La route des camélias en Galice

Voyage culturel en Galice ©Intermèdes
Saint-Jacques de Compostelle - Espagne ©iStock

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes
Circuit 6 jours

Du 6 mars 2018 au 11 mars 2018

Beaux et énigmatiques, les camélias sont venus d’Orient de la main des navigateurs portugais et la Galice fut l’une des premières régions européennes à les accueillir. Ainsi, depuis le début du XIXe siècle, ils égayent les plus beaux jardins. La Galice compte près de huit mille variétés de camélias, souvent liés à son patrimoine historique. Citons le camélia situé dans les jardins du Pazo Quiñones de León dont la cime mesure plus de quinze mètres de diamètre ou les exemplaires de camellia reticulata des Pazo Oca et Pazo Santa Cruz de Ribadulla, peut-être les plus anciens du continent. Nous vous proposons un parcours, traversant la Galice du Nord au Sud et menant à ces pazos (manoirs galiciens) et jardins publics et privés où le camélia se déploie dans toute sa floraison.

Ce voyage sera accompagné par Christian Allaert, conférencier en histoire et art des jardins, et spécialiste notamment des jardins d'Espagne et du Portugal.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Porto, parc de Sotomayor, Saint-Jacques-de-Compostelle

Vol Paris / Porto sur compagnie régulière. Arrivée en fin de matinée.
Déjeuner libre.

Nous débuterons notre séjour par la visite du parc de la forteresse de Sotomayor, ou Soutomaior, déclaré "premier jardin d'excellence en Galice". Le château, qui est lié au personnage de Pedro Madruga, ou Pedro Alvarez de Soutomaior, figure importante de la Galice du XVIe siècle par sa résistance à la nouvelle domination des rois catholiques, est entouré d'un grand parc conçu comme un arboretum et planté d'espèces exotiques. A cette époque, à Soutomaior, il n'y avait pas de camélias, mais sans doute des châtaigniers et peut-être aussi quelques vignes. Plus tard, arrivèrent les orangers, les eucalyptus et les palmiers, et naturellement, les camélias qui se distribuèrent en petits groupes dans le parc : camélias blancs, limpides, ouverts comme des dahlias, jaunes, rouges, roses... dans toutes les nuances et toutes les tailles.
Transfert à Saint-Jacques-de-Compostelle (environ 230 km).
Dîner et nuit à Saint-Jacques-de-Compostelle.

2 Saint-Jacques-de-Compostelle et sa cathédrale, Pazo de Oca et Pazo de Santa Cruz de Ribadulla

(Environ 85 km)
Saint-Jacques-de-Compostelle, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et déclarée "ville culturelle" par l’Europe, doit sa renommée au fait qu’au IXe siècle, y furent exhumées les reliques de l’apôtre Jacques, et aussitôt construits une chapelle et un noyau urbain où convergeaient les chemins empruntés par les pèlerins.
Nous parcourrons, sous forme de promenade, les places et les rues de la Vieille Ville jusqu’à la place de l’Obradoiro, qui doit son nom à la façade baroque donnée entre 1738 et 1750 à la cathédrale romane dominée par une figure de saint Jacques.
Nous découvrirons ainsi la cathédrale qui connut des modifications et des ajouts au fil du temps, mais conserve le caractère roman des débuts de sa construction en 1075. La façade de l’Obradoiro donne accès au Porche de la gloire, réalisé en 1188 par le maître Mateo, et où se situe le Christ entouré des quatre évangélistes, de huit anges portant les symboles de la Passion et, sur l’archivolte, les vingt-quatre vieillards de l’Apocalypse. Nous verrons, bien sûr, la Porta Santa où les visiteurs recevaient un billet confirmant leur condition de pèlerins. Nous ne pouvons énumérer ici toutes les richesses architecturales de cette ville millénaire et très vivante que notre parcours nous permettra d’admirer.
N.B : la cathédrale est en cours de rénovation depuis plusieurs années. Les travaux, sous forme d'échafaudages, se déplacent au fur et à mesure de l'avancée du chantier, dont la durée n'est pas connue à ce jour, aussi certains portails peuvent ne pas être visibles lors de notre séjour.
Déjeuner au restaurant.

Puis nous découvrirons le Pazo de Oca, belle demeure construite entre le XVIIe et le XVIIIe siècle où le style baroque se manifesta surtout dans la chapelle et les sculptures qui ornent le bassin principal. La circulation de l’eau, abondante, est ici parfaitement maîtrisée et assure le fonctionnement du lavoir, des fontaines et d’une succession de bassins. Surnommé le « Versailles galicien », le Pazo de Oca est inscrit depuis 1982 au patrimoine artistique national. Au milieu du XVIIIe siècle, certains camélias s'élevaient déjà à huit mètres du sol. D'autres, taillés en forme de parasol, rappellent qu'à Oca, ils peuvent être en fleurs jusqu'en avril ou mai et coïncident alors avec la floraison des hortensias.
Enfin, nous découvrirons le Pazo de Santa Cruz de Ribadulla construit au XVIe siècle par un noble galicien, et qui connut des ajouts à l’époque baroque. L’immense parc, abritant oliveraie, treille, arbres centenaires et plantes exotiques, nous conduira peu à peu dans un parcours romantique entre étangs aux nénuphars, cascades, petits ponts et grottes. Un demi-million de plantes de quatre cents espèces différentes dont de magnifiques magnolias, rhododendrons, gardénias, azalées, fougères arborescentes et bien sûr des camélias de toutes espèces dont la floraison étalée ponctue, d’éclat de couleurs, les sous-bois…
Dîner libre et nuit à l’hôtel à Saint-Jacques-de-Compostelle.

3 Les Rias altas avec le Pazo de Mariñan, Betanzos, La Corogne

(Environ 200 km)
Quittant Saint-Jacques, nous nous dirigeons ce matin vers La Corogne. Nous débuterons la journée par la découverte du Pazo de Mariñan. Son origine remonte au milieu du XVe siècle, lorsqu'une forteresse est construite puis transformée en pazo après avoir subi plusieurs restaurations durant lesquelles le jardin se verra doté de beaux perrons, de balustrades, de sculptures, de fontaines. Un conseil général de La Corogne en fera en 1933 un centre de culture et d'enseignement, et en 1972, il sera déclaré Ensemble historique, artistique et monumental. Le jardin principal est divisé en deux moitiés, qui gagnent sur les deux parties du parterre géométrique, formé par un réseau de promenades internes perpendiculaires. Des étoiles, des fleurs, des croisements, des anneaux et des écus forment ce lattis singulier de buis. Nous aurons le plaisir d'admirer les beaux ensembles d'azaleas, aucubas, de camélias, espíreas, lierres et rosiers ...
Sur la route, nous ferons un arrêt à Betanzos, charmante localité perchée sur une éminence dominant la ria qui porte son nom, où dont nous découvrirons les églises romanes, Santa Maria de Azogue, qui date des XIVe et XVe siècles, et San Francisco, chef-d’œuvre du style gothique galicien.
Déjeuner au restaurant.

Nous arriverons à La Corogne, second port de Galice et capitale des "Rias altas". Juchée sur un promontoire, toute entière tournée vers l’océan, elle est la plus peuplée des villes de la région. Nous ferons un tour panoramique et monterons à la Tour d’Hercule, le très ancien phare, toujours en fonctionnement.
Puis nous ferons un dernier arrêt au Pazo de Faramello. De style baroque et magnifiquement conservé, le Pazo fut construit au XVIIIe siècle et est entouré d'une forêt millénaire. Il possède un jardin à la française du XIXe siècle.
Retour à Saint-Jacques-de-Compostelle.
Dîner libre et nuit à Saint-Jacques-de-Compostelle.

4 Les Pazos de Rubianes et Fefiñanes, les jardins du Pazo Quinteiro da Cruz

(Environ 85 km)
Ce matin, nous découvrirons le Pazo de Rubianes dont les origines remontent au XVIIIe siècle, et qui abrite l'une des plus grandes collections de camélias de Galice. La végétation du jardin, de la forêt et des champs aux alentours fut planifiée par le jardinier français Martin Dorgambide durant la seconde moitié du XIXe siècle. Ce pazo forme un ensemble de quarante hectares divisé en trois parties : le jardin, la ferme et l’arboretum. Sa construction commença en 1764. Le monde végétal de Rubianes jouit d’une grande importance, à la fois botanique avec près de cent espèces différentes et paysager. En 1850, on plante les premiers camélias, cadeau des ducs de Caminha (Portugal), et des magnolias perennifolias. En 1930, Dolores Urcola, marquise veuve de Aranda, aidée de ses filles, dessine et réalise le jardin géométrique et son tracé labyrinthique, peuplé d’arbustes. Elle porte une attention particulière aux camélias et remporte, à plusieurs reprises, le "Camélia d’or" et le "Camélia d’argent".
Nous nous rendrons ensuite à Cambados, sur la ria de Arousa, où nous visiterons le Pazo de Fefinanes, belle demeure construite au XVIe siècle par D. Sarmiento de Valladares un conseiller de Philippe II.
Notre visite sera agrémentée d'une dégustation de vin.
Déjeuner en cours de visite.

Nous gagnerons cet après-midi, le Pazo Quinteiro da Cruz Quinteiro, petite propriété vinicole entourée de beaux jardins où fleurissent des espèces de haut intérêt botanique. On y trouve plus de mille variétés de camélias qui ont fréquemment permis à la maison d'obtenir le "Camélia d'or" au concours de l'Exposition internationale du camélia.
Route pour Cambados et installation au Parador.
Dîner libre et nuit à Cambados.

5 Musée et sanctuaire de Pontevedra, le Pazo de la Saleta, l'exposition internationale du camélia

(Environ 80 km)
L’origine de Pontevedra remonte probablement à l’époque romaine, mais c’est aux XVe et XVIe siècles que la pêche à la sardine procura à ses habitants richesse et abondance. La ville fut ainsi dotée de magnifiques édifices, notamment la basilique Santa Maria où se côtoient des éléments gothiques, manuélins et plateresques. Les palais et maisons, de styles Renaissance et baroque, qui bordent la place de la Lena lui confèrent un charme quelque peu nostalgique. Quant au sanctuaire de La Peregrina, patronne de la ville, il nous surprendra par son baroque aux lignes courbes.
Au musée provincial, avec ses quatre bâtiments destinés chacun à une collection différente, nous aborderons des thèmes tels que l’archéologie, l’histoire maritime, la peinture des XIX et XXe siècles et un musée lapidaire.
Déjeuner au restaurant.

Nous poursuivrons la journée au Pazo de la Saleta. Le jardin à l’anglaise de ce pazo s’étend sur cinq hectares. Il fut dessiné par l’architecte paysagiste anglaise Brenda Colvin, incluant la partie dédiée au bois où alternent chênes rouvres, eucalyptus et chênes-lièges qui entourent la palmeraie de plan octogonal. On y trouve également des espèces orientales telles que rhododendrons, azalées, ainsi que des plantes australiennes et sud-américaines toutes classées et étiquetées, témoignage du travail d’un scientifique de premier ordre. L’intérêt des Gimson pour le camélia leur a permis d’obtenir des distinctions méritées telles que le Camélia d’or et le prix spécial Antonio Odriozola. Des variétés de camélias blanches, roses, rouges, violacées et marbrées tapissent ce jardin.
En fin de journée, nous contemplerons les fleurs exposées au Salon international du camélia qui aura lieu dans la ville de Vilagarcia de Arousa.
Retour à Cambados. Dîner libre et nuit à Cambados.

6 Combarro, le Pazo-musée Quiñones de León et vol de retour pour Paris

(Environ 235 km)
Nous rejoindrons ce matin la côte de la ria au petit port de pêche de Combarro, célèbre pour ses greniers à maïs sur pilotis, les horreos, surveillant la mer comme des gardiens. Avec ses ruelles et ses petites maisons, répondant autant aux nécessités des gens de mer qu’aux exigences des paysans, il compose l'un des ensembles d’architecture populaire les plus intéressants et pittoresques de Galice.
Puis, nous visiterons le Pazo-musée Quiñones de León, considéré comme le poumon principal de la ville de Vigo. Le musée municipal est installé dans une demeure seigneuriale qui se dresse au centre d'un magnifique parc à la française couvrant près de vingt hectares. Ces jardins, créés à la fin du XIXe siècle, ont été en partie conçus par Marques Loureiro en 1860, qui a introduit et planté des camélias cultivés dans sa pépinière au Portugal. Il convient de mentionner l'échantillon de Camellia japonica ou encore le mathusalem des camélias, en raison de son grand âge.
Déjeuner libre.

Transfert à l’aéroport de Porto et vol de retour pour Paris.

NB : les plantes citées dans le programme le sont à titre indicatif. Certaines espèces peuvent manquer lors de notre passage.

Crédit photo : © jl.cernadas

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE - AC Palacio del Carmen 5★

Installé dans un ancien couvent, cet hôtel de 75 chambres se situe dans le centre historique de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les chambres sont équipées de l'air conditionné, de l'accès wifi (payant), d'un mini-bar et d'une télévision à écran plat. L'hôtel dispose également d'un restaurant, El Camelio.

http://www.palaciodelcarmen.com/

CAMBADOS - Parador de Cambados 4★

Installé dans un ancien Pazo (manoir typique) datant du XVIIe siècle, cet hôtel, situé sur le front de mer de la ville de Cambados, possède une piscine extérieure et un restaurant proposant des plats de la cuisine galicienne. Les chambres sont dotées de l'air-conditionné et d'une connexion Wi-Fi.

http://www.parador.es/fr/paradores/parador-de-cambados

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire.

Transports

Vols sur compagnie régulière TAP Portugal
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
06/03/2018 - 10:20
Porto OPO
06/03/2018 - 11:30
TP451
Porto OPO
11/03/2018 - 19:05
Paris - Charles de Gaulle CDG
11/03/2018 - 22:15
TP458

Compagnies aériennes alternatives : Aigle Azur, EasyJet, Vueling, Transavia

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 1 595,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 1 595,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +225,00 € / personne

Taxes aériennes au 8 juin 2017, comprises dans le prix : 45,00 € dont 45,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 13 et 20 personnes. Entre 8 et 12 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 75,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Ces prix comprennent :

  • les vols réguliers ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement en hôtels 4* et 5* avec les petits déjeuners ;
  • la demi-pension hors boissons, soit un dîner à l'hôtel et quatre déjeuners dans des restaurants ;
  • les déplacements en autocar privé, climatisé, selon le programme des visites ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes ;
  • des guides locaux francophones, obligatoires sur certains sites ;
  • les entrées dans les sites mentionnés dans les programmes ;
  • l'assistance-rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les repas mentionnés "libres" ;
  • les boissons ;
  • le port des bagages ;
  • les pourboires aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • les dépenses à caractère personnel ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Espagne

Formalités pour les ressortissants français

Une carte d'identité (ou un passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de cinq ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et au besoin une autorisation du 2e parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale

Il n'y a pas de décalage horaire entre la France et l'Espagne.

Climat

Le climat prédominant en Espagne est de type méditerranéen tempéré, qui se caractérise par des étés secs et des hivers aux températures assez douces.Toutefois, il existe des disparités selon les régions. Ainsi, en Andalousie, les étés peuvent être très chauds, et l'hiver quasi-inexistant. Les précipitations sont faibles. La Galice bénéficie d'un climat plutôt océanique : les pluies sont fréquentes et les températures moins élevées (été doux, hiver doux). La Castille et plus généralement le centre du pays (où se situent les plateaux) connaissent des étés très chauds, très secs, et des hivers humides où la neige n'est pas rare.

Téléphone

Vous devez composer le 00 pour sortir du pays, le 33 pour la France et les 9 chiffres de votre correspondant (sans le zéro initial). Exemple pour appeler Intermèdes : 00 33 1 45 61 90 90.

Santé

Aucun vaccin en particulier n'est requis. Cependant, il est préférable d'être à jour des rappels de vaccinations. Pensez à vous procurer la carte européenne de l'Assurance Maladie si vous devez recevoir des soins médicaux en Europe.

Tenue vestimentaire

Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques seront effectuées à pied.

Change

L'Espagne fait partie de la "zone euro". Comme la France, la monnaie est donc l'Euro.

Electricité

Les prises sont alimentées au courant alternatif de 220 volts et acceptent des prises mâles à deux broches rondes. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bains sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Adresses utiles

Office du tourisme d'Espagne 43, rue Descamps 75784 PARIS CEDEX 16 - Tel : 01 45 03 82 50 - http://www.spain.info/fr
/> (merci de noter que ce dernier est fermé au public. Tous les renseignements s'obtiennent désormais par téléphone et/ou par mail).

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Galice

  • P. CAUCCI VON SAUCKEN, Saint Jacques de Compostelle : mille ans de pèlerinage en Europe, Desclée de Brouwer, 1993.
  • M. DE MENACA, Histoire de Saint Jacques et de ses miracles au Moyen Age, Université de Nantes, 1987.
  • J. BOURDARIAS, M. WASIELEWSKI, Guide européen des chemins de Compostelle, Fayard, 1996.
  • A. RUCQUOI, Histoire médiévale de la Péninsule ibérique, Seuil, 1993.
  • M. DURLIAT, Espagne romane, Zodiaque, 1993.
  • H. et A. STIERLIN, Baroques d'Espagne et du Portugal, Imprimerie nationale, 1989.
  • J.-L. AUGE et al., L'art en Espagne et au Portugal, Citadelles et Mazenod, 2000.
  • B.U. LEROY, L'Espagne au Moyen Age, Albin Michel, 1988.
  • D. MENJOT, Les Espagnes Médiévales (409-1474), Hachette Supérieur, 1996.
  • P. HUCHET, Merveilles des chemins de Compostelle, Ouest France, 2003.

Art des jardins

Atlas historique des jardins européens, Virgilio Vercelloni - Hatier
De folie en folies, la découverte du monde des jardins, Michel Saudan et Sylvia Saudan - Skira
De la composition des paysages, René- Louis de Girardin - Champ urbain
L'Architecture des jardins en Europe, T. O Enge et C. F. Schröer - Taschen
L'Homme et ses jardins, Benoît- Méchin - Albin Michel
Le Monde secret des jardins, Maurice Fleurent - Flammarion
Le Songe de Poliphile, Francesco Colonna - Imprimerie Nationale
Les Jardins du songe, Emmanuela Kretzulesco - Magma
Les Paradis terrestres, Ronald King - Albin Michel

Histoire des jardins

L'Art des jardins, Marguerite Charageat - P.U. F
L'Art des jardins, Pierre Grimal - « Que sais- je ? », P. U. F
Les Jardins : paysagistes, jardiniers, poètes, Michel Baridon - « Bouquins », Robert Laffont
Tous les jardins du monde, Gabrielle Van Zuylen - « Découvertes », Gallimard
L'Art des jardins, Georges Gromort - Massin
Des Jardins en Europe : 727 plus beaux jardins européens - U. E.

Librairies spécialisées
- Librairie du Muséum national d'histoire naturelle - 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris
- La Maison Rustique - 26, rue Jacob 75006 Paris

Bibliothèque Forney - 1, rue du Figuie 75004 Paris

Réserver cette date
 6 - 11 mars 2018

Circuit de
6 jours

Petit groupe de
8 à 20 participants
A partir de
1 595 €
Tarif TTC par personne