Conférences culturelles

Nos conférences culturelles se déroulent les lundis et jeudis de 17h à 19h et les mardis de 14h30 à 16h30 (hors vacances scolaires) à l'auditorium de l’espace Georges Bernanos situé au 4, rue du Havre – 75 009 Paris. 

Nos cycles de conférences se déroulent à l’institut supérieur d’Égyptologie Khéops situé au 42-44, rue du Fer à Moulin – 75 005 Paris. 

Détails des tarifs et points de vente dans notre rubrique Pratique.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Intermèdes au 01 45 61 90 90 ou envoyer un e-mail à info@intermedes.com.

Toutes les conférences

50 conférences
Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
1 2 3 4 5
jeu. 22 novembre 2018
17:00 - 19:00

Philippe Auguste Dei Gratia Rex Franciae

Le partage de l’Empire carolingien au traité de Verdun en 843 engendre la Francia occidentalis, à l’origine de la France. Mais le roi s’intitule encore Rex Francorum, comme les rois mérovingiens : il gouverne un peuple plus qu’un territoire aux limites mouvantes. Sous Philippe Auguste, vers 1190, la chancellerie royale emploie pour la première fois le titre de Rex Franciae, roi de France. En 1194, le roi fixe les archives, le trésor royal et l’administration à Paris, qui devient véritablement la capitale, alors qu’il commence à centraliser les institutions. À partir de 1205, le territoire est appelé dans les chartes Regnum Franciæ (royaume de France).

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
lun. 26 novembre 2018
17:00 - 19:00

Egon Schiele, à l’occasion de l’exposition à la fondation Louis Vuitton

Née dans la Vienne 1900, alors capitale de l’Empire austro-hongrois et foyer intellectuel et artistique bouillonnant de modernité intellectuelle et artistique, l’œuvre d’Egon Schiele fascine par sa fulgurance et son intensité. Mort à 28 ans, en 1918, le jeune peintre devient, en moins d’une décennie, l’une des figures majeures de l’art du XXe siècle, puis une véritable « icône » pour les nouvelles générations. En rupture avec le système académique, il refuse les modèles antérieurs. Au moyen d’une ligne heurtée et distordue, il scrute les âmes et son époque dont il pressent le devenir tragique : « J’arriverai à un point où l’on sera effrayé par la grandeur de chacune de mes œuvres « vivantes » ».

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
mar. 27 novembre 2018
14:30 - 16:30

Joan Miró, la couleur de mes rêves à l’occasion de l’exposition au Grand Palais

Ni abstrait ni figuratif, riche de multiples inventions, l’œuvre de Miró développe avec une infinie poésie un langage résolument neuf. Son art prend ses sources dans la vitalité du quotidien pour s’épanouir dans un monde jusqu’alors méconnu où les rêves du créateur occupent une place privilégiée. Il transforme le monde d’une trace de doigt ou de celle de l’eau sur le papier, d’un trait fragile sur la toile, sur la terre qu’il marie avec le feu, d’un objet insignifiant assemblé à un autre objet. Il fait surgir de ces rapprochements insolites un univers constellés de métamorphoses poétiques qui vient réenchanter notre monde. « Pour moi, un tableau doit être comme des étincelles. Il faut qu’il éblouisse comme la beauté d’une femme ou d’un poème ».

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
jeu. 29 novembre 2018
17:00 - 19:00

Histoire du chiisme

Le chiisme considère que le Prophète avait désigné un successeur en la personne de Ali, injustement évincé du pouvoir, et de ses descendants. Les chiites pensent que Dieu ne peut pas laisser la communauté musulmane sans guide, sans imam et qu’il faut nécessairement un imam par génération. Le chiisme n’est devenu définitivement religion officielle qu’en Iran, à partir du XVIe siècle. Les sunnites prétendent qu’en 873, le 11ème imam est mort sans enfant, interrompant ainsi la lignée des imams. Les chiites, de leur côté, affirment qu’il avait bel et bien un enfant, mais que ce dernier a été soustrait à la police abbasside et qu’il est devenu, en grandissant, l’« imam caché ». Selon la foi chiite, cet imam caché est toujours vivant, continue à guider la communauté secrètement et reviendra à la fin des temps pour restaurer la justice et punir la tyrannie.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
lun. 03 décembre 2018
17:00 - 19:00

Le cubisme au centre Pompidou

Inspiré par Cézanne et les arts primitifs, Picasso et Braque remettent en question la tradition de la peinture occidentale lorsqu’ils inventent le cubisme en 1907. Ce mouvement révolutionnaire permet de conquérir l’autonomie du tableau en déconstruisant puis en recomposant l’espace perspectif, en l’analysant sous tous ses points de vue. Après avoir frôlé l’abstraction et l’hermétisme, les deux peintres réintroduisent le quotidien brut par les collages. Rejoint par Juan Gris et Henri Laurens, stimulant Marcel Duchamps, Ferdinand Léger, l’onde de choc du cubisme se répercute dans le futurisme italien, l’abstraction de Mondrian, le suprématisme de Malévitch, faisant du cubisme le mouvement le plus novateur du XXe siècle.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
mar. 04 décembre 2018
14:30 - 16:30

Vivre et mourir au Moyen Âge

La vie et la mort ne sont séparées que d’une planche et dans un monde où l’espérance de vie est assez courte, où les épidémies sont parfois terribles où la famine peut faire de gros dégâts où la naissance même est un risque, que savons-nous de ces deux étapes fondamentales de la vie humaine pendant les siècles du Moyen Âge ? La mort nous parle de la vie, et la vie toute entière est tournée vers la deuxième vie, celle d’après la mort qu’il convient de préparer. Comment les hommes et les femmes ont-ils abordé ce sujet omniprésent et familier qui sonne parfois comme un tabou aujourd’hui mais qui n’en demeure pas moins une réalité ?

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
jeu. 06 décembre 2018
17:00 - 19:00

La Roumanie

De l’époque romaine à nos jours, la Roumanie mérite amplement d’être qualifiée de carrefour culturel. Nombre de peuples s’y sont donnés rendez-vous avec des intentions louables ou non : colons saxons, envahisseurs ottomans ou russes, ils ont marqué l’histoire et la culture du pays, rendant son patrimoine époustouflant. Des remarquables monastères peints du nord au delta du Danube en passant par les églises fortifiées de Transylvanie, rien ne manque pour forcer l’admiration et les interrogations sur ce pays à la fois latin et oriental et membre de l’Union Européenne depuis 2007.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
lun. 10 décembre 2018
17:00 - 19:00

Botswana et Zimbabwe

C’est au Botswana que le fleuve Kavango qui n’atteint jamais l’océan donne naissance, au cœur du désert, au fabuleux delta de l’Okavango. Absorbé par les sables du Kalahari, le fleuve y a construit un véritable labyrinthe de canaux et de méandres autour d’îles paradisiaques où somnolent les hippopotames. Cette Venise verte héberge une faune et une avifaune d’une prodigieuse variété. Mais le Botswana c’est aussi la terre des San, ces étonnants chasseurs cueilleurs qui peuplent le Kalahari. Le Zimbabwe est le pays des superlatifs à l’image des vertigineuses chutes Victoria. Fruit d’une grande histoire, siège de grands empires et des plus imposantes ruines de l’Afrique subsaharienne, le Zimbabwe recèle de magnifiques réserves animalières hébergeant une faune très variée.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
mar. 11 décembre 2018
14:30 - 16:30

La Nouvelle-Calédonie

Sous le feu de l’actualité, la Nouvelle-Calédonie est une destination lointaine mais séduisante. Cette promenade au sein des îles qui composent la Calédonie dans l’ensemble géographique et historique mélanésien, vous mettra dans les pas de James Cook qui l’a reconnue et dénommée puis nous permettra d’évoquer le temps des bagnards et déportés qui se sont succédé dans ce sombre pénitencier et terre d’exil. Terre de contrastes certainement, terre attachante au cœur de l’un des plus grands lagons du monde, la Nouvelle-Calédonie vous séduira par ses multiples atouts.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
jeu. 13 décembre 2018
17:00 - 19:00

Architecture, voie et cérémonie du thé au Japon : de la fin du XVe siècle à l’époque contemporaine

A la fin du XVe siècle, un nouveau cérémonial du thé se fait jour au Japon, exprimant un idéal de communion et d’échange qui marque, encore aujourd’hui, profondément la société japonaise. Dans un art total, strictement codifié, tant dans l’agencement et l’aménagement de son espace architectural que dans ses ustensiles utilitaires, la « voie du thé » induit une éducation de la conscience et un approfondissement de la perception des choses.

Espace Georges Bernanos - Auditorium
4 rue du Havre 75009 Paris
1 2 3 4 5