Naples, sous le signe du baroque

Statue de Dionysos dans les jardins de la Reggia, Caserta - Italie ©iStock
La baie de Naples - Italie ©iStock
Eglise San Gregorio Armeno, Naples - Italie ©GettyImages
Cloître de Santa Chiara, Naples - Italie ©Intermedès
Reggia di Caserta - Caerta - Italie ©GettyImages
Palais Capodimonte, Naples - Italie ©GettyImages
Jardins et fontaines de la Reggia di Caserta, Caserta - Italie ©Istock
Rue de Naples - Italie ©GettyImages
Palais royal de Capodimonte, Naples - Italie © GettyImages
É_x0090_glise Saint Anne des Lombards, Naples - Italie © GettyImages
Castel Dell'Ovo et baie de Naples - Italie©iStock
Chartreuse de San Martino, Naples - Italie ©Velvet

Séjour culturel à Naples, incluant les visites du Teatro di San Carlo et de la Reggia de Caserta

Séjour 6 jours - 5 nuits

Sur la route du baroque, le Sud de l’Italie occupe une place d’exception dont témoignent la majesté et la magnificence du palais royal de Caserta, et également une partie majeure du centre historique de Naples. La ville natale du Bernin incarne en effet le "triomphe du baroque" ; un baroque aux formes multiples, héritier des ténèbres du Caravage, comme des fastes de la cour espagnole et de la brûlante ferveur idéologique des jésuites.

Vous aurez la possibilité d’assister à une représentation au Teatro di San Carlo. Disponibilité et prix : nous consulter.
Nota Bene : dans l'éventualité où le spectacle choisi serait au même horaire qu'un repas inclus, ce dernier ne sera pas remboursé.

Points forts

  • la Reggia de Caserta, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO ;
  • la dernière toile de Caravage au palais Zevallos à Naples ;
  • les collections du musée de Capodimonte.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Naples, Spaccanapoli, le "ventre de Naples"

Vol Paris / Naples dans la matinée. A l'arrivée, transfert à l'hôtel pour déposer les bagages.
Déjeuner libre.

(Après-midi de visite sous forme de promenade à pied)
Une première promenade nous mènera au cœur de Naples, dans les ruelles de Spaccanapoli dont palais, églises, couvents sont des trésors d’architecture. Nous verrons l'église du Gesù Nuovo qui, derrière sa remarquable façade en pointes de diamant, nous révélera son décor théâtral, constitué de riches marbres polychromes et de puissantes fresques, telle Héliodore chassé du temple, de Francesco Solimena. Nous visiterons ensuite le complexe de Santa Chiara. Outre l’église qui abrite les tombeaux de Marie de Valois et de Charles d’Anjou, nous parcourrons également le cloître délicieusement bucolique, aux murets et aux piliers recouverts de superbes fresques en majoliques du XVIIe siècle.
Dîner et nuit à l'hôtel.

2 Caserta : les fastes baroques du "Versailles napolitain"

(Environ 90 km - excursion en autocar privé et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, à Caserta, nous ferons connaissance avec Nicola Tartaglione, architecte et décorateur d’intérieur natif de Caserta, qui contribue avec passion à la préservation et à la restauration de villas et autres demeures de prestige de la région. Notre visite débutera par la découverte de la Reggia, palais magnifique au décor grandiose, que Charles III de Bourbon commanda en 1752 à l’architecte Vanvitelli, et que l’on compare souvent à Versailles pour son gigantisme.
Outre l’intérieur qui comprend un splendide escalier d’honneur et un luxueux mobilier Empire, nous visiterons les jardins agrémentés de statues, cascades et autres fontaines, tel le jardin anglais imaginé par Marie-Caroline d’Autriche.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous gagnerons le palais Domenico Mondo (visite sous réserve d'autorisation), demeure du XVIIIe siècle, qui illustre la transition entre les styles baroque et néo-classique, et dans lequel vécut le peintre Domenico Mondo, de l’Ecole de Francesco Solimena. 
Puis, nous verrons le jardin de la villa dei Duchi Guevara di Bovino (visite sous réserve d'autorisation), bel exemple de jardin à l’italienne, conçu à la fin du XVIIIe siècle.
Retour à Naples. Dîner libre et nuit à l'hôtel.

3 Expressions artistiques entre sacré et profane

(Principaux transferts en autocar privé et visite sous forme de promenade à pied)
L’esprit baroque ne s’applique pas seulement aux domaines de l’art, mais modèle également les individus dans leur façon de vivre, d’appréhender le monde. Ce matin, nous découvrirons ainsi la dimension baroque de la religion à Naples, du lien que les Napolitains entretiennent avec la mort, en visitant un lieu profondément populaire et empli de ferveur, suivant un mélange de superstitions, de foi et d’attachement au folklore : les catacombes de San Gaudioso.
Puis, nous gagnerons le musée de Capodimonte. Ce palais, édifié au XVIIIe siècle sous le règne de Charles de Bourbon pour accueillir la collection d’œuvres d’art réunies par les Farnèse, abrite désormais la galerie de peinture de la ville. Nous y contemplerons notamment les chefs-d’œuvre de Simone Martini, Jacopo Barbaro, Titien, Brueghel l’Ancien, El Greco et Caravage.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, revenus dans le cœur historique, nous gagnerons le duomo. Si sa façade est de style néogothique, l'intérieur abrite une myriade de stucs baroques, ainsi qu’une riche chapelle dédiée à San Gennaro dont les Napolitains célèbrent chaque année le miracle : la liquéfaction de son sang conservé dans des ampoules, à l’intérieur d’un précieux tabernacle d’argent.
Dîner libre et nuit à l'hôtel.

4 Mises en scène baroques

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
Le matin, après un arrêt au complexe dei Girolamini (visite extérieure), dont la très belle façade est l’œuvre de Ferdinando Fuga, nous découvrirons l'église San Paolo Maggiore, décorée de différentes fresques, notamment de Solimena.
Puis, nous admirerons l'une des églises les plus emblématiques de l'exubérance baroque : l'église San Gregorio Armeno, qui abrite notamment d'étonnantes et somptueuses stalactites de boiseries précieuses, ainsi que des fresques de Luca Giordano.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous verrons l’un des plus célèbres monuments baroques de la ville : la chapelle Sansevero où nous évoquerons le prince Raimondo, esprit curieux du XVIIIe siècle, épris d’astronomie et de sciences occultes. La chapelle abrite ainsi de remarquables sculptures, réalisées par les plus grands artistes baroques de l’époque, et une riche décoration où les symboles maçonniques et templiers notamment, foisonnent et créent une ambiance véritablement saisissante.
Puis, sur la fameuse Via Toledo, au palais Zevallos, nous admirerons la dernière toile du Caravage : l’extraordinaire Martyre de sainte Ursule.
Dîner libre et nuit à l'hôtel.

5 Naples, sous le signe de l'art et de la foi

(Matinée de visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous gagnerons la fondation du Pio Monte della Misericordia, restaurée grâce à des dons privés. Cette fondation d’aide aux miséreux et aux malades est active depuis le XVIIe siècle et conserve sa vocation caritative. Les bâtiments abritent un hospice et une église célèbre pour abriter Les Sept Œuvres de miséricorde, réalisation emblématique du Caravage qui trouva refuge dans la cité parthénopéenne en 1606 après avoir fui Rome où il était accusé de meurtre.
Nous visiterons enfin le fameux théâtre di San Carlo, construit pour le roi Charles III de Bourbon au XVIIIe siècle et figurant parmi les plus beaux théâtres d’Europe (visite sous réserve d’autorisation).
Déjeuner libre.

L'après-midi, notre autocar privé nous conduira sur la colline du Vomero que domine la chartreuse San Martino qui présente toute une collection de peintures, et également de remarquables crèches.
La fin d'après-midi sera libre.
Dîner et nuit à l'hôtel.

6 Vol de retour Naples / Paris

Après le petit-déjeuner, transfert à l'aéroport de Naples.
Vol pour Paris en fin de matinée.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Informations pratiques

Italie

Formalités pour les ressortissants français : une carte d'identité (ou passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : consulat d'Italie 5 boulevard Emile Augier 75016 Paris - Tel. : 01.45.20.78.22. http://www.consparigi.esteri.it

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Adresses utiles :
- Office national du tourisme italien 23 rue de la Paix 75002 Paris - Tel. 01.42.66.03.96/01.42.66.66.68 ;
- Institut culturel italien 50 rue de Varenne 75007 Paris - Tel. : 01.44.39.49.39.

Change : l'Italie fait partie de la zone euro. Comme en France la monnaie est donc l'Euro.

Electricité : les prises italiennes sont alimentées par du courant alternatif 220 volts et acceptent des fiches mâles à deux broches. Mais les fiches italiennes présentent différentes tailles. Par précaution, il convient de se munir d'un adaptateur. Achetez-le avant de partir car vous aurez du mal à en trouver sur place. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bain sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Horaires d'ouverture : banques de 08h30 à 12h45 du lundi au vendredi, magasins de 08h00 à 13h00 et de 15h30 à 19h30 du lundi au samedi.

Pourboires : au restaurant, il est d'usage de laisser un pourboire quand le service n'est pas compris. Un pourboire correspondant à 10 % de la note est considéré comme généreux. Quand un chauffeur de taxi ou un portier d'hôtel s'est montré obligeant, il suffit d'arrondir le coût aux 2 € supérieurs environ.

Santé : aucune précaution particulière. Il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination et de se prémunir contre les moustiques. Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie si vous deviez recevoir des soins médicaux en Europe.

Taxe de séjour : en 2007, l'Italie a décrété une taxe de séjour d'un montant maximum de 5 € par jour, applicable par les municipalités qui le souhaitent. Cette taxe est réinvestie dans les structures et services touristiques.

Téléphone : pour téléphoner depuis l'Italie vers la France, composer le 00 33, suivi des neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).

Tenue vestimentaire : emportez des tenues d'hiver de novembre à mars, et des vêtements plus légers d'avril à octobre. Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques s'effectueront à pied. Il est toujours utile d'emporter un chapeau pour se protéger du soleil au cours des visites en extérieur. Les Italiens sont très attentifs à l'habillement et ils notent immédiatement les vêtements excentriques ou indécents. Dans les lieux de culte, un code vestimentaire strict est imposé : le torse et les épaules doivent être couverts, et les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Italie

Histoire
- Histoire de l'Italie, des origines à nos jours - P. Milza, Fayard
- Histoire de l'Italie , C.Brice, Hatier
- Les Etrusques, Dominique Briquel, Que sais-je ? PUF
- Magna Grecia. Les colonies grecques dans l'Italie antique P.G. Guzzo, Gallimard, coll. « Découvertes »
- La Grande Grèce. Histoire et archéologie - E. Greco - Hachette, coll. « Essais »
- Histoire de la Rome antique, Yann Le Bohec, Que sais-je ? PUF
- Histoire de la Rome antique: Les armes et les mots, Lucien Jerphagnon, Fayard/Pluriel
- Les empires normands d'Orient, P. Aubé, Tempus Perrin/Poche
- L'Italie au Moyen-Âge, Ve - XVe siècles - J.P. Delumau - Hachette
- La République de Venise, Champs Histoire, C. Diehl, Flammarion
- L'Italie de la Renaissance, un monde en mutation, 1378-1494, C. Bec, I Cloulas, B. Jestaz, A. Tenenti, Fayard
- La Civilisation de la Renaissance en Italie, J. Burckhardt Ed. Bartillat
- Histoire de l'Italie du XVIe au XVIIIe siècle, Collectif, Armand Colin
- Voyage dans la Rome Baroque, Patrick Barbier, Grasset
- Italies, Anthologie des voyageurs français au XVIIIe et XIXe siècles, Y.Hersant, Bouquins, Robert Laffont
- Naissance de l'Italie Contemporaine, G. Pécout, Armand Collin
- L'Italie contemporaine : De 1945 à nos jours, M. Lazar, Fayard

Art
- L'art romain, François Baratte, RMN, Petits Manuels de l'Ecole du Louvre
- L'art romain d'Auguste à Constantin, B. Andreae, Picard
- L'art italien, André Chastel, coll. Tout l'Art, Flammarion
- La peinture italienne, Carlo Pirovano, Place Des Victoires Eds
- La peinture italienne du Moyen Âge, Françoise Leroy, Que sais-je? PUF
- L'Art de la Renaissance Italienne, collectif, Ullmann
- La Renaissance dans les cours italiennes, Alison Cole, coll. Tout l'Art, Flammarion
- Renaissance italienne 1460-1500, A. Chastel, Gallimard
- Le Baroque, Victor-Lucien Tapié, Que sais-je ? PUF
- La sculpture baroque italienne - Boucher - Thames & Hudson
- Les jardins des villas italiennes, M. Agnelli, Paris, Albin Michel

Littérature
- La littérature italienne, François Livi, Christian Bec, Que sais-je ? PUF
- La Divine Comédie, Dante Alighieri, Flammarion
- Roland Furieux, L'Arioste, Gallimard
- La Locandiera. Les rustres Carlo Goldoni, Flammarion
- Les fiancés, A Manzoni, Gallimard
- Le guépard, Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Points
- Voyage en Italie, Goethe, Bartillat
- Voyages en Italie, Stendhal, Gallimard
- Le Corricolo. Impressions de voyage à Naples, Alexandre Dumas, Desjonqueres
- Voyage du Condottiere, A.Suares, Le Livre de poche
- Les princes de Francalanza, Frederico de Roberto, Points
- Dictionnaire amoureux de l'Italie, D. Fernandez, Plon
- Naples en fête, Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle Patrick Barbier, Grasset
- La vie silencieuse de Marianna Ucria, Dacia Maraini, Robert Laffont
- Venise, histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, Delphine Gachet et Alessandro Scarsella (dir), collection Bouquins, Robert Laffont

Campanie

  • Barbet A., Les cités enfouies du Vésuve : Pompéi, Herculanum, Stabies et autres lieux, Fayard
  • Coulais J.F., Gentelle P., Marin B., Naples, le Vésuve et Pompéi, Belin
  • Guzzo P.G., Magna Grecia. Les colonies grecques dans l'Italie antique, Gallimard, coll. « Découvertes »
  • Le Goff G. (dir.), L'Europe des Anjous : Aventure des princes angevins du XIIIe au XVe siècle, Somogy, Aimery, Coéditions et musées
  • Robert J.N.,Pompéi et la Campanie antique, Les Belles Lettres

  • Edition Faton
    Dossiers d'Archéologie n°235 - La Grande Grèce
    Dossiers d'Archéologie n°366 - L'Empire de la couleur. La peinture romaine de Pompéi aux Gaules
    Archéologia n°54 - Pompéi éternelle découverte
    Archéologia n°479 - Pompéi & Herculanum

Naples

Art, Histoire
- M. RANIERI PANETTA, A. DE LUCA, L'art de Pompéi, Gründ
- A. BARBET, S.COMPOINT, Les cités enfouies du Vésuve : Pompéi, Herculanum, Stabies et autres lieux, Fayard
- J.-F. COULAIS, P. GENTELLE, B. MARIN, Naples, le Vésuve et Pompéi, Belin
- R. ETIENNE, Pompéi, la cité ensevelie, collection Découvertes, Gallimard
- COLLECTIF, l'Europe des Anjous : De Naples au Danube aventures des princes angevins du XIII au XVème, Somogy, Aimery, Coeditions et musées

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

 Du 31 oct. au 5 nov. 2020
Ouverture des inscriptions prochainement. Les dates sont susceptibles de changer.

Les inscriptions sur ce départ ne sont pas encore ouvertes

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les inscriptions seront ouvertes.

Autres départs

 31 oct. - 5 nov. 2020
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes