Inédits du Japon

Hémérys, le voyage culturel d'exception
Kyoto - Japon © iStock

 27 mars - 10 avr. 2019
Départ garanti
9 350 €
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes
Circuit 15 jours - 13 nuits

Voyage à l'occasion des cerisiers en fleurs

Du 27 mars 2019 au 10 avril 2019

Hémérys est une gamme de voyages culturels d'exception.
Hémérys, c'est tout l'esprit du voyage culturel Intermèdes dans des conditions exceptionnelles :
- des hôtels très haut de gamme, de luxe ou de charme ;
- des groupes de 7 à 15 personnes.

De Honshu à Kyushu, en passant par Shikoku, la découverte des jardins enchanteurs, des châteaux médiévaux , des temples bouddhistes, des sanctuaires shinto et des villages endormis du Japon traditionnel, mais aussi du patrimoine occidental,  tels que les églises  d’Hirado ou l’enclave hollandaise de Dejima à Nagasaki, voire coréen et chinois des porcelaines  Imari ou des quartiers commerçants d'Osaka, ce circuit privilégie la découverte de l’archipel à travers des sites insolites ou ignorés du tourisme international. Cet itinéraire rare vous permettra de mieux appréhender la complexité et la richesse de la culture japonaise au cours des différentes périodes de sa longue histoire, tout comme l’étonnant syncrétisme de la société japonaise contemporaine.

Accompagné par Eric Bouteloup. Docteur en études transculturelles et transtextuelles sur l'Asie, il accompagne des voyages culturels tout en poursuivant l'enseignement et la recherche.

L'ESPRIT HÉMÉRYS :
- un voyage à l'occasion des cerisiers en fleurs ;
- des sites rares des îles de Honshu, Kyushu et Shikoku ;
- une nuit dans un ryokan ;
- la visite du jardin de mousse à Kyoto, Kokedera ;
- un petit groupe limité à 15 personnes.

Programme

1 Paris / Osaka

Départ sur vol régulier à destination d'Osaka.
Nuit à bord.

2 Osaka - Himeji

(Environ 130 km)
Arrivée en début de matinée à l’aéroport d’Osaka.
Avant de rejoindre Osaka, nous visiterons le sanctuaire de Sumiyoshi Taisha, fondé en 965, par l’empereur, pour informer les kamis protecteurs du Japon des événements importants survenus dans l’archipel. Durant l’empire Japonais (1871-1946), il est considéré comme l’un des Kanpei-taisha, sanctuaire d’Etat, destiné à promouvoir le shinto nationaliste. Ce sanctuaire a donné son nom à un style architectural shinto, le sumiyoshi, caractérisé par son aspect monumental.
Déjeuner à Osaka.

Nous prendrons ensuite la route pour Himeji, ville située au-delà de l’immense mégalopole formée par Osaka, Kobe et leurs villes satellites, surtout connue pour son château, considéré comme le plus beau et le mieux conservé des châteaux médiévaux japonais. Construit au tout début du XVIIe siècle, Il est également surnommé "château du Héron blanc", allusion à son donjon d’une blancheur immaculée, qui semble s’élancer avec élégance du sommet d’une colline dominant la ville.
Installation à l'hôtel.
Dîner et nuit à Himeji.

3 Himeji - Matsue

(Environ 230 km)
Le matin, visite du château d’Himeji, composé d’un donjon majestueux, entouré de parcs, de bastions et de fortifications colossales. Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il apparaît, outre les innombrables documentaires, publicité et fictions, qui le rendent si familier aux Japonais, dans les films Han et Kagemusha, chefs-d’œuvre d’Akira Kurozawa

Continuation pour la ville de Matsue, où nous déjeunerons avant de visiter le musée d’art moderne Adachi, dont le jardin est considéré comme l'un des plus beaux du Japon. Il abrite notamment des peintures de Yokoyama Taikan, fondateur de la peinture japonaise moderne, et les œuvres de nombreux artistes japonais contemporains.
Dîner et nuit à Matsue.

4 Matsue – Izumo – Yunotsu

(Environ 115 km)
Le matin, nous visiterons le château de Matsue, érigé en 1611, dans le style monoyama. Construit, selon la légende sur le lieu de sacrifice d’une jeune fille enterrée sous ses fondations, il est l'un des rares châteaux médiévaux à avoir conservé son donjon d’origine, l’un des plus imposants du Japon après celui d’Himeji.
Nous découvrirons ensuite la maison de thé Meimei-an, de style architectural irimoya-zukuri, située à proximité du château de Matsue.
Puis nous visiterons le musée Lacfadio Hearn, qui commémore la vie et l’œuvre de cet écrivain prolifique d’origine irlandaise, journaliste aux Etats-Unis, aventurier en Martinique, et professeur d’Université au Japon, où il épouse la fille d’un samouraï et adopte la nationalité japonaise.
Déjeuner au restaurant.

Continuation pour Izumo où nous visiterons le sanctuaire Izumo Taisha, considéré comme l’un des plus anciens et des plus importants sanctuaires shinto du Japon. Fondé au VIIe siècle, il est reconstruit sous sa forme actuelle en 1744. Son architecture monumentale est à l’origine du style taisha-zukuri, que l’on retrouve dans de nombreux sanctuaires de l’archipel.
Continuation pour Yunotsu où nous passerons la nuit.
Dîner et nuit.

5 Onan Cho – Hagi

(Environ 145 km)
Départ pour Hagi, cité médiévale dotée d’un riche patrimoine historique et culturel.
Nous y visiterons la résidence Kuchiba, occupée autrefois par un samuraï de rang inférieur. Puis nous nous promènerons dans le quartier des samuraïs, situé autrefois à proximité de la résidence seigneuriale, Connu sous le terme architectural de nagaya, il est constitué de maisons mitoyennes, bordant des rues étroites et sinueuses, protégées par de hauts murs de terres.
Déjeuner au restaurant.

L’après-midi, la visite de la maison d’enfance de Ito Hirobumi permettra de mieux cerner ce personnage, activiste puis homme politique de premier plan de l’ère Meiji, puis de l’Empire japonais. Nous terminerons par la visite du temple Tokoji, fondé en 1691, et rattaché à l’école zen Obaku.
Dîner.
Nuit à Hagi

6 Hagi – Dazaifu – Fukuoka

(Environ 195 km)
Départ matinal pour Daizafu, petite ville située à proximité de Fukuoka, connue pour ses temples et son quartier traditionnel.
Visite du temple Komyozenji, fondé en 1273. Rattaché à l’école zen rinzai, il est réputé tant pour son jardin sec et son jardin de mousse, que pour son architecture intégrée dans la nature environnante.
Nous visiterons également le sanctuaire shinto Dazaifu Tenmangu, érigé en l’honneur de l’érudit et homme politique Michizane, exilé à Kyushu par la famille des Fujiwara. Etroitement associé à Tenjin, la divinité shinto de l’éducation, il est notamment vénéré par les étudiants en période d’examen. De nombreux visiteurs viennent également admirer son jardin planté de 6000 pruniers.
Déjeuner au restaurant.

Continuation vers Fukuoka, ville portuaire tournée traditionnellement vers la Corée et la Chine, par lesquelles, au cours de l’histoire, de nombreuses influences continentales ont été introduites au Japon. Fukuoka a notamment connu les tentatives d’invasions mongoles du XIIIe siècle. Aujourd’hui, elle est une ville très dynamique, centre politique, économique et culturel de Kyushu.
Nous y verrons notamment le jardin du parc Ohori, construit autour des anciennes douves du Château, dont le style s’inspire du jardin de l’Ouest de Hangzhou, en Chine, puis le sanctuaire shinto Gokoku. Erigé pour honorer les victimes de la guerre civile liée à la Restauration Meiji, il est surtout connu pour posséder le plus haut tori en bois brut du Japon.
Dîner dans un restaurant situé dans le quartier des yatai, échoppes traditionnelles de cuisine locale.
Nuit à Fukuoka.

7 Fukuoka – Hirado – Nagasaki

(Environ 110 km)
Départ matinal pour Hirado.
Le musée Matsu-ura expose dans l’ancienne résidence du clan Matsura, des objets et documents illustrant l’histoire mouvementée de l’île, lieu de rencontre entre la société japonaise traditionnelle et les influences occidentales. A quelques encablures, l’église Saint François Xavier mérite le détour : construite en 1550, puis reconstruite en 1913, elle a été déplacée en 1931 sur un promontoire dominant le port et la ville d’Hirado. Nous passerons également devant les premiers entrepôts hollandais avant que ceux-ci ne soient déplacés sur l’île de Dejima à Nagasaki.
Déjeuner au restaurant.

Continuation pour Nagasaki.
Dîner.
Nuit à Nagasaki.

8 Nagasaki

Cette journée sera dédiée à la découverte de Nagasaki, ville portuaire dynamique, située dans la baie du même nom. Petit village de pêcheur à l’origine, Nagasaki, doit son développement aux Portugais, qui à partir du XVIe siècle, en font un port de commerce prospère et entreprennent l’évangélisation des populations locales. Sous le shogunat des Tokugawa, alors que la persécution des chrétiens s’accentue, l’île artificielle de Dejima, située dans la baie de Nagasaki, reste le seul point de contact avec l’Occident. Après avoir connu une période de développement rapide durant l’ère Meiji, Nagasaki est entièrement détruite lors du second bombardement atomique le 9 août 1945. Aujourd’hui tournée vers l’international, la ville demeure une cité d’histoire et de mémoire.
Nous y visiterons la cathédrale d’Urakami, la plus grande d’Asie orientale lors de sa consécration, en 1891. Détruite en 1945, lors du bombardement atomique, elle est reconstruite en 1959 et abrite la "célèbre vierge de Nagasaki".
A proximité, le parc de la Paix et musée de la bombe atomique, moins fréquentés qu’Hiroshima, commémorent le second bombardement atomique de l’histoire.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous gagnerons l’île artificielle de Dejima, où résidait la communauté hollandaise, seule autorisée à entretenir des relations commerciales et scientifiques avec le Japon durant la période d’Edo. Enfin, nous nous promènerons dans le quartier historique d’Higashi-yamate, où nous visiterons les jardins et la résidence Glover puis l’église d’Oura.
Dîner.
Nuit à Nagasaki.

9 Nagasaki– Okayama – Kurashiki

Trajet en train pour Hakata, puis en shinkasen pour Okayama.
Déjeuner sous forme de Bento dans le Shinkansen.

Dès notre arrivée nous rejoindrons le jardin Korakuen, caractérisé par ses différentes ambiances, japonaise et occidentale et son arrière-plan composé du château d’Okayama, plus connu sous le terme du château du Corbeau noir.
Continuation pour Kurashiki, centre textile important durant l’ère meiji, dont le quartier historique est l’un des mieux conservés du Japon. Une promenade dans le quartier ancien à la tombée du jour, lorsque les ruelles retrouvent leur tranquillité, permettra d’admirer les maisons anciennes, les silos à riz traditionnels et les anciennes filatures transformés pour certains en hôtels.
Dîner.
Nuit à Kurashiki.

10 Kurashiki – Takamatsu – Kyoto

(Environ 70 km)
Visite du musée d'art Ohara, fondé par Ōhara Magosaburō, un industriel de l’ère Meiji, spécialisé dans les filatures. Première collection d'art occidental au Japon, les œuvres ont été rassemblées sur les conseils du peintre japonais Kojima Torajirō (1881–1929) et de l'artiste français Edmond Aman-Jean (1860–1935). Depuis, le musée s’est enrichi d’œuvres de peintres japonais influencés par l’art occidental, d’œuvres contemporaines et de nombreuses œuvres d’art japonaises et chinoises de différentes époques.
Continuation pour Takamatsu où nous visiterons le jardin Ritsurin, de style japonais considéré comme l’un des plus beaux du Japon.
Déjeuner en cours de visites.

Transfert à Kyoto par train rapide Shinkansen.
Dîner.
Nuit à Kyoto.

11 Kyoto

Journée consacrée à la visite des plus beaux jardins de Kyoto, à l’occasion des cerisiers en fleurs.
Nous débuterons par les temples peu fréquentés de Shisendo et Shoren-in, tous deux réputés pour la beauté tranquille de leurs jardins.
Visite (sous réserve), du temple Kokedera, connu également l’appellation Jardin des mousses, rarement ouvert au public. La visite débute par l'écriture d'un vœu, sous la direction d’un moine, dans le temple même, puis se poursuit par la découverte du jardin zen, composé de cent vingt variétés de mousses.
Promenade sur le Chemin de la philosophie qui doit son nom au célèbre philosophe zen Kitarô Nishida (1870-1945) qui l'empruntait lors de sa méditation quotidienne pour rejoindre l'université de Kyoto, où il fonda l'école philosophique.
Nous atteindrons ainsi le Ginkaku-ji, temple du Pavillon d’argent, peu visité des touristes occidentaux et qui surpasse pourtant le Pavillon d’or pour de nombreux Japonais. Situé dans un jardin zen bordé de bambou, il doit son nom aux reflets argentés qui parent sa structure, les nuits de pleine lune.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, la visite des jardins du sanctuaire Heian Jingu, offrira de découvrir les nombreuses variétés de cerisiers, notamment les cerisiers pleureurs qui bordent le plan d’eau aménagé au centre du jardin.
Puis, à la tombée de la nuit, une promenade dans le parc Maruyama dévoilera les cerisiers en fleurs. Des nattes sont installées sous les arbres et des étals colorés proposent des spécialités locales et du saké chaud.
Dîner.
Nuit à Kyoto.

12 Kyoto – Uji – Koka – Toba

(Environ 170 km)
Aujourd'hui nous poursuivrons notre route plus à l'Est, vers Toba.
Un premier arrêt au sanctuaire de Fushimi Inari permettra d'admirer sa succession de tori vermillons s’échelonnant sur le versant d’une colline sacrée.
Plus loin, sur la commune d'Uji, trône le Byodo-in, fondé au XIe siècle, célèbre pour le pavillon du Phénix où se trouve la statue du Bouddha Amida (veuillez noter que le dimanche est jour de forte affluence, une attente sera nécessaire).
Déjeuner en cours de route.

L'après-midi, nous gagnerons Koka pour visiter le musée Miho, réputé pour sa collection d’art de différentes périodes rassemblée par les membres de la secte Shinji Shumeikai,
Dîner.
Nuit à Toba.

13 Toba - Ise – Okage Yokocho - Toba

(Environ 40 km )
Le parc national d'Ise-Shima est essentiellement connu pour ses sanctuaires shintos, les plus vénérés de tout le Japon, ses fermes de perles et ses paysages côtiers très découpés, ponctués d'îles et de rias à l'intérieur des terres.
Nous découvrirons d'abord le site insolite de Meoto-iwa et le sanctuaire Futami-Okitama situé à proximité. Meoto-Iwa est constitué de deux rochers, reliés par une corde sacrée et entouré par la mer à marée haute. Surnommés '' les rochers mariés '', ils symbolisent le mariage, et surtout, l'union de Izanagi et Izanami, deux divinités shinto ayant créé l’archipel japonais.
Situé juste en face des îlots, le sanctuaire Okitama est un édifice charmant, décoré de centaines de grenouilles. Principalement dédié à Miketsu, il est fréquenté par de nombreux couples. Nous atteindrons ensuite le sanctuaire d'Ise (Ise Jingu) où nous visiterons le temple de Naiku, dédié à Amaterasu Omikami, déesse du soleil et considérée comme déité ancestrale de la famille impériale. Les bâtiments principaux du Naiku, érigés pour la première fois il y a 2000 ans, sont considérés comme témoins de l'architecture la plus ancienne du Japon.
Déjeuner au restaurant.

L'après-midi, nous découvrirons le village traditionnel d'Okage Yokocho, dont les échanges commerciaux avec Ise perdurent depuis environ 300 ans. Ce village est notamment connu pour l'akafuku, appelé également, gâteau des pèlerins, une pâtisserie à base de farine de riz et de sucre.
Retour à Toba.
Dîner de bœuf matsusaka.
Nuit à Toba.

14 Toba – Osaka

(Environ 240 km)
De retour à Osaka, le musée des céramiques orientales considéré comme l’un des musées de référence dans ce domaine, nous dévoilera ses remarquables collections de céramiques japonaises, chinoises, coréennes et d’Asie du Sud-Est.
Une promenade dans le quartier populaire de Shinsekai clôturera la matinée.
Déjeuner au restaurant.

Un temps libre dans le quartier animé de Dotonbori permettra d'effectuer vos derniers achats dans les petites boutiques de ce quartier très commerçant.
Promenade dans le parc du château d’Osaka.
Dîner et nuit à Osaka.

15 Osaka – Paris

Envol dans la matinée pour Paris.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

FUKUOKA - Grand Hyatt 5★

NAGASAKI - New Nagasaki 4★

http://www.newnaga.com/en/

OSAKA - Nikko Kansaï Airport 4★

http://www.nikkokix.com/e/top.html

TOBA - Toba International Shiojitei ( Ryokan )

http://www.shiojitei.jp/en/

YUNOTSU - ikoi no mura Shimane 3★

http://ikoi-no-mura-shimane-ohnan-cho.booked.net/

KYOTO - Lake Biwa Mariott 5★

http://www.biwako-marriott.com/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire.

Transports

Vols sur compagnie régulière Air France
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
27/03/2019 - 13:10
Osaka - Kansai KIX
28/03/2019 - 08:55
AF292
Osaka - Kansai KIX
10/04/2019 - 10:30
Paris - Charles de Gaulle CDG
10/04/2019 - 16:05
AF291

Compagnies aériennes alternatives : Lufthansa

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 9 350,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 9 350,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +1 620,00 € / personne

Taxes aériennes au 15 juin 2018, comprises dans le prix : 277,00 € dont 77,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 11 et 15 personnes. Entre 7 et 10 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 115,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Ces prix sont indépendants des fluctuations Euro / Yen.

Ces prix comprennent :

  • Les vols internationaux ;
  • Les taxes d'aéroport ;
  • La pension complète, hors boissons ;
  • L'hébergement dans les hôtels mentionnés ;
  • Les trajets en autocar privé et trains Shinkansen ;
  • L'accompagnement culturel du conférencier Intermèdes et d'un guide local ;
  • Les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • Le port des bagages ;
  • L'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • Les boissons ;
  • Les dépenses d'ordre personnel ;
  • Les pourboires usuels aux guides et aux chauffeurs ;
  • L'assurance annulation, bagages et interruption de séjour.

Informations pratiques

Japon

Formalités pour les ressortissants français : un passeport en cours de validité est nécessaire pour entrer au Japon. Désormais, les ressortissants étrangers se rendant sur le territoire japonais sont soumis à la prise de données biométriques. A cet effet, ils doivent, avant de franchir la frontière, au cours des formalités d'immigration, se livrer à la prise d'empreintes digitales et d'une photographie de face, avant d'être interrogés par un officier d'immigration.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées :
Ambassade du Japon - 7, Avenue Hoche 75008 Paris - Tel : 01.48.88.62.00 - Site Web : http://www.fr.emb-japan.go.jp

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Décalage horaire : 8 heures en plus par rapport à la France. Quand il est midi à Paris, il est 20 h à Tokyo.

Climat en hiver, le temps est sec et ensoleillé, et la température descend rarement en-dessous de zéro. En été, c'est le début de la saison des pluies, qui dure environ trois semaines, suivie d'une période très chaude et humide. La température varie entre 20°C (Sapporo) et 30°C (Nara), selon la ville en été, et de 3 à 18°C en hiver. Les saisons idéales sont le printemps et l'automne.

Change : la monnaie est le Yen japonais. Vous pourrez changer vos euros sur place après la douane à l'aéroport, ou au départ de France. Les retraits avec les cartes de crédit ne sont possibles que dans les bureaux de poste (ouverts du lundi au vendredi).

Train Shinkansen : les espaces de rangement disponibles dans les trains Shinkansen sont insuffisants. Pour cette raison, vos bagages seront pris en charge par une société de transport et livrés le lendemain à votre hôtel (prise en charge d'un grand bagage par personne). Il faut prévoir un petit sac avec le nécessaire pour la nuit.

Hôtels : les chambres individuelles peuvent être plus petites et avec un lit pour une personne.

Us et coutumes : les Japonais sont extrêmement courtois, très ancrés dans leurs traditions. A table, évitez de planter vos baguettes dans le bol de riz à la fin d'un repas, c'est signe de mort. De même qu'il est préférable de sortir de table pour se moucher.
En outre, sachez que les Japonais sont sensibles aux gestes amicaux. On se salue en permanence, pour cela, on s'incline, les mains contre les cuisses, et souvent plusieurs fois. Merci de noter qu'il est obligatoire de se déchausser sur certains sites.

Pourboires : le pourboire ne faisait pas partie des usages, mais depuis peu les guides et chauffeurs apprécient cette forme de remerciement. Lorsque vous êtes satisfait, prévoyez environ 3 à 5 € par jour et par personne.

Photographie : merci de noter qu'il est interdit de photographier certaines œuvres, notamment les sculptures bouddhiques, du fait de leur caractère religieux.

Electricité : le courant électrique a une tension de 100 volts au Japon. Munissez-vous d'un adaptateur universel pour brancher vos petits appareils.

Téléphone : pour appeler depuis France vers le Japon, composez le 00 suivi du code du pays : 81 puis le n° d'appel.
Pour appeler la France depuis le Japon, composer 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). Il est possible de téléphoner directement à partir des téléphones publics sur lesquels est inscrit "International and Domestic Telephone " avec des pièces de 100 yens et des télécartes, mais peu de téléphones publics acceptent la télécarte prépayée pour des communications internationales. On peut téléphoner à l'étranger en utilisant une compagnie téléphonique. Nous vous conseillons de confirmer les tarifs et les systèmes qui sont différents et qui varient auprès de chaque compagnie de téléphone.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Japon

Histoire - Culture
- Histoire du Japon, Vie Michel, Que sais-je ? PUF
- Nouvelle histoire du Japon, Souyri Pierre François, Perrin
- Histoire du Japon. Entre Chine et Pacifique, Eliseeff Danielle, Éditions du Rocher
- Japon, peuple et civilisation, Sabouret Jean-François, La Découverte
- La dynamique du Japon de Meiji à 2015, Sabouret J.F, Biblis
- Atlas du Japon : après Fukushima, une société fragilisée, Pelletier Philippe et Fournier Catherine, Autrement, coll. Atlas/Monde
- Japon éternel, Hervé Beaumont ((photos de suzanne Held), Silvana Editoriale (Milan), 2011

Art - Architecture - Littérature
- Le Japon, Menegazzo Rossela, Coll. Guide des Arts, Hazan
- L'Art japonais, Shimizu Christine, Flammarion
- La Peinture Japonaise, Akiyama T.,Skira
- L'Estampe japonaise, Delay Nelly, , Hazan
- Architecture éternelle du Japon - De l'histoire aux mythes, Cluzel Jean Sébastien, Editions Faton
- Maisons traditionnelles du Japon, Sylvester-Katoh Amy et Kimaru Shin,Flammarion,
- Le Dit de Genji, Murasaki Shibiku (trad. René Sieffert) Paris, P.O.F.
- Histoire de la littérature japonaise, Guillamaud Jean, Collection Littérature des cinq continents, Editions Ellipses

Religion
- Dictionnaire de la sagesse orientale (ouvrage collectif), R. Laffont, Bouquins
- Le bouddhisme, Faure B., Liana Levi
- Les religions du Japon, Sieffert R., PUF
- Le bouddhisme zen, Watts Alan Wilson, Payot
- Dieux et bouddhas du Japon, Franck Bernard, Odile Jacob
- Shintô, Marillier Bernard, Collection B.a.-ba, Editions Pardès

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

Inscription sur demande
 27 mars - 10 avr. 2019

Circuit de
15 jours

Petit groupe de
7 à 15 participants
Départ garanti
A partir de
9 350 €
Tarif TTC par personne