Les condottieri

Le palais Ducal, Urbino - Italie ©iStock
Rimini - Italie ©iStock
Mantoue - Italie ©iStock
Vérone - Italie ©iStock

Circuit

Circuit culturel en Italie : Urbino, Ferrare, Mantoue

Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.

1400-1500, l'Italie sort à peine de ses guerres médiévales. Déjà se dessine un âge nouveau, promu par les docteurs en "Humanitas", l'âge où se bien tenir et être bien vêtu va de pair avec une culture parfaite de l'esprit. Si Florence se révèle sans égale dans l'éclosion des idées de la Renaissance, d'autres cités, plus au Nord, la suivent de très près, lui disputant le nom de "Nouvelle Athènes". C'est le cas de Ferrare, Mantoue, Urbino, dont les maîtres, tous Condottieri, s'entourent de brillantes cours et d'artistes illustres pour nous laisser le témoignage de leur splendeur et de leur humanisme.

Points forts

  • la Chambre des Epoux du palais ducal de Mantoue, à nouveau ouverte après restauration ;
  • le chef-d'œuvre de Mantegna à Saint-Zénon à Vérone ;
  • Urbino, patrie natale de Raphaël.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Bologne, Urbino

Vol Paris / Bologne sur compagnie régulière dans la matinée.
A l'arrivée, transfert en autocar. (Environ 160 km)

Nous découvrirons Bologne. La ville, qui joua un rôle politique et culturel important au Moyen Age, dispose encore d’un centre historique authentique et homogène, avec des rues bordées d’arcades pleines de charme et des façades aux tons ocre qui lui valurent le surnom de "ville rouge". Autour de la piazza Maggiore, s’élèvent le palais communal (vue extérieure) du XIIIe siècle, ainsi que la basilique San Petronio, ambitieux monument entrepris au XIVe siècle, dont la nef dépasse en hauteur le chœur de la cathédrale d’Amiens. Sa façade est l’œuvre de Jacopo della Quercia. Sur la place voisine, la célèbre fontaine de Neptune de 1566 est due à Jean de Bologne.
Déjeuner libre en cours de visite.

Puis, nous prendrons la route vers Urbino.
Fin d'après-midi libre.
Dîner et nuit à l’hôtel.

2 Urbino, joyau des Marches

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
Nous découvrirons ce matin la cité où brilla le nom du duc Federico da Montefeltro : Urbino. Nous rendrons hommage à Raphaël lors de la visite de sa maison natale. Puis, nous visiterons l'oratoire de saint Jean-Baptiste, couvert de fresques du XVe siècle.
Déjeuner libre.

L'après-midi, nous nous rendrons au palais qui abrite aujourd'hui la galerie des Marches. Celle-ci permet de concilier avec bonheur la visite d'une demeure princière du XVe siècle - sa loggia triomphale, ses décorations ornemanistes, son fabuleux "studiolo" de marqueterie de bois - et la découverte la production artistique qui se rattache à cette période. Nous y trouverons, notamment, plusieurs œuvres de Piero Della Francesca dont La Flagellation du Christ.
Dîner et nuit à l’hôtel à Urbino.

3 Rimini, Ferrare : à la cour d'un condottiere

(Environ 230 km)
Ce matin, en découvrant Rimini, nous entrerons dans le vif du sujet de notre voyage puisqu’il s’agit de la ville de Sigismondo Malatesta. Nous visiterons l'église San Francesco qui, à travers son histoire et ses œuvres d'art, cristallise à elle seule le goût du scandale, la passion, le paganisme et le grand mécénat du tyran de Rimini. Nous y verrons une première œuvre de Piero Della Francesca.
Déjeuner libre.

Puis, nous prendrons la route pour Ferrare.
Dîner et l'hôtel.

4 Ferrare, fastes de la cour des seigneurs d'Este

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
Ferrare a conservé tout son caractère médiéval : les douves de son château sont encore en eau et la façade de sa cathédrale offre l'un des plus beaux exemples d'art roman italien.
Cette journée débutera au castel Estiense qui abrita la vie fort troublée de la famille d'Este, riche de quelques personnages hauts en couleur, tel le fameux Borso. Puis, nous nous rendrons à la cathédrale où nous accueilleront des lions de marbre rose et des atlantes grimaçants (en raison d'importants travaux de restauration en cours, notamment sur la façade, ainsi qu'à l'intérieur, certaines parties et certaines œuvres ne seront donc pas visibles). Dans le petit musée, nous verrons notamment un étonnant Saint Georges de Cosme Tura.
Déjeuner libre.

L’après-midi, nous nous rendrons au Musée national du judaïsme italien et de la Shoah qui expose l’histoire de la présence juive en Italie depuis l’époque romaine jusqu’au Moyen Age. (Cette visite remplacera la visite du palazzo Schifanoia, actuellement fermé pour des travaux de rénovation).
En fin d'après-midi, une promenade nous conduira au Corso Ercole I d'Este, bordé de magnifiques palais.
Dîner et nuit à Ferrare.

5 Mantoue, la cité des Gonzague, avec sa célèbre Chambre des Epoux, Vérone

(Environ 135 km)
Nous quitterons ce matin Ferrare pour gagner Mantoue qui, au XVIe siècle, fut délivrée de la tyrannie des Bentivoglio par un condottiere du clan des Gonzaga : Ludovico Gonzaga, qui commanda à Mantegna la décoration de la Chambre des Epoux (visite sous réserve d'autorisation) dans le palais ducal qui fut, avant la construction de Versailles, le plus grand palais d'Europe, dont nous visiterons les nombreux appartements ainsi que le jardin secret d'Isabelle d'Este, duchesse de Mantoue, qui nous permettra d'évoquer l'une des dames les plus érudites de son temps.
Déjeuner libre.

L’après-midi, nous parcourrons le centre de Mantoue. Nous découvrirons tout d'abord la petite rotonde romane de San Lorenzo, puis, à proximité, nous verrons l'église Saint-André, construite sur les plans de L.B. Alberti, célèbre architecte florentin, et véritable traduction de la Nouvelle Pensée. Nous visiterons enfin le palazzo Te. Construite au XVIe siècle suivant la volonté de Frédéric II Gonzague, cette élégante demeure abrite désormais le museo Civico de la ville.
Puis nous prendrons la route pour Vérone.
Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.

6 Vérone, foyer artistique des Scaliger

(Journée de visite sous forme de promenade à pied)
La journée sera consacrée à Vérone. La ville de Roméo et Juliette, traversée par l’Adige, a été dès le XIIIe siècle sous la seigneurie des Scaliger, un foyer artistique brillant. Elle nous offrira la synthèse idéale au thème général de notre voyage en nous permettant d’évoquer l’atmosphère de la fin du Moyen Age italien. Nous nous rendrons à la basilique romane lombarde Saint-Zénon, dont la beauté des panneaux de bronze qui décorent ses portes retiendra notre attention. La basilique, surtout, renferme un polyptyque de Mantegna : le thème central, une Vierge à l’Enfant entourée de saints, y est traité d’une manière très novatrice. Puis, nous nous rendrons dans le centre historique de la ville autour de la place aux Herbes (l’antique forum au temps des Romains) et de l’élégante place des Seigneurs.
Déjeuner libre.

L'après-midi, une promenade nous conduira au castel Vecchio, situé sur les rives de l’Adige. Ce château fortifié en 1354, abrite aujourd’hui un musée d’art. Nous évoquerons enfin le patrimoine romain de la cité en parcourant la célèbre place dominée par les arènes qui accueillent chaque été le festival international d'art lyrique.
Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel à Vérone.

7 Sabbioneta, la cité idéale, Bologne, et retour à Paris

(Environ 190 km)
Ce matin, nous gagnerons la petite cité de Sabbioneta, située dans les alentours de Mantoue. C'est là que Vespasiano Gonzaga, de la branche cadette de la famille, érigea l'un des rares exemples de "cité idéale".
Déjeuner libre.

Puis, transfert à l’aéroport de Bologne. Vol pour Paris dans l’après-midi.

Ce voyage prévoit des déplacements à pied dans les centres historiques de certaines villes, dans lesquels l’accès en car est interdit. Une paire de chaussures confortables est recommandée.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Détails du prix

Ce programme comprend :

  • les vols réguliers ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement avec les petits-déjeuners, en hôtels 3* et 4* (pour le départ de mai) et en hôtels 4* (pour le départ d'octobre) ;
  • la demi-pension soit six repas, hors boissons, au restaurant ou à l'hôtel ;
  • les transferts en car privé de l'aéroport à l'hôtel et retour et pour les principales excursions, suivant le programme ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes ;
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • les taxes de séjour obligatoires ;
  • un audiophone par personne pour une meilleure écoute des commentaires de votre conférencier ;
  • l'assistance rapatriement.

Ce programme ne comprend pas :

  • les déjeuners ;
  • les boissons ;
  • les pourboires ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • le port des bagages ;
  • l'assurance optionnelle annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Italie

Formalités pour les ressortissants français : une carte d'identité (ou passeport) en cours de validité est nécessaire.
Si votre carte d'identité a été délivrée entre janvier 2004 et décembre 2013, sa durée de validité, pour les autorités françaises, a été prolongée automatiquement de 5 ans, mais la date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.
Toutefois, les autorités de certains pays ne reconnaissent pas cette extension de validité. De ce fait, si la date mentionnée sur votre carte d'identité est expirée, nous vous recommandons de voyager avec un passeport en cours de validité.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : consulat d'Italie 5 boulevard Emile Augier 75016 Paris - Tel. : 01.45.20.78.22. http://www.consparigi.esteri.it

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Adresses utiles :
- Office national du tourisme italien 23 rue de la Paix 75002 Paris - Tel. 01.42.66.03.96/01.42.66.66.68 ;
- Institut culturel italien 50 rue de Varenne 75007 Paris - Tel. : 01.44.39.49.39.

Change : l'Italie fait partie de la zone euro. Comme en France la monnaie est donc l'Euro.

Electricité : les prises italiennes sont alimentées par du courant alternatif 220 volts et acceptent des fiches mâles à deux broches. Mais les fiches italiennes présentent différentes tailles. Par précaution, il convient de se munir d'un adaptateur. Achetez-le avant de partir car vous aurez du mal à en trouver sur place. Dans la plupart des hôtels 3* et plus, les salles de bain sont équipées de prises spéciales pour les rasoirs et sèche-cheveux ; toutefois n'oubliez pas de vérifier le voltage.

Horaires d'ouverture : banques de 08h30 à 12h45 du lundi au vendredi, magasins de 08h00 à 13h00 et de 15h30 à 19h30 du lundi au samedi.

Pourboires : au restaurant, il est d'usage de laisser un pourboire quand le service n'est pas compris. Un pourboire correspondant à 10 % de la note est considéré comme généreux. Quand un chauffeur de taxi ou un portier d'hôtel s'est montré obligeant, il suffit d'arrondir le coût aux 2 € supérieurs environ.

Santé : aucune précaution particulière. Il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination et de se prémunir contre les moustiques. Pensez à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie si vous deviez recevoir des soins médicaux en Europe.

Taxe de séjour : en 2007, l'Italie a décrété une taxe de séjour d'un montant maximum de 5 € par jour, applicable par les municipalités qui le souhaitent. Cette taxe est réinvestie dans les structures et services touristiques.

Téléphone : pour téléphoner depuis l'Italie vers la France, composer le 00 33, suivi des neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le 0 initial).

Tenue vestimentaire : emportez des tenues d'hiver de novembre à mars, et des vêtements plus légers d'avril à octobre. Prévoyez une paire de chaussures confortables car les visites et certains déplacements dans une partie des centres historiques s'effectueront à pied. Il est toujours utile d'emporter un chapeau pour se protéger du soleil au cours des visites en extérieur. Les Italiens sont très attentifs à l'habillement et ils notent immédiatement les vêtements excentriques ou indécents. Dans les lieux de culte, un code vestimentaire strict est imposé : le torse et les épaules doivent être couverts, et les shorts et les jupes doivent descendre au-dessous du genou.

Visites : nous attirons votre attention sur le fait que les œuvres, artistes et courants artistiques cités dans nos programmes détaillés ne feront pas nécessairement l'objet d'un commentaire lors des visites des musées. Certaines œuvres peuvent également ne pas être exposées en raison de prêts ou de restauration. En fonction du temps dont vous disposerez, votre visite sera orientée sur une sélection d'œuvres.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Italie

Histoire
- Histoire de l'Italie, des origines à nos jours - P. Milza, Fayard
- Histoire de l'Italie , C.Brice, Hatier
- Les Etrusques, Dominique Briquel, Que sais-je ? PUF
- Magna Grecia. Les colonies grecques dans l'Italie antique P.G. Guzzo, Gallimard, coll. « Découvertes »
- La Grande Grèce. Histoire et archéologie - E. Greco - Hachette, coll. « Essais »
- Histoire de la Rome antique, Yann Le Bohec, Que sais-je ? PUF
- Histoire de la Rome antique: Les armes et les mots, Lucien Jerphagnon, Fayard/Pluriel
- Les empires normands d'Orient, P. Aubé, Tempus Perrin/Poche
- L'Italie au Moyen-Âge, Ve - XVe siècles - J.P. Delumau - Hachette
- La République de Venise, Champs Histoire, C. Diehl, Flammarion
- L'Italie de la Renaissance, un monde en mutation, 1378-1494, C. Bec, I Cloulas, B. Jestaz, A. Tenenti, Fayard
- La Civilisation de la Renaissance en Italie, J. Burckhardt Ed. Bartillat
- Histoire de l'Italie du XVIe au XVIIIe siècle, Collectif, Armand Colin
- Voyage dans la Rome Baroque, Patrick Barbier, Grasset
- Italies, Anthologie des voyageurs français au XVIIIe et XIXe siècles, Y.Hersant, Bouquins, Robert Laffont
- Naissance de l'Italie Contemporaine, G. Pécout, Armand Collin
- L'Italie contemporaine : De 1945 à nos jours, M. Lazar, Fayard

Art
- L'art romain, François Baratte, RMN, Petits Manuels de l'Ecole du Louvre
- L'art romain d'Auguste à Constantin, B. Andreae, Picard
- L'art italien, André Chastel, coll. Tout l'Art, Flammarion
- La peinture italienne, Carlo Pirovano, Place Des Victoires Eds
- La peinture italienne du Moyen Âge, Françoise Leroy, Que sais-je? PUF
- L'Art de la Renaissance Italienne, collectif, Ullmann
- La Renaissance dans les cours italiennes, Alison Cole, coll. Tout l'Art, Flammarion
- Renaissance italienne 1460-1500, A. Chastel, Gallimard
- Le Baroque, Victor-Lucien Tapié, Que sais-je ? PUF
- La sculpture baroque italienne - Boucher - Thames & Hudson
- Les jardins des villas italiennes, M. Agnelli, Paris, Albin Michel

Littérature
- La littérature italienne, François Livi, Christian Bec, Que sais-je ? PUF
- La Divine Comédie, Dante Alighieri, Flammarion
- Roland Furieux, L'Arioste, Gallimard
- La Locandiera. Les rustres Carlo Goldoni, Flammarion
- Les fiancés, A Manzoni, Gallimard
- Le guépard, Giuseppe Tomasi di Lampedusa, Points
- Voyage en Italie, Goethe, Bartillat
- Voyages en Italie, Stendhal, Gallimard
- Le Corricolo. Impressions de voyage à Naples, Alexandre Dumas, Desjonqueres
- Voyage du Condottiere, A.Suares, Le Livre de poche
- Les princes de Francalanza, Frederico de Roberto, Points
- Dictionnaire amoureux de l'Italie, D. Fernandez, Plon
- Naples en fête, Théâtre, musique et castrats au XVIIIe siècle Patrick Barbier, Grasset
- La vie silencieuse de Marianna Ucria, Dacia Maraini, Robert Laffont
- Venise, histoire, promenades, anthologie et dictionnaire, Delphine Gachet et Alessandro Scarsella (dir), collection Bouquins, Robert Laffont

Emilie Romagne

Guides
- N. JUSSERAND, Bologne : Italie, Guides Gallimard
- F. BOUQUEREL, Vérone, Padoue et Mantoue, Guides Autrement

Art, Histoire
- A. CHASTEL, L'art italien, Flammarion
- E. et R. CHEVALLIER, Emilie et Romagne : Ravenne, Bologne, Modène, Parme, Rimini, l'Adriatique, Arthaud
- C. YRIARTE, Rimini, un condottière au XVe siècle, éditions Rothschild
- T. NICOLINI, E. BUNGENER, M.-Ch. GAMBERINI, Au cœur de l'Italie : cités de Toscane, Latium, Ombrie, Marches, Nathan
- HIDIBRAND, Urbino : le palais des ducs
- A.MARTIN-CONRAD, Le Palais ducal d'Urbino, éditions Atlas
- P. MARTON, J.-P. FOLLET, Vérone, éditions Mengès
- R. PEYRE, Padoue et Vérone, éditions Laurens
- R. CHIARELLI, Vérone : guide artistique, éditions Arnaud

M'alerter
Les dates de départ seront affichées prochainement.