Milan avec l'exposition "Georges de La Tour, l'Europe de la lumière" au palais royal

Milan - Italie © iStock
Duomo, Milan - Italie ©thinkstockphotos
Georges de La Tour, La Madeleine au miroir ©National Gallery of Art, Washington
Georges de La Tour, L'Education de la Vierge ©The Frick Collection
Canal du Naviglio Grande, Milan - Italie © GettyImages
Château des Sforza, Milan - Italie ©GettyImages
Galleria Vittorio Emanuele, Milan - Italie ©iStock
L'église Sant’Ambrogio, Milan - Italie ©GettyImages
La Scala de Milan - Italie ©iStock
Cathédrale et Galerie Victor-Emmanuel, Milan - Italie ©iStock
Pinacothèque de Brera, Milan - Italie ©iStock
Quartier des Navigli, Milan - Italie © GettyImages
Intérieur de la Scala de Milan - Italie ©iStock

Voyage culturel Milan exposition - Au confluent des écoles de peinture française et italienne

Séjour 4 jours - 3 nuits

Si l'œuvre de Georges de La Tour est influencée par le Caravage, qu’il découvre peut-être lors d’un voyage en Italie ou par l’intermédiaire de l’école caravagesques d’Utrecht, sa vie est beaucoup moins tapageuse que celle de son aîné. Né dans une famille de boulangers, il reçoit une bonne éducation, épouse une jeune fille noble, rencontre succès et richesse avant trente ans. Installé à Luneville, les commandes émanant de la bourgeoisie et de l’aristocratie lorraines affluent, le duc Henri II l’apprécie et lui accorde d’importants privilèges. Chassé de Lorraine par la guerre de trente ans, il rejoint Paris, devient « peintre ordinaire du roi » et vit au palais du Louvre... Mais après sa mort, il tombe dans l’oubli et on redécouvre son génie au début du XXe siècle.
L’exposition "Georges de La Tour. L'Europe de la lumière" au palais royal de Milan rend hommage à l'œuvre de ce peintre qui fascine par son réalisme, son luminisme et son étrange sobriété mise au service de l’exploration de l’âme humaine. Point de fioritures, de décors, de paysages ou d’anecdotes : de La Tour va à l’essentiel, les personnages, les visages, les regards, les expressions, et insuffle ainsi à ses tableaux une force peu commune. L’exposition, de grande envergure, s’annonce passionnante...

Vous aurez la possibilité d'assister à une représentation au Teatro alla Scala (disponibilités et tarifs sur demande) : le ballet "Roméo et Juliette" (en février), l'opéra "Pelléas et Mélisande" (en avril).

Points forts

  • la chartreuse de Pavie, chef d'œuvre du gothique en Lombardie ;
  • flâneries dans le quartier des Navigli ;
  • les sculptures des toits du Duomo ;
  • un hébergement 4* central.

Remarque : ce voyage comporte plusieurs dates de départ avec des horaires de vols différents. Le programme des premier et dernier jours sera adapté en fonction des horaires d'arrivée et de départ. Toutes les visites seront effectuées, mais l'ordre peut être inversé. Le programme définitif sera communiqué dans le carnet de voyage.

Inscriptions closes

Autres départs

 13 - 16 févr. 2020
inscriptions closes
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes