Tolède, capitale et ville impériale

Séparées par quelques soixante kilomètres, Madrid et Tolède marquent le point central de l'Espagne, sur la carte, mais aussi dans l'Histoire. Inscrite depuis 1986 au patrimoine mondial de l'humanité, Tolède, capitale depuis le début du Vè siècle, a toujours été au cœur du destin de la péninsule ibérique. Madrid, quant à elle, n'a d'existence que depuis qu'en 1561, Felipe II, fils de Charles Quint et ceci contre l'avis de son père, y installe la capitale de son royaume, peut être en raison de sa proximité avec l'Escurial en cours de construction… Elle n'était alors qu'une bourgade agricole dotée d'un climat assez fâcheux. Elle sera le grand chantier des Bourbons avec toute la mégalomanie que l'on imagine.

Ce sont les wisigoths qui ont choisi Tolède comme capitale, en 414.
Peuple barbare de la famille des Goths, ils viennent de Scandinavie, adoptent la civilisation romaine et s'installent dans la péninsule où ils vont demeurer près de trois siècles. Devenus chrétiens au VIIe siècle, ils se font les champions de cette religion, en particulier face aux juifs. Leurs rois sont, pour la première fois dans l'histoire, sacrés par l'évêque de Tolède. Entourés d'une cour, ils favorisent les lettres et la culture, ils se civilisent. En 711, ils perdent la bataille de Guadalete ce qui permet aux Maures (essentiellement des Berbères du Maghreb) de les chasser et de s'installer dans leurs pénates. La suprématie arabe va durer trois siècles. C'est une période de l'histoire espagnole où les trois religions monothéistes se côtoient en toute harmonie. Le territoire est sensiblement le même que de nos jours avec en plus un morceau des Pyrénées et Narbonne. Il se divise en provinces, celle de Mérida, de Tolède, de Saragosse, de Cordoue qui vit naître le grand Maimonide, mais aussi de Séville… L'Espagne d'Al-Andaluz qui désigne la partie musulmane s'oppose à l'Hispania des chrétiens. En 1085, sous le règne d'Alphonse VI, Tolède est reconquise par les chrétiens, elle devient le siège de la cour et joue un rôle politique prépondérant. Sous le règne de Charles Quint, au XVIe siècle, elle acquiert le statut de « ville impériale et couronnée ». Elle est éblouissante ! On y fabrique les plus belles épées d'Europe grâce à son acier que l'on dit inaltérable du fait qu'on le refroidit dans l'eau du Tage. Toutes les cours s'y fournissent !
Juste avant cette apogée, en l'espace de quelques années, il y aura eu l'arrivée de l'Inquisition avec l'implacable Torquemada, les rois catholiques, les expéditions de Christophe Colomb, l'expulsion des juifs, le règne du roi Fernando qui, à force de batailles et d'annexions hisse le royaume au rang de puissance européenne... Aussi, la mainmise des Habsbourg en la personne de l'empereur du Saint Empire romain germanique, Charles Quint, qui n'est autre que Carlos 1er d'Espagne,  n'est pas appréciée. La révolte est menée par les habitants de Tolède. Heureusement, son règne est marqué par la conquête des Amériques avec Cortès et Pizarro. Il en résulte l'arrivée de torrents d'or et d'argent qui se répandent sur le pays.
Voilà pourquoi Tolède est si importante pour comprendre l'histoire de l'Espagne. La ville est construite sur une colline qui domine une boucle du Tage. Elle offre deux enceintes, l'une wisigothique n'est plus vraiment visible, l'autre édifiée par les Arabes et refaite lors de la Reconquête, enserre aujourd'hui ses ruelles tortueuses et ses impasses qui datent de la période musulmane. On y trouve d'incroyable réalisations architecturales qui vont des églises wisigothiques aux ensembles baroques du XVIIIe siècle, elles témoignent de civilisations disparues : romaine, wisigothique ; reflètent l'émirat de Cordoue, la civilisation juive, chrétienne du Moyen âge, Renaissance, soulignent les XV et XVIe siècles, Age d'or espagnol. Les mosquées, églises et synagogues attestent de ces cohabitations à travers le temps et offrent une superposition des styles qu'imprime chaque occupant.
Que la ville soit devenue la seconde patrie du Greco est une bénédiction car outre le talent qu'il met dans ses toiles et qui nous comble, sa peinture reflète l'atmosphère de la Tolède du XVIIe siècle. Comme la peinture de Vermeer révèle la Delft de la même époque.

I. Aubert

Voyages associés

La Castille

Circuit 8 jours
 /  à partir de 1 995 €

L'Espagne au cœur. Voyage culture et patrimoine en Castille. Itinéraire culturel incluant Madrid, Ségovie, Salamanque, Avila, Tolède, Aranjuez.

du 19 au 26 sept. 2020
Départ garanti
Voir

Nouvel An à Madrid

Séjour 4 jours
 /  à partir de 1 560 €

Séjour culturel Nouvel An 2021 à Madrid. Voyage fin d'année en Espagne : séjour à Madrid pour le Nouvel An. Visites culturelles : musée du Prado, musée Thyssen Bornemisza, Centre Reina Sofia, Palais Royal, Plaza Mayor, quartier des Austrias...

du 30 déc. 2020 au 2 janv. 2021
Offre Primo
Voir

Madrid - Tolède

Séjour 6 jours
 /  à partir de 1 720 €

Séjour à Madrid, visite du palais de l'Escorial, du musée Thyssen, du Prado et excursion à Tolède. Circuit culturel en Espagne, voyage découverte de la Castille avec visite de Madrid (Escorial, musée Thyssen Bornemisza, Prado, palais de las Delcalzas Reales, centre Reina Sofia...) et Tolède (hôpital de Santa Cruz, église San Juan de los Reyes, synagogue Santa Maria la Blanca...)

du 6 au 11 oct. 2020
Départ bientôt garanti
Voir
du 27 oct. au 1 nov. 2020
Départ bientôt garanti
Voir
autres dates