Croisière aux îles Marquises

Bora Bora, Polynésie française - France ©iStock
Île de Moorea, Polynésie française - France ©Thinkstock
Votre bateau : l'Aranui 5 ©Aranui Cruises
Votre bateau : l'Aranui 5 ©Aranui Cruises
Suite junior avec balcon ©Aranui Cruises
Suite premium ©Aranui Cruises
Exemple de cabine extérieure standard ©Aranui Cruises
Bar panoramique ©Aranui Cruises
Fonds marins, Fakarava - Polynésie ©GettyImages
Jetée, Bora Bora - Polynésie ©GettyImages
Littoral, Papeete - Polynésie ©GettyImages
Marché, Papeete - Polynésie ©GettyImages
Panorama, Bora Bora - Polynésie ©GettyImages
Panorama, Nuku Hiva - Polynésie ©GettyImages
Paysage, Papeete - Polynésie ©GettyImages
Plongée, Rangiroa - Polynésie ©GettyImages
Punch - Polynésie ©GettyImages
Sommets, Fatu Hiva - Polynésie ©GettyImages
Vue aérienne, Fakarava - Polynésie ©GettyImages

Croisière culturelle à bord de l'Aranui 5 : Papeete, archipel des Tuamotu, archipel des Marquises, Bora Bora

Croisière 19 jours - 16 nuits

L'apparition des îles de Polynésie résulte d'un volcanisme sous-marin qui est à l'origine de formations géologiques étonnantes dans une nature tropicale, que vous découvrirez au cours de vos escales. En outre, la richesse culturelle et historique de cette France du bout du monde est fascinante : vous verrez les fameux tikis, ces sculptures de pierre anthropomorphes, vestiges d'une importante civilisation qui a prospéré avant l'arrivée des Européens ; et également de mystérieux pétroglyphes d'animaux sculptés dans la roche. Le temps, aux Marquises, est toujours réglé sur l'heure solaire de Paul Gauguin et sur la cloche de l'école des Petites Sœurs de Cluny. Le peintre avait trouvé à Atuona ce qu'il cherchait éperdument dans son œuvre, ce qu'il appelait ce "malgré-moi-de sauvage". Comme Tahuata, comme Fatu Hiva, la discrète, Hiva Oa distille une douceur de vivre qui avait apaisé Jacques Brel : « Ici, le rire est dans le cœur » écrivait-il admiratif. Jardin d'Eden, Terre des Hommes, tels sont les qualificatifs qu'on leur donne. Quant aux Marquisiens, très attachés à leur terre, ils le sont aussi à la France, ils vous accueilleront à chaque escale pour vous faire partager leurs traditions et leur mode de vie.

L'Aranui 5 est un cargo mixte qui dessert Tahiti et les îles Marquises. Il est très attendu par la population car il assure le ravitaillement et le transport du courrier dans les îles. Son arrivée est une fête !
L'Aranui 5 est le dernier né de la flotte Aranui. Ce nouveau bateau a été spécialement conçu avec davantage d'espace et de confort. Il propose plus de cabines supérieures avec balcon (suites et cabines supérieures deluxe). Climatisé et confortable, les quelques deux cent cinquante passagers qu'il peut accueillir, bénéficient du solarium et de la piscine, et apprécient les boissons tropicales et exotiques pendant que l'Aranui se fraie un chemin d'île en île.

Principaux sites : Tahiti, Fakarava, Nuku Hiva, Ua Pou, Fatu Hiva, Hiva Oa, Tahuata, Ua Huka, Rangiroa, Bora Bora, Moorea.

Points forts

  • à bord, notre conférencier donnera des conférences réservées, en exclusivité, aux passagers d’Intermèdes ;
  • à Tahiti et Moorea les excursions seront privatisées pour le groupe Intermèdes.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Papeete

Vol Paris / Papeete avec la compagnie Air Tahiti Nui.
Arrivée à l'aéroport international de Tahiti Faa'a dans la soirée. Transfert à l'hôtel.
Installation et nuit à l'hôtel.

2 Papeete

La matinée sera libre pour prendre du repos.
Déjeuner libre.

Cet après-midi, nous effectuerons un tour de ville de Papeete, ville dont le nom s’explique par la présence, autrefois, de sources ("pape" signifie eau, "été" signifie jaillissement). La ville de la reine Pomaré IV, devenue chef-lieu en 1827, puis capitale du protectorat français en 1842, comptait alors deux mille habitants. En 1880, le protectorat se mue en colonie, au cours du règne du roi Pomaré V qui cède son royaume à la France pour devenir les Etablissements français d'Océanie. C’est en 2004 que la Polynésie française devient "pays d’outre-mer".
Nous verrons la cathédrale Notre-Dame, la mairie, le jardin Bougainville et le joli marché animé et coloré, à l'architecture métallique ; puis la visite du musée de Tahiti et des îles à Punaauia sera une excellente introduction à l'histoire et la culture polynésiennes..
Dîner et nuit à l'hôtel.

3 Embarquement à bord de l'Aranui 5

Le matin, transfert au port, quai des Caboteurs et embarquement à bord de l'Aranui 5.
Appareillage en direction de l'archipel des Tuamotu.
Conférence privative.
Repas et nuit à bord.

4 Archipel des Tuamotu : Fakarava

Composé surtout d'îles coralliennes, l'archipel compte quelques petites îles surélevées. Nous allons faire connaissance avec les lagons où nous serons seuls sur des dizaines de kilomètres de sable blanc : paradis sur terre ! Fakarava, remarquablement préservée est devenue la destination nature, phare de la Polynésie avec des fonds sous-marins exceptionnels, c'est le deuxième plus grand atoll après Rangiroa, classé par l'UNESCO "réserve naturelle de la biosphère".
Retour à bord et appareillage pour l'île Hiva Oa.
Repas et nuit à bord.

5 En mer

Journée de navigation.
Conférence privative.
Repas et nuit à bord.

6 Archipel des Marquises : Hiva Oa (Puamau)

Nous débarquerons en canot dans la baie de Puamau. La plage est magnifique.
Montée à pied (2 kilomètres soit environ 30 minutes) ou en véhicule 4x4, pour visiter le prestigieux Me'ae Iipona, un ancien temple, possédant le plus grand tiki des Marquises, Takaii avec deux mètres trente-cinq de hauteur, et qui représente un ancien chef polynésien divinisé. Parmi les structures de pierre, d'autres tikis sont présents sur place qui attestent de la richesse qu'avait constituée la société indigène locale. Nous verrons notamment un très original tiki couché que l'on suppose figurer une parturiente. Le Me'ae lipona est d'une incroyable richesse et continue d'être étudié par les archéologues. Le gigantisme des statues préfigure l'ampleur des moaï de l'île de Pâques. On retrouve d'ailleurs dans l'évolution des dialectes des preuves irréfutables de l'origine marquisienne du peuplement pascuan.
Déjeuner à bord. Appareillage pour Taiohae.
Dîner et nuit à bord.

7 Nuku Hiva (Taiohae, Hatiheu)

Nous atteindrons l'archipel des Marquises par l'île Nuku Hiva.
Les Marquises forment un groupe d'une douzaine d'îles hautes. « Paradis vert » de la Polynésie, des pics basaltiques surplombent de profondes vallées d'érosion, taillées à vif par des rivières, et couvertes d'une végétation tropicale dense. Les villages s'organisent autour de l'église, la mairie, l'école et la poste. Des jardins fruitiers et potagers ajoutent des touches colorées au paysage.
L'Aranui 5 accostera au quai de Taiohae, gardé par deux colonnes rocheuses, les « sentinelles », au sud de l'île Nuku Hiva, la plus grande des Marquises. L'île montagneuse est surmontée d'un volcan, le mont Tekao qui culmine à 1210 mètres d'altitude. Une anse parfaite nous accueillera. Le village est le centre administratif des Marquises. A terre, nous empruntons un sentier ombré par des flamboyants (possibilité de se rendre au village en bus local également) pour découvrir les bâtiments administratifs de style colonial, et arriverons au marché artisanal central.
Une excursion en véhicule 4X4 nous mènera à l'église de la mission catholique, la cathédrale Notre-Dame, véritable musée d'art polynésien, puis nous monterons vers le col de Muake en marquants de nombreux arrêts pour admirer les paysages sublimes. Nous rejoignons ensuite, toujours à bord de véhicule 4x4, le Me'ae Kamuihei avec ses banyans géants et ses pétroglyphes.
Déjeuner en musique, chez Yvonne (Hatiheu) qui possède un four traditionnel en terre.
Retour à Taiohae où nous rejoindrons notre bateau.

Appareillage pour l'île Ua Pou. Dîner et nuit à bord.

8 Ua Pou (Hakahau)

Ua Pou est une île très montagneuse. De ses remarquables paysages, on observe avant tout les nombreux pitons volcaniques qui parsèment l'île. Les qualificatifs sont superlatifs pour décrire ce qui est considéré comme l'une des plus belles îles de Polynésie.
Nous accosterons à Hakahau. Notre cargo déchargera son fret et en embarquera un autre. Nous profiterons de l'escale pour visiter l'église qui possède de belles sculptures marquisiennes dont une Vierge à l'Enfant, un Christ et une chaire monumentale en forme de proue de bateau. Nous visiterons également la mairie qui préserve des antiquités et d'anciens costumes de danse utilisés pour le Festival des arts. La richesse et la grande variété des objets d'artisanats réalisés sur place témoignent de l'importance économique que représente le tourisme pour les habitants de ces îles isolées.
Déjeuner à la table de Tata Rosalie.

Nous profiterons d'un peu de temps libre dans le village.
Appareillage dans l'après-midi pour l'île Hiva Oa. Diner et nuit à bord.

9 Hiva Oa (Atuona), Tahuata (Vaitahu)

L'Aranui 5 accostera à Atuona, située au milieu de la vaste baie de Taaoa, à l'entrée d'un bras de mer qui forme la « baie des Traitres », mouillage apprécié par les marins du monde entier. Nous gagnerons le petit cimetière où reposent, très proches, Gauguin et Brel. Un musée fut créé pour le centenaire de la mort de Paul Gauguin en 2003. Nous verrons des reproductions de ses œuvres dans la "maison du jouir“. Le musée consacré à Jacques Brel présente également une exposition.
A Atuona on trouve de nombreux commerces, une banque et une poste.
Retour à bord pour le déjeuner.

Appareillage pour Vaitahu.
Nous rejoindrons la petite île de Tahuata (70 km²). C'est à Tahuata que fut signé en 1842 le traité d'annexion des îles Marquises à la France, entre l'amiral Dupetit-Thouars et le chef Iotete. Ce dernier, comprenant rapidement qu'il avait été abusé, se révolta contre les troupes coloniales mais il ne put bien longtemps s'opposer à la puissance de feu des armes modernes. Les Français s'emparèrent alors de ses possessions.
Les canots nous déposeront à terre. (Le débarquement sur une petite jetée de Vaitahu peut s'avérer glissant).
Le sommet de l'île atteint mille cinquante mètres d'altitude grâce à son ancien volcan presque totalement immergé. Le principal centre d'intérêt est le village de Vaitahu, construit en bord de mer, le long d'une route édifiée sur un pavage ancien. Les maisons coquettes lui confèrent une physionomie de petite province du bout du monde. Le chemin menant à l'église longe une plantation de vanille récente. Nous visiterons l'église Notre-Dame de l'Enfant-Jésus qui nous surprendra par son gigantisme tout comme la sculpture sur bois d'une Vierge à l'Enfant mesurant quatre mètres de haut, œuvre de Damien, maître sculpteur de Nuku Hiva. Nous visiterons également le musée archéologique de Vaitahu qui présente une collection riche, agréablement présentée, d'objets mis au jour lors des fouilles archéologiques menées sur l'île de Tahuata. Ils témoignent du mode de vie polynésien traditionnel avant l'irruption de la modernité européenne.
Tahuata qui semble paisible et retirée a eu une histoire riche en événements en raison de sa situation géographique.
Retour à bord. Appareillage pour Fatu Hiva. Dîner et nuit à bord.

10 Fatu Hiva (Omoa, Hanavave)

Le 21 juillet 1595, Fatu Hiva est la première île de l'archipel a avoir été aperçue par un Européen. Il s'agissait de l'explorateur espagnol Álvaro de Mendaña, parti du Pérou à destination des îles Salomon. Faute de mouillage pour ses navires, il ne peut débarquer et poursuit ses explorations par voie de mer. Il nomme toutes les îles de l'archipel qu'il découvre d'après le vice-roi du Pérou qui avait financé son expédition : los Marquesas de Mendoza. A la suite de quoi, l'archipel prit en français le nom des îles Marquises.
Fatu Hiva, encore à l'écart des circuits touristiques, est la plus méridionale des îles marquisiennes, c'est également la plus humide. Sa population est concentrée autour du chef-lieu, Omoa qui, avec le deuxième village, Hanavave, s'abrite au cœur d'une magnifique baie.
Pour ceux que le souhaitent, possibilité de randonnées pédestres de 17 kilomètres permettant de faire le tour de l'île (pour randonneurs confirmés).
Le matin, les canots nous déposeront à terre dans la baie de Omoa. Cet endroit demeure le seul aux Marquises où les habitants fabriquent encore le tapa traditionnel, à base d'écorce. Nous assisterons à la fabrication du tapa et de l'odorant bouquet de fleurs Umu Hei sur un grand marché artisanal. Des artisans vendent des tapas peints, des sculptures sur bois et des paréos colorés. A proximité du marché se situe le musée de la famille Grelet, consacré aux objets d'art et aux ustensiles artisanaux marquisiens.
Temps libre au village.
Retour à bord et appareillage pour Hanavave. Déjeuner à bord.

Après le déchargement et l'embarquement du fret, l'Aranui 5 poursuit sa navigation vers Hanavave et sa splendide baie des Vierges, ainsi nommée en raison des nombreux pitons volcaniques qui se dressent à son pourtour.
Dans l'après-midi, débarquement en canots.
Nous nous rendrons au marché artisanal à Hanavave avec ses sculptures sur bois. Les femmes du village nous offriront des gâteaux faits maison. De l'eau de noix de coco fraîche désaltérera les assoiffés. Nous assisterons à un spectacle de danses. Les femmes du village nous montreront la fabrication de l'huile traditionnelle des Marquises, le monoï.
Retour à bord. Appareillage pour l'île d'Ua Huka. Dîner et nuit à bord.

11 Ua Huka (Vaipaee, Hane, Hokatu, Vaipaee)

Tôt le matin, l'Aranui 5 s'amarre à un rocher dans la baie de Vaipaee. Le cargo pivotera sur lui-même dans la baie étroite : une manœuvre à laquelle vous devez absolument assister.
Débarquement en canots à Vaipaee. Nous visiterons les trois vallées habitées de Ua Huka à bord de véhicule 4x4. Nous serons là sur la plus petite île des Marquises, aussi montagneuse mais plus sauvage que ses sœurs. Vaipaee en est le chef-lieu, petit village situé au fond d'une vallée très encaissée, ramassé sous les ombrages des acacias, bananiers, cocotiers et autres bougainvillées. Nous visiterons le musée archéologique de Ua Huka qui présente une collection unique d'objets d'art et d'artisanat marquisiens : une grotte funéraire y est reconstituée avec ses pirogues-cercueils. Nous nous arrêterons ensuite à l'arboretum et au jardin botanique Papuakeikaa pour admirer la variété unique des essences, la collection de palmiers et la grande plantation d'agrumes, c'est un véritable conservatoire face aux trois mille chevaux et aux chèvres qui peuplent l'île.
Nous poursuivons notre route jusqu'à Hane et Hokatu, et bénéficierons en chemin de splendides points de vue. Nous marquerons des arrêts aux marchés artisanaux bien achalandés, réputés pour les sculpteurs sur bois, regroupés en coopérative.
Déjeuner au restaurant Chez Fournier, à Hane.

Retour à bord et appareillage pour l'île de Nuku Hiva. Dîner et nuit à bord.
Notre cargo poursuivra sa route en longeant l'île aux oiseaux Haavei et s'arrêtera dans la baie de Taiohae à Nuku Hiva, pour une soirée de fête polynésienne, avec punch en apéritif, buffet chaud-froid, musique et danses.
Nuit à bord.

12 En mer

Journée de navigation.
Conférence privative.
Repas et nuit à bord.

13 Archipel des Tuamotu : Rangiroa

De retour dans l'archipel des Tuamotu, nous profiterons d'une journée de détente dans le plus grand des atolls polynésiens qu'est Rangiroa (1640 km²). Les eaux limpides du lagon varient du bleu intense à l'ocre en passant par toute la gamme des turquoise en fonction de la profondeur et de la nature des fonds. Des cocotiers échevelés et des buissons fleuris, aux fragrances capiteuses, complètent le tableau et font de cette journée une pause inoubliable.
Déjeuner à bord.

Conférence privative.
Dîner et nuit à bord.

14 Bora Bora

L'Aranui 5 sera à l'ancre dans le lagon mythique de Bora Bora à proximité de Vaitape.
Temps libre pour la baignade.
Déjeuner sous forme de pique-nique organisé sur la plage.

Pour découvrir Bora Bora, des excursions optionnelles vous seront proposées sur place.
Dîner et nuit à bord.

15 Arrivée à Papeete (Tahiti) et départ pour Moorea

Arrivée à Papeete vers 08h00.
Transfert à la gare maritime de Papeete pour reprendre le bateau vers Moorea.
Moorea, surnommée "l'île magique", dont les pitons rocheux se mirent dans le magnifique anneau corallien qui l'entoure. Jadis, elle servait de refuge aux guerriers tahitiens fugitifs. Ses eaux turquoises, ses plages de sable blanc sont un véritable enchantement.
Déjeuner à l'hôtel.

Temps libre pour profiter des installations de l'hôtel.
Dîner et nuit à Moorea.

16 Moorea

Le matin, nous monterons à nouveau à bord de véhicule 4x4 pour une découverte de l'intérieur de l'île de Moorea, de ses champs d'ananas, sa végétation luxuriante. Nous monterons jusqu'au belvédère pour admirer la vue sur les baies Cook et Opunohu qui forment le plus vaste plan d'eau de l'île, dominé par le mont Tohiea, point culminant de Moorea.
Nous visiterons les plantations du lycée agricole et découvrirons de nombreuses variétés de fruits locaux. La route qui traverse le village de Haapiti avec son église, longe la mer. La masse imposante de Tahiti se profile devant, séparée de Moorea par un chenal de mille cinq cents mètres de profondeur. Cette côte est restée sauvage, le littoral est occupé par des fares et des terrains plus ou moins abandonnés.
Déjeuner à l'hôtel.

Après-midi libre.
Dîner et nuit à l’hôtel.

17 Moorea et retour à Papeete

Dernier temps libre à Moorea pour profiter de l’hôtel.
Déjeuner à l’hôtel.

L'après-midi, transfert en bateau vers Papeete, puis transfert à l'aéroport.
Dîner libre.
En fin de journée, envol vers Paris sur une compagnie régulière. Nuit à bord.

18 Journée en vol vers Paris

Journée en vol.
Repas et nuit à bord.

19 Arrivée à Paris

Le matin, arrivée à Paris.

Les escales de la croisière pourront s'effectuer dans un autre ordre, suivant les contraintes de la livraison du fret dans les îles.
Le programme de la croisière est soumis aux conditions météorologiques et aux conditions techniques de navigation, des modifications sont alors possibles sans préavis et laissées à l'appréciation du commandant qui est le seul maître à bord. Les horaires d'escales sont indiqués à titre d'information et peuvent par conséquent être sujets à modification sur appréciation du commandant de bord. Ces modifications, indépendantes de notre volonté, peuvent nous amener à réorganiser à tout moment le programme ou l'ordre des visites aux escales.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Informations pratiques

Informations pratiques Polynésie

Formalités pour les ressortissants français : un passeport valide 6 mois après la date de retour est nécessaire. Etant donné le passage par les États-Unis (Los Angeles) , il est impératif de présenter un passeport électronique (les passeports délivrés actuellement par les préfectures sont électroniques).ainsi qu'un ESTA (1) ou un visa de transit (2) pour les Etats-Unis. Autres nationalités : nous consulter.
(1) ESTA (Electronic System for Travel Authorization).
Tous les passagers exemptés de visa devront être en possession d'une autorisation électronique d'ESTA avant d'embarquer pour les Etats-Unis sans visa. Les informations nécessaires à l'obtention de l'ESTA vous seront communiquées après votre inscription par notre Service Clients. Cette formalité doit être effectuée par vos soins sur Internet, car elle comporte des données personnelles, et est désormais payante. Le règlement doit se faire en ligne avec votre carte bancaire (14 USD).
(2) Visa de transit pour les Etats-Unis
Le Congrès des Etats-Unis a adopté le 18 décembre 2015 une loi réformant le programme d'exemption de visa : seules les personnes titulaires d'un passeport électronique ou biométrique peuvent bénéficier du programme d'exemption de visa. Les personnes titulaires d'autres passeports doivent solliciter un visa auprès des autorités diplomatiques et consulaires américaines compétentes. Les voyageurs entrés aux Etats-Unis avant la réforme sont invités à vérifier que leur type de passeport les autorise toujours à bénéficier du régime d'exemption de visa.
Par ailleurs, les personnes suivantes ne pourront plus bénéficier de l'exemption de visa : d'une part les voyageurs qui se sont rendus en Iran, Irak, Syrie ou Soudan depuis le 1er mars 2011, sauf s'ils sont agents à temps plein des administrations d'Etat civiles ou militaires ; d'autre part, les personnes ayant la nationalité de l'un de ces quatre pays.
Selon les autorités américaines, les voyageurs concernés et disposant déjà d'une ESTA en perdront le bénéfice et doivent déposer une demande de visa auprès de l'ambassade des Etats-Unis. Il est donc fortement recommandé aux voyageurs concernés, qui envisagent un déplacement aux Etats-Unis, de prendre contact avec l'ambassade des Etats-Unis à Paris ou un consulat américain, qu'ils bénéficient actuellement ou non d'une ESTA, afin de disposer des informations les plus précises possibles sur les démarches à suivre.
Renseignements complémentaires : www.amb-usa.fr ou https://ais.usvisa-info.com/fr-fr/niv ou par téléphone au 01 43 12 22 22.

Heure locale : il y a 11 heures de décalage horaire entre Paris et Tahiti en hiver et 12 heures en été. Lorsqu'il est midi à Paris, il est 23 h à Tahiti en hiver et minuit en été. Les Marquises ont une demi-heure d'avance sur Tahiti. Donc, lorsqu'il est midi à Tahiti, il est midi et demi aux Marquises.

Climat : la Polynésie bénéficie d'un climat tropical océanique avec une saison sèche (mi-avril à mi-octobre) et une saison humide marquée de décembre à mars. En octobre, les températures moyennes se situent autour de 30°C en journée et 23°C la nuit.. Les îles Marquises jouissent d'un climat sub-tropical. Les précipitations sont très variables et locales en fonction de l'exposition aux vents dominants. Les côtes exposées "au vent" sont plus arrosées que celles "sous le vent" plus sèches. Bien qu'étant situé près de l'Équateur, l'archipel est "le moins arrosé" de toute la Polynésie. La saison la plus humide est en milieu d'année de mars à juillet. Les risques de cyclones sont rares.

Santé : aucune vaccination n'est exigée pour entrer en Polynésie, cependant le rappel de vaccination diphtérie, tétanos, polio est conseillé. Le soleil étant très puissant dans cette région du monde, munissez vous d'une crème solaire à haut coefficient, d'un chapeau ou d'une casquette.

Change : l'unité de change est le Franc Pacifique (CFP). Le taux de change est de 1€ = 119,33 CFP et 1 CFP = 0,008 € (taux daté de novembre 2018).

Pourboires : le pourboire pour les chauffeurs et les guides locaux n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous en êtes satisfaits, de donner environ 1€ par jour et par personne aux chauffeurs et 2€ par jour et par personne aux guides locaux.

Téléphone : pour appeler vers la Polynésie, composez le 00 689 + le numéro à 6 chiffres. Pour appeler depuis la Polynésie, composez le 00 33 + le numéro du correspondant sans le 0 initial.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ sur le site de la chaîne météo ou de metéo France.

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Bibliographie Polynésie & Îles Marquises

Histoire - Anthropologie - Art

  • Barbe Dominique, Histoire du Pacifique des origines à nos jours, Paris, Perrin, 2008
  • Laux Claire, Le Pacifique aux XVIIIe et XIXe siècle, Karthala
  • Emmanuel Vigneron, La Polynésie française, PUF, Que sais-je ? Paris, 1996
  • Gay Jean-Christophe, L'Outre-Mer français. Un espace singulier. Paris, Belin, 2003.
  • Sivadjia Eve, Les Iles Marquises. Archipel de mémoire, Paris, Autrement 1999
  • Emmanuel et Aiu Deschamps, L'archipel des Marquises, Éd. Le Motu, 2002
  • Dominique Agniel, Aux Marquises, l'Harmattan, 1999
  • Dominique Agniel, Tahiti, Marquises: Voyage sur les pas de Gauguin, Ed. du Garde - temps, 2003
  • Florian Aguillon, Chroniques Marquisiennes: La philosophie du rivage, l'Harmattan, 1997
  • Ottino Pierre, Archéologie chez les Taïpi: Hatiheu, un projet partagé aux îles Marquises, IRD éditions, 2006
  • Pierre Ottino Pierre et Bergh-Ottino Marie-Noëlle, Hiva Oa, images d'une mémoire océanienne, Centre polynésien des sciences humaines, 1991
  • Ottino Pierre et Bergh-Ottino Marie-Noëlle de, Te Patu Tiki, l'art du tatouage aux îles Marquises, Éd. Christian Gleizal , 1999
  • Teuira Henry et Alain Babadzan, Mythes tahitiens, Gallimard, Paris, 1993
  • Saura Bruno, Histoire et mémoire des temps coloniaux en Polynésie française, Papeete, Au temps des îles, 2015

Littérature

  • Jean-Jo Scemla, Le Voyage en Polynésie: Anthologie des voyageurs occidentaux de Cook à Segalen, Robert Laffont, 1994
  • Herman Melville, Taïpi, Gallimard, 1952
  • Moetai Brotherson, Le roi absent, Ed. Au vent des îles, 2007
  • Dominique Cadilhac, Les montagnes du Pacifiques, l'Harmattan, 2006

Guides

  • Guide Evasion Tahiti et la Polynésie française, Hachette
  • Le Petit Futé Tahiti et la Polynésie française
  • Lonely Planet Tahiti et la Polynésie française

Crédits photo : Tous droits réservés, CPTM. © 2002-2011

 Du 12 au 30 nov. 2020
Ouverture des inscriptions prochainement. Les dates sont susceptibles de changer.

Les inscriptions sur ce départ ne sont pas encore ouvertes

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les inscriptions seront ouvertes.

Autres départs

 12 - 30 nov. 2020
Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes