Sardaigne, l'île aux mystères

Alghero - Italie ©Thinkstock
Cagliari, Sardaigne - Italie ©Thinkstock
Ruines de Nora, Sardaigne - Italie ©Thinkstock
Alghero - Sardaigne ©iStock
Bosa - Sardaigne ©thinkstockphotos
Cagliari - Sardaigne ©GettyImages
Castelsardo - Sardaigne ©iStock
Golfe d'Olbia - Italie ©GettyImages
Site archéologique d'Arzachena - Italie ©GettyImages
Palau - Italie ©GettyImages
Basilique Saint-Gavino, Porto Torres - Italie ©GettyImages
Site archéologique Su Nuraxi, Barumina - Italie ©GettyImages
Barbagia - Italie ©GettyImages

Circuit en Sardaigne, de Olbia à Alghero, de la Gallura à la Barbagia

Circuit

Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

La Sardaigne n’est pas seulement un paradis pour le tourisme balnéaire. Au-delà des franges d’or de la côte où un seul soupir du vent suffit à changer les couleurs de l’eau, des rochers et du sable, il existe, au cœur de l’arrière-pays, une Sardaigne rude et authentique, où les chemins de l’eau laissent la place aux sentiers de pierre. C’est ici l’univers sauvage des "nuraghi" et des mystérieux hypogées creusés dans les collines, des escales phéniciennes ou encore, des empreintes romaines. C’est aussi la beauté brute des églises romanes, reines des cités ou sentinelles des campagnes. Nous vous invitons à parcourir un patrimoine peu connu et tout à découvrir.

Points forts

  • les tombes des géants à Arzachena ;
  • Alghero, cité catalane ;
  • les nuraghes de Su Nuraxi inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO ;
  • une excursion sur les îles de La Maddalena et de Caprera ;
  • les peintures murales d'Orgosolo.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Olbia

Vol Paris / Olbia sur compagnie régulière.
Arrivée à Olbia en fin d’après-midi, puis transfert et installation à l'hôtel.
Dîner et nuit dans les environs d'Olbia.

2 Promenade en Gallura : Arzachena et excursion sur les îles de La Maddalena et de Caprera

(Environ 100 km - excursion en autocar et en ferry, visite sous forme de promenade à pied)
(A noter : les traversées en ferry sont soumises à des conditions météorologiques favorables)

Ce matin, nous gagnerons le site archéologique d’Arzachena. Les populations nuragiques construisirent pour leurs défunts des sépultures monumentales, souvent proches de menhirs et appelées "tombes des géants". Selon certaines hypothèses, leur forme représentait la corne du dieu-taureau.
Puis, en suivant la route panoramique de la fameuse côte Émeraude, réputée pour ses criques magnifiques et pour ses eaux limpides, nous gagnerons Palau. Nous irons à la découverte de l'archipel d'îles qui s'étirent au nord de la Sardaigne. En ferry (sous réserve des conditions climatiques) , nous atteindrons La Maddalena, pittoresque et sauvage. Nous célébrerons ensuite le souvenir de Giuseppe Garibaldi en visitant sa maison sur l'île voisine de Caprera où le "Père de l'unité italienne" vécut les dernières années de sa vie.
Déjeuner libre en cours d'excursion.
Route pour Castelsardo. Dîner et nuit à l'hôtel.

3 Porto Torres, l’antique colonie romaine et les curiosités de la Nurra, Alghero

(Environ 130 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous gagnerons Porto Torres, pour visiter la basilique San Gavino, construite au XIIe siècle, un bel exemple d’église romane en Sardaigne. A l’intérieur une grande crypte abrite les reliques de saint Gavin et plusieurs beaux sarcophages romains. Puis nous découvrirons, isolée dans les prairies, l'ancienne abbatiale de la Santissima Trinità di Saccargia, du XIIe siècle. Il s'agit d'un édifice à l'élégante façade de pierre blanche et noire, la référence du style pisan en Sardaigne. A l'intérieur, nous verrons un cycle de fresques représentant la vie du Christ.
Puis, nous visiterons les caves d'un domaine agricole qui nous accueillera également pour un déjeuner sous forme de dégustation.

Cet après-midi, nous visiterons l’imposant nuraghe Palmavera, aux cotés duquel sont situés une double tour et un village nuragique, ainsi que la nécropole pré-nuragique d’Anghelu Ruiu.
Installation à l’hôtel à Alghero. Dîner libre et nuit.

4 Alghero, cité catalane et les grottes de Neptune

(Transferts en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
La matinée sera dédiée à la visite de la cité catalane d’Alghero, ville fortifiée qui fait figure d’exception. Fondée en 1102 par des Génois, elle passa en 1354, sous la domination aragonaise qui en chassa les Sardes pour y installer des colons. Depuis, elle abrite une petite communauté de Catalans. Ils sont donc encore nombreux à y parler une autre langue que l’italien ou le sarde, et représentent un peu plus de la moitié des habitants de la ville, ce qui explique les spécificités architecturales, folkloriques et gastronomiques d’Alghero. Dans la Vieille Ville aux pittoresques ruelles médiévales, nous retrouverons le style gothique catalan, notamment dans la cathédrale et dans l’église Saint-François.
Déjeuner au restaurant.

Cet après-midi, à bord de barques (excursion sous réserve des conditions climatiques), nous atteindrons et visiterons les grottes de Neptune : les eaux aux reflets marmoréens qu'abritent les grottes, leurs concrétions en forme de tuyaux d'orgue ou de cheveux d'ange composent un merveilleux tableau.
Dîner libre et nuit à l'hôtel.

5 Le littoral du couchant : Bosa, Santa Giusta et sur la trace du peuple des nuraghes : Su Nuraxi, Cagliari

(Environ 270 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous nous arrêterons à Bosa, charmante et pittoresque ville bâtie sur les rives de l’unique fleuve de l’île, le Temo. Avec des origines phéniciennes et romaines, ce fut aussi une importante cité au Moyen Age comme en témoigne la forteresse de Malaspina (visite extérieure). Puis, circulant à travers le paysage féerique de la presqu’île de Sinis, nous parviendrons à Tharros. C’est ici que s’implanta jadis une colonie phénicienne. Elle y bâtit une cité prestigieuse, au bord de l’eau, à Capo San Marco. Agrandie par les Romains, la ville devint colossale et allait bientôt recouvrir toute la presqu’île. Sa période de gloire dura plusieurs siècles. Aujourd’hui, le site archéologique est très étendu : il reste des temples, des allées, des thermes….
Déjeuner libre en cours de visite.

L’après-midi, nous ferons une halte à Santa Giusta, située au bord du petit lac du même nom, célèbre pour ses embarcations en laîche, d’origine phénicienne. Nous retrouverons l’héritage pisan dans l’architecture de la cathédrale, du XIIe siècle, avant d'aller à la découverte des nuraghes dont les cônes tronqués font partie intégrante du paysage sarde, l'île en comptant quelques milliers. On sait peu de choses au sujet des bâtisseurs de ces curieux édifices, qui vécurent en Sardaigne entre 1800 et 500 avant J.-C.
Près de Barumini, nous visiterons le site archéologique de Su Nuraxi : nous verrons de près ses tours uniques, constituées de blocs de pierre assemblés sans mortier, utilisées à la fois comme forteresses et comme habitations, qui lui vaut d'être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Nous poursuivrons ensuite notre route vers les plaines du Campidano et la côte au sud de Cagliari.
Installation à l’hôtel à Cagliari. Dîner et nuit.

6 Cagliari : la Vieille Ville et le musée archéologique

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
Étendue sur plusieurs collines dominant la mer, Cagliari s’est implantée au creux d’un golfe depuis le Néolithique. Déjà florissante à l’époque phénicienne, elle devint un port important sous l’occupation romaine qui lui a laissé quelques beaux vestiges à commencer par le vaste amphithéâtre, enclavé dans la ville moderne, que nous verrons au cours d'une promenade qui nous mènera également sur les hauteurs de la ville, dans le quartier du Casteddu.
Déjeuner libre.

L’après-midi sera consacré à la visite du musée archéologique qui nous permettra d’approfondir nos connaissances sur l’univers des nuraghes au travers de sa remarquable collection de figurines de bronze.
Fin d'après-midi libre.
Dîner et nuit à l'hôtel.

7 La Sardaigne des Phéniciens : Nora et Sant'Antioco

(Environ 260 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, au sud de Cagliari, nous découvrirons le site archéologique de Nora, escale carthaginoise puis florissante cité romaine, qui complétera notre découverte des vestiges romains dans la région cagliaritaine.
Nous gagnerons ensuite la petite île de Sant’Antioco, reliée cependant à la terre ferme depuis l'Antiquité par une digue, et par un pont aujourd'hui.
Déjeuner libre.

Cet après-midi, nous évoquerons le passé phénicien de la Sardaigne. Après un arrêt dans le centre historique de Sant' Antioco, plein de charme, nous nous attarderons sur le site de l’impressionnant tophet, sanctuaire et nécropole des nouveaux-nés phéniciens.
Retour à Cagliari. Dîner et nuit à l'hôtel.

8 Orgosolo et Nuoro, et retour à Paris

(Environ 220 km - excursion en autocar et visite sous forme de promenade à pied)
Ce matin, nous traverserons la Barbagia, une région de montagnes considérée comme le cœur de la Sardaigne. Le terme "Barbagia" date de l’époque romaine lorsque les habitants de ces montagnes refusaient l’autorité et les lois romaines. Ces derniers les nommèrent alors "barbares". Ce fut également l’un des derniers peuples d’Italie à se convertir au christianisme.
Nous découvrirons ensuite la ville de Nuoro, principal centre de la région dans laquelle le passé séculaire de l’île est le plus manifeste. La visite du musée ethnographique nous permettra de mieux connaître la vie sarde et ses traditions populaires.
Déjeuner libre en cours de visite.

Cet après-midi, nous visiterons Orgosolo. Ce typique village de montagnes, dont la forte identité relève de l'histoire des bergers et des bandits, est célèbre pour les nombreuses peintures murales qui ornent ses rues, et sont l'expression de l'histoire locale, des revendications politiques et idéologiques des habitants.
Puis, transfert à l’aéroport d'Olbia. Vol régulier pour Paris dans la soirée.

Le programme des visites des premier et dernier jours pourra être modifié en fonction des horaires d'arrivée et de départ des vols.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

A Alghero, nous avons sélectionné plusieurs hôtels pour leur situation privilégiée, centrale et à proximité des principaux sites.
Le nom de votre hôtel sera communiqué dans votre carnet de voyage environ deux semaines avant le départ.

Détails du prix

Ce programme comprend :

  • les vols réguliers ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement avec les petits-déjeuners en hôtels 4*, hormis une étape en hôtel 3* ;
  • six repas, hors boissons, au restaurant ou à l'hôtel ;
  • un déjeuner avec une dégustation de vins régionaux dans un domaine agricole ;
  • un autocar privé pour les transferts et pendant les principaux déplacements ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes ;
  • les entrées dans les sites mentionnés dans le programme ;
  • les traversées en ferry pour l'excursion dans les îles La Maddalena et Caprera ;
  • l'excursion en barques aux grottes de Neptune ;
  • un audiophone par personne pour une meilleure écoute des commentaires de votre conférencier ;
  • les taxes de séjour obligatoires ;
  • l'assistance rapatriement.

Ce programme ne comprend pas :

  • les déjeuners et dîners mentionnés "libres" ;
  • les boissons ;
  • le port des bagages ;
  • les pourboires usuels aux guides et chauffeurs ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Italie

Formalités pour les ressortissants français : une carte d'identité (ou passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : consulat d'Italie 5 boulevard Emile Augier 75016 Paris - Tel. : 01.45.20.78.22. http://www.consparigi.esteri.it

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Adresses utiles :
- Office national du tourisme italien 23 rue de la Paix 75002 Paris - Tel. 01.42.66.03.96/01.42.66.66.68 ;
- Institut culturel italien 50 rue de Varenne 75007 Paris - Tel. : 01.44.39.49.39.

Change : l'Italie fait partie de la zone euro. Comme en France la monnaie est donc l'Euro.

Electricité : les prises italiennes sont alimentées par du courant alternatif 220 volts et acceptent des fiches mâles à deux broches. Mais les fiches italiennes présentent différentes tailles. Par précaution, il convient de se munir d'un adaptateur. Achetez-le avant de partir car vous aurez du mal à en trouver sur place. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bain sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Horaires d'ouverture : banques de 08h30 à 12h45 du lundi au vendredi, magasins de 08h00 à 13h00 et de 15h30 à 19h30 du lundi au samedi.

Pourboires : au restaurant, il est d'usage de laisser un pourboire quand le service n'est pas compris. Un pourboire correspondant à 10 % de la note est considéré comme généreux. Quand un chauffeur de taxi ou un portier d'hôtel s'est montré obligeant, il suffit d'arrondir le coût aux 2 € supérieurs environ.

Santé : aucune précaution particulière. Il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination et de se prémunir contre les moustiques. Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie si vous deviez recevoir des soins médicaux en Europe.

Taxe de séjour : en 2007, l'Italie a décrété une taxe de séjour d'un montant maximum de 5 € par jour, applicable par les municipalités qui le souhaitent. Cette taxe est réinvestie dans les structures et services touristiques.

Téléphone : pour téléphoner depuis l'Italie vers la France, composer le 00 33, suivi des neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).

Tenue vestimentaire : emportez des tenues d'hiver de novembre à mars, et des vêtements plus légers d'avril à octobre. Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques s'effectueront à pied. Il est toujours utile d'emporter un chapeau pour se protéger du soleil au cours des visites en extérieur. Les Italiens sont très attentifs à l'habillement et ils notent immédiatement les vêtements excentriques ou indécents. Dans les lieux de culte, un code vestimentaire strict est imposé : le torse et les épaules doivent être couverts, et les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Italie

Histoire
- Histoire de l'Italie, des origines à nos jours - P. Milza, Fayard
- Histoire de l'Italie , C.Brice, Hatier
- Les Etrusques, Dominique Briquel, Que sais-je ? PUF
- Magna Grecia. Les colonies grecques dans l'Italie antique P.G. Guzzo, Gallimard, coll. « Découvertes »
- La Grande Grèce. Histoire et archéologie - E. Greco - Hachette, coll. « Essais »
- Histoire de la Rome antique, Yann Le Bohec, Que sais-je ? PUF
- Histoire de la Rome antique: Les armes et les mots, Lucien Jerphagnon, Fayard/Pluriel
- Les empires normands d'Orient, P. Aubé, Tempus Perrin/Poche
- L'Italie au Moyen-Âge, Ve - XVe siècles - J.P. Delumau - Hachette
- La République de Venise, Champs Histoire, C. Diehl, Flammarion
- L'Italie de la Renaissance, un monde en mutation, 1378-1494, C. Bec, I Cloulas, B. Jestaz, A. Tenenti, Fayard
- La Civilisation de la Renaissance en Italie, J. Burckhardt Ed. Bartillat
- Histoire de l'Italie du XVIe au XVIIIe siècle, Collectif, Armand Colin
- Voyage dans la Rome Baroque, Patrick Barbier, Grasset
- Italies, Anthologie des voyageurs français au XVIIIe et XIXe siècles, Y.Hersant, Bouquins, Robert Laffont
- Naissance de l'Italie Contemporaine, G. Pécout, Armand Collin
- L'Italie contemporaine : De 1945 à nos jours, M. Lazar, Fayard

Art
- L'art romain, François Baratte, RMN, Petits Manuels de l'Ecole du Louvre
- L'art romain d'Auguste à Constantin, B. Andreae, Picard
- L'art italien, André Chastel, coll. Tout l'Art, Flammarion
- La peinture italienne, Carlo Pirovano, Place Des Victoires Eds
- La peinture italienne du Moyen Âge, Françoise Leroy, Que sais-je? PUF
- L'Art de la Renaissance Italienne, collectif, Ullmann
- La Renaissance dans les cours italiennes, Alison Cole, coll. Tout l'Art, Flammarion
- Renaissance italienne 1460-1500, A. Chastel, Gallimard
- Le Baroque, Victor-Lucien Tapié, Que sais-je ? PUF
- La sculpture baroque italienne - Boucher - Thames & Hudson
- Les jardins des villas italiennes, M. Agnelli, Paris, Albin Michel

Littérature
- La littérature italienne, François Livi, Christian Bec, Que sais-je ? PUF
- La Divine Comédie, Dante Alighieri, Flammarion
- Roland Furieux, L'Arioste, Gallimard
- La Locandiera. Les rustres Carlo Goldoni, Flammarion
- Les fiancés, A Manzoni, Gallimard
- Le guépard, Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Points
- Voyage en Italie, Goethe, Bartillat
- Voyages en Italie, Stendhal, Gallimard
- Le Corricolo. Impressions de voyage à Naples, Alexandre Dumas, Desjonqueres
- Voyage du Condottiere, A.Suares, Le Livre de poche
- Les princes de Francalanza, Frederico de Roberto, Points
- Dictionnaire amoureux de l'Italie, D. Fernandez, Plon
- Naples en fête, Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle Patrick Barbier, Grasset
- La vie silencieuse de Marianna Ucria, Dacia Maraini, Robert Laffont
- Venise, histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, Delphine Gachet et Alessandro Scarsella (dir), collection Bouquins, Robert Laffont

Sardaigne

Guides
- Italie du Sud, Sicile, Sardaigne, Les Guides Bleus, éditions Hachette Livre
- P.-M. REYSS, Le grand guide de la Sardaigne, éditions Gallimard
- Carnets de voyage : Sardaigne, Nouvelles éditions de l'université, Le Petit Futé

Art, Histoire
- R. SERRA, R. CORONEA, N. VAILLANT, Sardaigne romane, éditions du Zodiaque
- R. HAIKELL, Corse, Sardaigne et îles toscanes, d'Elbe à Giannutri, éditions Loisirs nautiques
- J. LEURQUIN, Atlas préhistorique et protohistorique de la Sardaigne, volume 6, éditions L'Harmattan
- A. D'Anna et J Césari, Corse et Sardaigne préhistoriques : relations et échanges dans le contexte méditerranéen, CTHS

M'alerter
Les dates de départ seront affichées prochainement.
Les dates de départ seront affichées prochainement.