Inédits d'Indochine

Hémérys, le voyage culturel d'exception
Wat Arun, Bangkok - Thaïlande ©GettyImages
Grand Palais et temple du Bouddha d'émeraude, Bangkok - Thaïlande ©GettyImages
Temple bouddhiste à Pakse - Laos ©GettyImages
Sanctuaire de Vat Phou, Champassak - Laos ©GettyImages
Balade sur le Mékong - Laos ©Thinkstock
Chutes de Khone Phapheng - Laos ©GettyImages
Chutes de Liphi - Laos ©GettyImages
Temple Preah Ko - Cambodge ©GettyImages
Bakong - Cambodge ©GettyImages
Temple Lolei - Cambodge ©GettyImages
Temple du Bayon à Angkor Thom - Cambodge ©GettyImages
Ta Prohm - Cambodge ©GettyImages
Temple de Preah Khan - Cambodge ©GettyImages
Temple Neak Pean - Cambodge ©GettyImages
Preah Vihear - Cambodge ©GettyImages
Ruines du temple Beng Mealea - Cambodge ©GettyImages
Banteay Srei - Cambodge ©GettyImages
Baphuon - Cambodge ©GettyImages
Angkor Vat - Cambodge ©GettyImages
Montagnes de marbre à Danang - Vietnam ©GettyImages
Pont d'or de Danang - Vietnam ©GettyImages
Sanctuaire de My Son - Vietnam ©GettyImages
Entrée du Temple de l'Empereur de Jade - Vietnam ©GettyImages
Tour Nhan - Vietnam ©GettyImages
Cathédrale Notre-Dame d'Ho Chi Minh - Vietnam ©GettyImages
Circuit 17 jours - 15 nuits Offre exclusive >

Introduction détails

Hémérys est une gamme de voyages culturels d'exception.
Hémérys, c'est tout l'esprit du voyage culturel Intermèdes dans des conditions exceptionnelles :
- des hôtels très haut de gamme, de luxe ou de charme ;
- des groupes de 7 à 15 personnes.

Les plus grands explorateurs et archéologues ont décrit dans leurs ouvrages la redécouverte des grandes civilisations Khmers et Chams. Sur leurs traces, cet itinéraire vous conduira, des rivages de la mer orientale aux rives du Mékong à la recherche du patrimoine artistique et architectural laissé par ces peuples. Marins audacieux et conquérants intrépides, les Chams établirent des relations commerciales avec la Chine, Java, Sumatra et le monde indien. De la ville sacrée de My Son, aux remarquables vestiges de palais, de temples ou de fortifications militaires des rivages de l’Annam, les sites chams attestent de la prédominance de l’influence indienne et javanaise dans cette région. Quant aux Khmers, cette brillante civilisation indianisée a dominé durant de nombreux siècles la péninsule indochinoise avant de s’effacer, au XIVe siècle devant les peuples Viets et Taïs alors en pleine expansion. Les Khmers nous ont laissé Angkor, bien sûr, mais également des sites somptueux longtemps méconnus ou inaccessibles comme Preah Vihear ou Vat Phou. Ce programme, par la découverte des principaux sites archéologiques, vous permettra de mieux appréhender les relations complexes nouées entre ces deux peuples qui n’ont cessé au cours des siècles de combattre, de cohabiter, voire de collaborer, avant de disparaître, au point d’être oubliés avant l’arrivée, au XIXe siècle, des explorateurs et archéologues de l’Ecole française d’Extrême-Orient. Au gré d’un cheminement vous transportant des plus belles plages du Vietnam aux rives paisibles du Mékong, en passant par les jungles du Cambodge, ce voyage vous permettra également de retrouver les différentes ambiances et paysages, évoqués dans la littérature orientaliste de la période coloniale.

Accompagné par Eric Bouteloup. Docteur en études transculturelles et transtextuelles sur l'Asie, il accompagne des groupes culturels tout en poursuivant l'enseignement et la recherche.

L'ESPRIT HEMERYS :

  • des sites nouvellement accessibles Pre Vihar ou peu connus comme Vat Phou au Laos et les sites chams du centre Vietnam ;
  • des régions du Vietnam et du Laos encore peu fréquentées ;
  • un circuit alliant culture et nature ;
  • des prestations de qualité privilégiant les hôtels de charme ou historiques comme à Phan Thiet et à Champassak ;
  • la découverte de la civilisation Cham, encore peu connue ;
  • des spécialités culinaires des différentes régions visitées ;
  • un petit groupe de 7 à 15 participants.

Itinéraire détails

Carte non contractuelle

Programme détails

1 Vol Paris / Bangkok

Départ sur vol régulier à destination de Bangkok.
Nuit à bord.

2 Bangkok

Arrivée à l'aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok.
Accueil et transfert à l'hôtel.
Installation dans les chambres.
Dîner et nuit à Bangkok.

3 Bangkok / Pakse (Laos)

(Environ 35 km)
Dans la matinée, transfert vers l’aéroport et vol pour Pakse, au Laos.
Pakse, fondée en 1905 comme avant poste par les Français, puis capitale du Royaume du Sud jusqu’en 1946, est aujourd’hui la troisième ville du Laos et un centre économique important tourné vers la Thaïlande.
Une promenade dans le centre-ville nous permettra de découvrir le marché, les anciennes maisons coloniales, la petite cathédrale Sainte-Marie, construite par les missionnaires français, Wat Luang, le principal temple bouddhiste fondé en 1935 et l’ancien palais de Champassak, transformé en hôtel.
Déjeuner en cours de visite.
Continuation pour Champassak et installation à l’hôtel.
Fin d’après-midi libre pour admirer le coucher de soleil sur le Mékong ou effectuer une promenade à vélo dans la campagne environnante.
Dîner à l’hôtel et nuit à Champassak.

4 Le Vat Phou, le plus grand site archéologique du Laos (UNESCO)

(Environ 30 km)
Le matin, court trajet pour Vat Phou, ancien sanctuaire khmer, édifié au bas des pentes du Phou Bassak. Ce lieu, déjà fondé au Ve siècle par un prince cham, fut l'un des sanctuaires les plus vénérés du royaume pré-angkorien de Chen La, avant de jouer un rôle important pendant l'ère angkorienne. De dimensions réduites comparées aux sites de l'époque d'Angkor à Siem Réap, il laisse néanmoins une impression très forte. Le site archéologique comporte trois niveaux auxquels nous accèderons par une longue allée entrecoupée de marches et flanquée, ça et là, de statues de lions et de naga. La terrasse supérieure offre un vaste panorama sur les plaines environnantes.
Déjeuner au restaurant laotien "Champassak with Love" situé sur le bord du Mékong.

Après une promenade dans les rues de Champassak, temps libre pour profiter des installations de l'hôtel.
En fin de journée, départ pour une croisière-cocktail qui nous offrira le spectacle du coucher du soleil sur le Mékong.
Dîner et nuit à Champassak.

5 La région des quatre mille îles

(Environ 245 km)
En début de matinée, nous traverserons le Mékong en bateau, puis prendrons la route du Sud pour rejoindre la région des quatre mille îles, frontalière avec le Cambodge.
Sur la route pour Ban Nakasang, nous visiterons les célèbres chutes de Khone Phapheng, considérées comme les plus importantes de tout le Sud-Est asiatique.
A notre arrivée à Ban Nakasang, nous ferons une promenade à bord d'un bateau parmi les îles, et débarquerons sur l'île de Khone.
Déjeuner au restaurant "Chez Fred et Léa" situé en bordure du Mékong.

Nous visiterons Done Khone, les superbes chutes de Liphi et le village de Ban Hang Khone à l'extrémité sud de l'île où trône encore une ancienne locomotive, vestige du commerce à l'époque coloniale : les Français avaient en effet construit une voie de chemin de fer pour contourner les nombreuses chutes d'eau des alentours. Les marchandises étaient hissées sur les rails, transportées puis chargées sur un autre bateau à Ban Hang Khone, en amont des chutes.
Retour pour le coucher de soleil à Champassak.
Dîner et nuit à Champassak.

6 Envol vers Siem Reap (Cambodge)

(Environ 35 km)
Dans la matinée, transfert pour l’aéroport de Pakse et vol pour Siem Reap, aéroport situé à proximité du site d’Angkor.
Site archéologique monumental, Angkor fut la capitale des Khmers, du IXe au XVe siècle. Tandis que notre Moyen Age flamboyait en Occident, le royaume khmer érigeait un gigantesque empire, centré sur la région d'Angkor, qui allait s'étendre progressivement aux Vietnam, Laos et Thaïlande actuels. Ainsi, au XIIe siècle, Angkor Vat, le célèbre temple-montagne et ses cinq tours, fut bâti par le roi Suryavarman II pour honorer le roi en tant qu'incarnation du dieu Vishnou, et Jayavarman VII, fils de Suryavarman II, fut indéniablement le plus grand bâtisseur du Cambodge, de 1181 à 1218. Sous son règne, les temples les plus impressionnants virent le jour.
Déjeuner en cours de visite.

Nous débuterons notre découverte d'Angkor par le groupe de "Roluos" situé à treize kilomètres à l'est de Siem Reap. Les monuments de ce site sont les plus anciens sanctuaires de l'art classique Khmer. Nous visiterons le temple Preah Kô, "le bœuf sacré", dont la construction fut entreprise par Indravarman Ier entre 877 et 889 à la mémoire de ses ancêtres. Puis, nous nous rendrons au Bakong, temple d'Etat de ce même monarque, dont les cinq niveaux symbolisent le mont Méru. Nous nous arrêterons au temple Lolei, situé au centre d'un large réservoir, désormais transformé en rizière.
Puis transfert à Siem Reap et installation à l’hôtel.
Dîner de spécialités Khmers.
Nuit à Siem Reap.

7 Visite des temples d’Angkor en tuk-tuk

(Environ 350 km)
Le matin, nous visiterons Angkor Thom, la capitale de Jayavarman VII, connue pour sa chaussée d'accès bordées de deux rangées de statues représentant la barattage de la mer de lait par les devas et les asuras, tirant alternativement sur le roi des naga, Vasuki, enroulé autour du mont Mandara, axe du monde. Nous visiterons successivement le Baphuon, temple-montagne, restauré par l'École française d'Extrême-Orient, puis le palais royal avec notamment la pyramide en latérite du Phimeanakas, la terrasse des éléphants et la terrasse du roi lépreux. Chemin faisant nous découvrirons le temple du Bayon, réputé pour ses tours à visages énigmatiques et ses bas reliefs exceptionnels décrivant les combats de Jayavarman VII contre les Chams et la vie à l'époque d'Angkor.
Déjeuner en cours d’excursion.

Après une courte pause à l’hôtel en début d’après-midi, nous consacrerons le reste de la journée à la visite du Petit Circuit. Nous débuterons par la visite de Ta Prohm, immense complexe envahi par d'énormes racines de fromagers. Son attrait principal est d'avoir été abandonné à la jungle, nous donnant ainsi une bonne idée de l'aspect d'Angkor lorsque les explorateurs européens foulèrent le site pour la première fois. Nous visiterons ensuite le Preah Khan, l'un des plus importants projets du début du règne de Jayavarman VII. Avec plus de mille professeurs et étudiants, Preah Khan était non seulement un temple, mais aussi une université bouddhique et une résidence royale insérée au sein d'une ville considérable. Nous terminerons la journée sur le site de Neak Pean, petit monument inhabituel, daté du XIIIe siècle, qui se compose de quatre petits bassins aux marches de grès, entourant le bassin principal, également de plan carré, au centre duquel s'élève le sanctuaire principal. Neak Pean symbolise Anavatapta, lac mythique situé dans l'Himalaya, qui donne naissance aux quatre rivières sacrées de l'Inde et de l'Asie centrale : l'Indus, l'Oxus, le Tarim et le Gange.
Retour à Siem Reap.
Dîner et nuit à Siem Reap.

8 Excursion Preah Vihear et Koh Ker

(Environ 350 km)
Départ matinal pour Preah Vihear, temple inscrit sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO et demeuré longtemps inaccessible du fait d’un contentieux sur le tracé de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge. Le temple de Preah Vihar est bâti à 750 mètres d'altitude, sur le rebord des monts Dangrek au nord-est du Cambodge, l'un des plus beaux sites naturels de l'Indochine. A proximité du site, nous emprunterons des pickups locaux pour accéder au sommet de la falaise où se trouve le temple qui domine ainsi la plaine cambodgienne.
Fondé vers l'an mil par Suryavarman I, en l’honneur de Shiva, puis devenu temple bouddhiste, il se compose d'une série de sanctuaires reliés par un système de chaussées et d'escaliers s’étendant sur un axe nord-sud de huit cents mètres. Bien que le site ait été occupé par un ermitage dès le IXe siècle, le temple actuel date de la première moitié du XIe siècle. Ce site, particulièrement bien préservé du fait de sa situation reculée, est exceptionnel pour son architecture, adaptée à la fois aux contraintes naturelles du site et aux fonctions religieuses du temple, ainsi que pour la qualité des ornementations de pierres sculptées.
Après avoir retrouvé la plaine cambodgienne, continuation vers Koh Ker.
Koh Ker fut la capitale de Jayavarman IV qui, après s'être emparé du trône, délaissa Angkor et vécut ici pendant la durée de son règne, de 928 à 942. Ce grand regroupement de ruines est dominé par le Prasat Thom, ou Prasat Kompeng, une pyramide à sept niveaux de quarante mètres de haut, couverte de grès.
Déjeuner cambodgien dans un restaurant situé à Koh Ker.

Sur la route du retour, nous nous arrêterons au temple hindouiste de Beng Mealea. Envahi par la forêt tropicale, il est moins connu que les sites d’Angkor. Il est possible que ce "temple oublié" fût la maquette grandeur nature qui permit ensuite la construction du célèbre temple d'Angkor Wat. Site insolite, il a servi de lieu de tournage du film Les deux frères de J.J.Annaud.
Retour vers Siem Reap à travers la campagne cambodgienne.
Dîner et nuit à Siem Reap.

9 Les temple d’Angkor

(Environ 35 km)
Départ matinal pour la visite de Banteay Srei, joyau de l'art Khmer, édifié au Xe siècle par un brahmane. Renommé pour l'équilibre de son plan, pour la beauté de ses sculptures et de ses linteaux de grès rose, il a été aussi popularisé en France par les "aventures" de Malraux au Cambodge et son roman La voie royale.
Puis découverte du petit temple de Banteay Samre, peu visité car relativement isolé. Temple plat, il est dédié à Viṣṇu, et fut construit au milieu du XIIe siècle, probablement un peu après Angkor Vat, par Sūryavarman II. Restauré entièrement par Maurice Glaize, en 1936, il est aujourd’hui remarquablement conservé et la forme de sa tour unique laisse immédiatement reconnaître le style d'Angkor Vat.
Sur le chemin de retour à Siem Reap, nous traverseront plusieurs villages traditionnels, dont les habitants produisent aujourd’hui du sucre de palme et de petits objets en bambou.
Déjeuner au Restaurant square 24.

Après un moment de détente à l’hôtel, nous continuerons la visite par le plus Grand Temple du site d’Angkor, le somptueux Angkor Vat considéré comme la "pièce maîtresse" de l’Architecture Khmère. Dans ce temple unique, exceptionnellement orienté à l'ouest, les bas reliefs offrent une richesse de détails absolument inouïe. Imposant "temple-montagne", élevé au XIIe siècle, par le roi Suryavarman II, Angkor Vat, "la ville qui devint un temple", marque l'apogée du royaume khmer et constitue, par son plan d'enceintes concentriques, par la perfection de ses proportions et la richesse de son décor sculpté, la plus belle réalisation de l'art classique khmer.
Retour à Siem Reap.
Dîner et nuit à Siem Reap.

10 Envol vers le Vietnam, Hoi Anh

(Environ 35 km)
Le matin, visite du musée national de Siem Reap, de conception récente et très didactique, dont les riches collections permettent d’enrichir et d’approfondir la connaissance de la culture khmère.
Puis visite de l’atelier des Artisans d’Angkor afin d’admirer le travail des sculpteurs sur bois ou sur pierre, des peintres sur statue ou sur soie,… L’institution "Les Artisans d’Angkor", financée en partie par l’Union européenne est une entreprise sociale dont la fonction est de former les jeunes Cambodgiens défavorisés issus des milieux ruraux tout en participant à la renaissance des savoir-faire traditionnels de l'artisanat khmer.
Déjeuner au restaurant Tra Que Organics, réputé pour sa cuisine bio.

En début d’après-midi, transfert vers l’aéroport et vol pour Danang.
Transfert à Hoï Anh et installation à l’hôtel.
Ancien port de commerce animé, puis déserté par les navires à la suite de l’ensablement de sa rivière au profit de Danang, Hoi Anh est connue pour ses maisons de marchands et ses entrepôts de style sino-japonais ainsi que le maillage de ses ruelles traditionnelles bordant sa rivière. Alors qu’au XIXe siècle, ses rivales Malacca et Penang, devenaient de grandes villes modernes, Hoï Anh, préservée par des années d’oubli et épargnée par les guerres successives a conservé son urbanisme et son architecture, aujourd’hui inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO.
Dîner et nuit à Hoï Anh.

11 Le musée d'art cham à Danang, la Vieille Ville de Hoi Anh

(Environ 350 km)
En début de matinée, nous prendrons la route de Da Nang, l’ancienne Tourane qui devint une concession française en 1888, puis base aéronavale américaine pendant la guerre du Vietnam. Aujourd’hui c'est une ville portuaire de plus d’un million d’habitants.
Sur le trajet, nous nous arrêterons pour visiter les montagnes de marbres, ou "montagnes des 5 éléments", groupe de cinq collines de marbre et de calcaire situées au sud de la ville de Da Nang. Situées à proximité de la mer, elles forment un ensemble insolite surgissant des plages environnantes. Sur la colline Thuy, se trouvent de nombreux sanctuaires, pagodes et grottes bouddhiques d’où l’on peut observer la mer orientale.
Puis nous visiterons le musée d’art cham, fondé en 1916 par l’Ecole française d’Extrême-Orient. Ce musée regroupe la plus belle collection d’art du Champa visible en Asie.
Déjeuner en cours d’excursion dans le village de Tra Que, réputé pour son agriculture traditionnelle "bio".

De retour à Hoi Anh, une flânerie dans les rues de la Vieille Ville nous permettra de nous imprégner de l’atmosphère intemporelle du lieu. Nous découvrirons la maison Tan Ky au n° 101, la maison communale de la congrégation de Phuc Kien, fondée en 1786, dont une partie du temple est dédié à Thien Hau, déesse des pêcheurs, la maison-musée du commerce de la céramique ainsi que le pont japonais, pont couvert construit en 1593 reliant autrefois les quartiers chinois et japonais de la ville. Au milieu du pont se dresse une pagode coiffée de tuiles jaunes et vertes.
En fin d’après-midi, croisière sur la rivière pour assister au coucher du soleil.
Dîner et nuit à Hoï Anh.

12 My Son, Tra Kieu et la route Mandarine

(Environ 350 km)
Tôt le matin, départ pour le site de My Son, un ensemble d’une soixantaine de temples et édifices annexes, édifiés par les Chams du IVe au XIIIe siècle. Bien que fortement endommagés durant la guerre du Vietnam, les vestiges du site, caractérisés par leur architecture en brique rouges sont remarquables. A ce titre, ils sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999.
Nous poursuivrons notre découverte de la civilisation cham par la visite de Tra Kieu, l’ancienne Sinhapura, capitale du royaume du Champa du IVe au VIIIe siècle, dont il ne reste aujourd’hui qu’une tour et des vestiges de remparts.
Déjeuner en cours d’excursion.

Puis, long trajet pour Quy Nhon en empruntant la route Mandarine, qui longe la côte. Arrêt en cours de route pour visiter les trois tours de Duong Long ou Tours d’Ivoire (XIIe siècle) où l’on perçoit nettement l’influence khmère, puis les quatre tours cham de Banh It, érigées au XIe siècle, dans le style de Bin Dinh, au sommet d’une colline.
Dîner et nuit à Quy Nhon.

13 Quy Nhon et ses plages

(Environ 270 km)
Située entre les contreforts de la cordillère annamitique et la mer de l’Est, Quy Nhon, port de pêche important du centre Vietnam, est doté de paysages pittoresques et de plages ensoleillées. Surtout, ses environs recèlent de nombreux vestiges de la civilisation Cham.
Après la visite du marché au poisson, nous découvrirons le musée régional qui présente notamment une collection d’art cham et les Tours Tháp Đôi aussi appelées Tours Jumelles, situées au centre de la ville.
Puis, une excursion dans les environs de Quy Nhon, nous permettra de découvrir le littoral ponctué de superbes plages telles que Ghenh Rang, Bai Tam Hoang Hau (la reine plage) ou la plage Tien Sa, ainsi que la péninsule Phuong Mai où nous visiterons notamment le village de pêcheurs de Nhon Ly.
Déjeuner en cours d’excursion.
Dîner et nuit à Quy Nhon.

14 Les vestiges chams de Ponagar, Nha Trang, Cam Ranh

(Environ 270 km - Temps de route : 5 heures)
Le matin, départ pour Cam Ranh par la route côtière en longeant de superbes baies et plages.
En cours de route, nous découvrirons la falaise de Da Dia, une formation géologique constituée de colonnes basaltiques, puis, aux environs de Phu Yen, nous visiterons la Tour Nhan (ou tour de l’Hirondelle), où les Chams pratiquaient le culte des esprits, et le Cap Varella, du nom d’un général français, reconnaissable à son piton de granit de 750 mètres de hauteur surplombant le littoral.
A l'entrée de Nha Trang, nous visiterons les tours chams de Po Nagar, érigées sur une colline entre le VIIIe et le XIIe siècle sur trois niveaux en l’honneur de Po Nagar, divinité féminine locale et de plusieurs divinités hindouistes.
Déjeuner à Nha Trang.

Appelée Kauthara à l’époque des Chams, Nha Trang après avoir été une plage confidentielle durant la période coloniale, est de nos jours une station balnéaire prospère fréquentée notamment par la clientèle asiatique. Nha Trang est également connue pour le musée Yersin, fondé en l’honneur du médecin-explorateur, découvreur du bacille de la peste, aujourd’hui divinisé au Vietnam.
Nous ne manquerons pas la visite de ce musée qui présente le travail scientifique d’Alexandre Yersin et ses expéditions d’exploration des hauts plateaux où il est l’un des premiers à décrire et photographier les populations de "montagnards".
Continuation de la route pour Cam Ranh, station balnéaire située dans une baie exceptionnelle, autrefois base militaire française, américaine puis russe.
Dîner et nuit à l’hôtel.

15 Les vestiges de Pô Klong Garai, Phan Thiet

(Environ 170 km)
Départ pour Phan Rang-Thap Cham en longeant la côte.
Visite du site de Pô Klong Garai, dont les trois tours, selon la légende, auraient été érigées par le roi Jaya Simhavarman III, qui gouverna le royaume de Champa de 1285 à 1307. Ce complexe classé sur la liste du patrimoine mondial par l'UNESCO, est à juste titre considéré comme l'un des plus beaux parmi les vestiges chams. Il se rattache au style de Thap Mam, caractérisé par des volumes simplifiés et une ornementation très soignée, qui témoigne de la virtuosité des sculpteurs de l'époque.
Déjeuner vers Phan Rang (en bord de mer).

Nous atteindrons ensuite la ville de Phan Thiet, peuplée de nombreux descendants de culture Cham qui contrôlèrent la région jusqu’en 1692.
Après-midi libre en bord de mer.
Dîner et nuit à l’hôtel.

16 Phan Thiet, Saïgon

(Environ 200 km)
Le matin, route pour Saïgon.
Déjeuner en arrivant à Saïgon.

Rebaptisée Ho-Chi-Minh-Ville en 1976, l’ex-capitale du Sud-Vietnam a conservé son nom de Saïgon pour la majorité de ses neuf millions d’habitants. Saïgon est la plus grande ville du pays et s’est affirmée très tôt comme la capitale économique. Elle s’étend aujourd’hui sur plus de deux mille kilomètres carrés. Il ne s’écoule pas une heure du jour sans que résonnent les incessants coups de klaxon et le vrombissement de milliers de cyclomoteurs. La présence française est encore très marquée par de longues avenues ombragées, jalonnées de maisons coloniales, de jardins et de monuments.
Une promenade au cœur de la Vieille Ville nous mènera à la cathédrale Notre-Dame (1877) de style néo-roman avec deux flèches de quarante mètres de haut, et la Poste centrale (1886) construite dans le style de la Gare d’Orsay, et dont la verrière charpentée en fonte a été fabriquée par les ateliers de Gustave Eiffel.
Puis, nous visiterons la pagode de l'empereur de Jade. Bâtie en 1909 par la congrégation de Canton, elle est considérée comme la plus importante de la ville.
Installation dans un hôtel colonial du centre-ville.
Dîner d'adieu au restaurant de l'hôtel Carvelle et nuit à l’hôtel.

17 Vol retour Saïgon / Paris

Transfert à l’aéroport et vol régulier pour Paris.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels détails

CAM RANH - The Anam 5★

http://www.theanam.com

CHAMPASSAK - The River Resort 4★

Cet éco-lodge de charme et de qualité propose des chambres spacieuses et très confortables dans un cadre remarquable, et dispose d'une piscine et d'un centre de massage traditionnel.

http://theriverresortlaos.com/

PHAN THIET - Anantara Resort Mui Ne 5★

http://www.anantara.com/fr/mui-ne

QUY NHON - Anantara 5★

http://www.anantara.com/fr/quy-nhon

SIEM REAP - Viroth's 5★

http://www.viroth-hotel.com/

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire. Toutefois les services proposés peuvent varier.

Transports détails

Transport en avion

Le détail des vols sera précisé ultérieurement.

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix détails

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 6 690,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 6 690,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +1 690,00 € / personne
Offre exclusive

Si vous vous inscrivez seul tout en souhaitant partager votre chambre d'hôtel et si aucun autre voyageur ne peut partager avec vous, Intermèdes a le plaisir de vous offrir le montant du supplément chambre individuelle.

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 11 et 15 personnes. Entre 7 et 10 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 115,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 60 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 60 jours.

Ces prix sont indépendants des éventuelles fluctuations de change Euro / Dollar US.

Ces prix comprennent :

  • les vols internationaux sur compagnie régulière ;
  • les vols intérieurs mentionnés au programme ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement dans les hôtels cités ou d'une catégorie équivalente ;
  • la pension complète, hors boissons ;
  • les trajets en autocar privé, climatisé ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes et des guides locaux ;
  • les entrées dans les sites mentionnés ;
  • le port des bagages ;
  • les frais de visa pour le Laos et le Cambodge ;
  • l'assistance - rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les boissons ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • les pourboires aux guides et aux chauffeurs ;
  • l'assurance complémentaire bagages et annulation.

Informations pratiques

Cambodge

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après le retour du voyage est nécessaire. Nous nous chargeons de l'obtention des visas. Pour cela, vos passeports vous seront demandés au moins un mois avant le départ et vous seront remis à l'aéroport le jour du départ. Si toutefois vous aviez besoin de votre passeport durant ce délai, une participation de 25 € par passeport vous sera demandée pour l'obtention des visas en 15 jours.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade du Cambodge - 4, rue Adolphe Yvon 75116 Paris -Tel : 01.45.03.47.20 - Site Web : https://www.ambcambodgeparis.info/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 6 heures en plus par rapport à la France en hiver, et 5 heures en été.

Climat : en raison de sa latitude proche de l'Equateur, le Cambodge bénéficie d'un climat chaud offrant peu de variations. La température moyenne s'élève à 27°C et peut dépasser parfois les 30 °C.

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer au Cambodge, cependant les rappels de vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la polio et les vaccins contre l'hépatite A et la typhoïde sont vivement conseillés. Les normes d'hygiène sont différentes des nôtres et les médicaments difficiles à trouver sur place, il est donc utile d'emporter une pharmacie de voyage. Un traitement préventif contre le paludisme est conseillé (vous pouvez consulter votre médecin ou l'Institut Pasteur, www.pasteur.fr).

Tenue vestimentaire : emportez des vêtements légers en coton et un lainage pour les soirées. Par respect pour la population, il est recommandé d'éviter les décolletés et les fines bretelles pour les femmes, ainsi que les shorts pour les hommes. Prévoyez des chaussures de marche car, pour accéder à certains temples, il faut gravir une centaine de marches. Une lampe de poche vous sera également précieuse.
Depuis le 1er août 2016, l'accès aux temples et monuments à caractère religieux du Cambodge sera interdit aux personnes ne respectant pas un code vestimentaire strict. Pour les hommes et femmes, les épaules devront être couvertes, les jupes, robes et pantalons devront couvrir les genoux. A défaut, l'accès aux sites leur sera refusé catégoriquement.

Change : la monnaie au Cambodge est le Riel, mais le Dollar est plus généralement utilisé dans le pays. Les riels sont utilisés pour les petits achats, mais tout le reste peut être réglé en dollars. Le taux de change est le suivant : 1 USD = environ 4,093 riels et 1 € = environ 4,830 riels (octobre 2020).

Electricité : le courant électrique est de 220 V / 50 HZ. Les prises sont de type européen.

Pourboires : les pourboires dans les hôtels et restaurants sont compris dans nos prix, ainsi que les pourboires des porteurs à l'aéroport. Le pourboire pour les chauffeurs et le guide local n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 1 $ par jour et par personne aux chauffeurs et 2 $ par jour et par personne aux guides locaux.

Téléphone : les années d'isolement ont rendu complètement obsolète le réseau téléphonique cambodgien. Phnom Penh bénéficie toutefois d'un réseau téléphonique classique, qui se développe de jour en jour. On trouve maintenant des cabines téléphoniques dans les rues de Phnom Penh et de Siem Reap, qui fonctionnent avec des cartes vendues dans les hôtels, et à partir desquelles on peut appeler l'étranger. Pour appeler la France, composer 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). Dans le reste du pays, la communication est très difficile.

BON A SAVOIR

Hôtels : la classification locale n'est pas comparable à nos normes européennes et les prestations hôtelières (confort, service) peuvent être de qualité inégale selon les étapes. En dehors de Phnom Penh et Siem Reap (Angkor), l'hôtellerie est extrêmement limitée. Nous veillons à sélectionner la meilleure prestation hôtelière possible, toutefois le niveau de confort est généralement simple.

Transports : malgré des réparations constantes, le réseau routier n'est pas toujours en bon état et une partie du trajet s'effectue sur des pistes.
Dans le cadre de la préservation du site d'Angkor, une nouvelle réglementation impose une limitation de circulation aux grands autocars. De ce fait, nous emprunterons des autocars de petite capacité (max. 25 places) pour les visites du site.

Préservation du site d'Angkor : il est interdit de toucher les sculptures, les bas-reliefs et de s'appuyer sur des éléments du temple. Pour le respect de l'environnement, il est demandé de ne pas fumer et jeter de détritus sur le site.

Laos

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après le retour du voyage est nécessaire. Nous nous chargeons de l'obtention des visas. Pour cela, vos passeports vous seront demandés au moins un mois avant le départ et vous seront remis à l'aéroport le jour du départ. Si toutefois vous aviez besoin de votre passeport durant ce délai, une participation de 50 euros par passeport vous sera demandée pour l'obtention des visas en 15 jours.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade du Laos - 74, avenue Raymond Poincaré 75116 Paris - Tel : 01 45 53 02 98 - Site web : http://www.ambalaos-france.com/home/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le décalage horaire est de 6 heures en plus par rapport à la France en hiver, et 5 heures en été.

Climat : la saison sèche, de novembre à mars, est la période la plus propice pour visiter le Laos. Les températures s'élèvent en moyenne à 25/30°C dans la journée. Les nuits peuvent être fraîches.

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer au Laos, cependant les rappels de vaccinations diphtérie, tétanos, polio, ainsi que les vaccins contre l'hépatite A et la typhoïde sont vivement conseillés. Les normes d'hygiène sont différentes des nôtres et il est utile d'emporter une pharmacie de voyage car les médicaments sont difficiles à trouver sur place. Un traitement préventif contre le paludisme est conseillé (vous pouvez consulter votre médecin ou l'Institut Pasteur www.pasteur.fr).

Tenue vestimentaire : il est nécessaire d'emporter un lainage pendant la saison sèche car les nuits et les premières heures de la journée peuvent être fraîches, en particulier dans les zones montagneuses comme Luang Prabang et Pakbeng. Dans la journée, des vêtements en coton léger et le port d'un chapeau sont conseillés.

Change : la monnaie au Laos est le Kip qui s'écrit LAK. Les cartes bancaires sont acceptées dans quelques endroits. Les travellers chèques et autres monnaies que le US dollar sont acceptés par les principales banques, les euros sont également appréciés, depuis que le change par rapport au Dollar est favorable. Le mieux est d'emporter de petites coupures d'un dollar et des euros.

Electricité : le courant est de 220 V/50 HZ. Les prises de courant sont de type européen.

Pourboires : les pourboires dans les hôtels et restaurants sont compris dans nos prix, ainsi que les pourboires des porteurs à l'aéroport. Le pourboire pour les chauffeurs et le guide local n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 1 $ par jour et par personne aux chauffeurs, et 2 $ par jour et par personne aux guides locaux.

Usages : selon la tradition, les Laotiens ne se serrent pas la main, ils se congratulent en joignant les paumes des mains. Si quelqu'un vous adresse ce salut, répondez de la même façon (sauf s'il s'agit d'un enfant). Les pieds constituant la partie inférieure du corps (tant sur le plan spirituel que physique), ne désignez pas une personne ou un objet du pied et n'appuyez pas vos pieds contre une chaise ou une table quand vous êtes assis.

Repas : en général, la cuisine lao est très bonne, elle ressemble à la cuisine thaïlandaise et à la cuisine chinoise. Tous les plats sont préparés avec des produits frais. Le riz reste, bien sûr, la base de l'alimentation lao. De très nombreux condiments sont utilisés pour la préparation des plats : la citronnelle, le jus de citron vert, les feuilles de coriandre, les feuilles de menthe, le gingembre, le lait de noix de coco, le galanga et diverses préparations à base de poisson fermenté. L'un des plats laotien est le " laap " : une salade composée de fines tranches de viande, de poulet ou de poissons, agrémentés d'un jus de citron vert, d'ail, de riz gluant sauté et pilé, d'oignons verts, de feuilles de menthe et de piments rouges.

BON A SAVOIR

Hôtels : la classification locale n'est pas comparable à nos normes européennes, les prestations hôtelières peuvent être
inégales, voire rustiques à certaines étapes.

Vols domestiques : si votre programme inclut des vols intérieurs, sachez que ceux-ci sont sujets à modification, ce qui peut nous conduire à réorganiser l'ordre des visites.

Routes : le réseau routier n'est pas toujours en bon état malgré des réparations constantes. Une partie du trajet s'effectue sur des pistes, car cela reste le meilleur moyen pour découvrir ces régions très authentiques.

Thaïlande

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après le retour du voyage est nécessaire.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade de Thaïlande - 8, rue Greuze 75116 Paris -Tel : 01.56.26.50.50 - Site web : http://www.thaiembassy.fr/fr/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

BON A SAVOIR

Hôtels : la classification locale n'est pas comparable à nos normes européennes, les prestations hôtelières peuvent être inégales, voire rustiques à certaines étapes.

Transports : le réseau routier n'est pas toujours en bon état malgré des réparations constantes. Dans certaines régions en dehors des grands sites touristiques, les routes sont encore à l'état de pistes.

Heure locale : le décalage horaire est de 6 heures en plus par rapport à la France en hiver, 5 heures en été.

Climat : en raison de sa latitude proche de l'Equateur, la Thaïlande bénéficie d'un climat chaud, offrant peu de variations. La température moyenne s'élève à 27°C.

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer en Thaïlande, cependant les rappels de vaccinations diphtérie, tétanos, polio, contre l'hépatite A et la typhoïde sont vivement conseillés. Les normes d'hygiène sont différentes des nôtres, et il est utile d'emporter une pharmacie de voyage car les médicaments sont difficiles à trouver sur place. Un traitement préventif contre le paludisme est conseillé (vous pouvez consulter votre médecin ou l'Institut Pasteur, www.pasteur.fr ).

Tenue vestimentaire : nous vous conseillons d'emporter des vêtements légers en coton, ainsi qu'un lainage pour les soirées. Prévoyez des chaussures de marche, car il faut gravir une centaine de marches pour accéder à certains temples. Une lampe de poche vous sera précieuse.

Change : la monnaie est le Baht thaïlandais. On trouve des bureaux de change assez facilement ainsi que des distributeurs. L'Euro est accepté sans difficulté.

Electricité : le courant électrique est de 220 V / 50 HZ. Les prises de courant sont de type américain.

Pourboires : les pourboires pour le guide local et les chauffeurs n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 2 $ par jour et par personne au guide local et 1 $ par jour et par personne aux chauffeurs.

Téléphone : les cabines publiques, qui fonctionnent avec des cartes, sont répandues. On trouve ces cartes dans de nombreux magasins et superettes. Pour appeler la France, composer 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). Exemple pour appeler Intermèdes : 00 33 1 45 61 90 90.

Divers : veuillez noter qu'il est interdit de fumer sur les plages de Thaïlande sous peine d'une amende de 2500 euros et d'une peine d'emprisonnement.

Vietnam

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après le retour du voyage est nécessaire. A ce jour, les Français sont exemptés de visa pour le Vietnam pour un séjour maximum de 15 jours. Dans le cas où deux entrées se feraient dans les 30 jours, un visa est nécessaire.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées : ambassade du Vietnam - 61 Rue de Miromesnil 75008 Paris -Tel : 01.44.14.64.00 - Site web : http://ambassade-vietnam.com/fr.

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Transports : au Vietnam, les vols intérieurs sont régulièrement sujets à modification, ce qui peut nous conduire à réorganiser l'ordre des visites, voire l'ordre des étapes. En cas de modification, nous nous efforçons de maintenir les visites prévues au programme. L'état des routes est généralement bon, mais certains segments sont en mauvais état, rendant les trajets un peu longs, mais nécessaires à une bonne découverte de ces régions.

Heure locale : le décalage horaire est de 5 heures en plus par rapport à la France en été, et 6 heures en hiver.

Climat : les trois régions du Vietnam, le Nord (comprenant la baie d'Halong), le centre (Danang, Hué) et le Sud (Hô Chi Minh-ville et le delta du Mékong) bénéficient de climats différents. Globalement, la meilleure période pour visiter le Vietnam est l'hiver, de novembre à fin mars. Au Nord, les températures peuvent être fraîches en janvier et février, particulièrement à Sapa, du fait de l'altitude. Il peut également y avoir de la brume. La meilleure période pour visiter le Haut Tonkin va de novembre à mai. Les températures moyennes de novembre à mars sont de 16 à 23°C au Nord, et 26 à 28°C au Sud.

Change : la monnaie vietnamienne est le Dông. 1 € = 27,325 dôngs vietnamiens (octobre 2020).

Electricité : le courant électrique est de 220 volts. Les coupures de courant sont assez fréquentes, emportez une lampe de poche. Munissez-vous également d'un adaptateur international de prise, car les types de prise sont très variés.

Pourboires : les pourboires dans les hôtels et restaurants sont compris dans nos prix. Le pourboire pour les chauffeurs et les guides locaux n'a aucun caractère d'obligation, mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfait, de donner environ 1 $ par jour et par personne au chauffeur et 2 $ par jour et par personne au guide local (il est utile d'avoir des coupures de 1 et 2 US $).

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer au Vietnam, cependant les rappels de vaccinations diphtérie, tétanos, polio et les vaccins contre l'hépatite A et la typhoïde sont vivement conseillés. Les normes d'hygiène sont différentes des nôtres et il est difficile de trouver des médicaments sur place, il est donc utile d'emporter une pharmacie de voyage. Un traitement préventif contre le paludisme est conseillé (merci de consulter votre médecin ou l'Institut Pasteur, www.pasteur.fr/santé).

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de météo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Cambodge

Histoire et art
- DELVERT J., Le Cambodge, coll. Que sais- je ?, n°2080
- GUERET D., Cambodge : Art, Histoire, Civilisation, Actes Sud Imprimerie Nationale
- GITEAU M., Histoire d'Angkor, Kailash
- DAGENS B., Les Khmers, Les Belles Lettres, Paris, 2003
- ZEPHYR T., L'Empire des Rois Khmers, Découvertes Gallimard
- PIN YATHAY, L'Utopie Meurtrière : un Rescapé du Génocide Cambodgien Témoigne
- DAGENS B., La Forêt de Pierre, Découvertes Gallimard, 1989.
- GITEAU M. et GUERET D., L'Art Khmer, Reflet des Civilisations d'Angkor, Paris, Somogy et Asa, 1997
- BEGUIN G., L'Art du Sud-Est Asiatique, coll. La grammaire des styles. Flammarion
- LE BONHEUR A., sous la direction de, L'Art de l'Asie du Sud- Est, Citadelles et Mazenod.
- PETROTCHENKO M., Le guide des temples d'Angkor, Michel Petrotchenko, édition 2018.

Éditions Faton
- Dossiers d'Archéologie n°221 - Angkor
- Archéologia n°324 - Angkor

Laos

  • Histoire du Pays Lao, de la préhistoire à la République, Savèngh Phinith, L'Harmattan
  • Histoire du Laos, Paul Levy, Que sais-je ? P.U.F
  • Histoire du Laos moderne (1930-2000), Phou-Ngeun Souk-Aloun, L'Harmattan
  • Art et archéologie du Laos, Madeleine Giteau, Picard
  • L'art du Laos, Henry Parmentier et Madeleine Giteau, Ecole française d'Extrème-Orient
  • Luang Prabang, Cité royale du Laos, Denise Heywood, Edition Olizane,
  • Luang Prabang, la cité du bouddha d'or et du flamboyant François Capelle, Thalia
  • Le Laos, Catherine Hahn, Karthala
  • Le Laos, Eléonore Brisbois, Editions Peuple du monde
  • Les Grands pionniers du Mékong, Luc Lacroze, L'Harmattan
  • L'Ecole de la forêt : un itinéraire spirituel lao, Amphay Doré, Kailash
  • Littératures de la Péninsule Indochinoise, Bernard Hue, Editions Karthala
  • Voyages dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos, Henri Mouhot, Olizane
  • Guide Laos-Cambodge, Bibliothèque du voyageur, Gallimard
  • Laos, Patrick Moreau, Guide Ed. Pages du monde
  • Cambodge Laos, Michel Blanchard, Arthaud

Thaïlande

Histoire ancienne et moderne
- JACQUES C., Thaïlande: Vision de capitales royales du Siam, Paris, Hermé
- JACQUES C., L'Empire khmer : Cités et sanctuaires Ve-XIIIe siècles, Paris, Fayard
- GALLAND X., Histoire de la Thaïlande, Paris, coll. Que sais- je ?
- ABBE DE CHOISY, Journal du voyage de Siam fait en 1685 et 1686, Paris, Olizane
- FORMOSO B., Thaïlande, bouddhisme renonçant, capitalisme triomphant, Paris, Belin
- DELVERT J., Le Cambodge, Paris, coll. Que sais- je ?, n°2080
- GITEAU M., Histoire d'Angkor, Paris, Kailash
- MARTIN M.- A., Le Mal Cambodgien, Histoire d'une Société Traditionnelle Face à ses Leaders Politiques, 1946- 1987, Paris, Hachette
- PIN YATHAY, L'Utopie Meurtrière : un Rescapé du Génocide Cambodgien Témoigne, Paris
- BEGUIN G., L'Art du Sud-Est Asiatique, coll. La grammaire des styles. Paris, Flammarion
- DAGENS B., La Forêt de Pierre, Paris, Découvertes Gallimard
- DUMONT R., Angkor Vat par la Règle et le Compas, Péninsule
- GEOFFROY- SCHNEITER B., JACQUES C. et ZEPHIR T., L'Abécédaire d'Angkor et l'Art Khmer, Paris, Flammarion
- GITEAU M. et GUERET D., L'Art Khmer, Reflet des Civilisations d'Angkor, Paris, Somogy et Asa Editions
- GUERET D., Cambodge : Art, Histoire, Civilisation, Paris, Actes Sud Imprimerie Nationale
- GLAIZE M., Le Guide d'Angkor : les Monuments du Groupe d'Angkor, Paris, A. Maisonneuve
- LE BONHEUR A., sous la direction de, L'Art de l'Asie du Sud- Est, Paris, Citadelles et Mazenod.
- ZEPHYR T., L'Empire des Rois Khmers, Pars, Découvertes Gallimard

Archéologia
- Reportage : Angkor, un programme grandiose, Archéologia n° 324
- Dossiers d'archéologie : Angkor, N° 221, 1997

Vietnam

Histoire - Civilisation
- Le Viêt Nam ancien, Anne-Valérie Schweyer, Guide des civilisations, Les Belles Lettres
- Vietnam : une longue histoire, Nguyen Khac Vien, L'Harmattan
- Viet Nam l'Histoire, la Terre, les Hommes. Paris, L'Harmattan coll. " Péninsule Indochinoise "
- Le Viêt-Nam, Pierre-Richard Féray, Que sais-je ? PUF
- Viêt-Nam : Parcours d'une Nation, Philippe Papin, la documentation française
- Héros et Révolution au Viêt-Nam, Benoît de Tréglodé, Ed. L'Harmattan
- Saigon : Le Chantier des Utopies, Didier Lauras, Ed. Autrement
- Histoire de Hanoï, Philippe Papin, Fayard

Art - Littérature
- L'art du Sud-Est asiatique, G.Beguin, la grammaire des styles, Flammarion
- L'art du Vietnam, Catherine Noppe, Jean-François Hubert, Parkstone
- L'Art du Champa, Hubert Jean François, Parkestone Press Ltd
- Arts du Vietnam : Nouvelles approches, Caroline Herbelin et Béatrice Wisniewski, PU Rennes, coll. Art & Société
- Mille ans de littérature vietnamienne, une anthologie, Nguyen Khac Vien et Huu Ngoc, Ed. Philippe Picquier

Guides
- Guide Bleu Evasion Vietnam, Hervé Beaumont, Hachette
- Guide vert Vietnam
- Guide Voir Vietnam et Angkor, Hachette
- Guide du Vietnam, Bibliothèque du voyageur, Gallimard

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

 9 - 25 févr. 2022
A partir de
6 690 €
Tarif TTC par personne
Tarif TTC par pers.
autres dates
Réserver

Circuit de
17 jours

Petit groupe de
7 à 15 participants

Autres départs

 9 - 25 févr. 2022
6 690 €
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes