À lire avant de partir à Berlin

Lecture idéale pour se plonger dans le passé mouvementé de la métropole : les Histoires de Berlin de Bernard Oudin et Michèle Georges, (Perrin (tempus), 2010). Un portrait haut en couleurs de la jeune capitale à travers sa grande et sa petite histoire, au fil des événements et des personnages qui l'ont façonnée : de Frédéric II à Rosa Luxembourg en passant par la reine Louise, de l'arrivée des Huguenots à la chute du mur en passant par l'incendie du Reichstag !

Berlin, une ville qui encore aujourd'hui invite à la flânerie, un art auquel s'adonnait déjà Franz Hessel dans les années 1920. Ses Promenades dans Berlin (L'Herne, 2012) sont le récit de ses déambulations et de sa découverte de la grande ville moderne, de ses quartiers bourgeois et de ses quartiers ouvriers, bref, de la ville toute entière. Promeneur sans but précis mais attentif, il en évoque la beauté et la laideur, le luxe et la misère. Il dresse un portrait de la population berlinoise dans toute sa diversité, il prend le pouls de la ville, respire le parfum de ses rues, en raconte la métamorphose. Il jette un regard mélancolique sur un Berlin aujourd'hui disparu qui rend son témoignage d'autant plus précieux.

C'est une toute autre approche que celle d'Alfred Döblin dans son épopée expressionniste Berlin Alexanderplatz (Gallimard (folio), 2009). L'auteur nous conte les mésaventures de Franz Biberkopf, qui après avoir purgé une peine de quatre ans de prison pour crime passionnel, cherche en vain, abandonné à lui-même dans la grande ville, à retrouver le droit chemin. Mais c'est Berlin, avec ses quatre millions d'habitants sous la République de Weimar, qui tient le rôle principal. Döblin plonge le lecteur dans les bas-fonds de la métropole, dans la vie du petit peuple, d'une société qui vit dans un tourbillon permanent, sans cesse au bord du gouffre. Pour illustrer ce rythme effréné et donner vie à la ville, Döblin a recours à la technique du collage et donne forme à son roman en juxtaposant des bribes de textes à priori incompatibles : infos, essais scientifiques, formules chimiques, gros titres de journaux, enseignes de magasins, panneaux publicitaires. Le Berlin des années vingt prend vie sous vos yeux !

Et pour finir, Seul dans Berlin de Hans Fallada, (Gallimard (folio), 2004). À mi-chemin entre la fiction romanesque et le témoignage, le roman est basé sur une histoire vraie, celle des époux Otto et Elise Hampel, qui en 1940, suite à la mort de leur fils au front, entrent en résistance contre le régime nazi. Ils écrivent des cartes postales le condamnant qu'ils dispersent dans les cages d'escalier d'immeubles berlinois. Ils seront traqués avant d'être arrêtés et exécutés. Empreint d'un grand réalisme le récit est basé sur le dossier de la Gestapo concernant le couple auquel Fallada a eu accès après 1945. Il y décrit également la vie quotidienne en temps de guerre - dans un Berlin populaire et très vivant, proche de celui de Döblin - et dresse le portrait d'une société étranglée par la peur. Passionnant !

Julien Lehmann

Conférencier

Voyages associés

De Berlin à Weimar, le panthéon des arts

Circuit 7 jours
 /  à partir de 2 195 €

Circuit culturel en Allemagne. Ce circuit culturel débute par la découverte de Berlin et se poursuit à Leipzig, Erfurt et Weimar où vécurent Goethe et Schiller. Visite du château Sans-Souci à Potsdam.

du 14 au 20 sept. 2020
Voir

Berlin capitale

Séjour 5 jours
 /  à partir de 1 490 €

A l'occasion des 30 ans de la chute du mur. Séjour culturel à Berlin et visite historique de la ville avec le Musée d'Histoire Allemande, l’East Side Gallery et Checkpoint Charlie, le musée germano-russe Karlshorst, la prison de la Stasi, le musée de Pergame et le musée Egyptien...

du 6 au 10 août 2020
Départ garanti
Voir