Actualités culturelles

3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
CRANACH, HOLBEIN, GRUNEWALD : Trois étoiles de la Renaissance allemande
En novembre 2010, le Louvre lançait une campagne d’appel aux dons, d’une ampleur inédite, en vue d’acquérir un chef-d’œuvre de la Renaissance : Les Trois Grâces de Lucas Cranach l’Ancien. Les journaux et les chaînes de télévision s’étant fait l’écho de cet appel, un public immense a pu faire la connaissance de ce superbe tableau peint sur un petit panneau de bois, en 1531. Sept mille deux cents dons ont rendu possible l’acquisition de cette œuvre d’une étonnante perfection ajoutée à une grande rareté et d’un parfait état de conservation, qualités qui ont permis de lui reconnaître le statut de « Trésor National » ce qui lui assure l’obligation de rester française.
La Chine des Han - Les routes de la Soie mènent aussi à Rome
La très belle exposition qui se tient au Musée Guimet, à Paris, jusqu’au 1er mars 2015, traite d’une époque fondamentale dans l’histoire de la Chine : l’Empire des Han, quatre siècles (de 206 avant J.-C. à 220 de notre ère), qui ont été marqués par la stabilité politique et la prospérité économique. Les Qin qui ont précédé les Han, avaient bien préparé le terrain, sous le Premier Empereur, Qin Shi Huangdi, grand unificateur du territoire mais aussi de la monnaie, des poids et mesures, de l’écriture… Les quelques 200 œuvres qui sont présentées résument la création sous les Han. Elles appartiennent principalement à la sphère funéraire. Elles révèlent un art de vivre très abouti à travers les jades, les bronzes, les céramiques, les objets de laque, souvent découverts récemment par les archéologues, et attestent d’une délicatesse, d’un humanisme et d’une création que l’exposition compare à l’avancée de l’Empire romain, au même moment, dans la culture occidentale...
Rome au temps des Borgia, de Léonard de Vinci à Michel Ange
L’excellente exposition du musée Maillol, à Paris, nous révèle, de manière très réaliste, l’Italie du « Quattrocento », au temps des Borgia. Mais à quoi ressemble donc l’Italie du XVème siècle ? Loin d’être unifiée, elle le sera au XIXème, elle est composée de duchés comme ceux de Savoie, de Parme, de Milan ou de Modène, de républiques comme celles de Venise, de Gènes, de Florence, de Sienne et Mantoue puis de royaumes comme Naples et la Sicile et enfin, reliant la Méditerranée à l’Adriatique, des Etats pontificaux dont Rome est capitale bien sûr.
Les Iles grecques
Elles sont dit-on au nombre de 9841 mais seules 150 d’entre elles sont habitées, en fait 9841 petits paradis. La majeure partie est baignée par les eaux turquoise de la mer Egée, les autres, essentiellement la Crète, par la Méditerranée et toutes sont regroupées en archipels. La Grèce et ses îles forment un arc de cercle gracieux qui ferme les Balkans. L’archipel des Cyclades presque équidistant de la Grèce continentale et de la Turquie, est le plus important en nombre d’îles et peut-être celui qui possède les plus nombreux rappels à la mythologie qui accompagne tout voyage dans ce pays.
LES MAYAS un temps sans fin
Exceptionnelle par l’étendue géographique et temporelle qu’elle recouvre, l’exposition LES MAYAS, Un temps sans fin réunit 400 chefs-d’oeuvre issus des différentes époques qui jalonnent l’extraordinaire longévité de cette civilisation. Créateurs d’une civilisation fascinante, les Mayas ont laissé à la postérité des centaines de cités révélant une architecture remarquable, une statuaire très avancée et d’une grande perfection technique, des fresques, des œuvres en céramique et en jade d’une incroyable finesse ainsi qu’un registre détaillé de leurs croyances religieuses, de leurs rituels, de leur vie en communauté, de leurs habitudes et de leur histoire, avec l’écriture la plus avancée de l’Amérique précolombienne...
Réouverture du Mauritshuis à La Haye
Après deux ans de travaux, la « perle de La Haye » a rouvert ses portes, le 27 juin 2014 replaçant les trésors de la peinture flamande et hollandaise, à ses cimaises, pour le plus grand plaisir des amateurs accourus du monde entier. Au cours de ces deux années de travaux difficiles en raison de l’exiguïté des lieux – un palais du XVIIè siècle – les collections sont parties aux Etats-Unis, au Japon, en Italie, procurant ainsi un financement à cette rénovation de vingt-deux millions d’euros !
3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13