La Roumanie

Palais du peuple, Bucarest - Roumanie ©iStock
Le monastère Voronet - Roumanie ©iStock
Boulevard Unirii, Bucarest - Roumanie ©iStock

Autres dates

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes
Circuit 10 jours - 9 nuits

Séjour en Roumanie, art et histoire aux confins de l'Europe

Du 24 août 2019 au 2 septembre 2019

Voilà une multiplicité de terroirs, à la frange du monde slave, qui va vous faire aimer l’art et les traditions latines et byzantines des Carpates. Terroirs qui portent le nom de bandes dessinées : Valachie, Transylvanie, Moldavie, Bucovine… Malgré les Saxons, les Hongrois, les Autrichiens, les Polonais, les Turcs, les Russes autrefois, les nazis et les Soviétiques hier, les Roumains ont su conserver au cœur de notre vieille Europe leur architecture spécifique, leurs traditions byzantines fortes, leurs coutumes et leur folklore singulier. Des paysages pleins de charme, de gros bourgs colorés, de florissantes campagnes, les portails sculptés, les maisons et les églises des pays du bois, les fameux monastères à fresques, bâtis par Etienne le Grand après chaque victoire remportée. Cet ensemble reflète l’âme secrète des Carpates si bien exprimée par la flûte de Gheorghe Zamfir.

Quelques points forts :
- l'église de Voronets, la "chapelle Sixtine de l'Orient" ;
- les monastères peints de Bucovine ;
- les églises en bois du Maramures ;
- la ville médiévale de Sighisoara.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Bucarest

Vol régulier Paris / Bucarest en début d'après-midi.
Arrivée et transfert en centre-ville.
Bucarest présente le visage d'un fouillis, un éclectisme qui se voudrait moderne tout autant qu'une nonchalance et une sensualité toutes orientales, ce qui lui confère un charme certain. La capitale de la Roumanie, fondée au XVe siècle, ne connaît un véritable essor qu'à partir du milieu du XIXe siècle. Nous découvrirons le palais du Parlement (visite extérieure), aujourd'hui siège de la Chambre des députés et du Sénat roumains, construit par et pour Ceausescu considéré à ce jour comme le second plus grand bâtiment du monde.
Installation à l'hôtel.
Dîner libre et nuit à Bucarest.

2 ##Bucarest, château de Peles, Brasov

(Environ 180 km)
Dans la matinée, nous prendrons la route à travers les Carpates jusqu'à Sinaia. Nous visiterons le château de Peles, ancienne résidence d'été des rois Hohenzollern de Roumanie. Après l'abdication forcée du roi Michel en 1947, le château devint musée et présente aujourd'hui d'innombrables pièces dans des styles baroques italien et allemand, rococo français et hispano-mauresque.
Puis, nous nous rendrons à Brasov et visiterons le centre historique de cette ville fondée par des colons allemands il y a sept cents ans. L'église noire, l'ancien Hôtel de Ville et les façades très variées des immeubles dominent le centre historique toujours animé de cette ville typique de Transylvanie habitée depuis toujours, autant par des Roumains que par des Allemands, des Hongrois, des Macédoniens, des Arméniens et des juifs.
Déjeuner en cours de visite.

Dans l'après-midi, nous visiterons également l'église fortifiée de Prejmer, la plus puissante forteresse paysanne du sud de la Transylvanie datée des XVe et XVIe siècles, construite autour d'une église datant du XIIIe siècle, transformée en style gothique.
Dîner libre et nuit à Brasov.

3 Brasov, Piatra Neamt, Gura Humorului

(Environ 340 km)
Nous franchirons ce matin les Carpates à travers les gorges de Bicaz pour atteindre Piatra Neamt. Tout au long de notre parcours dans cette zone est de la Transylvanie, nous traverserons les villages des Sicules établis ici depuis des siècles.
Nous arriverons en fin de matinée à Piatra Neamt, ville située sur la rive gauche de la rivière Bistrita.
Déjeuner au restaurant.

Cet après-midi, nous visiterons le monastère de Neamt, magnifique exemple d’architecture religieuse de la région, construit en 1487. Ce monastère constitua un important centre culturel dont les moines furent des chroniqueurs, des calligraphes et des typographes hors pair.
Nous prendrons ensuite la route vers Gura Humorului.
Dîner et nuit dans la région de Gura Humorului.

4 La route des monastères : Suceava, Dragomirna, Voronet, Humor

(Environ 130 km)
Ce matin, nous prendrons la route pour Suceava. La résidence des princes de Moldavie, au temps d’Etienne le Grand, était un grand centre commercial et une citadelle imprenable ; elle résista aux Ottomans. Nous visiterons l’église Saint-Jean le Nouveau et les ruines de la citadelle. Puis, nous découvrions le monastère Dragomirna, synthèse de l’architecture post-byzantine roumaine. Ses fortifications, ses proportions toutes en hauteur et son clocher richement décoré en font l’un des plus beaux édifices de la région.
Déjeuner au restaurant.

Dans l'après-midi, nous visiterons Voronet, dont l'église est devenue célèbre pour sa couleur bleue d'une intensité unique. Un très beau Jugement dernier s'étend sur toute la façade ouest, tandis que sur la façade sud sont représentés la Prière de tous les saints, l'arbre de Jessé et la vie de saint Jean (le Nouveau) de Suceava. Si à l'extérieur nous pourrons admirer les portraits de Daniel, le fameux ermite de Voronet et de Grégoire, archevêque de Moldavie au XVIe siècle ; à l'intérieur, nous verrons un très significatif portrait d'Etienne le Grand qui fit construire cette église en 1488.
Nous nous rendrons ensuite au monastère de Humor qui fut fondé par le chancelier du prince Petru Rares, Théodore. Sa façade sud conserve une représentation du siège de Constantinople, les scènes de l'hymne acathiste et les personnages d'un grandiose arbre de Jessé. La décoration du narthex est considérée également comme l'une des plus belles de l'art post-byzantin.
Dîner et nuit dans la région de Gura Humorului.

5 La route des monastères : Sucevitsa, Arbore, Moldovitsa

(Environ 130 km)
Dans la matinée, nous visiterons le monastère de Sucevitsa ; fondé par les Movila en 1580, il est entouré d’une enceinte qui forme une cour carrée. Sur les absides, les personnages (des anges, prophètes, apôtres, évêques, martyrs et anachorètes) portent des vêtements de paysans et de boyards de l’époque et représentent des notables d’autrefois ; l’expression des visages mérite d’être observée personnage par personnage.
Puis, nous visiterons l’église d'Arbore, célèbre pour ses fresques magnifiant la vie de saint Jean-Baptiste.
Déjeuner en cours de visite.

Cet après-midi, nous découvrirons le monastère de Moldovitsa, construit en 1532, par le très éclairé prince Petru Rares, fils du célèbre Etienne le Grand. Les fresques qui décorent intégralement les façades de l'église principale, ont pour thèmes, notamment, l'arbre de Jessé et l'hymne acathiste ou encore la représentation du siège de Constantinople.
Dîner et nuit dans la région de Gura Humorului.

6 Le Maramures

(Environ 270 km)
Ce matin, nous nous dirigerons vers le Maramures. Région située au nord-ouest de la Roumanie, à la frontière de l’Ukraine et de la Hongrie, elle est réputée pour son isolement et ses coutumes séculaires. Le bois y transcende le cadre de vie en un art délicat ; les costumes et les coutumes populaires y demeurent inchangés depuis des siècles.
En cours de route nous découvrirons la vallée de l’Iza, parsemée de villages de bergers et de forestiers : Barsana, Rozavlea, Poienile Izei, Ieud, Bogdan Voda avec leurs églises en bois datant du début du XVIIIe siècle.
Déjeuner en cours de visite.

Nous ferons ensuite un détour du côté du paisible bourg de Sighetu Marmatie, la patrie d’Elie Wiesel, à la frontière ukrainienne.
Nous visiterons le "mémorial" de Sighet, qui se situe dans une ancienne prison, ouverte par les Austro-hongrois en 1887 et en service jusqu'en 1977. Ancien lieu d'incarcération des prisonniers du régime communiste, le mémorial présente aujourd'hui une exposition sur le communisme en Roumanie qui aborde la résistance, la censure, la destruction de monuments historiques et également la vie quotidienne dans la prison.
Dîner et nuit à Sighetu Marmatiei.

7 Le Maramures, Targu Mures

(Environ 280 km)
Ce matin, nous nous rendrons au "cimetière joyeux" de Sapintsa qui recèle des pierres tombales en bois sculpté et coloré qui évoquent la vie des défunts et leurs métiers. La route nous conduira ensuite à Surdesti. Edifiée en 1766, l'église en bois de ce village, dont la flèche s'élève à plus de soixante-dix mètres de hauteur, est aujourd'hui considérée comme la plus haute de la contrée. Elle fait partie de l'ensemble d'églises en bois du Maramures inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Déjeuner en cours de visite.

Nous partirons cet après-midi vers Targu Mures à la découverte de ses bâtiments de style "Sécession" austro-hongroise. Nous visiterons son célèbre palais de la culture et sa salle de concert admirablement décorée.
Dîner libre et nuit à Targu Mures.

8 Sighisoara, Biertan, Sibiu

(Environ 180 km)
Ce matin, dans la ville haute de Sighisoara, nous découvrirons la tour de la mairie datant du XIIIe siècle. Elle est devenue l'emblème et marque l'aspect médiéval de la cité. Peu de villes en Roumanie ont autant de charme que Sighisoara, véritable réussite de l'urbanisme médiéval de Transylvanie et dont le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Puis, nous prendrons la direction de Sibiu. Sur la route, nous visiterons l’église fortifiée de Biertan, impressionnant monument qui était défendu par trois murailles d’enceinte avec des tours et des bastions médiévaux.
Déjeuner au restaurant.

Cet après-midi, nous nous rendrons à Sibiu, importante ville de Transylvanie qui compte encore une importante minorité allemande. Nous visiterons le musée Brukenthal dont nous admirerons tout particulièrement la collection de peintures flamandes et hollandaises, qui compte des œuvres signées par Memling, Rembrandt, Rubens et Ruisdaël.
Dîner libre et nuit à Sibiu.

9 Sibiu, Cozia, Curtea de Arges, Bucarest

(Environ 290 km)
Nous flânerons ce matin dans le centre médiéval de Sibiu pour visiter la Grande Place et la cathédrale Notre-Dame, aujourd'hui église luthérienne ; et admirer les vestiges des anciennes fortifications, les rues piétonnes et les maisons des corporations.
Puis, nous traverserons une fois de plus les montagnes Carpates en longeant la rivière Olt, et nous nous arrêterons au monastère de Cozia, fondation, au XIVe siècle, du "voïvode" Mircea. Puis, nous ferons route à destination de Curtea de Arges, résidence des princes de Valachie au XVe siècle aujourd'hui véritable musée d'art féodal roumain. Nous découvrirons le monastère daté du début du XVIe siècle, chef-d'œuvre de l'architecture sacrée, restauré au XIXe siècle par l'architecte français André Lecomte de Nouÿ, et qui préserve notamment les tombeaux des rois roumains de la dynastie des Hohenzollern-Sigmaringen : Carol Ier et Elisabeth (Carmen Silva), Ferdinand Ier et de son épouse Marie.
Déjeuner en cours de visite.

Nous arriverons dans l'après-midi à Bucarest où nous visiterons quelques sites significatifs de la capitale roumaine dont la salle de concert Athénéum, siège de l'orchestre philharmonique (cette visite est programmée sous réserve qu'il n'y ait pas de séances de répétitions pour les concerts) ainsi que et d'autres édifices qui relatent l'histoire récente très mouvementée de cette ville.
Dîner libre et nuit à Bucarest.

10 Bucarest, puis vol de retour à Paris

Ce matin, nous découvrirons, au musée national d'histoire de Roumanie, le Trésor historique de Roumanie et les salles consacrées à la copie grandeur nature de la colonne Trajane de Rome.
Nous visiterons également le musée des collections d'arts. Cet ancien palais royal, créé en 1978 dans l'ancien palais Romanit, abrite désormais une remarquable galerie d'art médiéval roumain : icônes, manuscrits enluminés et iconoclastes du XIVe au XIXe siècle ; et une galerie d'art roumain moderne où sont présentées des œuvres de Gheorge Tattarescu et Nicolas Grigorescu.
Déjeuner libre en cours de visite.
Transfert à l'aéroport dans l'après-midi et retour à Paris sur compagnie régulière.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

La première nuit à Bucarest est prévue à l'hôtel Europa Royale, la dernière nuit est prévue à l'hôtel Capitol.

Hôtels

BRASOV - Casa Wagner 3★

Cet hôtel de charme, situé au cœur de la Vieille Ville de Brasov, occupe un bâtiment datant du XVe siècle et possède des chambres confortables et décorées avec goût.

http://www.casa-wagner.com/ro/home-brasov/

SUCEAVA - Pension Casa Calin 3★

Cette petite pension familiale au charme traditionnel est située dans un cadre bucolique. Elle est composé de 12 chambres confortables et décorées avec soin. Vous aurez l'occasion de déguster des mets traditionnels faits avec de bons produits locaux.

SIGHETU MARMATIEI - Casa Iurca 4★

Etablissement à la décoration typique et rustique. Le restaurant propose une carte de plats traditionnels.

http://casaiurca.ro/

TARGU MURES - Concordia 4★

Cet hôtel, dont le bâtiment date du XIXe siècle, offre tout le confort et les services modernes.
Situé au cœur du quartier d'affaires et commerçant de Targu Mures, il est composé de 34 chambres et possède également un restaurant et un bar.

BUCAREST - Europa Royale 4★

Cet hôtel, situé dans un bâtiment datant du XIXe siècle offre tout le confort moderne avec ses 92 chambres décorées avec goût. Il possède également un restaurant.

http://www.europaroyalebucharest.com/

BUCAREST - Capitol 4★

Cet hôtel datant du début du XXe siècle est situé à proximité du centre-ville et possède des chambres élégantes et confortables. On y trouve également un restaurant.

http://hotelcapitol.ro/en/

SIBIU - Am Ring 3★

Situé au cœur de Sibiu dans un bâtiment gothique, ses chambres sont décorées avec du mobilier du XIXe siècle et possèdent tout le confort nécessaire.

http://www.amringhotel.ro/en/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports

Vols sur compagnie régulière Air France
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
24/08/2019 - 09:50
Bucarest OTP
24/08/2019 - 13:45
AF1888
Bucarest OTP
02/09/2019 - 19:20
Paris - Charles de Gaulle CDG
02/09/2019 - 21:30
AF1589

Compagnies aériennes alternatives : Tarom, Lufthansa, KLM

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 2 090,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 2 090,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +270,00 € / personne

Taxes aériennes au 16 octobre 2018, comprises dans le prix : 53,00 € dont 53,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 13 et 20 personnes. Entre 8 et 12 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 75,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Ces prix comprennent :

  • les vols sur compagnie régulière ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement en hôtels 3* et 4* avec les petits-déjeuners ;
  • huit déjeuners et quatre dîners, eau minérale incluse ;
  • les transferts et excursions en autocar privé et climatisé ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes, assisté par un guide local francophone ;
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • le port des bagages ;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les repas mentionnés "libres" ;
  • les boissons ;
  • les pourboires usuels au guide et au chauffeur ;
  • les dépenses personnelles ;
  • l'assurance optionnelle bagages, annulation et interruption de séjour.

Informations pratiques

Roumanie

Formalités pour les ressortissants français : une pièce d'identité en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade de Roumanie - fonctions consulaires assurées par l'ambassade - 5, rue de l'Exposition
75343 Paris Cedex 07 - Tel : 01 47 05 10 46 - Site web : http://paris.mae.ro

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est d'1 heure de plus par rapport à la France. Quand il est midi à Paris, il est 13 h à Bucarest.

Change et douane : la monnaie roumaine est le LEU (LEI au pluriel). 1 EUR = 4.66 RON (novembre 2018). Le change peut être effectué dans les bureaux de change, les hôtels et distributeurs. Conservez les reçus pour pouvoir reconvertir les lei en euros avant de quitter la Roumanie. Les cartes bancaires sont acceptées dans la plupart des hôtels.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire. Emportez les médicaments dont vous pourriez avoir besoin, même si les pharmacies roumaines proposent des produits roumains et allemands équivalents. Munissez-vous également de produits contre les moustiques et de serviettes en papier. Pensez à vous procurer la carte européenne délivrée par l'Assurance maladie, indispensable si vous devez recevoir des soins médicaux en Europe.

Climat : la Roumanie bénéficie d'un climat continental assez accentué, avec des saisons tranchées et des amplitudes de température importantes. L'hiver est long, rigoureux, mais sain (un froid sec) avec un fort enneigement, notamment sur toute la zone carpatique (de novembre à mars, avril). Printemps et automne sont très agréables mais courts, avec d'importants écarts de température entre le jour et la nuit. En été, les températures moyennes avoisinent 30°C.

Achats : l'artisanat roumain est riche et varié. Vous pourrez rapporter des nappes brodées tout comme de la céramique, des poteries, des objets en bois sculptés, des œufs peints, des icônes sur bois et sur verre.

Electricité : le courant est de 220 volts et les prises sont identiques aux prises françaises.

Tenue vestimentaire : prévoyez des vêtements légers, ainsi que des pulls pour les soirées et les matinées fraîches. Nous vous conseillons d'emporter également un imperméable en cas de pluie.

Pourboires : dans les restaurants et hôtels, les pourboires sont appréciés (5 à 10% de l'addition). Les pourboires pour les chauffeurs et les guides sont également pratique courante.

Réseau routier : ce circuit s'effectue par la route, le meilleur moyen dont nous disposons pour une découverte approfondie. Il est à noter toutefois que les routes sont encore assez mauvaises sur certains tronçons en comparaison des routes d'Europe occidentale. Les journées au kilométrage conséquent peuvent être assez longues, néanmoins l'intérêt des visites compense la durée des trajets.

Hôtels : le parc hôtelier est limité et parfois vieillissant, toutefois nous sélectionnons les meilleurs hôtels disponibles. Le niveau de service est généralement bon mais variable selon les étapes, il n'en demeure pas moins tout à fait acceptable.

Repas : la nourriture est saine mais peu variée.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Adresses utiles :
- Ambassade de Roumanie : 5 Rue de l'Exposition 75007 Paris - Tél : 01 47 05 27 55.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Roumanie

Bibliographie générale
- Journal de Roumanie : la richesse sous les gravats de Bernard CAMBOULIVES, Anako
- Histoire de la Roumanie de Georges CASTELLAN, Que sais-je ? PUF
- Histoire du prince Dracula en Europe centrale et orientale de Matei CAZACU, Lib. Droz
- Les pays roumains entre Orient et Occident de Neagu DJUVARA, P O F
- Histoire des Roumains de Catherine DURANDIN, Fayard
- Rhapsodie Roumaine de Dominique FERNANDEZ, Grasset
- Histoire des Roumains et de la romanité orientale de Nicolae IORGA, 11 vol., Bucarest, 1937-44.
- Roumanie multiple de Carmen MIHAI, Editions Autres temps
- Bucarest de Paul MORAND, Plon

Guides
Guide Bleu - Evasion Roumanie, Hachette
Guide du Routard - Roumanie Bulgarie, Hachette Tourisme
Le Petit Futé - Roumanie
Roumanie de Diane CHESNAIS, Vilo

Pour approfondir le sujet
- Lucien BOIA, Laurent ROSSION, La Roumanie : un pays à la frontière de l'Europe, Belles Lettres
- Georges CASTELLAN, Histoire du peuple roumain, Armeline
- Jean-Yves CONRAD, Roumanie, capitale ... Paris, Oxus
- Jean CUISENIER, Mémoires des Carpates. Dans la Roumanie millénaire, un regard intérieur, Terre Humaine, Plon
- Bernard HOULIAT, Antoine SCHNEK, Tsiganes en Roumanie, Edition du Rouergue
- Alexandra IONESCU, Odette TOMESCU-HATTO, Politiques et société dans la Roumanie contemporaine, Harmattan
- Alain KERJEAN, Voyage en Roumanie : de la Transylvanie au delta du Danube, Glénât
- Jean-Louis PANNE, Stéphane COURTOIS, Le livre noir du communisme, Laffont
- Radu PORTOCALA, Autopsie du coup d'Etat roumain, Calmann-Lévy
- Trajan SANDU, La grande Roumanie alliée de la France - une péripétie diplomatique des années folles ?, l'Harmattan
- Sanda STOLOJAN, Avec de Gaulle en Roumanie, l'Herne
- Anca VASSILIU, Monastères de Moldavie, préface d'Olivier Clément, Méditerranée

Réserver cette date
 24 août - 2 sept. 2019

Circuit de
10 jours

Petit groupe de
8 à 20 participants
A partir de
2 090 €
Tarif TTC par personne