ;
  • assister à un spectacle non-verbal, le Nanta ;
  • le palais de Changdeokgung et son jardin secret ;
  • au plus près de la vague coréenne avec le quartier de Gangnam : sa "Kpop road", ses cafés trendy et sa gigantesque bibliothèque du centre commercial, le COEX.

PHOTOS / VIDEOS

  • Séoul - Corée du Sud

DATES ET PRIX

Filtres

Dates de départ

Dates de retour

Statut du départ

Tous

lundi

22 avril 2024

lundi

29 avril 2024

Vente bientôt ouverte

Avec
un conférencier Intermèdes

lundi

19 août 2024

lundi

26 août 2024

Vente bientôt ouverte

Avec
un conférencier Intermèdes

DÉTAILS

Infos pratiques

Corée

Formalités pour les ressortissants français : pour l'entrée en Corée du Sud, il est impératif de présenter un passeport valable 6 mois au-delà de la date de retour ainsi qu'un K-ETA (visa électronique) selon la réglementation en vigueur :

  • K-ETA (Korea Electronique Travel Authorization) : cette formalité est payante et doit être effectuée par vos soins sur le site www.k-eta.go.kr car elle comporte des données personnelles. Le règlement se fait par carte bancaire (10 000 won / environ 8 euros) et son délai d'obtention est de 1 à 3 jours. Ce visa électronique est valable pour un séjour de 90 jours consécutifs ou pour plusieurs entrées sur une durée de 2 ans. Les informations nécessaires à l'obtention du K-ETA vous seront communiquées après votre inscription par notre Service Clients.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade de Corée - 125, rue de Grenelle 75007 Paris - Tel : 01.47.53.01.01. Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Bon à savoir : les temples coréens étaient autrefois construits hors des villes et des plaines, sur les montagnes. C’est ce qui fait leur beauté mais aussi leur difficulté d’accès. Non seulement les chemins qui y mènent sont souvent longs (20 voire 30 minutes de marche), mais ils sont aussi souvent construits sur des terrasses avec des volées d’escaliers symbolisant l’élévation vers l’illumination. Toutefois de nombreux temples proposent des rampes d’accès plus douces sur le côté. Ce voyage n’est donc pas conseillé aux personnes ayant des difficultés pour marcher.

Heure locale : le décalage horaire est de 8 heures en plus par rapport à la France. Quand il est midi à Paris, il est 20 h à Séoul.

Climat : le climat en Corée connaît quatre saisons et varie selon les régions, avec des étés chauds et humides, de longs hivers secs et froids. Le printemps et l’automne sont les meilleures périodes pour vous rendre en Corée car les températures y sont agréables.

La cuisine coréenne : goûter la cuisine coréenne, à la saveur épicée, est une expérience unique pour le palais. Riche en vitamines et faible en calories, la nourriture coréenne utilise des condiments divers tels que l'ail, le piment rouge, le poireau, la sauce de soja, la pâte de haricots fermentée, le gingembre et l'huile de sésame. Vous ne pouvez quitter la Corée sans avoir goûté le "Kimchi", plat de chou fermenté et très pimenté, célèbre aujourd'hui dans le monde entier, qui accompagne chaque repas coréen. Il en existe des dizaines de variétés (à consommer avec modération pour les estomacs fragiles). Le Kimjang est une préparation coréenne très ancienne, qui s’applique à la conservation des légumes. Peu de légumes peuvent être cultivés durant les trois ou quatre mois d'hiver, le kimchi Kimjang se prépare à la fin de l'automne ou au début de l'hiver et constitue ce qui est devenu, pour les Coréens, un aliment de base. Pour les Coréens, un repas sans Kimchi est impensable. Le palais occidental appréciera sans doute plus aisément le Kalbi et le Pulgogi. Ces deux plats de viande, porc ou bœuf, agrémentent toujours les repas de fête. Le "Kalbi" ressemble un peu aux "côtelettes" chinoises et le "Pulgogi" se compose de lamelles de viande marinées dans une sauce à base d'ail et d'autres condiments. Ces mets sont peu épicés et cuits au charbon de bois, sur un barbecue au centre de la table. La cuisine coréenne propose d'autres plats, tous aussi populaires : le "Pibimbap" (du riz, des légumes, un oeuf sur le plat et de la pâte de piment, le tout mélangé), le "Toenjang-tchige" (soupe épaisse à base de pâte de haricots fermentée et de légumes, accompagnée de riz), le "Naengmyon" (des nouilles servies dans un bouillon froid, très appréciées en été) et le "Samgyetang" (soupe au poulet et au ginseng, excellente pour la santé).

Les bonnes manières à table : en Corée, tous les plats sont apportés simultanément sur la table, c'est ce qu'on appelle en coréen "hanjongshik". Chacun se sert, à sa convenance. Au restaurant, le plat commandé est presque toujours servi avec du riz (pap), de la soupe (kuk), du "Kimchi" et un assortiment de plats d'accompagnement (panchan), le tout pour le prix indiqué. Les Coréens prennent le riz et la soupe avec une cuillère et utilisent les baguettes pour les plats d'accompagnement. La vaisselle est généralement composée de pièces en inox et en terre cuite, les baguettes étant généralement en métal ou en bois. Les couteaux ne sont utilisés qu'en cuisine pour la préparation. Ils sont inutiles à table puisque tous les aliments sont prédécoupés, de sorte qu'il soit possible de les saisir avec des baguettes.

Valeurs traditionnelles comportementales : en Corée, la tradition confucéenne marque encore profondément les structures sociales et la hiérarchie est d'une très grande importance. Voici quelques petits conseils pour éviter les impairs. L'âge est d'une grande importance et l'on attend des plus jeunes qu'ils répondent sans poser de questions à leurs aînés. Il est donc souvent nécessaire d'interroger les personnes sur leur âge et parfois leur situation de famille pour pouvoir se situer par rapport à elles. Ces questions ne sont nullement une atteinte à votre vie privée et vous n'êtes de toutes façons pas obligés de répondre. Les noms des Coréens sont généralement composés d'une syllabe pour le nom de famille et de deux pour le prénom. Un quart de la population s'appelle Kim et il y a environ 360 patronymes en Corée, on accompagne donc toujours son nom de son prénom et les femmes conservent leur nom de jeune fille après le mariage. Il est relativement incorrect d'appeler quelqu'un par son nom de famille. D'ailleurs, l'emploi de "monsieur ou madame X" n'est pas considéré comme honorifique et dans les relations de travail on appelle ses collègues par leur titre. Salutations et remerciements sont de toute première importance et sont souvent exprimés en s'inclinant. On s'incline plus ou moins en fonction de l'âge de l'interlocuteur. Les Coréens n'apprécient guère les excès lors des salutations et se limitent souvent à une courtoise poignée de main mais elle n'est pas systématique. Néanmoins, au fur et à mesure, lorsque l'on connaît mieux les gens, il est possible de témoigner de plus grandes marques de sympathie. Il est même de coutume de se parler tout près voire même de se toucher. Les jeunes gens marchent souvent dans la rue en se tenant par le cou, et les jeunes filles main dans la main, ceci est une marque d'amitié. Paradoxalement, il est inconvenant d'embrasser une personne en public. Les gens se serrent, se bousculent sans s'excuser, car ils ne considèrent pas envahir "l'espace individuel". Ils ne souhaitent pas s'excuser à tout bout de champ. Quand vous prenez les transports en commun, si une personne âgée entre, vous devez lui cédez votre place assise, au risque d'être sermonné en coréen et montré du doigt par tous. Si vous voulez prendre un taxi, n'hésitez pas à vous faire bien remarquer en tendant bien le bras, de façon à être vu par le chauffeur. Les taxis peuvent vous prendre même s'ils ont déjà chargé des clients auparavant. Traditionnellement, les Coréens s'assoient, mangent et dorment à même le sol. Lors d'une invitation privée, il faut enlever ses chaussures dans la maison, mais garder ses chaussettes. Des chaussons peuvent être proposés aux invités. Etre pieds nus peut paraître déplacé aux yeux des personnes âgées. A table, on ne commence pas à manger, et on ne sort pas de table, avant les aînés. Il est préférable d'éviter de trop parler lors du repas mais les compliments sur la qualité de la nourriture et sur le service sont vivement acceptés. D'autre part, on mange toujours le riz avec une cuillère et on ne plante jamais ses baguettes, ni sa cuillère, à la verticale dans son bol de riz. Il est également impoli de se moucher à table. Si vous voulez prendre un verre au café ou au bar, il convient de commander au moins un amuse-gueule appelé "Anju". Les Coréens ne boivent jamais d'alcool sans manger. Quant à l'alcool en société, on tend son verre à deux mains pour qu'on vous serve et à partir de ce moment, on ne vous le laissera jamais vide. Vous trinquerez à chaque verre et vous placerez celui-ci légèrement en dessous de ceux des autres personnes. Fumer pour une femme n'est pas toléré, surtout dans la rue. D'autre part, jeter son mégot, un papier ou un chewing-gum dans la rue est passible d'une amende. A noter qu'il n'est pas convenable pour un adulte de manger en marchant dans la rue. Ne traversez jamais hors des passages protégés sous peine encore d'une amende, même si vous êtes touriste étranger !

Tenue vestimentaire et autres spécificités coréennes

  • Le Hanbok a été pendant des milliers d'années le costume traditionnel coréen. La beauté et la grâce du style coréen sont parfaitement représentées sur des photos de femmes portant le Hanbok. Avant que ne fût adopté le costume occidental, qui apparut il y a une centaine d'années, le Hanbok était le vêtement que portaient quotidiennement hommes et femmes coréens. Les hommes portaient le Chogori (veste coréenne) et le Paji (pantalon), et les femmes portaient le Chogori et le Chima (jupe). Aujourd'hui le Hanbok est un costume traditionnel porté les jours de fête (comme le Chusok) et à l'occasion de mariages. Le Hanbok est un vêtement ample, conçu de manière à cacher les formes du corps.
  • Joaillerie : la Corée est réputée pour la vente de pierres semi-précieuses telles que l'améthyste, la topaze fumée (ou quartz fumé) et de superbes jades vert pâle. Vous trouverez un vaste choix de barrettes joliment dessinées, de colliers et de bagues dans les boutiques des hôtels, les grands magasins, les arcades du métro et les boutiques hors taxes.
  • L'Ondol : les chambres traditionnelles coréennes sont petites et ont de multiples fonctions. En effet, elles n'ont pas de fonction spécifique : il n'y a pas de chambre à coucher, ou de salle à manger, par exemple. Selon l'usage que l'on veut en faire, on apportera dans la chambre des tables ou des nattes. La plupart des gens s'assoient et dorment à même le sol, sur de fins matelas. Le sol est recouvert d'épais papier huilé et vernis. Au-dessous, il est constitué de conduits de béton ou de pierre. De l'air chaud et de la vapeur circulent dans ces conduits en véhiculant la chaleur. Les pierres sont enduites de terre cuite ou de ciment afin d'empêcher la fumée de pénétrer dans la chambre. Ce système de chauffage par le sol est appelé "Ondol".

Change : l’unité monétaire est le Won (KRW abrégé W, souvent placé avant le montant). Pour suivre les fluctuations du marché, vous pouvez consulter le site ambassade.France.or.kr, rubrique devise. Les wons ne peuvent pas s’acheter en Europe, hormis dans les banques coréennes. Pour faire du change sur place les euros sont aussi faciles à utiliser que les dollars. A titre indicatif : 1 EUR = 1,285.34 Won sud-coréen (décembre 2018). Les cartes bancaires Visa, Américan Express, Diners Club, Mastercard et JCB sont acceptées dans les grands magasins, les grands restaurants et les grands hôtels, et permettent de retirer de l’argent liquide aux distributeurs automatiques.

Info Covid

Devant la nouvelle phase de la pandémie, le gouvernement français a levé le dispositif de contrôle sanitaire aux frontières. Les voyageurs n’ont plus aucune formalité à accomplir, plus aucune justification du motif d’un voyage, ni aucune attestation de sortie du territoire n’est requise pour se rendre dans un autre pays. En revanche, les Etats étrangers sont susceptibles de conserver des mesures et formalités spécifiques pour l’accès à leur territoire ainsi qu'à certains lieux au sein de leur territoire (hôtels, restaurants, musées,…), il revient au voyageur de vérifier les conditions d'admissibilité en fonction de son statut personnel (vacciné/non vacciné/guéri). Les mesures sanitaires étant évolutives, nous vous recommandons de consulter ce site régulièrement afin de préparer au mieux votre départ : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/coree-du-sud/# https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/ . Dans le cas où un test PCR ou antigénique négatif est exigé pour quitter le pays où vous voyagez, nous organisons avec nos partenaires locaux les rendez-vous et les sessions de prélèvements au cours du voyage. Le montant des prélèvements varie en fonction de la destination et reste à votre charge. Il est à noter toutefois que les tests effectués au sein de l'Union Européenne sont éligibles à un remboursement partiel sous certaines conditions, nous vous invitons à consulter le site de la CPAM pour de plus amples informations https://www.ameli.fr/paris/assure/actualites/covid-19-quelle-prise-en-charge-des-tests-de-depistage-realises-letranger Notre Service Client se tient à votre disposition pour répondre à vos questions au 01 45 61 90 90.

PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

INFORMATIONS VOYAGEURS : SÉCURITÉ ET SITUATION SANITAIRE

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Corée

  • Histoire de la Corée, Andrée Fabre, Ed. L’Asiathèque
  • La Corée : chamanes, montagnes et gratte-ciel, Juliette Morillot, Ed. Autrement
  • La Corée, Claude Balaize, Li Ogg, Que sais-je ? PUF
  • La Corée : Au cœur de la nouvelle Asie, Postel Vinay K, Ed. Flammarion
  • La Corée du Sud / une analyse historique du développement, Seoick Jin, Ed. l’Harmattan
  • Âme du vent, Oh Jung Hi, Ed. Philippe Picquier
  • Les arbres sur la falaise, Hwang Sun Won, Ed. Maisonneuve Larose

Votre voyage :

Choisissez vos dates

22 avril - 29 avril 2024 (8j/6n)

Vente bientôt ouverte

Ouverture des inscriptions prochainement.

Les dates sont susceptibles de changer.


Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation. Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

Avec un conférencier Intermèdes

Partager

Contacts

01 45 61 90 90

info@intermedes.com

Par formulaire

Questions fréquentes

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé et recevoir nos offres en avant-première.

OK

Brochures 2023

Découvrez nos brochures gratuites pour suivre l’actualité de toutes nos marques (sans engagement).

Suivez-nous !

Pour suivre l’actualité d’Intermèdes retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

© Copyright Intermèdes 2023

Mentions légales

|

Crédits

|

Plan du site