Le Danube transfiguré

Delta du Danube - Roumanie ©iStock
Palais du peuple (parlement), Bucarest - Roumanie ©iStock
Vieille ville de Bratislava - Slovaquie ©iStock
Belgrade - Serbie ©iStock
Budapest - Hongrie ©iStock
Vienne - Autriche ©iStock
La sculpture de Décébale - Roumanie ©iStock
Votre bateau : le MS Vivaldi ©CroisiEurope
Exemple de cabine à bord du MS Vivaldi ©CroisiEurope
Salon du MS Vivaldi ©CroisiEurope

Croisière 12 jours

Sur les traces de Cioran, Freud, Musil et Wittgenstein, entre philosophie, roman et musique

Du 8 juillet 2018 au 19 juillet 2018

En partenariat avec Philosophie Magazine

De Linz à Vienne et de Budapest jusqu’à la mer Noire, en passant par les Portes de Fer, nous descendrons le Danube où le jeune Denis de Rougemont, parti à la fin des années vingt à la recherche de « l’Europe du sentiment », reconnut une « patrie de la lenteur », un « paradis perdu ». Nous le revisiterons en compagnie de l’écrivain et psychanalyste Michel Schneider et du philosophe et musicologue Dorian Astor.
Bienvenue dans Le Monde d’hier de Stefan Zweig et dans la Cacanie de Robert Musil, bienvenue dans cette Europe centrale pessimiste et joyeuse d’Emil Cioran et de Karl Kraus, de Sigmund Freud et de Ludwig Wittgenstein, où le désespoir est toujours zébré de traits d’esprit : « la situation est bonne mais pas désespérée » dit un célèbre épigramme attribué tantôt à l’état-major autrichien en 1918, tantôt aux peuples muselés derrière le Rideau de fer. Le tout accompagné de l’Ensemble Contraste qui ressuscitera pour nous, en musique cette fois, la Mitteleuropa et ce « Danube inconstant, tantôt catholique et tantôt protestant » écrit Michelet « qui finit sa course vagabonde… par n’être pas même chrétien ».

Principaux sites : Vienne, Linz Melk, Vienne, Bratislava, Budapest, Vukovar, Belgrade, Topola, Bucarest, delta du Danube.

Pour une plus grande convivialité, Intermèdes a réservé la totalité du bateau MS Vivaldi, d'une capacité de 174 passagers.
Les passagers seront répartis dans des groupes d'environ 30 passagers. Chaque groupe sera accompagné par un conférencier Intermèdes lors des visites culturelles.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Vienne ou Munich, Linz (Autriche)

Envol pour Vienne ou Munich sur compagnie régulière.
Transfert jusqu'à Linz (environ 210 km de Vienne ou 230 km de Munich).
Déjeuner libre en cours de route.
Embarquement et installation dans les cabines

Présentation de la croisière.
Dîner et nuit à bord. Appareillage pour Melk dans la soirée.

2 Melk, Dürnstein, Vienne

Arrivée à Melk en début de matinée.

Excursion 1 : l'Abbaye de Melk et ses jardins (demi-journée) ( tarif 35 €)
Nous partirons, en autocar, pour l'abbaye de Melk et ses jardins, haut lieu de la spiritualité et de la culture germaniques, elle est considérée également comme un chef-d'œuvre de l'architecture baroque autrichienne. Véritable vaisseau de pierre dressé sur un éperon rocheux au bord du fleuve, Melk Stift est à la fois une résidence impériale, un temple du savoir doté d'une magnifique bibliothèque et un sanctuaire chrétien dont l'église rassemble, dans une profusion d'or, de stucs et de fresques, tous les procédés et le savoir-faire des architectes et des artisans des styles baroque et rococo autrichiens.
Retour à bord au port de Melk.

Déjeuner à bord et navigation vers Dürnstein.
En début d’après-midi, nous ferons halte à Dürnstein.

Excursion 2 : Dürstein (deux heures) (offerte)
Dans un cadre naturel exceptionnel, ce village médiéval est situé sur la rive gauche du Danube dans la célèbre vallée viticole de la Wachau. Il est dominé par les ruines d'une citadelle qui aurait jadis accueilli Richard-Cœur de Lion.
NB : visite de Dürnstein sous forme de promenade à pied.
Retour à bord.
Reprise de la navigation en direction de Vienne.

Conférence.
Dîner et nuit à bord.
Arrivée à Vienne dans la soirée.

3 Vienne

Nous découvrirons aujourd’hui Vienne, capitale des Habsbourg qui firent de l’Autriche le berceau de leur puissance après leur accession à la couronne du saint-Empire romain germanique en 1273. Du Moyen-Âge à la Première Guerre Mondiale, ils tentèrent de maintenir l’unité d’un empire multi-ethnique, transnational, relié par le Danube. Au XIXe siècle, l’extrême complexité de la question nationale en Europe centrale menaça cette fragile unité, chaque nationalité affirmant son identité et aspirant à l’indépendance. De nombreux écrivains tels Arthur Schnitzel et Stefan Zweig évoquent dans leurs oeuvres le déclin et la chute de l’empire des Habsbourg. L’homme sans qualités de Robert Musil a pour décor cette Autriche-Hongrie finissante surnomée « Cacanie ».

Vous avez le choix entre trois excursions soit en journée entière soit en demi-journée.

Excursion 3 : Vienne médiévale et Art nouveau (tarif 95 € ) (journée entière avec déjeuner)
Dans le centre historique, nous découvrirons la cathédrale Saint-Etienne, un des fleurons du gothique tardif d'Europe Centrale dont la très haute flèche et le toit aux tuiles vernissées dominent le paysage urbain. Un ensemble de sculptures, la Singertor ou la chaire d'Antoine Pilgram par exemple, témoignent à travers des apports moraves et néerlandais des diverses influences européennes qui s'expriment dans la ville. 
Puis nos pas nous conduiront dans le centre historique à travers les cours silencieuses du Heiligenkreuzer-Hof jusqu'à la Seipel Platz, bordée par l'élégant palais classique (1756) de l'Académie des Sciences, par l'ancienne université, et par l'église des Jésuites. L'église, à la chaire incrustée de nacre, est décorée de fresques baroques dues au père Pozzo, l'un des plus grands fresquistes du baroque romain. 
Déjeuner au restaurant.
L'après-midi sera dédiée à la période « Art nouveau » viennois, et particulièrement au mouvement dit « Sécession », animé par Klimt bien sûr, mais aussi Otto Wagner et Josef Hoffmann. Nous découvrirons le pavillon Sécession, véritable cathédrale de l'Art nouveau « Jugendstil », et la maison des majoliques de la Wienzeile (visites extérieures). Nous nous arrêterons ensuite à la station de métro Karlsplatz, créée en style Sécession par Otto Wagner. 

Excursion 3A : Vienne Art nouveau (demi-journée) (tarif : 35 €)
La demi-journée sera dédiée à la période « Art nouveau » viennois, et particulièrement au mouvement dit « Sécession », animé par Klimt bien sûr, mais aussi Otto Wagner et Josef Hoffmann. Nous découvrirons le pavillon Sécession, véritable cathédrale de l'Art nouveau « Jugendstil », et la maisons des majoliques de la Wienzeile (visites extérieures). Nous nous arrêterons ensuite à la station de métro Karlsplatz, créée dans le style Sécession par Otto Wagner. 

Excursion 3B : Vienne : musée des beaux arts (demi-journée) (tarif 40 €)
La demi-journée sera consacrée à la visite du musée des beaux-arts dont les collections furent constituées par la puissance d'un empire. Elles s'enorgueillissent de chefs-d'œuvre de Vermeer et de Giorgione, de Raphaël et du Corrège, de Velázquez et du Titien ainsi que du cycle des saisons de Brueghel, et des curieux portraits-natures-mortes d'Arcimboldo. Parmi les objets d'art, nous admirerons la salière de François Ier, de Benvenuto Cellini, et quelques pièces des anciennes collections de Rodolphe II.
 Dîner et nuit à bord.
Appareillage dans la soirée en direction de Bratislava.

4 Bratislava (Slovaquie)

1536, Bratislava (Presbourg) devint la capitale de la Hongrie après que Budapest soit envahie par les Ottomans. Sa période faste perdura jusqu'au XVIIIe siècle. On vit alors se construire de nombreux palais baroques.

Excursion 4 : Bratislava (demi-journée) (offerte)
Une promenade à pied nous permettra de découvrir le centre-ville et d'admirer la cathédrale gothique Saint-Martin, dont la construction débuta en 1221. C'est là que, depuis 1563 jusqu'en 1830, furent couronnés les rois de Hongrie dépossédés de leur capitale historique, Budapest. Nous pourrons également admirer, sur la place centrale, l'ancien Hôtel de Ville et le palais primatial où fut signé, en 1805, après la bataille d'Austerlitz, le traité de paix de Presbourg.
Retour à bord en fin de matinée.
Déjeuner à bord et reprise de la navigation en direction de Budapest.

Conférences.
Dîner et nuit à bord.

5 Budapest (Hongrie)

Budapest présente un paysage urbain singulier avec ses deux cités reliées par le Danube. Aux quelques traces d’occupation ottomane s’ajoutent les vestiges de l’Empire des Habsbourg et un patrimoine du XIXe siècle illustrant un style national original.
La capitale hongroise est donc, en fait, constituée de deux villes : Buda sur une colline et Pest en contrebas.

Excursion 5 : Pest (demi-journée) (tarif : 45€)
La visite de Pest, la ville basse, où la marque d'un XIXe siècle impérial et classique est omniprésente, débutera par l'imposante église Saint-Etienne, œuvre de Miklos Ybl, grand architecte hongrois de la néo-Renaissance. Puis nous traverserons l'avenue Andrassy, bordée par l'Opéra national et d'élégantes demeures éclectiques, avant de gagner la place Vörösmarty, ses rues piétonnes et ses célèbres cafés.
Retour à bord pour le déjeuner.

Excursion 6 : Buda (demi-journée) (tarif 55 €)
Buda, la ville royale, et son château, qui dominent le Danube et l'ensemble de la capitale. Son enceinte, partiellement restaurée, protège un quartier de très grand charme avec ses maisons médiévales et baroques, riches en couleurs. Nous visiterons l'église du couronnement, construite au XVe siècle sous le règne de Mathias Corvin. Transformée en mosquée sous l'occupation ottomane, elle fut restaurée, au XIXe siècle, de manière exubérante. Nous visiterons ensuite la galerie nationale hongroise. A proximité, se situe l'hôtel Hilton qui intègre les vestiges du cloître gothique des Dominicains.
Dîner et nuit à bord.
Appareillage dans la soirée vers la Croatie.

6 journée de navigation

Conférences.
Déjeuner à bord.
Arrivée à Vukovar en fin de journée.
Dîner et nuit à bord.

7 Vukovar, (Croatie)

Ville martyre de la dernière guerre dans les Balkans, Vukovar réapprend aujourd'hui la vie et s'efforce de retrouver sa prospérité d'avant-guerre.

Excursion 7 : Vukovar et Ilok (demi-journée) (tarif 50 €)
Après un tour panoramique de la ville, nous prendrons la route vers Ilok, la cité la plus orientale de Croatie (environ 30 kilomètres). Nous nous promènerons dans la ville médiévale et nous découvrirons le palais du XVIIIe siècle qui abrite le musée de la ville dédié aux arts et traditions populaires.
Retour à bord pour déjeuner.
Après-midi de navigation vers Belgrade.

Conférences.
Dîner et nuit à bord.
Arrivée à Belgrade en début de soirée.

8 Belgrade, Topola (Serbie)

La Serbie a su préserver sa langue, ses traditions artistiques, et nous léguer des oeuvres d’une qualité exceptionnelle grâce à la détermination de ses dynasties royales et de son peuple.
Habitée dès le IVe siècle avant notre ère, Belgrade, la "ville blanche" est dominée par la forteresse Kalemegdan. Avec des origines antérieures (XIVe siècle), la forteresse actuelle fut bâtie au XVIIIe siècle par les Autrichiens selon les principes énoncés par Vauban. Quelques tours, remparts et églises de l'époque médiévale ont été conservés tout comme certains vestiges de l'époque ottomane.

Excursion 8 : Belgrade (demi-journée) (tarif : 20 €)
Nous débuterons notre visite de la capitale serbe gagnant la citadelle de Kalemegdan, haut lieu de mémoire pour le peuple serbe. Bâtie sur un éperon rocheux à la jonction de la rivière Save et du Danube, la citadelle offre une vue imprenable sur l'ensemble de la capitale de la Serbie. Jadis bien connu des chevaliers de l'Occident, comme étape obligatoire sur la route de Constantinople et du Moyen Orient, ce dernier rempart du Royaume serbe du Moyen Age fut conquis par les Ottomans, au XVIe siècle. Nous poursuivrons notre promenade dans les quartiers animés du centre-ville : rue piétonne Knez Mihajlova, place de la République, place Terazije, ... jusqu'à l'église Saint-Sava, imposante cathédrale orthodoxe encore en chantier.
Retour à bord pour déjeuner.

Excursion 9 : Topola (demi-journée) (tarif : 25 €)
Transfert en autocar jusqu'à Topola (environ 75 km).

Topola est l'une des premières villes à s'être soulevée contre le pouvoir ottoman, en 1804. La révolte fut menée par le futur monarque Karageorges Petrovic et la ville devint le siège administratif de la Serbie libre. On peut encore y admirer la demeure familiale du héros (visite extérieure) avec sa tour, le beau clocher de l'église, l'école... Toutefois, le monument le plus marquant est l'église Saint-Georges, mausolée de la dynastie des Karadjordjevic, qui fut construite par le roi Pierre Ier de Serbie sur la colline qui domine cette petite ville de province. De facture serbe parfaitement traditionnel et entièrement recouvert de marbre, l'édifice abrite un ensemble de mosaïques de style néo-byzantin unique en son genre.
Retour à Belgrade.
Dîner et nuit à bord.
Appareillage en début de soirée en direction de la Roumanie.

9 Journée de navigation : passage du barrage des Portes de Fer

Au cours de cette journée de navigation, sur le Danube, frontière entre la Roumanie, la Serbie et la Bulgarie, le bateau franchira les Portes de Fer, défilé ainsi nommé jadis par les Romains, en raison des difficultés que rencontre la navigation à cet endroit. Encastré par les montagnes, le plus grand fleuve d'Europe se voit obligé ici de se frayer un chemin à travers des gorges spectaculaires maintes fois décrites par les voyageurs et les écrivains, dont Jules Verne, dans Le Pilote du Danube. La "table de Trajan" et bien d'autres vestiges romains et du Moyen Age, jalonnent le trajet du fleuve dans cette région.
Déjeuner à bord.
Conférences.
Dîner et nuit à bord. Poursuite de la navigation en direction de la Roumanie.

10 Giurgiu, Bucarest, Fetesti (Roumanie)

La Dacie, riche province de l’Empire romain, se divisa au Moyen-âge en plusieurs principautés roumaines : la Valachie, la Moldavie et la Transylvanie. De culture latine, la Roumanie sut préserver sa langue, ses coutumes et son autonomie politique face aux ottomans. Nous ferons escale à Giurgiu, petite ville voisine de la Bulgarie.

Après une courte escale à Girugiu pour le débarquement en excursion, le bateau poursuivra sa navigation vers Fetesti.

A Giurgiu, vous avez le choix entre deux excursions.

Excursion 10 : Bucarest (journée entière avec déjeuner) ( tarif : 100 €)
Ce matin, nous prendrons la route vers Bucarest (environ 65 km). Aujourd'hui tournée vers l'Occident, Bucarest conserve de son passé de ville de transit un caractère oriental. Notre tour de ville débutera sur la place de la Révolution où se dressent l'Athénée roumain , le sénat (visites extérieures) et se poursuivra vers le centre civique édifié par Ceausescu après le tremblement de terre de 1977. Initialement chapelle de caravansérail, l'église Stavropoleos (visite extérieure) est l'un des édifices représentatifs du renouveau culturel instauré par le prince Constantin Brâncoveanu à la fin du XVIIe siècle. Considéré second plus grand bâtiment du monde, le "palais du Peuple", siège du Parlement roumain d'aujourd'hui, construit dans les années 1980 par et pour feu, Ceausescu, est bien le reflet d'une mégalomanie sans bornes (visite sous réserve des sessions parlementaires).
Nous visite d'achèvera par la découverte de la Galerie d'Art Roumain, la plus grande du pays située dans l'ancien palais royal regroupant des collections d'art médiéval, d'art moderne roumain et d'art européen.
Déjeuner au restaurant en cours de visite.
Retour à bord au port de Fetesti (environ 150 km).

Excursion 10A : Rousse, l'autre rive du Danube (Journée entière avec déjeuner) (tarif : 100 €)
Ce matin, nous prendrons la route pour Rousse en Bulgarie (environ 15 km). Surnommée la « petite Bucarest » ou même la « petite Vienne », Rousse fut une ville riche et industrieuse jusqu’à l’entre-deux-guerres, comme en témoigne son patrimoine éclectique et néo-classique. C’est ici que naquit Elias Canetti, dans une cité des Balkans à l’ambiance Mitteleuropa. Il y flotte encore un parfum de nostalgie, de regret mélancolique d’une grandeur passée. Vous découvrirez la maison où Elias Canetti passa sa petite enfance et nul doute que la ville et son ambiance influencèrent son inspiration d’artiste. La maison accueille aujourd’hui une exposition d’art moderne. Puis, visite du musée d’histoire qui abrite des expositions sur la préhistoire, l’occupation romaine, la culture thrace, l’époque médiévale et l’histoire moderne bulgare. Enfin, un tour panoramique de Rousse vous dévoilera les monuments de la ville.
Déjeuner au restaurant en cours de visite. Transfert retour au port de Fetesti (environ 210 km)
Navigation en direction du delta du Danube.
Dîner et nuit à bord.

11 Le delta du Danube

Matinée de navigation.
Conférences.
Déjeuner à bord.
Arrivée dans le delta du Danube en début d'après-midi.

Excursion 11 : Le delta du Danube (demi-journée) (tarif 55 €)
Très importante réserve naturelle inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991, le delta du Danube est le mieux préservé d'Europe. Au cours de cette excursion, nous naviguerons sur quelques-uns des nombreux bras du fleuve, au cœur de la réserve de la biosphère. Le delta présente des paysages fascinants et une exceptionnelle biodiversité où se côtoient près de 1 700 espèces végétales et 3 450 espèces animales.
Retour à bord en fin d'après-midi.
Dîner de Gala et nuit à bord.

12 Tulcea, vol Tulcea / Paris

Débarquement en début de matinée et transfert à l'aéroport de Tulcea. Départ pour Paris sur vol spécial.

Le programme de la croisière est soumis aux conditions météorologiques et aux conditions techniques de navigation (c'est le cas notamment en cas de hautes ou basses eaux, interdiction de navigation, dégâts aux écluses, etc.), des modifications sont alors possibles sans préavis et laissées à l'appréciation du Commandant qui est le seul maître à bord.
Ces modifications, indépendantes de notre volonté, peuvent nous amener à réorganiser à tout moment le programme ou l'ordre des visites aux escales.


PRE-SEJOUR VIENNE : 3 JOURS
La dynastie des Habsbourg a façonné pendant six siècles le paysage monumental de Vienne. Du gigantesque palais de la Hofburg au Ring, boulevard annulaire jalonné de bâtiments représentatifs du style historiciste en vogue au XIXe siècle, vous découvrirez les fastes de l’Autriche impériale. Mais Vienne, c’est aussi un bouillonnement culturel et artistique, tout particulièrement à l’époque de Klimt, Freud, Mahler et Schnitzler…

Vendredi 6 juillet 2018
Paris / Vienne

Envol de Paris vers Vienne sur compagnie régulière.
Arrivée en début d’après-midi.

Notre découverte de Vienne, capitale des Habsbourg, commencera par le Ring, célèbre boulevard circulaire bordé d’une
succession de palais, de monuments et de jardins d’une remarquable richesse de styles. Nous visiterons la maison de Sigmund Freud qui conserve objets personnels, manuscrits, lettres, et préserve son atmosphère d’antan. La psychanalyse naît à Vienne, alors capitale d’un empire multinational en crise, et cependant ville dynamique, centre artistique majeur grâce justement à son cosmopolitisme. Tous les peuples de l’Empire s’y retrouvent et une grande effervescence artistique y règne. La littérature, brillante, compte de nombreux noms prestigieux tels Zweig, Schnitzler, Musil, Rilke, des musiciens tout aussi remarquables comme Mahler, Schönberg, Srauss, Bruckner et des artistes qui, avec Klimt, créent le mouvement « Sécession ».
Nous pourrons ensuite admirer la maison Wittgenstein (visite extérieure) qui fut édifiée entre 1926 et 1928 dans un style moderniste non ornemental par les architectes Jacques Groag et Paul Engelmann. Ludwig Wittgenstein, qui appréciait l’architecture, voulut une demeure claire et rationnelle, harmonieuse et proportionnée. Entourée d’un jardin, elle se fond avec la nature. La soeur du philosophe puis son neveu y vécurent avant de la vendre en 1971. Elle abrite aujourd’hui le service culturel de l’ambassade bulgare.
Dîner libre.
Nuit à l’hôtel.

Samedi 7 juillet 2018
Vienne

À la Hofburg, la résidence viennoise des Habsbourg, nous visiterons la Schatzkammer, fabuleux trésor impérial qui conserve les « Régalia » et les objets précieux accumulés au cours des siècles par le Saint-Empire romain germanique et par l’Empire d’Autriche.
Puis, nous visiterons la crypte des Capucins, lieu de sépulture de la célèbre famille des Habsbourg depuis le XVIIe siècle.
Déjeuner au restaurant.
Cet après-midi, nous découvrirons la Karlskirche, la plus belle église baroque de Vienne, oeuvre étonnante de Fischer von Erlach, à la haute coupole flanquée de deux répliques de la colonne Trajane. Puis nous gagnerons le Belvédère. Ensemble composé de jardins baroques et d’un double palais d’été, ses galeries présentent une belle perspective sur l’art autrichien depuis les retables datant du Moyen Âge jusqu’aux peintures Biedermeier et Sécession, présentées dans le bâtiment du Belvédère Supérieur que nous visiterons.
Dîner libre.
Nuit à l’hôtel.

Dimanche 8 juillet 2018
Vienne / Linz

Nous débuterons la matinée par la visite du quartier Hundertwasser où nous pourrons apprécier les oeuvres colorées
de l’artiste autrichien Friedensreich Hundertwasser ainsi que son architecture non-conformiste et exubérante.
Nous découvrirons le musée Leopold, aux riches collections privées de Rudolf et Elisabeth Leopold, qui rassemblent d’importantes oeuvres de Schiele, Klimt, Kokoschka, ainsi que des objets et meubles d’Otto Wagner et Josef Hoffmann.
Transfert vers Linz (environ 210 km).
Déjeuner chez un vigneron en cours de route.

Installation à bord du bateau.

NB : les déplacements à Vienne se feront à pied et en transports en commun. Vous serez logés à l’hôtel Stefanie 4* ou similaire.

Prix de votre pré-séjour à Vienne : 475 €
par personne en chambre double.
Supplément single : 50 €.

Ce prix comprend les visites mentionnées au programme, l’hébergement en chambre double, deux déjeuners et l’accompagnement d’un conférencier Intermèdes.


PERSONNALITES PRESENTES A BORD

Dorian Astor
Dorian Astor est un philosophe, ancien élève de l'ENS Ulm et agrégé d'allemand. Après Nietzsche. La Détresse du présent (Folio essais, Gallimard, 2014), il a publié Deviens ce que tu es. Pour une vie philosophique (Autrement, 2016) et dirigé un excellent Dictionnaire Nietzsche (Robert Laffont, collection Bouquins, 2017). Il est aussi l'auteur de biographies de Lou Andreas-Salomé et de Nietzsche (Folio biographies, Gallimard, 2008 et 2011), d'ouvrages sur l'opéra et de traductions de Freud. Depuis 2015, Dorian Astor consacre ses recherches au concept de perspectivisme (notamment chez Leibniz, Nietzsche, Whitehead et Deleuze), dans le cadre d'un contrat doctoral à l'Ecole polytechnique. Il est également chercheur associé à l'Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM, "équipe Nietzsche"), une unité de recherche ENS/CNRS. A Berlin - où il vit depuis quatre ans - et à travers l'Allemagne, il tient, depuis 2013, un vaste cycle de conférences, Philosophie Aller-Retour, consacré aux controverses entre philosophes allemands et français de l'époque contemporaine.

Michel Schneider
Ecrivain, musicologue, psychanalyste et conseiller maître honoraire référendaire à la Cour des comptes, il a également été directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture de 1988 à 1991 et signe régulièrement des chroniques littéraires dans Le Point. Il est l'auteur d'un essai politique remarqué, Miroirs des princes (Flammarion, collection Café Voltaire, 2013) mais aussi de Marilyn, dernières séances (Grasset, 2006), récompensé du prix Interallié, et de Lacan, les années fauve (PUF, 2010). Comme romancier on lui doit Comme une ombre (Grasset, 2011) qui retrace l'enquête d'un narrateur à la poursuite de son frère disparu, sur fond de guerre d'Algérie. Et plus récemment, Amour suite et fins (Alma, 2015). Très bon connaisseur de la littérature, il a écrit sur Proust et Baudelaire mais aussi sur Schnitzler et Freud, Musil, Canetti, Kafka et Zweig.

L'ensemble contraste
Au cours de ce voyage, vous assisterez à plusieurs concerts privés donnés par les interprètes de l'Ensemble Contraste : Arnaud Thorette (violon et alto), Antoine Pierlot (violoncelle), Jean-Luc Votano (clarinette) et Johan Farjot (piano et arrangements).
L'Ensemble Contraste est un collectif d'artistes qui entend abolir les cadres et les frontières, tant par les formats de ses concerts que par les répertoires qu'il aborde. Musique savante ou populaire, ce distinguo embarrasse peu les musiciens qui forment le noyau dur de l'Ensemble Contraste, fondé il y a dix ans par l'altiste et violoniste Arnaud Thorette et le pianiste-arrangeur Johan Farjot.
Contraste crée ainsi des projets (concerts, spectacles et disques) pour et avec des personnalités venues d'horizons différents : Albin de la Simone, Rosemary Standley, Alain Chamford, Karine Deshayes, Sandrine Piau, etc. Ce collectif veut donc jouer large, très large, et son désir d'ouverture n'a d'égal que son culte de l'amitié : les projets existent parce que ce qui réunit ces artistes est plus fort que le simple désir de mener sa propre carrière. "Décomplexer le classique", concevoir son travail en antithèse "du noeud papillon et de la queue-de-pie" mélanger les genres et provoquer sans cesse la surprise pour des spectacles déjantés et humoristiques, voilà bien la nature profonde de l'ensemble. Cette "bande de copains prêts à toutes les aventures" sera à vos côtés lors de ce voyage, l'occasion pour le public de goûter cet éclectisme joyeux dans le cadre de plusieurs concerts privés.

Et aussi
Sven Ortoli et Alexandre Lacroix - Philosophie Magazine
Sven Ortoli, rédacteur en chef de Philosophie Magazine hors série et Alexandre Lacroix, directeur de la rédaction de Philosophie Magazine seront présents pendant la croisière. Ils animeront les conférences et tables rondes. Philosophie Magazine est le premier magazine en langue française dans son domaine. Les plus grands philosophes français et étrangers contribuent régulièrement au magazine qui a remporté, dès son lancement en 2006, un vif succès public et critique. Le magazine se donne pour mission de rendre la pensée philosophique accessible à un vaste public, cultivé mais non initié, et d'apporter un éclairage philosophique sur le monde contemporain.

Dominique Andres
Notre coordinatrice à bord : elle a organisé de nombreuses croisières et sera responsable à bord de l'équipe Intermèdes.

Olivier Mignon
Titulaire d'une maîtrise en histoire médiévale, ancien élève de l'Ecole du Louvre et diplômé de l'Institut d'art de la Sorbonne, il est l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l'histoire de l'architecture. Il présentera les différentes escales de notre croisière.

Les conférenciers Intermèdes
Historiens ou historiens d'arts, nos conférenciers Intermèdes vous feront partager leur passion et leurs savoirs lors des visites culturelles. Sont notamment prévus Laurent Abry, Véronique Bocquet, Gérard Bonidan, Sabine Klein et Agnès Lory.

THEMES DES CONFERENCES

DORIAN ASTOR
Les derniers jours de notre humanité ?
Karl Kraus, d’hier à aujourd’hui

L’écrivain et publiciste viennois Karl Kraus (1874-1936), directeur et auteur de la revue Die Fackel (La Torche), fut l’un des plus grands satiristes et polémistes de langue allemande. Dénonçant avec une extrême virulence les compromissions, les injustices et la corruption, Karl Kraus conçoit, à partir de 1915, le projet d’une tragédie épique aux proportions démesurées, immense collage documentaire des mots et des maux de l’époque : Les Derniers jours de l’humanité, véritable sismographe d’un effondrement européen qui pourrait bien s’avérer, un siècle plus tard, le miroir impitoyable où se reflète notre propre époque…

L’altérité sauvée. Elias Canetti et la diversité européenne
Elias Canetti (1905-1994), écrivain juif sépharade d’expression allemande, grande figure de la littérature autrichienne, né sujet ottoman à la frontière roumano-bulgare, est l’incarnation même d’une Europe vaste et pluraliste, mosaïque de langues et de cultures. C’est pourquoi il perçoit avec une terrible acuité les profondes transformations qui affectent les empires puis les nations, le passage des multitudes aux masses, des diversités diffuses aux totalités totalitaires.
Entre son unique roman, Auto-da-fé (1931), parabole sur le combat de l’esprit et de la barbarie, et son grand essai Masse et puissance (1960), où il montre avec éclat combien nos peurs archaïques de l’altérité conduisent aux dictatures modernes, Elias Canetti est le symbole d’un idéal européen et cosmopolitique, idéal fragile et sans cesse menacé par la haine viscérale de l’Autre.

Fascisme et pessimisme.
Emil Cioran, une jeunesse roumaine

Précis de décomposition, Syllogismes de l’amertume, De l’inconvénient d’être né : l’oeuvre d’Emil Cioran est le soleil noir du pessimisme philosophique. Virtuose de la détestation, attiré par le néant, le philosophe incarne un certain XXe siècle européen. Né en 1911 aux environs de Sibiu en Roumanie, mort à Paris en 1995 après y avoir vécu presque soixante ans, Cioran aura traversé tous les errements du siècle. Sympathisant enthousiaste du fascisme roumain dans les années 30, il découvre l’Allemagne nazie avec fascination, comme si la « pourriture humaine » pouvait disparaître dans ce trou noir. Mais en 1937, il émigre en France, et reniera peu à peu son passé fasciste, qu’il décrivait comme haine de son pays, de tous les hommes et de lui-même. Mais le nihilisme demeura !

MICHEL SCHNEIDER
Pourquoi Freud n’aimait pas la musique

Freud ne dit pas qu’elle est sans effet sur lui, mais qu’elle lui cause un état qu’il ne connaît ni ne veut connaître. Comment
expliquer cette énigme ? On peut former trois hypothèses pour éclairer l’incapacité du premier psychanalyste à jouir de la musique : la disjonction du son entre le sens et les sens, les liens entre la musique et le visuel, l’aspect « océanique » de la jouissance. Trois pistes pour comprendre celui qui écrivait à Romain Rolland : « Combien me sont étrangers les mondes dans lesquels vous évoluez ! La mystique m’est aussi fermée que la musique ». Étrange surdité !

Un voyage en Cacanie
Remontant le cours du Danube et celui de l’histoire, L’Homme sans qualités décrit la fin de l’Empire austro-hongrois. Non sans une auto-ironie cinglante, il définit ainsi sa conception du roman « choisir de minces coupes de vie que l’on modèle en profondeur pour donner à sa description du monde une ampleur universelle. ». Le roman selon Musil est une pensée. Comme chez Proust, il n’est pas la présentation d’un monde que le romancier aurait sous les yeux et peindrait sur le motif, mais la représentation du réel à travers la réflexion, aux deux sens du terme, d’une fiction. C’est dire que la bêtise, que Proust recommandait pour faire des romans (« Chaque jour j’attache moins de prix à l’intelligence ») n’est pas de mise pour Musil romancier. Étrange aveuglement ?

Wittgenstein : La Vienne de nulle part
Incertain de son identité, maladivement étranger aux normes, Wittgenstein l’inclassable, renonça à sa part de l’immense fortune familiale et devint instituteur, dans un bourg de Basse-Autriche, puis architecte, portier d’hôpital, garçon de laboratoire… il ne faisait pas de la philosophie une profession, mais une vocation, comme celle de moine, de médecin ou de chef d’orchestre, trois destins qu’il envisagea sérieusement. Jamais il ne s’est établi. Dans aucun métier, aucune langue, aucune nationalité. Et si Vienne reste malgré tout sa demeure de pensée, ce n’est ni pour la littérature ni pour la philosophie, mais pour la musique. Portrait de celui qui déclarait : « Les hommes normaux sont pour moi un bienfait et en même temps une torture ».

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Bateau

Voir le plan des cabines

MS Vivaldi

Le MS Vivaldi a été construit en 2009. Paquebot de petite capacité, il navigue sur le Rhin et le Danube.

Caractéristiques du bateau
• Longueur : 110 mètres - Largeur : 11,40 mètres
• Nombre de cabines : 87 réparties sur 3 ponts
• Passagers à bord : 174
• Bateau 5 ancres (classification de l'armateur)

Les espaces communs
Le MS Vivaldi dispose d'espaces communs à la fois confortables et modernes : un grand salon-bar équipé d'une piste de danse, un bar panoramique avec terrasse et un restaurant située sur le pont intermédiaire.
Le pont Soleil, situé au-dessus du pont Supérieur, offre un agréable espace de détente, depuis lequel vous pourrez apprécier les paysages durant la navigation. Des chaises longues sont également mises à votre disposition.

Les cabines
Les 87 cabines doubles sont toutes extérieures et réparties sur trois ponts. D'une superficie d'environ 10 m2, elles sont dotées d'une salle d'eau avec douche et WC, d'une télévision satellite, d'une radio, d'un sèche-cheveux et d'un coffre-fort. La plupart des cabines sont équipées de deux lits jumeaux. Quelques cabines disposent d'un grand lit. La climatisation de chaque cabine est réglable individuellement.
Les cabines du pont Supérieur sont pourvues d'une baie vitrée coulissante.
Les cabines du pont intermédiaire sont pourvues d'une large fenêtre partiellement ouvrable.
Les cabines du pont principal disposent d'une fenêtre plus petite et non ouvrable.

Transports

Transport en avion

Le détail des vols sera précisé ultérieurement.

Le trajet Paris / Vienne ou Munich est prévu sur vol régulier à bord de l'une des compagnies suivantes : Air France, Austrian airlines, Lufthansa, Vueling, Transavia.
Le trajet Tulcea / Paris s'effectuera sur vol spécial affrété par l'armateur, avec ou sans escale à bord de l'une des compagnies suivantes : ASL Airlines, France (Europe Airpost), Travel Service, Transavia, XL Airways France.
Les informations (horaires, aéroport et compagnie) seront communiquées dans votre carnet de voyage environ 15 jours avant le départ.

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs des catégories de cabines, par personne Single 2 pers. 3 pers. 4 pers.
Catégorie 1 : Pont Principal
Cabines extérieures sur le pont Principal
6 280,00 € 3 490,00 €
Catégorie 2 : Pont Intermédiaire
Cabines extérieures sur le pont Intermédiaire
7 360,00 € 4 090,00 €
Catégorie 3 : Pont Supérieur
cabines extérieures sur le pont Supérieur
7 540,00 € 4 190,00 €

Taxes aériennes au 23 juin 2017, comprises dans le prix : 89,00 € dont 89,00 € de taxe d'aéroport

Ces prix comprennent :

  • les vols Paris / Vienne ou Paris / Munich sur compagnie régulière et Tulcea / Paris sur vol spécial affrété par l'armateur ;
  • les taxes aériennes (89€)* ;
  • l'hébergement onze nuits à bord du bateau MS Vivaldi dans la catégorie choisie ;
  • la pension complète du dîner du premier jour au petit-déjeuner du dernier jour ;
  • les boissons à bord, au cours des repas (vin, bière, eau, jus de fruit et café), ainsi que les boissons prises au bar (hors champagne et carte des vins) ;
  • le cocktail de bienvenue ;
  • les conférences et concerts à bord ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes ;
  • l'animation à bord organisée par l'armateur ;
  • les pourboires au personnel de bord ;
  • les pourboires usuels aux guides locaux et chauffeurs ;
  • le port des bagages à bord ;
  • les taxes portuaires en janvier 2017 *;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les éventuels déjeuners des premier et dernier jours, en fonction des horaires de vol ;
  • les excursions facultatives à réserver avant le départ :
  • les boissons figurant sur la carte des vins, le champagne et les boissons lors des déjeuners à terre au restaurant ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • l'assurance multirisque annulation, bagages et interruption de voyage ;
  • le pré-séjour à Vienne.

*Une éventuelle hausse de ces taxes serait répercutée sur le prix au plus tard 30 jours avant le départ.

Excursions au choix, à réserver avant le départ (tarifs par personne) :
- n°1 : l'Abbaye de Melk et ses jardins (demi-journée) : 35 € ;
- n°2 : Dürstein (deux heures)* : offerte ;
- n°3 : Vienne médiévale et Art nouveau (journée entière avec déjeuner)* : 95 € ;
- n°3A : Vienne Art nouveau (demi-journée)* : 35 € ;
- n°3B : Vienne : musée des beaux arts (demi-journée) : 40 € ;
- n°4 : Bratislava (demi-journée)* : offerte ;
- n°5 : Pest (demi-journée) : 45 € ;
- n°6 : Buda (demi-journée)* : 55 € ;
- n°7 : Vukovar et Ilok (demi-journée) : 50 € ;
- n°8 : Belgrade (demi-journée)* : 20 € ;
- n°9 : Topola (demi-journée)  : 25 € ;
- n°10 : Bucarest (journée entière avec déjeuner) : 100 € ;
- n°10A : Rousse, l'autre rive du Danube (journée entière avec déjeuner) : 100 € ;
- n°11 : Le delta du Danube (demi-journée) : 55 € ;
*pour ces excursions, les déplacements se font essentiellement à pied et nécessitent une bonne mobilité.
ou forfait 11 excursions (incluant Vienne médiévale et Art nouveau (journée) et au choix Bucarest ou Rousse) : 450 €.

Cabine à partager et cabine individuelle :
Si vous vous inscrivez seul(e) tout en souhaitant partager votre cabine, nous nous efforcerons de trouver une personne désirant également partager sa cabine.
Nous vous informons que le lits jumeaux sont disposés côte à côte et non séparables.
Si vous souhaitez occuper votre cabine seul(e), nous disposons d'un nombre très limité de cabines doubles à usage individuel. Ainsi nous vous conseillons de la réserver le plus tôt possible. Le supplément pour les cabines doubles à usage individuel est de 80%.
Il n'y a pas de cabine triple sur le bateau.

Ce voyage comporte des conditions particulières de vente que vous pouvez consulter sur cette page, dans la rubrique "télécharger en PDF".

Informations pratiques

Formalités pour les ressortissants de l'Union européenne :
Un passeport en cours de validité ou une carte d'identité, dont la validité couvre au moins la durée du séjour, est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de cinq ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.
Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et au besoin une autorisation du 2e parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Santé :
Aucune précaution particulière recommandée. Il est cependant préférable d'être à jour des rappels de vaccinations et d'emporter avec soi le traitement médical en cours, si tel était le cas. Pensez à vous procurer la carte européenne délivrée par l'Assurance Maladie si vous devez recevoir des soins médicaux en Europe.

Climat :
Le climat en Autriche, Slovaquie, Hongrie, Serbie est de type continental : froid l'hiver, chaud et sec l'été avec des températures moyennes avoisinant 25 à 30°. La Roumanie bénéficie d'un climat continental assez accentué avec des amplitudes de température plus importantes.

Heure locale :
Il n'y a pas de décalage horaire dans les pays traversés hormis en Roumanie où le décalage est d'une heure de plus par rapport à la France. Ainsi, lorsqu'il est midi à Paris, il est 13 heures à Bucarest.

Tenue vestimentaire :
Emportez des vêtements décontractés, des lainages pour le soir, une tenue plus habillée pour la soirée de gala et surtout de bonnes chaussures pour les excursions.

Excursions :
La plupart des excursions s'effectuent sous forme de promenade à pied et nécessitent une bonne mobilité.

Repas :
En Roumanie, d'une manière générale, la nourriture est saine mais peu variée.

Photos :
Tous les appareils photo, caméra, film sont autorisés. Avant toute prise de vue, demandez leur consentement aux personnes que vous souhaitez photographier.

Routes :
En Roumanie, le circuit s'effectue par la route, le meilleur moyen dont nous disposons pour une découverte approfondie. Il est à noter toutefois que les routes sont encore assez mauvaises sur certains tronçons en comparaison des routes d'Europe occidentale. Les journées au kilométrage conséquent peuvent être assez longues, néanmoins l'intérêt des visites compense la durée des trajets.

Change :

L'Autriche et la Slovaquie font partis de la "zone euro", comme en France, la monnaie est l'Euro.
Serbie
L'unité monétaire en Serbie est le Dinar. 1 EUR = 123 dinars (avril 2017). Les guichets automatiques sont répandus dans les villes et les cartes de crédit sont acceptées dans les hôtels et la plupart des boutiques.
Les heures d'ouverture des banques sont en général de 8 h à 19 h les jours ouvrables, et jusqu'à 15 h le samedi.
Hongrie
La monnaie hongroise est le Forint (HUF) 1 EUR = 309 HUF (Juin 2017).
Afin d'éviter tout problème, nous conseillons d'effectuer les opérations de change dans les établissements habilités (banques et bureaux de change), qui sont nombreux. Un bordereau indiquant le montant des devises échangées sera délivré et devra être conservé tout au long du séjour jusqu'au départ. Il est, par ailleurs, rappelé que le change au noir est une infraction passible d'une forte amende. Les cartes de crédit sont acceptées dans les hôtels, les restaurants et magasins. On trouve des distributeurs de billets à Budapest.
Roumanie
La monnaie roumaine est le LEU (LEI au pluriel). 1 EUR = 4.57 RON (Juin 2017). Le change peut être effectué dans les bureaux de change, les hôtels et distributeurs. Conservez les reçus pour pouvoir reconvertir les lei en euros avant de quitter la Roumanie. Les cartes de crédit sont acceptées dans la plupart des hôtels.

Téléphone :

Pour téléphoner en France depuis la Serbie, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie vous devez composer le 00 pour sortir du pays, le 33 pour la France, puis les 9 chiffres de votre correspondant (sans le 0 initial).
Pour téléphoner, depuis la France :
Vers la Serbie, vous devez composer le 00 pour sortir du pays, le 381 pour la Serbie, puis les chiffres de votre correspondant.
Vers l'Autriche, composez le 00 pour sortir du pays, le 43 pour l'Autriche, suivi du numéro à 9 chiffres de votre correspondant.
Vers la Hongrie, il faut composer le 00 pour sortir du pays, le 36 pour la Hongrie, puis l'indicatif de la ville et le numéro du correspondant.
À Budapest, les numéros ont sept chiffres et commencent tous par 2, 3 ou 4. Ailleurs, ils n'en ont que six.
Vers la Roumanie, Composez le 00, le 40 suivi de l' indicatif du département (sans le 0 initial ; ainsi pour Bucarest, il faut composer, après 00 40, directement 21 et non 021) puis le numéro du correspondant.
Vers la Slovaquie, il faut composer le 00 suivi du 421, puis composer le code de la ville (par exemple le 2 pour Bratislava, le 55 pour Kosice).

Adresses utiles :

Coordonnées de l'Ambassade de France en Serbie  :
Pariska 11, 11000 Belgrade - Téléphone : 00.381.11.302.35.00 - Télécopie : 00.381.11.302.35.50 - Site Internet : www.france.org.yu
Consulat de Roumanie : 5 Rue de l'Exposition 75007 Paris - Tél : 01 47 05 10 46 (10h00-12h00 & 16h00-17h00)

Office de tourisme de Roumanie : 7 Rue Gaillon 75002 Paris - Tél : 01 40 20 99 33

Ambassade de la République slovaque : 125 rue du Ranelagh, 75 016 Paris - Tel.: 01.71.93.73.33 - www.mzv.sk/pariz / emb.paris@mzv.sk

Institut slovaque à Paris : 125 rue du Ranelagh,
75016 Paris, Tel: 01.71.93.73.33, www.siparis.mfa.sk / si.paris@mzv.sk
Ambassade de France à Bratislava (24h/24) : (421.2).593.47.111. ou 593.47.130 ou 593.47.131

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Serbie

Histoire, Art, Littérature

  • CASTELLAN G., Histoire des Balkans XIVe-XXe siècles, Fayard
  • CASTELLAN G., Serbes d'autrefois. Aux origines de la Serbie moderne, Armeline
  • BROSSARD Y., VIDAL J., L'éclatement de la Yougoslavie de Tito. Désintégration d'une fédération et guerres interethniques, L'Harmattan
  • BUISSON J-C., Le roman de Belgrade, Ed. du Rocher
  • CABANES P. (sous la direction de), L'Histoire de l'Adriatique, coll. L'Univers historique, Seuil
  • GARDE P., Le discours balkanique: des mots et des hommes, Fayard
  • GARDE P., Vie et mort de la Yougoslavie, Fayard
  • GARDE P., Fin de siècle dans les Balkans, 1992-2000, Odile Jacob
  • LEMARCHAND P., Atlas de l'Europe centrale et balkanique. Complexe
  • LE MOAL F., La Serbie 1914-1918, du martyre à la victoire, SOTECA
  • LUTARD C., Géopolitique de la Serbie-Monténégro, Coll. Géopolitique des Etats du monde, Complexe
  • MILLET G., La peinture du Moyen Age en Yougoslavie (Serbie, Macédoine et Monténégro), fasc. 3. Gautier Paul, «Revue des études byzantines», vol. 21.
  • RUPNIK J., Les Balkans: paysage après la bataille, Complexe
  • SIDOTI A., Partisans et Tchetniks en Yougoslavie durant la Seconde Guerre mondiale, CNRS Éditions, Coll. CNRS Plus
  • TODOROVA M., L'imaginaire des Balkans, EHESS
  • TCHOSSITCH D., Le Temps du Pouvoir, De Fallois
  • VELMANS T., KORAC V., SUPUT M., Rayonnement de Byzance Zodiaque
  • WEIBEL E., Histoire et géopolitique des Balkans de 1800 à nos jours, Coll. Orient politique, Ellipses Marketing
  • WEST R., Agneau noir et faucon gris, L'Age d'Homme
  • YELEN A., En Yougoslavie orthodoxe, Jean Grassin
  • CANAPA M-P., La Yougoslavie, Que sais je ? N°1813, PUF
  • KRULIC J., Histoire de la Yougoslavie de 1945 à nos jours, Complexe
  • LUTARD C., Géopolitique de la Serbie-Monténegro, Complexe
  • CIRKOVIC SIMA, La Serbie au Moyen Age, Zodiaque
  • IVO ANDRIC, Le Pont sur la Drina, Belfond
  • IVO ANDRIC, La Chronique de Travnik, Belfond
  • DOBRITSA TCHOSSITCH, Le Temps du Pouvoir, De Fallois
  • MILORAD PAVIC, Le Dictionnaire Khazar, Mémoire du Livre
  • MILORAD PAVIC, Dernier Amour à Constantinople, Noir sur Blanc
  • BORISAV STANKOVIC, Gazda Mladen, L'Âge D'homme
  • TSERNIANSKI MILOS, Michel Ange, une Méditation, L'Âge D'homme
  • TSERNIANSKI MILOS, Migrations, Poche
  • BATAKOVIC DUSAN T., Histoire du peuple serbe, L'Âge d'homme

Guides

  • COLLECTIF, Petit Futé Serbie
  • Cartes Michelin : Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Serbie

Autriche

Histoire

  • Histoire des peuples de l'Europe centrale, Georges Castellan, Fayard
  • Histoire de l'Autriche, Olivier Milza, Hatier
  • Histoire des Habsbourg, Henri Bogdan, Perrin
  • Histoire de l'Empire des Habsbourg, 1273-1918, Jean Bérenger, Fayard
  • L'Europe de Marie-Thérèse, Victor-Lucien Tapié, Fayard
  • François Joseph, Jean-Paul Bled, Fayard
  • La Chute de l'Empire Austro-Hongrois, 1916 - 1918 : de Bernard Michel. Laffont
  • L'agonie d'une Monarchie, Autriche-Hongrie, 1914-1920, Jean-Paul Bled, Tallandier
  • L'Autriche-Hongrie (1867-1918), Max Schiavon, SOTECA

Art - Musique - Littérature

  • Chefs d'Oeuvre de la Peinture Autrichienne, Roselyne Zurbrugg, Bibliothèque des Arts
  • Baroque et classicisme, Victor-Lucien Tapié, Hachette
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Jean et Brigitte Massin, Fayard
  • Lettre de Lord Chandos, Hugo Von Hofmannsthal, Rivages
  • Le naufragé, Thomas Bernhard, Gallimard, Folio

Guides

  • Autriche : Guides Bleus, Guide Marcus et Le petit Futé
  • A Vienne et en Autriche : Guide Visa
  • Le Grand Guide de l'Autriche : Bibliothèque du Voyageur

Hongrie

Histoire, Littérature, Art

  • Histoire de la Hongrie de Miklos Molnar, Hatier
  • La Hongrie, Janos Szavai, Que sais-je? PUF
  • Histoire de la Culture Hongroise, Béla Köpeczi, Corvina
  • Histoire de Budapest, Catherine Horel, Fayard
  • Budapest. Danube blues, Anne Lozonczy, Autrement
  • Histoire de l'Empire des Habsbourg, 1273-1918, Jean Bérenger, Fayard
  • Requiem pour un Empire Défunt : histoire de la destruction de l'Autriche - Hongrie de François Fejtö, Seuil
  • Introduction à la littérature Hongroise, Janos Szavai, Maisonneuve
  • Franz Liszt (deux tomes), Alan Walker, Fayard
  • Bartok, Pierre Citron, Seuil
  • Les Tziganes de Hongrie et leurs musiques, Patrick Williams, Actes Sud

Guides

  • Guide Gallimard Hongrie,
  • Guide Vert Budapest et la Hongrie
  • Lonely Planet Budapest et la Hongrie,

Roumanie

Bibliographie générale

  • Journal de Roumanie : la richesse sous les gravats de Bernard CAMBOULIVES, Anako
  • Histoire de la Roumanie de Georges CASTELLAN, Que sais-je ? PUF
  • Histoire du prince Dracula en Europe centrale et orientale de Matei CAZACU, Lib. Droz
  • Les pays roumains entre Orient et Occident de Neagu DJUVARA, P O F
  • Histoire des Roumains de Catherine DURANDIN, Fayard
  • Rhapsodie Roumaine de Dominique FERNANDEZ, Grasset
  • Histoire des Roumains et de la romanité orientale de Nicolae IORGA, 11 vol., Bucarest, 1937-44.
  • Roumanie multiple de Carmen MIHAI, Editions Autres temps
  • Bucarest de Paul MORAND, Plon

Guides

Guide Bleu - Evasion Roumanie, Hachette
Guide du Routard - Roumanie Bulgarie, Hachette Tourisme
Le Petit Futé - Roumanie
Roumanie de Diane CHESNAIS, Vilo

Pour approfondir le sujet

  • Lucien BOIA, Laurent ROSSION, La Roumanie : un pays à la frontière de l'Europe, Belles Lettres
  • Georges CASTELLAN, Histoire du peuple roumain, Armeline
  • Jean-Yves CONRAD, Roumanie, capitale ... Paris, Oxus
  • Jean CUISENIER, Mémoires des Carpates. Dans la Roumanie millénaire, un regard intérieur, Terre Humaine, Plon
  • Bernard HOULIAT, Antoine SCHNEK, Tsiganes en Roumanie, Edition du Rouergue
  • Alexandra IONESCU, Odette TOMESCU-HATTO, Politiques et société dans la Roumanie contemporaine, Harmattan
  • Alain KERJEAN, Voyage en Roumanie : de la Transylvanie au delta du Danube, Glénât
  • Jean-Louis PANNE, Stéphane COURTOIS, Le livre noir du communisme, Laffont
  • Radu PORTOCALA, Autopsie du coup d'Etat roumain, Calmann-Lévy
  • Trajan SANDU, La grande Roumanie alliée de la France - une péripétie diplomatique des années folles ?, l'Harmattan
  • Sanda STOLOJAN, Avec de Gaulle en Roumanie, l'Herne
  • Anca VASSILIU, Monastères de Moldavie, préface d'Olivier Clément, Méditerranée

Slovaquie

Histoire, Littérature

  • DUBOST Michel, La Slovaquie en Quelques Facettes, L'Harmattan
  • PETRUF Pavol, La Slovaquie, Que sais-je ? PUF
  • LIPTAK Lobomir, Petite histoire de la Slovaquie, Institut d'études slaves
  • MARES Antoine, Histoire des Tchèques et des Slovaques, Tempus Perrin
  • EVMOON Delphine, Slovaquie : Un autre regard, Le Monde Autrement
  • PERRÉAL Renée et MIKUŠ Joseph A., La Slovaquie : une Nation au Cœur de l'Europe, Éditions L'Âge d'homme
  • BURAN Dusan, D'or et de feu : L'art en Slovaquie à la fin du Moyen Age, RMN
  • CASTELLAN Georges, Histoire des peuples de l'Europe centrale, Fayard
  • BOGDAN Henri, Histoire des Habsbourg, Perrin
  • DUBCEK Alexandre, C'est l'Espoir qui Meurt en Dernier, Fayard
  • VILIKOVSKÝ Pavel, Un Cheval dans l'Escalier, un Aveugle dans la Gare, Ed. Maurice Nadeau
  • ŠIMECKA Martin M, L'Année de Chien - L'Année des Grenouilles, Gallimard, « Du monde entier »
  • Anthologie de nouvelles slovaques, Derrière la cloison, L'Harmattan

Guides

  • Petit Futé Slovaquie.
  • Guide du Routard Slovaquie.
  • Guide Lonely Planet République tchèque et Slovaquie.
  • Le Grand guide de la République tchèque et de la Slovaquie, Gallimard.