Amsterdam et l’exposition Georges Seurat

Amsterdam qui s’enroule dans ses canaux circulaires, Amsterdam la cosmopolite, Amsterdam la romantique, la tolérante, l’avant-gardiste, la discrète, Amsterdam siège de la Compagnie des Indes Orientales, Amsterdam chantée par Brel … Il y a autant d’Amsterdam que cela. On voit vite tous les visages de la ville en se promenant sur les canaux, en déambulant sur les quais, en visitant les petites échoppes, en goûtant une Amstel dans un grand café.

A une heure de la ville se trouve la commune d’Otterlo où le superbe Musée Kröller - Müller, rayonne depuis 1938 dans le monde de l’art. Cette année, le chic et délicat ouvrage de verre et de fer, signé Henry Van de Velde reçoit Georges Seurat. Seurat étoile filante au firmament des pointillistes dont le parcours vole en éclat à 31 ans sur la voûte étoilée des surdoués disparus prématurément. De son œuvre, six toiles majeures et des plus petites, quelques marines, des études et des dessins, des huiles sur panneaux de bois qu’il baptisait « croquetons ». C’était un homme solitaire, cultivé, épris de science, c’est avec la méticulosité d’un ingénieur qu’il étudia, à la fin des années 1880, la technique de Chromo luminescence qui consiste à peindre par points en jouant sur l’opposition des couleurs primaires et de leurs complémentaires. A l’époque soufflait déjà une bise froide sur l’Impressionnisme régnant, on voulait voir autre chose. Félix Fénéon, fossoyeur expéditif des « installés », poussait ses pions, Signac, Maximilien Luce, Van Dongen, Matisse, Maurice Denis,… la liste est longue et Seurat y figurait en bonne place. Il l’encouragea, lui acheta Une Baignade à Asnières et le protégea jusqu’après sa mort. Flottent dans les toiles de Seurat une poésie, une douceur d’un monde délicat et nuancé, un brin lunaire. Exposition du 23 mars au 7 septembre 2014. Et puis aussi, au Rijksmuseum, fraîchement rénové, 8 000 œuvres, toutes catégories, attendent les visiteurs de pied ferme. C’est toute l’histoire des Pays-Bas qui tapisse les murs et décore les vitrines. Dans le même quartier deux voisins intéressants, le  Musée Stedelijk qui présente, sur 10000 m² de l’art contemporain et le Musée Van Gogh qui expose son grand homme et bien d’autres. Bien sûr la maison d’Anne Franck, visitée chaque année par un million de personnes.
Le 26 avril 2014, ce sera le Jour du Roi, fête joyeuse et familiale dans toute la ville et sur les canaux où les embarcations décorées vont se bousculer, tenue du plus bel orange de rigueur.
Notons que début 2015, au Rijksmuseum il sera question d’une exposition sur l’œuvre tardive de Rembrandt, période féconde où il use de brosses plus larges et de couleurs plus riches. Au musée de l’Hermitage, annexe de celui de Saint Petersbourg, ce sera « Le Tsar Alexandre 1er et Napoléon » « Vous êtes violent, je suis entêté » disait, bien inspiré, en 1808, le mystique au militaire !

I. Aubert

Voyage associé

Peintres et paysages de Hollande

Circuit 6 jours
 /  à partir de 2 095 €

Voyage culturel au cœur d’une nature multicolore et de villes d'art et d'histoire. Découverte d'Amsterdam (Rijksmuseum, musée Van Gogh...), Haarlem et le musée Frans Hals, La Haye et la Mauritshuis, Delft et la manufacture royale de faïence, Gouda, les moulins de Kinderdijk, le parc floral de Keukenhof, le musée Kröller Müller et le jardin du palais royal Het Loo.

du 10 au 15 avr. 2021
Offre Primo
Voir