Tout le Maroc

Ouarzazate - Maroc ©iStock
Fès - Maroc ©iStock
Jardin Majorelle, Marrakech - Maroc ©iStock
Ruines Volubilis au Maroc ©GettyImages
BouInania, Fès - Maroc ©Thinkstock
Casbah Oudaïa, Rabat - Maroc ©Thinkstock
Fès-El-Bali, Fès - Maroc ©GettyImages
Montagnes du Moyen Atlas - Maroc ©GettyImages
Oasis Skoura - Maroc ©GettyImages
Panorama, Casablanca - Maroc ©GettyImages
Panorama, Moulay Idriss - Maroc ©GettyImages
Souk, Meknès - Maroc ©GettyImages
Thé marocain et pâtisseries - Maroc ©GettyImages
Tour Hassan, Rabat - Maroc ©Thinkstock
Vue, Essaouira - Maroc ©GettyImages

Villes impériales (Rabat, Meknès, Fès, Marrakech) et Grand Sud (Tafilalet, ksars et casbahs de la vallée du Drâa, des gorges du Dadès)

Circuit 13 jours - 12 nuits

Points forts

  • une nuit en bivouac dans les dunes de Merzouga ;
  • plusieurs sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
  • trajets en véhicules 4x4 dans le Grand Sud ;
  • le jardin Majorelle à Marrakech.

Remarque : ce voyage comporte plusieurs dates de départ avec des horaires de vols différents. Le programme des premier et dernier jours sera adapté en fonction des horaires d'arrivée et de départ. Toutes les visites seront effectuées, et le programme définitif sera communiqué dans le carnet de voyage.

Introduction détails

Héritier d’une longue tradition, le Maroc a su préserver un patrimoine culturel riche de sa diversité : héritage romain à Volubilis, raffinements de la culture arabo-musulmane dans les villes impériales, fortifications à la Vauban d'Essaouira, l'ancienne Mogador, qui parle à la mémoire d'exploits barbaresques, architecture berbère du sud marocain avec ses casbahs et ksour, images fortes, hautes en couleur, inspiratrices des peintres du siècle dernier. Chaque ville a son origine et chacune a son atmosphère propre qui ne ressemble à aucune autre. De toutes, pourtant, se dégage un ensemble de traits communs à partir desquels se dessine le portrait de la ville marocaine. Secrète au sens étymologique du mot, c'est à dire tout entière tournée vers le dedans, ombreuse, sinueuse, abritée, ponctuée de rues étroites, qui loin de séparer, unissent les deux rives. Nous découvrirons, en outre, les montagnes de l’Atlas, domaine des populations berbères, et les oasis du Sud, ports d’un commerce caravanier millénaire qui traversait les déserts.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme détails

1 Vol Paris / Casablanca

Vol régulier Paris / Casablanca dans la matinée.
Arrivée dans l'après-midi.

Une première promenade dans Casablanca nous conduira à la découverte de la ville dite "européenne". Elle abrite des immeubles prestigieux élevés depuis les années 20 qui constituent un patrimoine Art déco unique au monde.
Nous partirons de la place Mohammed V qui fut longtemps appelée la place administrative ou la place Lyautey. Au consulat de France, devant l’importante statue équestre de Louis Hubert Gonzalve Lyautey, nous évoquerons les relations complexes qui lient cet homme à la ville de Casablanca. Puis, nous verrons l’Hôtel de Ville (vue extérieure) construit par Marius Boyer, avant de découvrir la Poste au décor intérieur intact, la banque du Maghreb (vue extérieure) ou encore le palais de justice (vue extérieure), réalisé par Joseph Marrast en 1923 et considéré comme l'un des plus beaux exemples de l’architecture officielle de cette époque.
Nous gagnerons ensuite le quartier des Habous, magnifique décor urbain mauresque conçu dans les années 20 et 30 par les architectes Cadet et Brion. Cette "nouvelle médina", comme on l’appelle encore, était destinée à abriter une élite marocaine soucieuse de préserver son identité à l’écart du tumulte de la ville européenne. Ainsi, quoique répondant à de nouvelles fonctions et issu de nouvelles techniques de production, il ne s’inspire pas moins de l’architecture et de l’organisation des médinas anciennes. 
Dîner et nuit à l'hôtel à Casabanca.

2 Rabat, Meknès

(Environ 145 km)
Ce matin, nous gagnerons Rabat. Ancien point d’escale des navigateurs phéniciens et carthaginois, la ville incarne aujourd’hui le Maroc moderne. Sa médina nous offrira une première prise de contact avec le monde tourbillonnant des souks, tandis que la casbah des Oudaïa nous rappellera le temps où la ville était capitale de la "République des pirates", et où Arabes et réfugiés andalous marquèrent à tout jamais Rabat de leur sceau.
Déjeuner au restaurant en cours de visite.

Puis, après avoir contemplé la tour Hassan, minaret almohade et emblème de la ville, ainsi que le mausolée de Mohammed V, nous gagnerons le merveilleux jardin de la nécropole mérinide de Chellah, si chère au cœur de Lyautey qui ne se lassait jamais de voir ses murs de terre et sa porte monumentale depuis les fenêtres de sa résidence. C’est dans ces jardins qu’on découvrit, en 1930, les ruines encore bien conservées de la ville antique de Sala.
Route pour Meknès.
Dîner et nuit à l'hôtel.

3 Meknès, Volubilis, Fès

(Environ 85 km)
Originellement simple ensemble de petits villages installés dans une vallée fertile par des Berbères, Meknès devint ville impériale au XVIIe siècle, grâce au souverain alaouite Moulay Ismaïl. Le souverain a laissé son empreinte dans toute la ville. A côté de la médina, enchâssée dans trois enceintes d’imposants remparts et de sa remarquable médersa, se dresse le quartier impérial : le bassin de l’Agdal, les greniers royaux et le mausolée de Moulay Ismaïl témoignent de l’ancienne splendeur de la ville.
Déjeuner au restaurant en cours de visite.

L'après-midi, nous prendrons la route vers les ruines romaines de Volubilis, le joyau archéologique du pays. Situées entre champs de blé et oliveraies, elles constituent un véritable musée de mosaïques en plein air. Nous y évoquerons la colonisation par les Romains de l’Afrique du Nord depuis la destruction de Carthage en 146 avant J.-C. jusqu’à l’invasion des Vandales en 430 de notre ère.
Puis, sur la route en direction de Fès, nous nous arrêterons dans la ville sainte de Moulay Idriss, bâtie sur deux éperons rocheux. Nous y évoquerons la figure d’Idriss Ier, qui convertit les Berbères à l’islam. (L'accès à son tombeau est interdit aux non-musulmans).
Route pour Fès. Dîner et nuit à l'hôtel à Fès.

4 Fès

La journée sera dédiée à la visite de Fès, la plus ancienne des villes impériales marocaines. Elle se divise en deux parties : Fès el Bali, "l’ancienne", et Fès el Jedid, "la nouvelle". Nous débuterons notre visite à Fès el Jedid. Cette partie de la ville fut ajoutée au XIIIe siècle à la médina qui ne pouvait absorber l’accroissement de la population. Jadis résidence des princes, elle est aujourd’hui le royaume bruyant des marchands de tapis berbères, des charmeurs de serpents et des bateleurs. Nous verrons au cours de notre promenade la place des Alaouites, le palais royal (vue extérieure), le vieux méchouar et le Mellah (terme qui désigne les quartiers juifs au Maroc).
Déjeuner au restaurant en cours de visite.

L'après-midi nous découvrirons Fès el Bali, l’une des plus grandes cités de type médiéval au monde. Bâtie sous Idriss II en 809, Fès el Bali renferme quelques-uns des plus beaux édifices du Maroc. Elle est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pour ses médersas et ses mosquées, perles de l’architecture mérinide du XIVe siècle. Au cours de notre promenade, nous découvrirons le quartier des tanneurs, le quartier des Andalous et le quartier Karaouiyne. Nous nous rendrons ensuite sur la place Nejjarine et nous nous promènerons dans les souks.
Nous gagnerons enfin la médersa Bou Inania, la plus vaste de la ville, réalisée au XIVe siècle. Outre sa riche ornementation (stuc, boiseries de cèdres sculptées, ...), caractéristique de l’art mérinide, elle abrite un très beau minbar (chaire à prêcher).
Dîner et nuit à l’hôtel à Fès.

5 Le Moyen Atlas : d'Ifrane à Tineghir (en véhicules 4x4)

(Environ 350 km)
Ce matin, c'est à bord de véhicules 4x4 que nous quitterons Fès. Nous prendrons la route en direction du Sud, en passant par la station climatique d’Ifrane, connue pour sa forêt de cèdres qui vaut à la région le surnom de "Suisse marocaine".
Déjeuner au restaurant en cours de route, à El Ksiba ou Imilchil.

Nous traverserons les beaux paysages du Moyen Atlas, où se succèdent champs d'orge, allées de peupliers et oasis d'altitude. Nous atteindrons ainsi les gorges du Togdra : deux falaises à pic hautes de plus de trois cents mètres dont le défilé est des plus impressionnants. Enfin, nous gagnerons l'oasis de Tineghir, sa palmeraie, et sa végétation luxuriante de roses, grenadiers, orangers, d'oliviers et de cactus de Barbarie.
Dîner et nuit à l'hôtel à Tineghir.

6 Le Tafilalet, Merzouga en véhicules 4x4

(Environ 200 km)
Nous rejoindrons ce matin, toujours à bord de véhicules 4x4, l'oasis du Gueris qui ne compte pas moins d'une vingtaine de ksars fortifiés. La région est également connue pour ses carrières de marbre.
Déjeuner au restaurant à Goulmina ou dans les environs.

Puis, nous longerons la célèbre palmeraie du Tafilalet, riche de plus d’un million de palmiers dattiers : nous visiterons le magnifique ksar d’Oulad-Abdelhalim, surnommé "l’Alhambra du Tafilalet" qui se distingue par ses solides remparts, son entrée monumentale et sa décoration en brique. Nous marquerons ensuite un arrêt à Rissani, ancienne capitale du Tafilalet qui fut, durant onze siècles, l’ultime étape des caravanes du Sud. Nous découvrirons le ksar du XVIIe siècle et le mausolée de Moulay Ali Chérif (vue extérieure), fondateur de la dynastie des Alaouites.
Enfin, nous atteindrons les dunes de Merzouga, là où la route s’arrête et où le désert de sable s’étend à l’infini.
Dîner et nuit en bivouac.

7 A travers le djebel Saghro, en véhicules 4x4, Ouarzazate

(Environ 280 km)
Ce matin, en route jusqu'à Alnif et sa charmante palmeraie, nous marquerons différents arrêts pour découvrir des villages fortifiés.
Déjeuner au restaurant à Tazzarine.

L'après-midi, depuis Nekob, nous emprunterons une nouvelle piste qui nous permettra de découvrir le djebel Saghro, massif volcanique sculpté par les vents, aux paysages sauvages, qui abrite notamment les nomades d'Aït Atta.
Dîner et nuit à l'hôtel à Ouarzazate.

8 El Kelaa M'Gouna, Ouarzazate en véhicules 4x4

(Environ 110 km)
Ce matin, à Ouarzazate, ville étendue au milieu d’un plateau désertique en parfait contraste avec les hauts sommets et la végétation du Haut Atlas voisin, la visite de la casbah Taourirt, ancienne résidence du Glaoui, nous permettra de goûter aux fastes et aux raffinements des arts décoratifs marocains. Puis, nous découvrirons l'oasis de Skoura. Nous pourrons admirer, aux abords de cette luxuriante palmeraie, de très belles casbahs notamment celles d’Amerhidil et de Dar Sidi el-Mati, et nous apprécierons les paysages grandioses de cette plaine fluviale ceinte par les cimes enneigées de l’Atlas. Nous évoquerons également le complexe et séculaire système d'irrigation et de canalisations qui fait l'abondance de cette zone.
Déjeuner au restaurant à Skoura.

L'après-midi, nous emprunterons les spectaculaires gorges du Dadès, pour découvrir une succession de ksours et de casbahs, dont celle d’Aït Arbi. Nous parcourrons ensuite la vallée d’El Kelaa M’Gouna, réputée pour la culture de la rose damaskina. Cette précieuse rose, qui tire son nom de Damas d’où des pèlerins de la Mecque l’auraient rapportée, engendre une production annuelle de quelque douze mille tonnes de pétales. Ses vertus dans les domaines de l’esthétique, de la gastronomie ou encore de la médecine sont d’autant plus appréciées que sa récolte requiert une cueillette délicate à la main, et que cinq tonnes sont nécessaires pour obtenir un seul litre d’essence ! Les enjeux tant économiques que culturels d’une telle production nous seront plus longuement exposés dans le cadre de la visite d'une distillerie (visite sous réserve d’autorisation).
Retour à Ouarzazate. Dîner et nuit à l'hôtel.

9 La route des oasis du Sud : Tamnougalt, la vallée du Drâa et Zagora en véhicules 4x4

(Environ 160 km)
Le matin, poursuivant notre route jalonnée de luxuriantes palmeraies, nous atteindrons Tamnougalt dont le ksar témoigne encore du passé prestigieux de celle qui fut la capitale du royaume mezguita.
Déjeuner au restaurant à Agdz.

L'après-midi, après avoir emprunté la route de la vallée du Drâa, nous aborderons l’oasis de Zagora qui fut le point de départ de la conquête saadienne du Souss, puis de tout le Maroc, dont nous verrons la cité médiévale et le ribat almoravide.
Dîner et nuit à l'hôtel à Zagora.

10 Aït-ben-Haddou, Telouet, Marrakech en véhicules 4x4

(Environ 350 km)
Ce matin, en route pour Marrakech, nous marquerons un premier arrêt pour visiter un magnifique site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO : le village fortifié de Aït-ben-Haddou, constellé de tours crénelées et décorées de motifs en forme de losange, est considéré à juste titre comme l’un des plus beaux ksars du Maroc.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous verrons Telouet et sa grande casbah, entourée de hautes murailles hérissées de créneaux et flanquées de bastions carrés. Nous découvrirons la décoration d’inspiration andalouse du harem et de la réception dont les décors de stucs et de zelliges témoignent de la splendeur passée des lieux. Enfin, nous passerons le col du Tizi-N-Tichka, en suivant une route sinueuse et contrastée, jalonnée de petits bourgs et de villages d’un autre temps. 
Dîner et nuit à l'hôtel à Marrakech.

11 Marrakech, d'un patrimoine ancestral au jardin Majorelle

Marrakech a connu toutes les dynasties : capitale almoravide et almohade aux XIe et XIIe siècles, elle devint, au XVIe siècle, cité impériale saadienne, dotée de jardins et d’un centre philosophique majeur. Nous débuterons notre découverte de la ville par la visite des tombeaux saadiens formés de deux mausolées, chefs-d’œuvre d’architecture, et d’une centaine de tombes. Ils furent longtemps oubliés, entre la mort du sultan fou Moulay Yazid, dernier sultan saadien à y être inhumé en 1792, et leur redécouverte par des archéologues français.
Nous verrons ensuite le palais el Badi, qui abrite notamment un remarquable minbar qui provient de la Koutoubia. Puis nous visiterons le musée de Dar Si Saïd, musée des arts marocains.
Déjeuner au restaurant en cours de visite.

L'après-midi, nous visiterons le délicieux décor du Jardin secret. Ce complexe séculaire datant de la dynastie saadienne, puis restauré au milieu du XIXe siècle, constitue aujourd'hui parmi les plus beaux exemples qui soient de la grande tradition des palais arabo-andalous et marocains. Récemment ouverts à la visite, ses jardins et les édifices qui le composent participent à la création d'un décor enchanteur, témoin de l'art et de l'architecture islamiques. (Cette visite remplace celle de la médersa Ben Youssef qui est fermée pour restauration).
Enfin, nous découvrirons le jardin Majorelle. La porte du clos franchie, le jardin apparaît comme une oasis de verdure, de fraîcheur et de calme dans le bruyant quartier du Gueliz. Le peintre Jacques Majorelle s’y installe dans les années 20 et y peint l’une de ses plus belles toiles mais en trois dimensions, un tableau dont les verts et les bleus dominent la composition. L’outremer des façades et des bassins, et les riches nuances vertes des silhouettes végétales se détachent sur fond de ciel. Le chant des oiseaux se mêle au bruissement discret des fontaines. Un lacis de chemins surélevés encadre des parterres plantés de collections de palmiers, de cactus, d’euphorbes et de bougainvillées.
Dîner et nuit à l'hôtel à Marrakech.

12 Essaouira, Marrakech

(Environ 350 km aller et retour)
Ce matin, nous ferons route pour Essaouira, l’ancienne Mogador portugaise bâtie sur une presqu’île rocheuse, cernée de remparts à la Vauban avec des canons de bronze.
A partir de la place Moulay El-Hassan de style maroco-portugais, nous flânerons dans un dédale de petites rues marchandes tout en longeant le beffroi et la grande mosquée (vue extérieure). Nous passerons ensuite par la ruelle Siaghine qui abrite les échoppes des bijoutiers avant de nous diriger vers la terrasse du Bastion nord, plate-forme d’artillerie longue de deux cents mètres, entourée de murs crénelés. Par un passage voûté, nous rejoindrons les casemates qui sont occupées par les meilleurs artisans marqueteurs du Maroc.
Déjeuner au restaurant en cours de visite.

Nous poursuivrons notre découverte de la ville rue Mohammed Zerktouni qui traverse le Mellah (quartier juif) au nord de la ville avant de nous rendre dans le quartier du Méchouar (les jardins du roi) où nous verrons la tour de l’Horloge et des arcades qui prolongent le rempart nord de la Qasbah.
Retour à Marrakech. Dîner et nuit à l'hôtel.

13 La place Jemaa el Fna, et retour à Paris

Ce matin, une dernière promenade nous mènera sur la place Jemaa el Fna, avec ses danseurs, ses charmeurs de serpents et ses conteurs d’histoires. A proximité, nous verrons la Koutoubia, construite au XIIe siècle, sous le règne des Almohades, et chef-d’œuvre de l’architecture musulmane. Haute de soixante-dix-sept mètres, elle domine toute la ville et est visible à des kilomètres. Le décor extérieur de chacune des quatre faces de grès rose ne diffère que dans le choix des multiples formes ornementales.
Puis, transfert à l'aéroport de Marrakech (déjeuner libre) et vol régulier pour Paris dans l'après-midi.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Informations pratiques

Maroc

Formalités pour les ressortissants français : un passeport en cours de validité couvrant la totalité du séjour ou du circuit est obligatoire.
Attention : lors de votre entrée au Maroc, il est nécessaire de s'assurer qu'un coup de tampon atteste que votre passeport a bien été visé par les autorités.
Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade du Maroc - 5, rue Le Tasse 75016 Paris - Tel : 01.45.20.69.35 - Site web : http://www.amb-maroc.fr

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 1 heure en moins par rapport à la France.

Santé : aucune vaccination n'est exigée à l'entrée dans le pays, il est cependant préférable d'être vacciné contre l'hépatite A et B et DT-Polio. Nous vous conseillons de boire uniquement de l'eau minérale, et d'emporter une petite pharmacie contenant des remèdes contre les troubles intestinaux, une crème antibiotique, une crème contre les piqûres d'insectes, du collyre, des antibiotiques à large spectre, des pansements etc...

Monnaie : la monnaie locale est le Dirham (MAD). La monnaie marocaine ne peut être achetée en France, car il est interdit de l'importer et de l'exporter. L'importation de devises étrangères en revanche n'est pas limitée.

Climat : le Maroc se visite en toutes saisons. Le climat varie selon les régions : alors que les températures restent douces en bordure de mer, l'intérieur du pays subit davantage les variations climatiques.
L'hiver, les températures moyennes diurnes avoisinent 15°C au nord. Ces températures fléchissent dès la tombée de la nuit. Au printemps et à l'automne, les journées sont généralement ensoleillées avec des températures comprises entre 25 et 30°C. Les périodes les plus humides se situent entre décembre et mars.

Tenue vestimentaire : les différences de températures entre le jour et la nuit pouvant être importantes, nous vous conseillons d'emporter des tenues légères et également un lainage pour le soir. Un vêtement de pluie peut être utile, au printemps notamment.
De décembre à mars, prévoir des vêtements d'hiver et de mi-saison.
Pour la visite des sites, nous vous recommandons des chaussures de marche fermées.

Téléphone : pour téléphoner en France du Maroc, vous devez composer le 0033 puis les 9 chiffres de votre correspondant (sans le zéro initial). Exemple pour appeler Intermèdes 00 33 1 45 61 90 90.
Les téléphones portables fonctionnent au Maroc, dans les villes.

Mosquées : nous vous rappelons que les mosquées au Maroc (à l'exception de la mosquée Hassan II à Casablanca) ne se visitent pas, leur accès étant interdit aux non-musulmans.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Maroc

Littérature

Auteurs marocains
- L'Enfant de sable - Tahar ben Jelloun - Seuil
- La Nuit sacrée - Tahar ben Jelloun - Seuil
- L'Ecrivain public - Tahar ben Jelloun - Points
- Le Pain nu - Mohammed Choukri - Points
- Le Passé simple - Driss Chraïbi - Folio
- Ma mère ! … La civilisation - Driss Chraïbi - Folio
- Tu ne traverseras pas le détroit - Salim Jay - Mille et Une Nuits
- L'Ecorché vif - Abdellatif Laabi - L'Harmattan
- Zaynab, reine de Marrakech - Daoud Zakya - L'Aube

Auteurs français et étrangers
- Les Oranges du Maroc - Vassili Axionov - Actes Sud, Babel
- Un Thé au Sahara - Paul Bowles - Gallimard
- Les Voix de Marrakech - Elias Canetti - Albin Michel
- Au Grand Socco - Joseph Kessel - Gallimard
- Désert - Le Clézio - Gallimard
- Au Maroc - Pierre Loti - Christian Pirot
- Léon, l'Africain - Amin Maalouf - Livre de Poche
- Tanger et autres Marocs - Daniel Rondeau - Folio

Anthropologie
- Les Hamadcha - Vincent Crapanzano
- Le Souk de Séfrou - Clifford Geertz - Bouchène
- Observer l'Islam - Clifford Geertz - La Découverte
- Un Ethnologue au Maroc - Paul Rabinow - Hachette

Arts, architecture, art de vivre, ...
- Musiques du Maroc - A. Aydoun - Autres Temps Editions
- Maroc, les montagnes du silence - Tahar ben Jelloun, Philippe Lafond - Chêne
- Civilisation marocaine : arts et culture - Collectif - Actes Sud
- Delacroix et le Maroc - Guy Dumur - Herscher
- Bestiaire de la culture populaire musulmane et juive au Maroc - André Goldenberg - Edisud
Intérieurs Marocains, Taschen
- Instruments des musiques populaires et de confréries au Maroc : fragments de musées - Collectif - Edisud
- Les Orientalistes, Jacques Majorelle - Félix Marcilhac - A.c.r
- Le Maroc de Matisse - Collectif - Catalogue d'exposition, Institut du Monde Arabe - Gallimard
- Proverbes et dictons du Maroc - Leila Messaoudi - Edisud
- Portes du Sud Marocain - Salima Naji - Edisud
- Art et architecture berbères du Maroc - Salima Naji - Edisud

Histoire
- Histoire des Alaouites - Jacques Benoist-Méchin - Perrin
- Fès médiévale : entre légende et histoire, un carrefour de l'Orient à l'apogée d'un rêve - Collectif - Autrement
- Histoire du Maroc. Des origines à nos jours - Bernard Lugan - Perrin
- Le Maroc de Lyautey à Mohammed V - Daniel Rivet - Denoël

 Du 30 mars au 11 avr. 2021
Ouverture des inscriptions prochainement. Les dates sont susceptibles de changer.
autres dates
M'alerter

Les inscriptions sur ce départ ne sont pas encore ouvertes

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les inscriptions seront ouvertes.

Autres départs

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes