Le Ladakh

Lac Pangong, Ladakh - Inde ©thinkstock
Monastère Lamayuru, Ladakh - Inde ©iStock
Ladakh - Inde ©thinkstock

Autres dates

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes
Circuit 13 jours - 11 nuits

Circuit en Inde du Nord, dans le Ladakh, entre monastères et paysages d'exception

Du 13 juillet 2019 au 25 juillet 2019

Enserré entre le Karakorum et l’Himalaya, les deux plus hautes chaînes de montagnes du monde, l’ancien royaume du Ladakh se love dans la haute vallée de l’Indus. Isolée du reste du monde, cette ancienne route des caravanes vers le Tibet a préservé intactes les traditions du monde tibétain dont il partage la culture depuis les premiers siècles du bouddhisme himalayen. Perdus dans l’immensité d’un désert minéral ponctué du vert éclatant des fonds de vallées irriguées, les monastères sont parmi les derniers au monde où les moines pratiquent le bouddhisme tantrique. Le sourire et la sérénité des Ladakhis se conjuguent aux paysages grandioses et à un patrimoine artistique et culturel unique pour faire du Ladakh une destination d’exception.

Points forts

  • trois nuits au camp de Uleytokpo magnifiquement situé au-dessus d'une boucle de l'Indus ;
  • les trajets à bord de voitures, formule idéale pour découvrir cette région.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Delhi

Envol à destination de Delhi dans la matinée sur compagnie régulière.
Arrivée en fin de soirée. Transfert à l'hôtel.
Nuit à Delhi.

2 Delhi : musée archéologique

Le matin, nous profiterons d'un temps libre pour prendre du repos.
Déjeuner à l'hôtel.

L'après-midi, nous visiterons le musée archéologique pour évoquer la naissance du bouddhisme sur la terre indienne, et admirer les premières créations d’un art qui se diversifiera ensuite, au gré des diverses implantations de la nouvelle philosophie.
Retour à l’hôtel. Dîner. Nuit à Delhi.

3 Vol Delhi / Leh

Transfert à l’aéroport et envol très matinal à destination de Leh au Ladakh.
Le matin, repos à l’hôtel pour s’acclimater à l’altitude (3 500 mètres).
Déjeuner.

En milieu d’après-midi, nous partirons pour une première découverte des environs de Leh. Après la visite du petit monastère de Samkhar, dans lequel les moines de Spituk vivent une paisible retraite, nous achèverons la journée par une promenade bucolique vers le centre de la ville de Leh. Dans cette ancienne étape où convergeaient les caravanes venues d’Asie centrale, du Cachemire et du Tibet, le marché local n’accueille plus que des paysannes joviales venues vendre leurs légumes et leurs fruits.
Dîner. Nuit à Leh.

4 Leh, Spituk, Stok, Leh

(Environ 30 km - 3 500 mètres d'altitude)
Labyrinthe de cours et d’escaliers enroulés sur les pentes abruptes d’un piton aux abords de Leh, le monastère de Spituk incarne l’attachement des Ladakhis à leur identité bouddhique. Son supérieur fut durant des années élu député au Parlement de Delhi et allia à sa charge religieuse une intense activité politique pour défendre les droits et traditions de son peuple. Ironie du sort, les hindous viennent adorer dans ce sanctuaire du bouddhisme traditionnel une statue en laquelle ils reconnaissent l’image de la déesse Kali.

Après le déjeuner, nous visiterons le palais de Stok dans lequel la famille royale s’exila après l’annexion du Ladakh par le maharajah du Cachemire en 1837. Certaines pièces transformées en musée présentent quelques-uns des trésors royaux qui évoquent un monde à jamais disparu. Au-dessus du village, le monastère de Gurphuk marque la limite entre la vallée fertile et le monde sauvage de la montagne.
Dîner. Nuit à Leh.

5 Leh, Basgo, Ridzong, Saspol (Uleytokpo)

(Environ 85 km - de 3 500 à 3 300 mètres d'altitude)
Nous prendrons ce matin la route vers l’Ouest. Peu après le confluent où le Zanskar vient mêler ses eaux boueuses à celles de l’Indus, le site de Basgo fut de tout temps un verrou stratégique sur la route reliant le Ladakh au Cachemire. Au XVIIe siècle, les armées du cinquième dalaï-lama échouèrent à prendre la forteresse et durent renoncer à la conquête du royaume. Au cœur des vestiges imposants peu à peu restaurés de cette ancienne capitale, les temples préservés abritent encore de très fines fresques.
Installation, déjeuner au camp de Uleytokpo, magnifiquement situé au-dessus d'une majestueuse boucle de l'Indus.

Eclatant de blancheur au fond d’une gorge désolée, Ridzong incarne parfaitement l’idéal de l’ordre des Gelupa, l’école des "Vertueux", dernière née dans le bouddhisme tibétain. Dans une solitude absolue, reliés au monde depuis peu de temps par une route carrossable, les moines y suivent une stricte discipline dans la vénération de leur fondateur qui choisit ce lieu isolé où le monastère lui-même pouvait devenir lieu de retraite.
Un peu plus bas, la petite nonnerie de Culican, "pourvue en abricots frais", fournit aux moines l’huile tirée de noyaux d’abricots pour alimenter les lampes en échange de leurs moyens de subsistance.
Dîner. Nuit au camp de Uleytokpo.

6 Saspol, Wangla, Lamayuru, Saspol

(Environ 80 km - de 3 300 à 4 000 mètres d'altitude)
Cette journée d’exception à travers des paysages extraordinaires débutera par une incursion dans la vallée reculée de Wangla. A l’écart des axes de circulation, cette promenade sera une plongée dans les temps anciens, à la découverte d’un monde traditionnel déjà condamné ailleurs par la modernité envahissante. Nous découvrirons le charme intact du village et pour ceux qui le souhaitent, une courte marche nous conduira vers les anciens sanctuaires qui dominent le site.
Déjeuner en cours de visite.

Plus loin vers l’Ouest, tandis que la route s’élève dans une impressionnante série de lacets en direction du col voisin du Fotu La, l’œil enchanté découvre peu à peu l’incroyable patchwork des roches multicolores qui évoquent la naissance tourmentée de la chaîne de l'Himalaya. Quelques dizaines de kilomètres avant le col, au-dessus du paysage lunaire des sédiments d’un lac disparu, surgit le monastère de Lamayuru, construit autour d’une petite grotte dans laquelle médita le yogi indien Naropa.
Dîner. Nuit au camp de Uleytokpo.

7 Saspol, Alchi, Saspol

(Environ 50 km - de 3 300 à 3 700 mètres d'altitude)
Comptant, selon la légende, parmi les cent huit fondations attribuées au grand traducteur Rinchen Zangpo qui vécut aux alentours de l’an mil, le monastère d’Alchi offre les plus anciens témoignages artistiques de la vallée de l’Indus. L’architecture reprend encore le modèle des temples primitifs organisés selon un plan centré autour d’un stupa, tandis que les fresques des XIe et XIIe siècles, merveilleusement restaurées au XVIe siècle par des artistes musulmans, perpétuent la tradition indienne introduite par les artistes qui accompagnaient Rinchen Zangpo à son retour du Cachemire. L’élégance et la finesse de ces peintures qui font d’Alchi l’un des joyaux du monde himalayen valurent au site son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Déjeuner au camp.

L'après-midi, nous partirons à la découverte d’une vallée oubliée, où le temps semble être suspendu, comme au bout du monde. Nous découvrirons le Ladakh tel qu’il fut au cours des siècles passés, et finirons la journée par une promenade dans le hameau agreste de Gera.
Dîner. Nuit au camp de Uleytokpo.

8 Saspol, Likir, Phyang, Leh

(Environ 55 km - autour de 3 500 mètres d'altitude)
Ce matin, sur la route du retour vers Leh, nous ferons une halte au monastère de Likir, "le cercle de l’esprit des eaux", qui doit son nom à sa position sur un piton rocheux enserré par deux rivières. Dirigé par le frère cadet du dalaï-lama, le monastère abrite une école où, selon la tradition pédagogique tibétaine, les moinillons ânonnent les textes qu’ils doivent mémoriser, sous le regard bienveillant d’un gigantesque bouddha. Un petit musée présente, outre quelques pièces illustrant la vie quotidienne, une superbe collection de thankas anciennes.
Barrant le fond d’une petite vallée parsemée de stupas et de murs de prières, le monastère de Phyang allonge sa silhouette d’Ouest en Est au rythme des nouvelles constructions. Parmi les plus anciens bâtiments, le Gongkang, le temple des déités protectrices, conserve de belles peintures murales et les armes, enlevées aux armées musulmanes au XVIIe siècle, y restent exposées, comme autant d’offrandes.
Déjeuner en cours de visite.

De retour à Leh, nous rejoindrons le sommet de l’éperon montagneux qui surplombe la ville, sur lequel subsistent les plus anciens édifices de la capitale : le Chamba Lhakhang remontant au XVe siècle et dédié au bouddha du futur, Maitreya, et le Gonkhang, temple des protecteurs, érigé pour célébrer la victoire du roi Tashi Namgyal sur le khan de Kashgar. Nous y découvrirons une vue somptueuse sur le dédale des ruelles de la Vieille Ville et la vallée de l’Indus surplombée par le panorama saisissant de la chaîne enneigée du Zanskar. Souvenir d’une grandeur révolue, l’ancien palais, qui couvre la ville de sa masse imposante, rivalise, sur un mode mineur, avec le Potala de Lhassa. Derrière l’immense façade trouée d’une vaste terrasse sur laquelle se déroulaient les grandes fêtes civiles et religieuses, un dédale de salles à l’abandon enserre le temple royal.
Dîner. Nuit à Leh.

9 Leh, Tiksé, Shey, Choglamsar, Stakna, Leh

(Environ 60 km - autour de 3 500 mètres d'altitude)
Nous nous rendrons ce matin au monastère de Tiksé, qui évoque, mieux que tout autre, les vastes ensembles monastiques du Tibet ancien. Etagées sur les flancs d’une colline, les innombrables cellules blanches des moines guident le regard vers les temples qui les dominent. Le temple ancien conserve de très belles architectures de bois traditionnelles, articulées autour de piliers sculptés et des peintures d'une grande qualité.
Un peu plus bas dans la vallée de l’Indus, à Shey, les ruines de l’ancienne fastueuse capitale des premiers rois du Ladakh découpent aujourd’hui leurs lignes sinueuses sur la crête d’une arête rocheuse. Un impressionnant ensemble de stupas et un temple qui abrite une statue monumentale du Bouddha, en cuivre doré, érigée au XVIIe siècle par des artistes népalais sont les seules fondations royales à avoir survécu aux injures des siècles.
Déjeuner en cours de visite.

L’après-midi, nous visiterons le village de Choglamsar qui accueille une communauté de réfugiés tibétains, exilés ici depuis l’invasion de leur pays par la Chine en 1959. Ils y vivent notamment d’artisanat, regroupés autour d’une école patronnée par la sœur du dalaï-lama, qui s’efforce de sauvegarder les vestiges de cette prestigieuse culture par l’éducation des nouvelles générations. Surgissant telle une sentinelle postée au centre de la vallée, le monastère de Stakna s’élève sur un étroit piton rocheux dans lequel les imaginations fertiles reconnaissent le profil d’un "nez de tigre qui s’élance dans le ciel". Il abrite l'une des plus riches bibliothèques du Ladakh et de beaux appartements privés dans lesquels résidaient fréquemment des membres de la famille royale.
Dîner. Nuit à Leh.

10 Leh, Taktak, Hémis, Gotsang, Leh

(Environ 75 km - autour de 3 500 mètres d'altitude)
Dans la matinée, nous remonterons la vallée de l’Indus vers le monastère de Taktak. Il est le seul au Ladakh qui appartienne à l’Ecole des Nyingmapa, celle des "Anciens", fondée par Padmasambhava au VIIIe siècle, ce grand yogi tantrique célèbre jusqu’au Bhoutan pour avoir subjugué les démons qui entravaient le développement du bouddhisme dans l’Himalaya. Les moines vivent ici à proximité d’une grotte dans laquelle il médita plusieurs années.
Particulièrement célèbre pour sa gigantesque thanka déployée tous les douze ans, Hémis accueille la plus vaste communauté monastique du Ladakh. Ce monastère de l’école Kaguypa fut richement doté par la famille royale qui souhaitait ainsi contrebalancer l’influence de l’école Gelupa, omniprésente dans la région. Dans la cour d’accès, d’anciennes peintures évoquent les vies des quatre-vingt-quatre mahasiddhas, ces laïcs indiens qui surent atteindre l’éveil sans suivre les voies traditionnelles. Le Duskhang et le Nyimalakhang conservent ainsi respectivement de très belles architectures de bois avec des piliers en nuages et des fresques du XVIIe siècle, d’une grande qualité.
Déjeuner sous forme de pique-nique.

L'accès au monastère de Gotsang nécessite une petite marche d'une heure environ, dont nous serons récompensés car la visite du monastère nous octroiera le privilège de ressentir l’atmosphère de ces ermitages, où, loin de l’agitation des monastères de la vallée, les moines s’isolent en retraite. Le cercle aride des montagnes y privilégie la méditation, ultime clef de la philosophie bouddhique. Ceux qui ne voudraient pas faire cette marche pourront retourner à Leh pour explorer une dernière fois le bazar de la ville.
Dîner. Nuit à Leh.

11 Vol Leh / Delhi

Transfert à l’aéroport et envol vers Delhi très tôt le matin.
Notre séjour dans la capitale indienne nous donnera un aperçu de la diversité des traditions religieuses dont la cohabitation est l'un des traits les plus remarquables de l’Inde. Pays des hindous certes, terre natale du Bouddha comme nous l’avons vu au Ladakh, l’Inde vit aussi fleurir une brillante civilisation musulmane. Nous verrons les plus anciens vestiges, lors de la visite de la première mosquée indienne construite par un pouvoir musulman, Quwwat-ul-Islam. Au pied du gigantesque minaret du Qutub Minar, l’ancienne salle de prière mêle les réutilisations d'éléments de temples hindous et de pures créations de l'art islamique.
Déjeuner en cours de visite.
Dîner. Nuit à Delhi.

12 Delhi puis vol de retour vers Paris

Nous poursuivrons notre découverte de Delhi par une promenade dans les jardins Lodi qui abritent quelques tombes de la dernière dynastie pré-moghole, vaincue par Babur. Nous visiterons ensuite le tombeau de l’empereur Humayun, dit « le deuxième grand Moghol » construit dans la deuxième moitié du XVIe siècle à la demande de sa femme. C’est un très bel exemple d’architecture moghole qui servit probablement de modèle au Taj Mahal à Agra.

Après le déjeuner, une incursion dans la Vieille Ville de Delhi nous conduira à travers l’animation du bazar vers la quiétude d’un temple sikh, le Gurdwara, où nous serons séduits par la tolérance de cette religion méconnue et la beauté des chants dévotionnels qui prônent l’amour universel.
Transfert à l'hôtel où quelques chambres seront à votre disposition pour déposer vos bagages et vous rafraîchir.
Dîner puis transfert à l'aéroport.
Envol pour Paris sur compagnie régulière. Nuit à bord.

13 Arrivée à Paris

Arrivée le matin à Paris.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

D'une manière générale, la classification locale des hôtels ne correspond pas à nos normes européennes. L'hôtellerie au Ladakh est inégale selon les étapes et peut être simple, voire rustique. Le logement dans le campement à Uleytokpo est simple. Toutefois notre choix s'est porté sur ce type d'hébergement car il est situé dans un cadre d'exception. Dans le campement, il n'y a pas de connexion internet et les liaisons téléphoniques sont aléatoires.

Hôtels

LEH - Royal Ladakh 3★

http://hotelroyalladakh.com/

ULEYTOKPO - Campement Uley Ethnic Resort (hébergement simple)

Le campement est composé de 31 tentes à deux lits avec salle de bain privative. Les draps et les couvertures sont fournis.

http://www.uleresort.com/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports

Vols sur compagnie régulière Air France

Le vol Delhi/Amsterdam est opéré par KLM
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
13/07/2019 - 10:35
Delhi DEL
13/07/2019 - 22:30
AF226
Delhi DEL
25/07/2019 - 03:35
Amsterdam AMS
25/07/2019 - 08:25
KL872
Amsterdam AMS
25/07/2019 - 09:30
Paris - Charles de Gaulle CDG
25/07/2019 - 10:45
AF1241

Compagnies aériennes alternatives : Air India, Lufthansa, Swiss International Airlines

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 3 250,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 3 250,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +495,00 € / personne

Taxes aériennes au 8 août 2018, comprises dans le prix : 300,00 € dont 70,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 13 et 20 personnes. Entre 8 et 12 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 115,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Les vols intérieurs Delhi / Leh aller et retour sont prévus à bord d'une des compagnies suivantes : Jet Airways, IndiGo, Spice Jet, Indian Airlines, Vistara, Go Air, Air Asia ou Air India.

Ce prix est indépendant des éventuelles fluctuations de change Euro / Roupie indienne.

Ces prix comprennent :

  • les vols réguliers internationaux ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • les vols intérieurs, taxes incluses ;
  • l'hébergement dans les hôtels mentionnés ;
  • la pension complète, hors boissons ;
  • les trajets en autocar à Delhi et à bord de véhicules type Toyota Innova (base trois personnes) au Ladakh ;
  • l'accompagnement culturel d'une conférencière Intermèdes et des guides locaux ;
  • les entrées dans les sites mentionnés dans le programme ;
  • l'assistance-rapatriement ;
  • le port des bagages ;
  • les frais de visas obtenus par nos soins.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les boissons ;
  • les pourboires aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Inde

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valable six mois après le retour et comportant au moins 3 pages vierges dont 2 pages en vis-à-vis est nécessaire. Nous nous chargeons de l'obtention du visa multiples entrées. Pour ce faire, votre passeport vous sera demandé environ 45 jours avant le départ. Si toutefois vous aviez besoin de votre passeport durant ce délai, une participation de 65 euros (par passeport) vous serait demandée pour l'obtention des visas en 15 jours.
Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade d'Inde 13/15, rue Alfred Dehodencq 75016 Paris - Tel : 01.40.50.70.70 - Site web : http://www.ambinde.fr/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 4 heures 30 en plus par rapport à la France en hiver, 3 heures 30 en plus en été.

Climat : l'hiver - de mi-octobre jusqu'au mois de mars - est la meilleure période pour voyager en Inde (hors zone himalayenne). Dans le Nord, les températures moyennes s'échelonnent de 22 à 25°C dans la journée. Par contre, les nuits sont fraîches de novembre à février (les températures peuvent parfois descendre jusqu'à 3 à 4°C). Dans le Sud, les températures moyennes sont un peu plus élevées, entre 25 et 32°C, et restent douces la nuit.

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer en Inde cependant les rappels des vaccinations diphtérie, tétanos, polio et les vaccins contre l'hépatite A, B et la typhoïde sont vivement conseillés. Les normes d'hygiène sont différentes des nôtres, et il est utile d'emporter une pharmacie de voyage, car les médicaments sont difficiles à trouver sur place. Un traitement préventif contre le paludisme est conseillé dans certaines régions seulement, consultez votre médecin ou l'Institut Pasteur (http://www.pasteur.fr).

Tenue vestimentaire : nous vous conseillons d'emporter des vêtements confortables et légers, et de prévoir également un lainage en raison de la climatisation dans les hôtels et les restaurants. En hiver, il est utile d'emporter des vêtements chauds, faciles à enlever dès que le soleil chauffe. Par respect pour la population, il est recommandé d'éviter les décolletés et les fines bretelles pour les femmes, ainsi que les shorts pour les hommes. En prévision des visites des temples, il est préférable de porter des chaussures qui puissent se retirer facilement (sandales ou tongs) car il est obligatoire de se déchausser.

Douane : il n'y a pas de formalités particulières. L'exportation des antiquités indiennes de plus de cent ans est interdite sans autorisation. L'importation et l'exportation de roupies indiennes sont interdites.

Change : la monnaie indienne est la Roupie (INR) subdivisée en 100 Paises. Elle existe en billets de 1, 2, 50, 100, 500 INR (abrégé Rs). Les cartes bancaires sont largement utilisées, mais il est utile d'emporter des euros à changer sur place.

Téléphone : vous pourrez téléphoner un peu partout depuis une cabine téléphonique ou depuis votre chambre d'hôtel mais le coût de l'appel sera plus élevé.

Électricité : le courant électrique est de 220 volts dans tout le pays. Certaines prises sont rondes comme en France alors que d'autres sont plus larges et peuvent nécessiter un adaptateur. Pour la visite de certains temples, une lampe de poche vous sera précieuse.

Vols intérieurs : la franchise des bagages enregistrés en soute est passée de 20 kg à 15 kg. Elle est limitée à 7 kg pour les bagages en cabine. Il est néanmoins possible de transporter des kilos supplémentaires, mais les compagnies aériennes se réservent le droit de facturer ces derniers au prix indicatif de 200/400 INR par kilogramme (à régler en espèces).

Hôtels : de manière générale, la classification locale des hôtels ne correspond pas à nos normes européennes. De plus, pour une même classification, le niveau de confort est très variable selon les étapes.
Certains voyages incluent des nuitées dans des hôtels Heritage. Ce sont d'anciens palais de mahajarah transformés en hôtels, offrant ainsi une expérience unique, mais il est à noter que le confort est variable selon les établissements.

Routes : en dehors des grands axes, qui permettent une circulation plus fluide, le réseau routier secondaire est moins bien entretenu et le trafic plus dense. L'encombrement et l'état des routes impliquent une conduite prudente et une vitesse modérée, rendant les trajets un peu longs mais inévitables pour visiter certaines régions. Quelques étapes plus longues nécessitent parfois une journée de transport. Les autocars n'offrent pas les critères internationaux de confort. Ils ne sont pas toujours de construction récente et leur suspension est parfois un peu rigide.

Guides locaux : les guides locaux sont obligatoires sur certains sites. Ils sont généralement anglophones et assurent la plupart du temps une fonction technique.

Pourboires : les pourboires dans les hôtels et restaurants sont compris dans nos prix, ainsi que les pourboires des porteurs à l'aéroport. Le pourboire pour les chauffeurs et les guides locaux n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 3 € par jour et par personne aux guides locaux, 2 € par jour et par personne aux chauffeurs et 1 € par jour et par personne aux aides-chauffeurs.

Ladakh

Cuisine locale : influencée par la cuisine tibétaine, agrémentée de nombreux légumes frais en été, la nourriture est peu variée mais saine.

Climat : le Ladakh étant situé dans la zone himalayenne, l'été, de juin à septembre, est la meilleure période pour visiter cette région. Les températures varient de 10 à 22°C dans la journée et peuvent changer brusquement. Les nuits peuvent être très fraîches, la température peut descendre jusqu'à 3 à 4°C.

Change : les retraits et les paiements par carte bancaire sont possibles uniquement dans les grandes villes, comme Leh. Il faut donc prévoir des espèces (euros ou dollars) que vous pourrez changer dans les grands hôtels.

Altitude : du fait de l'altitude et du rayonnement solaire, il convient de boire régulièrement (environ 3 litres par jour) et de se protéger du soleil (l'index UV est constamment supérieur à 8) avec un chapeau, des lunettes de soleil (avec une protection UV forte, du fait de la réverbération). Un stick à lèvre et de la crème solaire, sont vraiment indispensables.
Il n'y a pas de moustique dans les régions himalayennes, il n'est donc pas nécessaire d'emporter de moustiquaire ou de répulsif.
En fonction de votre état de santé, il est fortement conseillé de consulter votre médecin avant le départ, notamment concernant les pathologies liées à l'altitude, et d'emporter avec vous l'ensemble des traitements prescrits, car il ne sera plus possible de se procurer certaines molécules ou dosages dans les régions traversées.
Conservez au moins une partie de vos traitements réguliers dans votre bagage à main pour le vol Paris-Delhi.
Par ailleurs, comme pour tous les voyages longs en avion, et en particulier après un séjour en altitude, les personnes présentant des troubles circulatoires doivent consulter leur médecin pour convenir du traitement approprié.
Enfin, afin de rendre plus confortables vos trajets sur les routes et si vous êtes sensibles, vous pouvez également prévoir un coussin pour caler votre nuque ou votre dos.

Tenue vestimentaire : nous vous recommandons une tenue vestimentaire adaptée "multicouche" (chemise en coton, pull, polaire, coupe-vent imperméable) facile à mettre et à enlever, toujours accessible. Une écharpe et des gants légers, voire même un bonnet si vous êtes frileux, peuvent être appréciables pour profiter sereinement du paysage au niveau des cols. Pensez aussi à emporter une ou deux paires de chaussettes chaudes pour les journées en haute altitude.
Pour l'ensemble du voyage, prévoyez des chaussures de marche confortables (déjà portées pour éviter les ampoules) pour des chemins de moyenne montagne, type Trail, tige basse ou "mid" (qui couvre la malléole). Dans les monastères, on trouve également souvent des escaliers ou des échelles assez raides.
Il faudra se déchausser pour pénétrer dans les sanctuaires bouddhiques et hindous.

Photographie : prévoir une batterie et des cartes mémoire de rechange pour votre appareil photographique car il ne sera pas possible d'en acheter dans ces régions.
Sur certains sites, les photographies ne sont pas autorisées à l'intérieur. Les sanctuaires n'étant pas très bien éclairés, vous pouvez vous munir d'une petite lampe de poche ou d'une lampe frontale afin de profiter au mieux des somptueux décors, qui sera également utile lors des coupures d'électricité dans les petits hôtels.

Electricité : le courant électrique est de 220 volts et les prises françaises conviennent généralement dans tous les hôtels, toutefois l'écartement des fiches nécessite parfois un adaptateur.

Téléphone : il est à noter que l'usage des téléphones mobiles est pratiquement impossible en raison de la géographie.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Inde

Histoire et civilisation
- Genèse de l'Inde - Bernard Sergent - Payot. Etude sur l'origine des populations de l'Inde actuelle (aryens, dravidiens, mundâ…) et sur la grande civilisation de l'Indus
- Histoire de l'Inde - Alain Daniélou - Fayard. Très bon panorama général
- Histoire de l'Inde - Jacques Dupuis - Editions Kailash. Très bonne introduction à la connaissance du monde indien, offrant des synthèses sur tous les sujets : histoire, société, religions, économie, etc
- L'Inde classique. VIe-XIIe siècles, Michel Angot, Les Belles-Lettres
- Les Grands Moghols - André Clot - Plon
- La Démocratie en Inde - Christophe Jaffrelot - Fayard. Evolution de la démocratie depuis l'époque coloniale (le gandhisme, Nehru et le Congrès, etc)
- Les Quatre Sens de la Vie - A. Daniélou - Editons du rocher. Aspects des castes et des 4 âges de la vie
- Homo Hierarchicus, le Système des Castes et ses Implications - Louis Dumont - Gallimard
- Une Vie Paria - Viramma & Josiane et Jean-Luc Racine - Plon. Témoignage magnifique sur la vie des Intouchables
- Inde, Village au Féminin - Guy Poitevin et Héma Rairkar - L'Harmattan
- La philosophie indienne, François Chenet, Armand Colin
- Les Grands Penseurs de l'Inde - Albert Schweitzer - Petite Bibliothèque Payot

Religion et art
- L'Hindouisme, Anthropologie d'une Civilisation - M. Biardeau - Champs Flammarion
- Promenade avec les dieux de l'Inde, Catherine Clément, Points / Sagesses
- Mythes et dieux de l'Inde - le polythéisme hindou, Alain Danielou, Flammarion
- L'Enseignement du Bouddha - Walpola Rahula - Points Sagesses
- La Sagesse du Bouddha - J.Boisselier - Découvertes Gallimard
- Les Jaïns de l'Inde - Paul du Breuil - Aubier
- L'Art Indien - Roy C. Craven - Collection l'Univers de l'Art
- L'Art indien, Gilles Béguin, Tout l'art, Flammarion

Editions Faton
- Dossiers d'Archéologie n°254 - Au berceau du Bouddhisme

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

Réserver cette date
 13 - 25 juil. 2019

Circuit de
13 jours

Petit groupe de
8 à 20 participants
A partir de
3 250 €
Tarif TTC par personne