De Moscou à Oulan-Bator : le Transsibérien en hiver

Paysage d'hiver, lac Baïkal - Russie © GettyImages
Montagnes de Mongolie en hiver © GettyImages
L'hiver sur le lac Baïkal - Russie © GettyImages
Lac Baïkal, hiver - Russie © GettyImages
Cabine Classique© L'Or des Tsars
Cabine Supérieure © L'Or des Tsars
Cabine Nostalgie Confort © L'Or des Tsars
Cabine Bolchoï © L'Or des Tsars
Restaurant à bord du train © L'Or des Tsars

Croisière ferroviaire sur le Transsibérien à bord de "l'Or des tsars"

Croisière 13 jours - 12 nuits

Paysages montagneux de la taïga et forêts immenses saupoudrées de neige, lac Baïkal gelé... La magie de l’hiver russe rend unique et mémorable l’expérience du transsibérien, ce train qui relie l'Europe à l'Extrême-Orient. Monter à son bord, c'est découvrir progressivement et sans les tracas des valises à faire et défaire, les richesses naturelles et culturelles de contrées hors normes. La Russie d'abord, avec la plaine européenne où alternent champs et épaisses forêts, l'Oural aux rondeurs boisées, la Sibérie où taïga et steppes sont traversées par de grands fleuves, et bien sûr le surprenant lac Baïkal, blotti au creux des monts du même nom. En hiver, une promenade en aéroglisseur sur le lac gelé sera un moment fort de votre périple. Vous atteindrez ensuite la Mongolie, les paysages montagneux de la taïga du Nord, jusqu’à Oulan-Bator où les bulbes des églises orthodoxes cèdent la place aux monastères bouddhistes. Un grand voyage à bord d’un train mythique qui vous révélera une Russie que l’hiver rend plus authentique encore.

Points forts

  • la ville de Souzdal, emblématique de l'Anneau d'Or, ainsi que Ekaterinbourg, dernière ville des Romanov ;
  • le lac Baïkal, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, pris dans les glaces ;
  • pour un meilleur confort, les visites et excursions sont prévues en autocar privé, le groupe est limité à 20 personnes, avec un conférencier Intermèdes au départ de Paris.

N.B. : les frais de visa, les pourboires usuels au personnel de bord, aux guides locaux et aux chauffeurs sont inclus.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Moscou

Vol régulier Paris / Moscou.
Transfert à l'hôtel pour déposer les bagages.

Après un cocktail dînatoire de bienvenue nous nous rendrons, à pied, sur la place Rouge** depuis laquelle on aperçoit l'enceinte du Kremlin, l'église Saint-Basile-le-Bienheureux, la Moskva... Les illuminations et animations festives de l'hiver confèrent à la capitale russe un charme palpable qui séduit inlassablement le visiteur nocturne.
*Retour à l'hôtel et installation dans les chambres.
Nuit à Moscou.

2 Moscou, début de la croisière ferroviaire à bord de "l'Or des Tsars"

A l'issue d'un tour panoramique qui nous donnera un aperçu des monuments emblématiques de la ville, nous débuterons la journée au Kremlin pour découvrir ses places, palais et nombreuses églises. Nous irons admirer notamment les trésors accumulés dans le palais des Armures transformé en musée, qui présente vêtements et objets précieux utilisés par les tsars, cadeaux diplomatiques, œuvres d'art diverses dont quelques œufs de Fabergé. Nous découvrirons également l'intérieur d'une superbe église du Kremlin, l'une de celles qui encadrent la place des Cathédrales.
De retour sur la place Rouge nous visiterons la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, véritable symbole de la ville et l'un des monuments les plus remarquables de l'art russe.
Déjeuner au restaurant.

Dans l'après-midi, installation à bord du train "l'Or des Tsars".
Dîner et nuit à bord du train.

3 De Vladimir à Souzdal

Joyau de l'ancienne Russie, Vladimir fut fondée par Vladimir Monomaque en 1108 sur les rives de la Kliazma. Nous verrons de l'extérieur la cathédrale Saint-Dimitri (1197), elle présente une façade décorée d'abondantes sculptures de plantes, d'animaux et de personnages, ainsi que la Porte d'or (1164), unique grand monument d'art militaire russe subsistant depuis le XIIe siècle.
Nous partirons ensuite à la découverte de Souzdal, l'une des plus belles et anciennes villes de l'Anneau d'Or. Elle fut la capitale de la principauté de Rostov-Souzdal gouvernée par Iouri Dolgorouki qui avait pour armoiries un gerfaut blanc couronné d'or. Les grands-princes d'abord, puis les tsars, s'attachèrent chacun à embellir la ville. La plus célèbre des églises de Souzdal, la cathédrale de la Nativité-de-la-Vierge, fut construite par ordre de Vladimir Monomaque, rebâtie par son petit-fils Guéorguéï Vsévolodovitch, ravagée par les Tatars en 1238 et restaurée en 1530, si bien que la plus grande partie de l'édifice date du XVIe siècle, notamment ses cinq dômes bleus ornés d'étoiles dorées. Son joyau est constitué par les Portes d'or, en bois cuirassé de cuivre décoré à l'or.
Nous verrons enfin le monastère Saint-Euthyme, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Déjeuner à bord du train.

Cet après-midi en train, nous découvrirons les paysages vallonnés de la vieille Russie, traverserons les impressionnants ponts qui enjambent les fleuves Volga et Kama, avant de commencer l'ascension vers les montagnes enneigées de l'Oural...
Dîner et nuit à bord du train.

4 Ekaterinbourg

Ekaterinbourg fut fondée en 1723 et nommée du nom de l'épouse de Pierre le Grand, l'impératrice Catherine Ière. En 1924, à la mort de Lénine, elle fut renommée Sverdlovsk d'après le nom du chef bolchevique qui y avait ordonné l'exécution du tsar Nicolas II et de sa famille. Elle a retrouvé, fin 1991, son nom d'origine.
Un tour panoramique nous donnera un aperçu de la dernière ville qui accueillit la famille Romanov. Nous visiterons la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, monument construit sur le site de la villa Ipatiev, lieu de l'exécution du tsar et des siens. Érigée en 2003 à l'initiative des autorités locales, la cathédrale a pour but de rappeler la fin des Romanov, tragédie que le pouvoir soviétique avait tenté d'effacer en rasant la villa Ipatiev en 1977.
Puis nous découvrirons le musée dédié à la dynastie des Romanov. Nous pourrons ainsi imaginer le quotidien de la famille impériale durant ses derniers jours.
Déjeuner à bord du train.

Cet après-midi nous poursuivrons notre croisière ferroviaire à travers les steppes de la Sibérie occidentale, dans un saisissant décor figé par le froid.
Dîner et nuit à bord du train.

5 Sibérie : journée à bord de "l'Or des Tsars"

Au cours de cette journée prévue sans arrêt, le train poursuivra sa route à travers la Sibérie recouverte de son manteau virginal. Nous pourrons admirer des forêts de bouleaux et de mélèzes, des petits villages typiques et des paysages de montagnes impressionnants. La traversée de ces régions sibériennes sera l'occasion de rappeler les difficultés rencontrées par tous ceux, voyageurs, marchands, aventuriers et plus tard exilés, qui circulaient dans une région immense et éloignée de tout, dont les richesses, que nombre de légendes embellissaient, servaient d'appât. Ces hommes devaient d'abord se frayer un chemin à travers la taïga, descendre des cours d'eau agités, se défendre contre les meutes de loups, entrer en pourparlers avec les tribus nomades et, parfois, guerroyer avec elles avant de pouvoir s'emparer de ces richesses.
Cette journée sera aussi l'occasion de relire Michel Strogoff, le roman de Jules Verne paru en 1875 et écrit spécialement pour la visite du tsar Alexandre II à Paris. Ce roman décrit le périple de Moscou à Irkoutsk de Michel Strogoff, courrier du tsar de Russie. Sa mission est d'avertir le frère du tsar, sans nouvelles de Moscou, de l'arrivée imminente des hordes tartares menées par le traître Ivan Ogareff, en vue d'envahir la Sibérie.
Nous en profiterons également pour déguster une vodka, appréciée par les Russes pour se réchauffer au cœur de l'hiver.
Déjeuner, dîner et nuit à bord du train.

6 Krasnoïarsk

Encore interdite il y a quelques années en raison de la présence aux alentours d'industries d'armement nucléaire, Krasnoïarsk a enfin ouvert ses portes et permet au visiteur de découvrir le deuxième fleuve de Russie, le Lenisseï. Plus belle ville de Sibérie selon l'écrivain Anton Tchekhov, elle fut la capitale de tous les cosaques de Sibérie. La journée débutera par un tour panoramique de la ville au cours duquel nous observerons, notamment, la place de la paix qui est la plus ancienne place de la ville. Ensuite, si les horaires du train nous le permettent, nous visiterons le musée régional de Krasnoïoarsk. Ouvert en 1889, c'est l'un des plus anciens musées de Sibérie. Nous y découvrirons plusieurs collections, notamment celle des "Peuples de Sibérie" retraçant l'évolution de la civilisation sibérienne à travers vêtements, ossements et reconstitutions d'habitations. Nous ferons un arrêt à la chapelle orthodoxe de Paraskeva Pyatnitsa.
Retour à bord du train.
Déjeuner, dîner et nuit à bord du train.

7 De Irkoutsk à Listvianka

Située à proximité du lac Baïkal, Irkoutsk fut fondée par les cosaques au XVIIe siècle dans le but de contrôler la région. A l'époque, le peuple bouriate était constitué de nomades éleveurs et chasseurs. Les Russes les initient à l'agriculture et à la vie sédentaire tout en mettant la main sur le commerce très lucratif des fourrures précieuses. Ils en expédient tant à Moscou que des rumeurs s'amplifient selon lesquelles les rues d'Irkoutsk pullulent de zibelines.
Au XVIIIe siècle la grande route de Moscou est achevée et assure à Irkoutsk la réputation de grand centre commercial et d'entrepôt de l'est de la Russie : or, sel, mica, bois brut ou de sciage, fourrures, soie et thé de Chine, font sa fortune. Irkoutsk est également un lieu d'exil politique, notamment celui des Décembristes contraints de travailler enchaînés dans les mines de fer, et rejoints pour certains, volontairement, par leur femme.
Nous commencerons notre découverte par une visite du musée des Décembristes, érigé en l'honneur des célèbres révolutionnaires issus de la noblesse russe. Puis nous approfondirons nos connaissances à travers un tour panoramique de la Vieille Ville que nous prolongerons d'une promenade dans le quartier des maisons en bois qui nous permettra d'admirer la "maison de l'Europe", de son nom d'origine maison Chastine, dont la véritable "dentelle" de bois qui fait sa célébrité date de 1907.
Déjeuner en cours de visite.

Nous prendrons ensuite la route vers Listvianka, village situé au bord du lac Baïkal. En cours de route, au bord de l'Angara unique exutoire du lac, nous visiterons le musée de l'architecture en bois Taltsy. Dans ce musée en plein air, ouvert aux visiteurs en 1980, nous pourrons découvrir la reconstitution de tout un village typique de la Sibérie du XIXe siècle. A voir surtout, deux superbes constructions datant du XVIIe siècle : Notre-Dame de Kazan, une chapelle au toit de bardeaux en tremble de couleur argentée finement découpés, le plus ancien sanctuaire orthodoxe de Sibérie, ainsi qu'une porte fortifiée surmontée d'une chapelle avec une effigie de la Vierge tournée vers l'extérieur. Des artisans proposent des objets en bouleau et des échantillons des nombreuses pierres semi-précieuses de la région du Baïkal. L'une d'elles, la charoïte, découverte en 1973, de couleur lilas, n'existe que dans la région du Baïkal.
Ceux qui le souhaitent auront la possibilité d'expérimenter un authentique banya, bain russe à vapeur.
Dîner et nuit à Irkutsk.

8 Lac Baïkal

La journée sera entièrement consacrée à la découverte du lac Baïkal. Ses dimensions, sa richesse, sa beauté qui l'hiver rend plus sauvage encore, ne cessent de séduire le visiteur.
Une promenade en traîneau à l'orée des bois de Listvianka sera une bonne entrée en matière, avant de nous rendre sur le lac lui-même où nous prendrons un aéroglisseur pour une expérience inoubliable. Nous rejoindrons le télésiège qui nous mènera sur le mont Tchersky (sous réserve d'ouverture selon les conditions climatiques), dont le sommet culmine à 728 mètres d'altitude. Une plaque en polonais et en russe rend hommage au savant qui, le premier, a émis l'hypothèse à la fin du XIXe siècle de l'origine tectonique du Baïkal. Une vue imprenable sur le lac marbré de glace s'offrira alors à nos yeux...
Afin de nous immerger dans la culture régionale nous irons à la rencontre d'une famille afin de partager un repas traditionnel.
Déjeuner traditionnel en cours de visite.

L'après-midi sera dédié à la visite du musée du Baïkal. Une salle du musée offre une plongée virtuelle dans les profondeurs du lac qui permet d'admirer sa faune et sa flore exceptionnelles. Nous pourrons y observer notamment, l'omoul et le nerpa ou phoque, deux espèces endémiques du Baïkal. Nous rencontrerons un collaborateur de l'institut qui nous donnera un aperçu de l'infinie richesse de ce gigantesque laboratoire naturel qu'est le Baïkal (sous réserve de confirmation).
Dîner et nuit à bord du train.

9 Lac Baïkal : journée à bord de "l'Or des Tsars"

Le lac Baïkal est le plus grand réservoir d'eau douce au monde (20%) ; cette "perle de Sibérie" possède une faune et une flore uniques et particulièrement riches ; plusieurs centaines d'espèces endémiques, végétales et animales, dont le célèbre phoque du Baïkal (nerpa), véritable symbole du lac. La formation du lac résulte d'une fracture du continent asiatique qui a créé un gigantesque fossé naturel, un rift, dans lequel il s'est installé voici vingt-cinq millions d'années. Il est le plus ancien et le plus profond du monde : 1 637 mètres. En outre, à la différence de la plupart des lacs, il continue à s'approfondir et à s'élargir de un à deux centimètres par an. Les scientifiques parlent d'un rift actif et émettent l'hypothèse que le Baïkal est un océan en formation. Les expéditions véritablement scientifiques commencent sous Pierre le Grand. Dès lors on peut établir des cartes et mieux connaître la région, et le lac devient l'objectif de nombreux voyageurs.
Aujourd'hui notre train rejoindra l'ancienne route du Transsibérien qui longe le lac. A l'occasion de quelques arrêts, nous nous promènerons sur le lac gelé, profiterons encore de la majesté du paysage, et apprécierons davantage la douce chaleur de notre train "l'Or des Tsars".
Déjeuner, dîner et nuit à bord du train.

10 Oulan-Oudé

A bord du train nous remonterons la Selenga jusqu'à son confluent avec l'Ouda. Capitale de la Bouriatie fondée au XVIIe siècle par des explorateurs russes en cohésion avec les éleveurs et les chasseurs bouriates, l'ancienne Verkhnéoudinsk, répond d'abord à des besoins administratifs et militaires. La ville a mis à profit les communications entre Russie, Chine et Mongolie pour devenir un important centre commercial. C'est en 1934 qu'elle est renommée Oulan-Oudé, du nom de la rivière Ouda et de Oulan, qui, en bouriate, signifie "rouge", évidente intention idéologique. Ici nous abordons la partie vraiment orientale de la Sibérie, où orthodoxie et bouddhisme se mêlent, et où les visages se font plus mongols que slaves.
Nous débuterons notre visite par un tour panoramique de la ville. Nous admirerons l'architecture sibérienne des petites maisons en bois colorées, une statue de la tête de Lénine, la plus grande de Russie à ce qu'on en dit, ou encore le théâtre académique national de l'Opéra et du ballet de Bouriatie. La cathédrale Odigitria, de culte orthodoxe, constitue un témoignage du style baroque sibérien qui date du XVIIIe siècle.
Le musée ethnographique des peuples de Transbaïkalie est un musée en plein air fondé en 1973. Il présente la culture matérielle et spirituelle des peuples et groupes ethniques de la région sous forme de différents villages. Chaque village est un complexe muséographique unique présentant plusieurs types d'habitat et décrivant les caractéristiques culturelles des différents peuples, leur histoire et leurs spécificités ethniques. Nous verrons d'anciennes maisons sibériennes, des yourtes bouriates, des temples bouddhistes (datsan), des domaines et d'autres bâtiments venant de différents endroits de la région. La diversité de l'environnement nous permettra de les voir pratiquement comme ils sont dans la nature.
Déjeuner, dîner et nuit à bord du train.

11 Les Alpes mongoles, Oulan-Bator

Au cours de cette étape nous quitterons la Russie pour la Mongolie. Ce pays tient son nom de celui d'un groupe tribal entré dans l'histoire au XIIIe siècle avec Gengis Khan, fondateur d'un empire qui s'étendait du Pacifique à la mer Noire. En 1260 l'Empire éclate et une dynastie mongole des Yan règne en Mongolie et en Chine du Nord durant un siècle encore. La Mongolie tombe ensuite sous la domination chinoise puis manchoue jusqu'en 1911.
Pourtant dès 1638 un khan Khalkha, ethnie mongole dominante au nord du Gobi, nomme son fils aîné "Bogdo Gegen" (Pontife éclairé) des bouddhistes réformés, pour éviter la parcellisation du territoire mongol. Ce dernier créé un monastère qui finit par se fixer en un lieu d'où naîtra la ville d'Ourga. En décembre 1911, à la faveur de la révolution chinoise, le huitième Bogdo Gegen se proclame roi d'une Mongolie indépendante et Ourga devient capitale. Les pressions russes et chinoises sont trop fortes. Une révolte populaire menée en 1919 par Sükhe-Bator et Tchoïbalsan aboutit en 1924 à la création de la République populaire de Mongolie. Ourga est rebaptisée Oulan-Bator, la "ville du héros rouge" en hommage à Sükhe-Bator, le "héros à la hache" mort un an auparavant. Cette Mongolie dite "extérieure" par les Chinois qui contrôlent la "Mongolie intérieure" est libérée de la tutelle de Moscou depuis 1991.
Un tour panoramique nous permettra de découvrir Oulan-Bator où la yourte côtoie des constructions de l'époque communiste. Nous entrerons au palais de Bogda-khan. Cette résidence du huitième Bogdo Gegen est devenue musée national après sa mort en 1924. Témoin de l'architecture mandchoue, le musée présente une collection unique d'objets de l'histoire mongole de la fin du XVIIe siècle au début du XXe siècle.
Déjeuner au restaurant.

Le musée national de Mongolie, ouvert en 1991, abrite plus de dix mille pièces comprenant des objets artisanaux, des anciens outils utilisés pour l’élevage, d'importantes collections d'art sacré ainsi que des vêtements et bijoux propres aux différentes ethnies mongoles. Nous visiterons enfin le musée en plein air du chemin de fer.
Arrivés à l'hôtel nous assisterons à une soirée folklorique mongole avec chants de gorge, instruments traditionnels, costumes et danses.
Dîner et nuit à Oulan-Bator.

12 Oulan-Bator

Lovée sur les rives de la Tula, Oulan-Bator est hérissée de hautes tours d'habitation de conception stalinienne. Mais tout autour de la ville se sont développés des quartiers de yourtes où vivent près de 250 000 personnes. Les modèles japonais remplacent peu à peu les vieilles voitures et les bus soviétiques. Notre journée de visite commencera au monastère de Gandantegtchilin, encore en activité. Ce haut lieu de la culture bouddhique tant universitaire (médecine) que populaire, fondé au XIXe siècle, a partiellement échappé aux destructions. Nous visiterons également le monastère-musée de Choïjin Lama, ensemble de temples construits au début du XXe siècle et qui présente aujourd'hui de nombreux objets d'art et de culte témoins de la culture religieuse et laïque séculaire de la Chine.
Déjeuner au restaurant.

Cet après-midi nous partirons en excursion à la rencontre d'une famille d'éleveurs de bétail, en dehors de la ville.
Dîner et nuit à Oulan-Bator.

13 Vol de retour à Paris

Transfert matinal à l'aéroport et envol vers Paris.
Arrivée à Paris en fin d'après-midi.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hébergement

Les hôtels (classification en normes locales) :
- à Moscou, une nuit à l'hôtel Metropol 5* - http://metropol-moscow.ru/en/ ;
- à Irkoutsk, une nuit à l'hôtel Courtyard by Marriott 4* - https://www.marriott.fr/hotels/travel/iktcy-courtyard-irkutsk-city-center ;
- à Oulan-Bator, une nuit à l'hôtel Bayangol 4* - www.bayangolhotel.mn.

Bateau

TRANSSIBÉRIEN Moscou Oulan-Bator

Le Transsibérien

Le train spécial "l'Or des Tsars" vous mènera de Moscou jusqu'à la capitale mongole, Oulan-Bator. Il est configuré de la façon suivante : une locomotive, un fourgon (contenant les réserves alimentaires et le générateur), un wagon pour le personnel, et les wagons voyageurs. La longueur maximale autorisée est de vingt-et-une voitures, pouvant ainsi accueillir jusqu'à deux cents passagers.
Le Transsibérien est commercialisé sur le marché européen. Vous côtoierez une clientèle internationale et les annonces et commentaires à bord se feront en plusieurs langues.

Descriptif des cabines (compartiments)

  • Catégorie II - Classique : chaque compartiment dispose de deux lits bas (chacun 70 x 190 cm), d'une fenêtre donnant sur l’extérieur et d'une tablette. On compte neuf compartiments par voiture. Un cabinet de toilette et un WC sont situés à chaque extrémité du wagon. Une douche est disponible tous les deux à quatre wagons.

  • Catégorie II - Supérieure : chaque compartiment dispose de deux lits bas (chacun 67 x 187 cm), d'une fenêtre donnant sur l’extérieur et d'une tablette. On compte huit ou neuf compartiments par voiture. Récemment rénovés, ils se distinguent par un nouveau style nostalgique modernisé. Un cabinet de toilette et un WC sont situés à chaque extrémité du wagon. Une douche est disponible tous les deux à quatre wagons.

  • Catégorie III - Nostalgie Confort : le décor de ces voitures nouvellement construites inspire la nostalgie de la Russie impériale. Les huit compartiments de chaque voiture disposent chacun de deux lits superposés (chacun 80 x 185 cm), un siège, une fenêtre donnant sur l’extérieur et une petite table. Entre deux compartiments se trouve un cabinet de toilette avec une petite douche à main. Un WC est situé à chaque extrémité de la voiture.

  • Catégorie IV - Bolchoï : voiture à six compartiments, chacun pour deux personnes avec deux lits superposés (lit inférieur : env. 110 x 187 cm, lit supérieur : env. 80 x 176 cm). Le compartiment offre en plus un siège, une table et une petite armoire. Chaque compartiment dispose de sa propre salle d'eau, avec WC, lavabo et douche, peignoirs, pantoufles et sèche-cheveux. Dans cette catégorie, les boissons (eau, thé, café, soft, vin, bière, liqueur) sont gratuites.

  • Catégorie V - Bolchoï Platinum : voiture à cinq compartiments, plus spacieuse que la catégorie Bolchoï, avec deux lits superposés (lit inférieur : env. 120 x 184 cm, lit supérieur : env. 82 x 174 cm). Le compartiment offre en plus un siège, une table et une petite armoire. Chaque compartiment dispose de sa propre salle d'eau avec WC, lavabo et douche, peignoirs, pantoufles et sèche-cheveux. Dans cette catégorie, les boissons (eau, thé, café, soft, vin, bière, liqueur) sont gratuites.

Transports

Vols sur compagnie régulière Turkish Airlines
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
22/02/2020 - 07:40
Istanbul IST
22/02/2020 - 13:10
TK1830
Istanbul IST
22/02/2020 - 16:55
Vnukovo Apt/Moscow VKO
22/02/2020 - 19:55
TK415
Oulan Bator ULN
05/03/2020 - 07:05
Istanbul IST
05/03/2020 - 13:30
TK343
Istanbul IST
05/03/2020 - 15:25
Paris - Charles de Gaulle CDG
05/03/2020 - 17:05
TK1827

Compagnies aériennes alternatives : Lufthansa

Départ de Province

Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Détails du prix

Tarifs des catégories de cabines, par personne Single 2 pers. 3 pers. 4 pers.
Catégorie II - Classique 9 015,00 € 7 250,00 €
Catégorie II - Standard Supérieure 7 550,00 €
Catégorie III - Nostalgie Confort 12 900,00 € 9 150,00 €
Catégorie IV - Bolchoï 16 490,00 € 11 350,00 €
Catégorie V - Bolchoï Platinum 13 550,00 €

Taxes aériennes au 13 mai 2019, comprises dans le prix : 312,00 € dont 79,00 € de taxe d'aéroport
Surtaxe (non comprise, ajoutée par les compagnies aériennes postérieurement au 13 mai 2019) : 0,00 €

Supplément pour cabine double à usage individuel :
catégorie II - Classique : 1 765 euros ;
catégorie II - Supérieure : 2 090 euros ;
catégorie III - Nostalgie Confort : 3 750 euros ;
catégorie IV - Bolshoï : 5 140 euros ;
catégorie V - Bolshoï Platinum : 6 450 euros.

Les cabines doubles à usage individuel sont en nombre très limité et sont soumises à disponibilité lors de la réservation.

Ces prix comprennent :

  • les vols internationaux ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • un autocar privé pour les transferts aéroport / hôtel / aéroport, ainsi que pour le programme de visite ;
  • le train : huit nuits à bord du Transsibérien "l'Or des Tsars" ;
  • l'hébergement quatre nuits en hôtels 4* et 5* ;
  • la pension complète, hors boissons ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes, ainsi que de guides locaux francophones ;
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme ;
  • tous les pourboires aux guides locaux, chauffeurs, et personnel de bord ;
  • l'obtention des visas par nos soins ;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • les boissons ;
  • les dépenses personnelles ;
  • le port des bagages ;
  • l'assurance optionnelle bagages, annulation et interruption de séjour.

Conditions spécifiques d'annulation :
- au-delà de 92 jours avant le départ : 15% du montant total du voyage ;
- entre 91 et 42 jours avant le départ : 45% du montant total du voyage ;
- entre 41 et 11 jours avant le départ : 80% du montant total du voyage ;
- entre 10 et 2 jours avant le départ : 90% du montant total du voyage ;
- moins de 2 jours avant le départ : 100 % du montant total du voyage.

Compte tenu des conditions spécifiques d'annulation pour ce voyage, un deuxième acompte de 3 800 € sera à régler 95 jours avant le départ, soit le 19/11/19, et le solde 60 jours avant le départ, soit le 24/12/19.

Informations pratiques

Formalités pour les ressortissants français : un passeport (valide 6 mois après la date de retour avec 5 pages vierges) est nécessaire, ainsi qu'un visa pour chaque pays traversé. Nous nous chargeons de l'obtention des visas pour les ressortissants français. Pour cela, votre passeport vous sera demandé 2 mois avant le départ et vous sera remis à l'aéroport le jour du départ.
A l'arrivée en Russie, la douane vous remettra un document précisant votre date d'arrivée, à conserver précieusement jusqu'au départ.

Les non-ressortissants français ou bi-nationaux sont invités à consulter les autorités consulaires afin de vérifier les formalités exigées :
- ambassade de Russie - fonctions consulaires assurées par l'ambassade - 40-50, boulevard Lannes 75116 Paris - Tel : 01.45.04.05.50 - Site web : http://ambassade-de-russie.fr/index.php/fr/
- ambassade de Mongolie - 5, avenue Robert Schuman 92100 Boulogne-Billancourt - Tel : 01.46.05.28.12 - Site web : http://www.ambassademongolie.fr/

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et lorsque l'enfant ne voyage pas avec ses deux parents une autorisation du deuxième parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Heure locale : le territoire de la Russie couvrant onze fuseaux horaires, l'heure locale est déterminée en fonction de l'appartenance de la région aux fuseaux horaires correspondants. Moscou et Saint-Pétersbourg sont dans le même fuseau horaire, avec 2 heure de décalage par rapport à Paris en hiver. A Irkoutsk et à Oulan-Bator, le décalage horaire est de 7 heures.

Climat et températures : le climat continental de cette partie du monde est plus contrasté que celui de la France. Les hivers sont froids. A Moscou la température moyenne en hiver est de -10°C et peut atteindre des extrêmes jusqu'à -25°C. En Sibérie, les températures descendent plus bas encore, il fait en moyenne -15°C à -20°C, mais le thermomètre peut descendre jusqu'à -35°C à Irkoutsk et Oulan-Bator.
Le tracé du Transsibérien est situé entre 800 et 1500 mètres d'altitude (le maximum se situe aux environs d'Oulan-Bator).

Bagages : nous vous conseillons d'emporter un bagage souple pour faciliter son rangement à bord des trains. En plus de votre bagage principal, prévoyez un petit sac de voyage pour les séjours dans les hôtels.

Santé : aucune vaccination n'est obligatoire mais il est préférable d'être à jour des rappels de vaccination. Il est recommandé de ne pas boire d'eau du robinet et de ne pas manger de fruits non pelés. Outre vos médicaments si vous suivez un traitement, emportez une petite pharmacie de voyage pour les soins de première nécessité (remèdes contre les embarras gastriques, antalgiques, aspirine, médicaments contre le rhume et la grippe, et éventuellement un tube de vitamines). Prévoyez également un répulsif anti-moustiques.

Souvenirs de Russie, quelques idées : objets en bois, tableaux, poupées gigognes (matriochkas), boîtes en laque, bijoux en ambre, vodka, châles de laine imprimés... Depuis 2008, l'importation du caviar est interdite pour préserver l'esturgeon sauvage qui est menacé de disparaître. En acheter illégalement peut entraîner des problèmes à la douane. D'autre part l'exportation des objets d'art doit être autorisée par le ministère de la Culture. Nous vous déconseillons d'acheter la vodka dans la rue et les petits kiosques, bon marché mais de mauvaise qualité. De même, évitez d'acheter peintures ou antiquités ailleurs que dans les magasins autorisés pour la vente à l'exportation. Les douaniers à la sortie du pays peuvent vous demander les justificatifs et les factures correspondants et confisquer les objets.

Change : en Russie, la monnaie utilisée est le Rouble. A ce jour (août 2019) ,1 euro = 73 roubles (RUB). Le Rouble fluctue énormément. Le change ne peut donc s'effectuer qu'à l'arrivée dans le pays, au bureau de change de l'aéroport et dans les grands hôtels des villes où vous séjournez, ainsi que dans les différents distributeurs automatiques des grandes villes. En Mongolie, la monnaie utilisée est le Tugrik. A ce jour (août 2019) : 1 euro = 2 957 tugrik (MNT). A bord de "l'Or des Tsars", vous pourrez régler vos achats en Euro ou en Dollar.
Nous vous conseillons d'emporter des euros ou des dollars (si vous en avez en votre possession) afin de changer en fonction de vos besoins. Les chèques de voyage sont acceptés en Russie mais sont d'un usage peu pratique. Les principales cartes de crédit sont acceptées uniquement dans les grands hôtels en Mongolie et dans les grands magasins et grands hôtels en Russie.

Photo : en Russie, tous les appareils photos, caméras, films sont autorisés. Il faut cependant prévoir des réserves de pellicules et piles en quantité suffisante car il est parfois difficile de s'approvisionner durant le trajet. En Mongolie, les photos et vidéos sont interdites à l'intérieur des monastères et temples. Vous pouvez néanmoins prendre des photos de l'extérieur mais ne tentez pas de photographier les gens contre leur gré. Il est préférable de demander l'accord des personnes que vous voudriez photographier ; en cas de refus, ne vous formalisez pas, il peut s'agir de réticences d'ordre religieux.

Pourboires : ils sont une véritable institution à bord du train et dans chaque pays traversé. Pour plus de confort, ils ont été inclus au prix du voyage et représentent environ 70 € par personne, répartis entre les différents services : contrôleurs, chefs de wagon, cuisiniers, serveurs, chef de restaurant, guides locaux, chauffeurs, médecin de bord, électricien...

Électricité :
- en Russie, le courant est de 220 volts. Les prises sont en principe identiques à celles que l'on trouve en France. Par précaution, il est préférable d'emporter avec vous un adaptateur pour prises américaines, car dans certains hôtels, il sera indispensable pour brancher vos petits appareils électriques ;
- en Mongolie, le courant est également de 220 volts mais les fiches plates sont les plus répandues. Un adaptateur international vous sera nécessaire ;
- à bord du train, des prises 110 volts sont disponibles dans chaque wagon. N'hésitez pas à demander au personnel de bord de vous les montrer.

Téléphone : depuis la Russie, pour téléphoner en France, composez 8 10 33 + les neuf chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). La plupart des grands hôtels et les aéroports sont équipés de cabines automatiques internationales avec paiement par télécartes, en vente au bureau de service des hôtels (de 20 à 40 €). Pour appeler la France depuis la Mongolie, composer 00 33 puis les 9 chiffres du numéro de votre correspondant (sans le zéro initial). Pour appeler en Mongolie depuis la France, composer 00 976 suivi de l'indicatif régional (le 11 pour Oulan-Bator) sans le 0 qui le précède + le numéro de votre correspondant.

BON A SAVOIR : ce voyage sur le train l'Or des Tsars se déroule à l'une des périodes les plus froides de l'année en Russie et Mongolie. Un équipement spécifique est donc indispensable pour affronter les températures hivernales.
L'intérieur du train, ainsi que les hôtels, restaurants, musées etc. sont très bien chauffés et supposent donc d'emporter des vêtements confortables. Mais dès que vous sortez, la différence de température est très élevée ; il ne faut pas hésiter à accumuler les couches de vêtements.

Voici une liste non exhaustive de l'équipement à prévoir :
- un collant et tee shirt Thermolactyl près du corps pour le froid, à porter systématiquement à l'extérieur ;
- un pull ou une veste polaire ou en grosse laine ;
- une veste (doudoune) qui couvre bien le bas du dos et qui ne serre pas, de préférence en duvet ;
- un pantalon de ski doublé en duvet de préférence ;
- plusieurs paires de chaussettes en laine ;
- des chaussures de marche de type après-ski, avec un chausson de feutre ou rembourrées de fourrure ;
- un bonnet ou une chapka qui couvre bien les oreilles, à porter systématiquement à l'extérieur (pour descendre de l'avion, pour les visite de ville...) ;
- des gants de soie et des moufles ;
- des lunettes de soleil anti UV et de la crème solaire ;
- éventuellement un masque anti-froid.

Il est important de respecter strictement les consignes de sécurité, comme par exemple ne pas enlever vos gants pour prendre des photos, porter des collants en permanence ainsi qu'un bonnet ou une chapka pour couvrir la tête et les oreilles.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Mongolie

  • Trésors de Mongolie, M. Beguin, RMN
  • Histoire et architecture des temples et monastères de Mongolie, I. Charlieu, CTHS
  • Mongolie : le premier Empire des steppes, , Actes Sud
  • Mongolie, Rêve d'infini, Collectif, éd. de la Martinière
  • Mongolie, espaces infinis, E. Dehau, éd. G. Naef
  • Déserts d'Asie, E. Dehau, éd. Hermé
  • Mongolie : racines nomades, G. Domens & R. Fasseur, éd. Cacimbo
  • Mongolie : pays d'ombres et de lumières, G. Lacaze & C. Borel, éd. Olizane
  • Le désert du Gobi, Carnet de voyages en Mongolie, M. Schneider, éd. Autrement
  • Guide de Mongolie, B. Svetislav, éd. Allusifs
  • La Mongolie, J. Thevenet, éd. Karthala
  • Mongolie : l'esprit du vent, S. Zenon & G. Tschinag, éd. Bleu de chine
  • Mongolia, B. Carvhalo, éd. Métaillé
  • Le Loup Bleu, le roman de Gengis Khan, Y. Inouë, coll « Picquier poche », éd. Picquier

Articles parus dans les dossiers d'archéologie
- Les gravures rupestres de Mongolie, n° 165
- Trésors de Mongolie, exposition au musée Guimet, n° 296
- Mongolie : les premiers turcs de l'histoire, n°297
- A Tamsagbulag, les premiers paysans de Mongolie, n° 354

Russie

Histoire
- La Russie des Tsars : d'Ivan le Terrible à Vladimir Poutine, Collectif, ed. Perrin
- Les Grandes Dates de la Russie et de l'URSS, Larousse
- Histoire de la Russie des origines à 1996 - Riasanovsky, Nicholas V., Robert Laffont, « Bouquins », Paris
- La Russie Médiévale, Jean Pierre ARRIGNON, collection guide des civilisation, ed. Les Belles Lettres
- Russie, Jean Pierre ARRIGNON, collection Culture Guides, ed. PUF
- Pierre Le Grand - Catherine II- Henri VALLOTON, Arthème Fayard
- Pierre Ier - Catherine II - Nicolas II - Henri TROYAT, Poche
- Alexandre II, le tsar qui vainquit Napoléon, Marie-Pierre Rey, Flammarion
- Les Romanov, une dynastie sous le règne du sang, Hélène Carrère d'Encausse, Fayard
- Histoire de Saint Petersbourg, Wladimir BERELOVITCH et Olga MEDEVEKOVA,Fayard
- Moscou splendeurs des Romanov, De Montclos (B.), Skira

Art
- L'Art russe - Louis REAU, Marabout Université
- L'Art russe - Citadelles (ex-Mazenod)
- Histoire de l'art russe des origines à la fin du XVIIe siècle - M.ALPATOV, Flammarion
- Catalogue du Musée de l'Ermitage - Bibliothèque des Arts

Voyages
- Anthologie des voyageurs français aux XVIIIe et XIXe siècles - Claude de GREVE, Bouquins, Robert Laffont
- Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson, ed.Gallimard
- Bons baisers du Baïkal, Géraldine Dunbar, ed Transboréal
- Les cornes magiques d'Ogaïlo - Contes du Baïkal, Vassili Starodoumov, ed Borealia
- L'île d' Olkhone, cœur du Baïkal, édité à Irkoutsk

Guides
- Guide Bleu, guide Hachette, guide Gallimard
- Petit Dictionnaire illustré du Baïkal, P Guichardaz, ed. Pages du monde

Littérature (quelques œuvres particulièrement marquantes conseillées par nos conférenciers)
- La Dame de pique - Eugène Onéguine - Alexandre POUCHKINE
- L'Idiot- Les Frères Karamazov - Crime et châtiment - Fiodor DOSTOIEVSKI
- Anna Karénine - Guerre et paix - Résurrection - Léon TOLSTOI
- Les Âmes mortes- Le Révizor - le Manteau - Nicolas GOGOL
- La Cerisaie - Les Trois Sœurs - Oncle Vania - Anton TCHEKHOV
- La Lumière des Justes (La Barynia, Les Dames de Sibérie...etc) - Henri TROYAT
- C'était ainsi - Iouri TCHIRKOV
- Baïkal - Valentin RASPOUTINE
- Les Nouvelles N°5 - Alexandre VAMPILOV
- Le Crache-Tonnerre - Anonyme (contes traditionnels de l'Est sibérie)
- Les cornes magiques d'Ogaïlo : contes du Baïkal -Vassili Starodoumov

Éditions Faton
- Dossiers d'Archéologie n°270 - Russie, carrefour de l'homo sapiens
- L'Objet d'art N°348 - La nouvelle aile du musée de l'Ermitage
- L'Objet d'art N°363 - Chefs-d'œuvre du musée des armures du Kremlin
- L'Objet d'art N°353 - Chefs-d'œuvre de l'icône dans l'histoire de la Russie
- Arts sacrés n°4 - Sainte Russie, mars/avril 2010
- Religions & Histoire n°4 - Religions de Russie

Moscou

Histoire
- Moscou splendeurs des Romanov, De Montclos (B.), Skira
- Moscou, 1918-1941: De "l'homme nouveau" au bonheur totalitaire,Gousseff (C.), Autrement
- Moscou et la naissance d'une nation,Lorrain (P.), Paris, Bartillat
- Moscou, dix siècles d'histoire, Lorrain (P.), Bartillat
- Atlas de Moscou, Marchand (P.), Autrement

Guides
- Petit Futé Moscou, Anneau d'or, Collectif
- Le goût de Moscou, Collectif, Mercure de France
- Guide Voir, Moscou, Collectif, Hachette
- Guide Vert Moscou et Saint-Pétersbourg, Collectif Michelin,
- Moscou et Saint-Pétersbourg, Richmond (S.), Lonely Planet

Arts
- Le Métro de Moscou : La construction d'un mythe soviétique, Bouvard (J.), Sextant
- Promenades architecturales dans Moscou, Bouseva-Davydova (I.), Nachtchokina (M.),Flies France
- Moscou et Saint-Pétersbourg 1900-1920 : Art, vie et culture, Bowlt (J.E.), Hazan
- Moscou, 1900-1930, Fauchereau (S.), Seuil
- La Peinture Française au Musée Pouchkine, Kouznetsova (I.), Guerguievskaïa (E.), Cercle d'art
- Moscou, mémoire d'une ville, Morel (O.), Imprimerie Nationale
- Moscou : patrimoine architectural, Pérouse de Montclos (J.M.),Chvidkovsky (D.), Flammarion
- Le Kremlin et ses trésors d'art, Rodimtseva (I.A.), la bibliothèque des Arts

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

 22 févr. - 5 mars 2020
A partir de
7 250 €
Tarif TTC par personne

Croisière de
13 jours

Petit groupe de
8 à 20 participants

Autres départs

 22 févr. - 5 mars 2020
7 250 €
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes