Conférences culturelles

Nos conférences culturelles se déroulent les lundis et jeudis de 17h à 19h et les mardis de 14h30 à 16h30 (hors vacances scolaires) à l'auditorium de l’espace Georges Bernanos situé au 4, rue du Havre – 75 009 Paris. 

Nos cycles de conférences se déroulent à l’institut supérieur d’Égyptologie Khéops situé au 42-44, rue du Fer à Moulin – 75 005 Paris. 

Détails des tarifs et points de vente dans notre rubrique Pratique.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Intermèdes au 01 45 61 90 90 ou envoyer un e-mail à info@intermedes.com.

Toutes les conférences

78 conférences
Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
3 4 5 6 7
mar. 19 mars 2019
14:30 - 16:30

CYCLE 2 - Les fastes de l'architecture gothique, un élan vers le Ciel au XIIIe siècle

A l’aube du XIIIe siècle, de nouvelles formules architecturales s’imposent, en rationalisant la construction gothique qui connaît alors son âge classique. La cathédrale de Chartres développe des formules qui deviennent des références, à Reims, Amiens, Beauvais par exemple. La cathédrale de Bourges, d’une ampleur remarquable, affirme une grande unité spatiale au travers de ses propres solutions. L’utilisation du fer permet une course à la hauteur et un évidement des surfaces murales au profit des vitraux, constituant une véritable architecture de lumière, immatérielle, donnant naissance au gothique rayonnant de la Sainte-Chapelle. L’édifice s’affirme alors comme l’expression de la Jérusalem céleste.

L'achat d'un billet (55 €) vous permet d'assister aux cinq conférences du cycle les mardis 5, 12 et 19 février, 12 et 19 mars 2019 de 14h30 à 16h30.

Institut supérieur d’Égyptologie Khéops
42-44 rue du Fer à Moulin 75005 Paris
jeu. 21 mars 2019
17:00 - 19:00

Les Flandres au XVe siècle, tableau politique, économique et social à l’occasion de l’année Van Eyck à Gand en 2020 avec notamment l’exposition « Van Eyck. Une révolution optique »

Par son mariage avec Marguerite de Flandre en 1369, Philippe le Hardi intègre à son duché de Bourgogne le dynamique comté de son épouse. Sous l’égide de ses puissants ducs, qui rivalisent alors avec les rois de France ou l’empereur germanique, les Flandres deviennent la région la plus riche d’Europe, son cœur financier et marchand. L’architecture urbaine témoigne de l’extraordinaire
prospérité de cités comme Bruges, Gand, Bruxelles, Malines, Lille… À côté du personnel ducal, une bourgeoisie éprise de luxe mène grand train de vie et développe un mécénat fastueux, dans un climat de renouveau spirituel.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
ven. 22 mars 2019
11:00 - 13:00

CYCLE 3 - Les débuts difficiles de la IIIe République

Instaurée le 4 septembre 1870, après la chute du Second Empire suite au désastre de Sedan, la République semble fragile à ses débuts. L’insurrection de la Commune de Paris est durement réprimée, alors que la République est toujours en guerre contre l’Allemagne. L’armistice sera signé le 28 janvier 1871. Partisans de la paix, les monarchistes remportent les élections à l’Assemblée nationale et préparent une nouvelle Restauration. Mais les divisions entre orléanistes et légitimistes permettent finalement à la République de s’affirmer, avec des institutions appelées à être durables. La culture républicaine se diffuse notamment au travers de l’école, l’un des piliers du nouveau régime fondé sur les valeurs héritées de la Révolution française. Parallèlement se pose la question de l’extension de la colonisation. La République parviendra à surmonter de nombreuses crises politiques.

L'achat d'un billet (55 €) vous permet d'assister aux cinq conférences du cycle les vendredis 8, 15 et 22 février, 15 et 22 mars 2019 de 11h à 13h.

Institut supérieur d’Égyptologie Khéops
42-44 rue du Fer à Moulin 75005 Paris
ven. 22 mars 2019
14:30 - 16:30

CYCLE 4 - L'Église et le monde urbain à la fin du Moyen Âge, les ordres mendiants

L’essor des villes à la fin du Moyen Age s’est accompagné d’un nouvel effort pastoral de l’Eglise envers le monde urbain. Au début du XIIIe siècle, saint Dominique fonda une communauté de frères dont les maîtres mots sont humilité et pauvreté et donna au nouvel ordre sa principale vocation, la prédication. Par leur remarquable formation intellectuelle, les Dominicains formèrent de grands théologiens, tel Thomas d’Aquin. Issu d’une famille de la bourgeoisie commerçante d’Ombrie, saint François, touché par la grâce, fonda en 1209 une communauté de frères « mineurs » - les petits, axée sur la prière, l’apostolat évangélique et la pauvreté absolue, véritable modèle évangélique tourné vers les cités. La fondation des Carmes et des Augustins vint compléter ce renouveau. La religiosité des laïcs a évolué en même temps, avec des confréries, une pratique religieuse individuelle et une nouvelle spiritualité, la Devotio moderna.
L'achat d'un billet (55 €) vous permet d'assister aux cinq conférences du cycle les vendredis 8, 15 et 22 février, 15 et 22 mars 2019 de 14h30 à 16h30.

Institut supérieur d’Égyptologie Khéops
42-44 rue du Fer à Moulin 75005 Paris
lun. 25 mars 2019
11:00 - 13:00

CYCLE 5 - Chypre antique et médiévale, histoire et art

Dès la période néolithique et durant l’âge du bronze, l’île de Chypre a développé une culture brillante et originale par ses contacts avec les côtes du Levant toutes proches. Tirant alors sa fortune du minerai de cuivre, elle devint un carrefour entre Orient et Occident avec l’implantation des Grecs à la fin du premier millénaire avant J.-C. La présence phénicienne et les contacts avec les autres civilisations du Proche Orient en firent le creuset d’une civilisation exceptionnelle. Les Romains puis les Byzantins y laissèrent une superbe parure monumentale, que l’on peut encore apprécier à Salamis, à Paphos ou dans les églises du Troodos ornées de superbes fresques, et qui témoigne de la prospérité de l’île. Lors des Croisades, elle devint un point d’appui stratégique pour les Latins : conquise par Richard Coeur de Lion en 1191, elle fut confiée au dernier roi de Jérusalem, Gui de Lusignan.

L'achat d'un billet (55 €) vous permet d'assister aux cinq conférences du cycle les lundis 28 janvier, 11 et 18 février, 18 et 25 mars de 11h à 13h.

Institut supérieur d’Égyptologie Khéops
42-44 rue du Fer à Moulin 75005 Paris
lun. 25 mars 2019
14:30 - 16:30

CYCLE 6 - Images romanes, le bestiaire fantastique

Comment interpréter le bestiaire fantastique qui orne les chapiteaux, les peintures et les mosaïques romanes ? Simple jeu décoratif sans réelle signification, comme le laisse entendre saint Bernard « Mais que font dans vos cloîtres ces monstres ridicules, ces horribles beautés et ces belles horreurs ? À quoi bon, dans ces endroits, ces singes immondes, ces lions féroces, ces centaures chimériques, ces monstres mi-hommes… » ? Il y a indéniablement une lecture spirituelle qui se cache derrière ces images et qui se fonde sur à la fois sur les textes sacrés et sur des récits et des histoires naturelles empreintes de fantastique, tels le Physiologus et le Liber monstrorum. Par exemple, le lion : le Christ est « le lion de Juda de la Genèse, le lion rugissant » (Osée). Le lion dort les yeux ouverts, comme le Christ meurt mais reste vivant. Dans le Physiologus, le souffle du lion ressuscite ses enfants morts nés trois jours après. C’est ce qui est inscrit autour de la tête de lion du heurtoir de bronze XIIe siècle de la collégiale de Brioude, « Je nais sans vie, le souffle de la bouche me donne la vie ».
L'achat d'un billet (55 €) vous permet d'assister aux cinq conférences du cycle les lundis 28 janvier, 11 et 18 février, 18 et 25 mars de 14h30 à 16h30.

Institut supérieur d’Égyptologie Khéops
42-44 rue du Fer à Moulin 75005 Paris
lun. 25 mars 2019
17:00 - 19:00

« La Collection Courtauld », exposition à la Fondation Louis Vuitton

Samuel Courtauld (1876-1947) industriel et mécène anglais constitua tout au long de sa vie l’une des plus importantes collections d’art impressionniste. Cette collection joua un rôle extrêmement important dans la diffusion et la reconnaissance du courant impressionniste
au Royaume-Uni. L’exposition de la Fondation Louis Vuitton présente, pour la première fois
à Paris depuis plus de soixante ans, les fruits de cette inestimable collection, de Un bar aux Folies Bergère de Manet à La Loge de Renoir en passant par l’Autoportrait à l’oreille bandée, de Van Gogh.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
mar. 26 mars 2019
14:30 - 16:30

Le mensonge, nouvelle vertu de la géopolitique

Nous serions aujourd’hui constamment soumis aux « Fakes News » fausses informations notamment sur internet et surtout les réseaux sociaux. Fausses nouvelles et mensonges dans la stratégie politique, nous en ferons l’analyse. Qui les propage ? Pourquoi ? Qu’attendre d’une législation envisagée pour y mettre un terme ?

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
jeu. 28 mars 2019
17:00 - 19:00

La question irakienne des origines à nos jours, une longue et riche histoire pleine de contrastes

Par sa situation géopolitique au cœur de l’Orient, l’Irak fut depuis l’Antiquité un univers particulier attirant les convoitises des puissances extérieures. Devenu le centre des empires arabo-islamiques, l’Irak acquit une importance comme « noeud » entre le Proche-Orient, le monde perse et l’Inde. Avec la découverte des gisements pétrolifères, l’Irak marque une nouvelle dimension dans les relations internationales durant les dernières décennies. Guerre froide, montée du nationalisme arabe, diversité des territoires et de la population, arrivée d’un régime baasiste, bouleversements géopolitiques en Orient… Tous ces éléments ont contribué à l’émergence de la question irakienne, surtout depuis la crise du Golfe, les guerres en Irak et l’occupation américaine de ce pays.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
lun. 01 avril 2019
17:00 - 19:00

L'histoire des pyramides

En Égypte, les premières sépultures ne sont que de simples monticules de terre marqués de quelques pierres. Plus tard pour échapper aux chacals et aux pilleurs de tombes, le monticule devient un mastaba, une construction en brique ou en pierre. Enfin, à l’aube du IIIe millénaire, le mastaba devient une monumentale échelle de pierre, édifice dont les degrés figurent l’escalier par lequel, divinisé, Pharaon, après sa mort, monte au ciel aux côtés du dieu solaire Rê. La pyramide s’affirmera comme la forme du tombeau royal jusqu’au début du Nouvel Empire, pendant plus de mille ans. Snéfrou, le fondateur de la IVe dynastie, passe aux yeux de l’Histoire pour être l’inventeur, avec l’aide de ses architectes, de la « pyramide parfaite », aux quatre faces lisses.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
3 4 5 6 7