Academia Sinica, au fil des capitales impériales de ChineCircuit 16 jours

Grottes de Longmen, Luoyang - Chine ©Thinkstock
Ancienne muraille de la ville, Xi'an - Chine ©iStock
Cité Interdite, Pékin - Chine ©iStock
Shanghai - Chine ©iStock

Inscriptions
 ouvertes
 bientôt ouvertes
 sur demande
 closes

Anyang, Qufu, Zibo, Xi'an, Luoyang, Kaïfeng, Pékin

Du 11 mai 2018 au 26 mai 2018

Hémérys, le voyage culturel d'exception

Hémérys est une gamme de voyages culturels d'exception.
Hémérys, c'est tout l'esprit du voyage culturel Intermèdes dans des conditions exceptionnelles :
- des hôtels très haut de gamme, de luxe ou de charme ;
- des groupes de 7 à 15 personnes.

Connaissez-vous la province du Shandong, dans l'Est de la Chine ? Certes elle abrite Qufu, la ville natale de Confucius dont les enseignements influencèrent la culture chinoise, mais, avant tout, c'est le berceau de la civilisation chinoise. Irriguées par la dernière boucle du fleuve Jaune, les terres du Shandong ont accueilli quelques-unes des premières colonies chinoises. Ainsi nous vous proposons de suivre le fil passionnant et inédit des capitales de l'Empire du Milieu, tout au long de son histoire, en partant des premières dynasties connues comme celle des Shang (1600 à 1045 avant J.-C.), à Anyang pour finir à Kaïfeng, centre de l'Empire pendant un siècle et demi aux XIIe et XIIIe siècles de notre ère. Vous irez d'étonnement en ravissement en visitant temples, jardins et musées (et notamment le tout récent musée du Céladon, inauguré en 2011) jusqu'à la stupéfaction devant de trésor du Famensi situé non loin de Xi'an ou le musée des chars de Jinan, conservés dans un état parfait grâce au loess du fleuve qui les recouvrait. Le circuit prendra fin à Pékin, capitale du nord depuis les Yuans (XIIIe et XIVe) jusqu'à nos jours, où nous découvrirons le musée de l'horloge, un inédit de la Cité interdite.

Accompagné par Catherine Mancera, conférencière sinologue diplômée de l'université de FUDA.
L’ESPRIT HEMERYS :
- l'hôtel Grand Central 5* de Shanghaï ;
- la visite du musée des horloges à Pékin ;
- l'hôtel Mariott Wellho 5* de Zibo ;
- le transfert en Maglev, train à sustentation magnétique ;
- un petit groupe limité à 15 personnes.

Itinéraire

Carte non contractuelle

Programme

1 Vol Paris / Shanghaï

Départ sur vol régulier.
Repas et nuit à bord.

2 Shanghaï

Arrivée à Shanghaï. Transfert en centre ville en maglev, train à sustentation magnétique. _
Nous nous promènerons sur le nouveau Bund, où nous aurons le privilège de visiter la banque de développement du Pudong pour découvrir les superbes mosaïques aux inscriptions en latin, témoignage du début du siècle lorsque Shanghai était un comptoir florissant. Nous poursuivrons notre promenade par la confluence du fleuve Huangpu et de la Suzhou He considérée comme le coeur symbolique de la ville, jusqu'au pont métallique, porte d'entrée de l'ancienne concession internationale, nouvellement réhabilitée.
_Déjeuner au restaurant.

Installation à l'hôtel
Fin d’après-midi de libre.
Dîner et nuit à Shanghaï.

3 De Shanghaï à Qufu

Dans la matinée, nous continuerons notre découverte de Shanghaï avec la concession française. La Révolution de 1911 a mis fin à la dynastie mandchoue, les murailles de la Vieille Ville de Shanghaï sont abattues (1912) ; c'est désormais un boulevard et non un mur qui, à l'est, sépare la ville chinoise de la concession française et, symboliquement, c'est l'accès au monde occidental qui lui est ainsi ouvert. Ce boulevard, fut baptisé du nom des "deux Républiques", française et chinoise, signe de confiance dans un avenir de rapprochement. Nous verrons ainsi un quartier résidentiel avec des villas entourées de jardins.
Déjeuner au restaurant.

Départ en train pour Qufu, ancienne capitale de la principauté de Lu et ville natale de Confucius, où nous arriverons dans l'après midi. Témoin de l’émergence de plusieurs principautés puissantes (Qi au Shandong, Jin au Shanxi, Chu sur le Moyen Yangtzi, Wu et Yu dans le Sud), Confucius fut sa vie entière préoccupé par le souhait de remettre de l’ordre dans l’Empire. Pendant cette période troublée par la rivalité de ses princes, il tenta d'inculquer aux souverains l’art de gouverner par la vertu. Selon Confucius, tout individu est perfectible grâce à l’étude. Bien conduite, l’étude ouvre la voie à la vertu, et finalement, la vertu l’emporte sur la naissance. Un concept extrêmement novateur, voir avant-gardiste dans le contexte aristocratique et conservateur de l’époque.
Dîner et nuit à Qufu.

4 Qufu

Dans la matinée, nous visiterons le temple de Confucius. Edifié sur la maison même du maître, ce sanctuaire date de l’époque Ming (1368-1644) et fut reconstruit soixante et une fois. Ses dimensions sont particulièrement impressionnantes : un kilomètre du Nord au Sud et deux cents mètres de large. Entouré d’un mur, il compte 466 bâtiments et sa surface dépasse neuf hectares. Deux fois l’an, les empereurs venaient y faire une offrande au maître ; on y trouve d’ailleurs plus de cinquante stèles commémorant leurs visites dont une grande stèle de soixante-cinq tonnes (1686) comprenant une calligraphie de Kangxi racontant l’histoire du temple. Nous noterons qu’au sein du sanctuaire, le chiffre neuf, normalement réservé à l’empereur, est souvent décliné (neuf cours, neuf bâtiments principaux,...), démontrant là le statut tout à fait exceptionnel atteint par Confucius. On croise ainsi nombre d’emblèmes impériaux : dragons à cinq griffes, vastes terrasses en marbre, toit en céramique jaune...
Nous nous rendrons ensuite à la résidence de la famille Confucius. Construite sous les Ming, cette résidence ducale comprend neuf cours, quatre cent quatre-vingts salles sur sept hectares. Le secteur officiel est situé au sud, la partie privée au centre. Les jardins et les lacs s'étendent au nord. La famille Kong fut anoblie à la fin de la dynastie des Han et ses titres de noblesse évoluèrent de dynastie en dynastie. Avec l’avènement des Ming et le renforcement de l’orthodoxie confucéenne, le prestige de la famille s’accrut considérablement : elle tenait l’administration civile, économique et financière d’un vaste domaine, réglait les rites et dirigeait les cérémonies du temple, les archives locales,... La résidence des Kong devint alors une sorte de gouvernement local, différent des autres cependant, en ceci qu’elle dépendait directement de la cour et ne payait pas d’impôt.
Déjeuner au restaurant.

Puis nous verrons le cimetière de la famille. Egalement nommé la "forêt de Confucius", il rassemble les tombes de Confucius et de ses descendants. Après une vie dédiée aux affaires publiques, Confucius retourne sur la terre de ses ancêtres à soixante-sept ans et termine sa vie comme enseignant tout en se consacrant à l’étude des Classiques. Il meurt à soixante-douze ans. Sa tombe est un modeste tertre gazonné entouré du temple du Duc de Zhou, prince sage et vertueux ; et de la tombe de Kong Shangren (1648-1718), célèbre dramaturge.
Dîner et nuit à Qufu.

5 Qufu, Taishan

(Environ 90 km)
Dans la matinée, route vers Taishan.
L'ascension du mont Taishan en téléphérique et visite du site. Le Taishan, ou mont de l’Est, est l’une des cinq montagnes sacrées de Chine, chacune étant associée à un point cardinal. Gouvernant l’Est de l’Empire, l’endroit où le soleil se lève, ce mont fut naturellement assimilé à la naissance et au renouveau, et donc particulièrement fréquenté par les empereurs. Ancêtre des monts sacrés, on y trouve le plus ancien vestige religieux, un temple dont la fondation remonte aux Han occidentaux. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987, le Taishan est également un site très populaire gravi chaque année par des millions de pèlerins.
Déjeuner au restaurant.
Dîner et nuit à Taishan.

6 Taishan, Jinan

(Environ 80 km)
Nous visiterons le temple Daimiao qui, au pied du mont Taishan, occupe un quart de l’enceinte de la Vieille Ville de Tai’an. Le temple principal, tout en bois, date des Han mais fut plusieurs fois restauré. Dans les petites cours de l’aile est, de splendides thuyas côtoient des stèles couvertes de poèmes à la gloire du Tai Shan. Sur la route vers Jinan, à mi-chemin, nous ferons une halte au temple Lingyan, monastère de la falaise magique, l’un des quatre monastères les plus célèbres de l’Empire sous les Tang et les Song. Il comprend notamment au sein de sa salle des mille bouddhas, une suite de quarante arhat réalisés en argile sur âme de bois, datant des Song du Sud. En sortant, nous emprunterons une allée montant vers une forêt de stupas en pierre qui abritent les tombes des supérieurs du monastère. Nous poursuivrons notre route jusqu'à Jinan. Nous ferons un tour de ville pour découvrir la « Cité des sources », aujourd’hui grande cité moderne, située sur le cours inférieur du Fleuve jaune.
Déjeuner au restaurant.
Dîner et nuit à Jinan.

7 Jinan, Qingzhou, Zibo

(Environ 225 km)
Dans la matinée, nous découvrirons le musée du Shandong, musée provincial qui conserve notamment de superbes poteries noires issues des campagnes de fouilles conduites dans les années 1960 sur le site néolithique de Longshan. Nous noterons également l’étonnant cortège funéraire, constitué de quatre cent six personnages en bois, qui accompagnaient la sépulture d’un prince d’époque Ming. Nous poursuivrons notre route vers Qingzhou et visiterons le musée, particulièrement célèbre pour ses bouddhas de pierre du VIe siècle (fin de la dynastie des Wei du Nord et Wei de l’Est), découverts en 1996 lors de travaux dans la ville. Etonnamment conservées, ces statues appartenaient probablement au sanctuaire de Longxingsi, aujourd’hui détruit. Un important travail de restauration a permis de recomposer près de trois cent cinquante bouddhas et boddhisattvas ainsi que des stèles. Parmi elles, la plus grande s’étend sur trois mètres de hauteur et figure un stupa volant, élément très représenté dans l’iconographie chinoise de l’époque. Puis, nous reprendrons la route pour rejoindre Zibo, grande ville minière et ancienne capitale du Royaume des Qi.
Déjeuner au restaurant.

Dîner et nuit à Zibo.

8 Zibo, Linzi, Jinan, vol pour Xi'an

(Environ 120 km)
Dans la matinée, nous visiterons le musée du Céladon du Shandong. Inauguré en 2011, celui-ci regroupe, sur une surface de mille mètres au carrés, des chefs-d’œuvre d’artistes locaux et internationaux. Puis, nous nous rendrons sur le site de l’ancienne capitale du royaume de Qi, Linzi, située à trente kilomètres au nord de la ville. Nous y verrons quelques objets extraits de fouilles et la tombe du duc Jing (547-489 av. J.-C.), l’un des souverains du Qi. Dans la fosse, plus d’une centaine de chevaux furent découverts, ainsi que de nombreux chars. Un musée des chars antiques fut bâti au sein de cette même fosse, longue de trente mètres. On peut y distinguer clairement la forme de dix chars et les os de trente-deux chevaux.
Déjeuner au restaurant.
Transfert à l'aéroport et envol pour Xi’an en fin d’après-midi.
Dîner et nuit à Xi’an.

9 Xi’an : l'armée de terre cuite, le musée provincial

(Environ 45 km)
Berceau de la civilisation chinoise, Xi’an fut la capitale des premières dynasties impériales et notamment de l'empire des Qin (221-207 av. J.-C.), des Han de l'Ouest (206 av. J-C. - 8) et des Tang (618-907). Le matin, nous décopuovrirons l’armée en terre cuite du premier empereur : sept mille fantassins et cavaliers en terre cuite protégeant le tumulus resté non fouillé de Qin Shi Huangdi, des guerriers hauts de 1,75 à 1,96 mètres regroupés dans onze couloirs de plus de deux cents mètres de long. La fosse de Lintong fut découverte en 1974, et en 1976, deux fosses adjacentes furent à leur tour mises au jour. L'une d'elles permet de mieux appréhender l'incendie qui ravagea cette armée de terre en 206 av. J.-C, et la dernière renferme l'état-major de cette armée des ombres. Elle abrite notamment deux quadriges en bronze : un char de combat et un char destiné à la famille de l'empereur. On a ainsi identifié des généraux et des officiers supérieurs, des cavaliers debout à côté de leur monture, des archers accroupis, ...
Déjeuner au restaurant.

Nous visiterons le prestigieux musée provincial où est retracée l'histoire du Shanxi. Au sein d'un bâtiment d'architecture Tang, une exceptionnelle collection d'objets, issus de fouilles, retracent l’histoire de deux millénaires : bronzes shang, tambours en pierre sculptée des Qin, figurines des Han de l'Ouest, céladons et "trois couleurs" (sancai) Tang...
Dîner et nuit à Xi’an.

10 Xi’an : Xianyang, mausolée de Yangling, quartier de la mosquée

(Environ 70 km)
De l’autre côté de la rivière Wei, à une trentaine de kilomètres de Xi’an, se situe Xianyang, site de la première capitale des Qin, celle que le premier empereur fit construire en reproduisant à l’identique les palais de chacun des royaumes vaincus. Nous visiterons le musée municipal de Xianyang, installé dans un ancien temple de Confucius, et de son armée de figurines en terre cuite protégeant la sépulture de Gaozu (204-194), fondateur de la dynastie des Han. Puis nous, nous découvrirons le mausolée de Yangling, nouvellement mis à jour à côté de la tombe de Lui Qi, le quatrième empereur de la dynastie des Han de l’Ouest (206 av. J.-C.-22 ap. J.-C.). La région de Xi’an, "la paix de l'Ouest" est un eldorado pour les archéologues. Pour peu qu'ils creusent dans le lœss, au cœur de la plaine du Shanxi, ils trouvent là quelques minqi (statuettes Tang).
Déjeuner au restaurant.

De retour à Xi’an, nous ferons une promenade dans le quartier de la mosquée entourée d’un lacis de ruelles où s'empêtrent mille chinoiseries. Fondée par les Hui (musulmans sunnites) en 742, la mosquée fut reconstruite sur le règne de l'empereur Hongwu des Ming (1368-1398) puis restaurée sous les Qing (1644-1911). Elle est organisée à la manière d'un temple chinois : une succession de cours et pavillons qui mène à la salle de prière. Ses toits, bien que vernissés, respectent la couleur verte de l'islam.
Dîner et nuit à Xi’an.

11 Xi’an : temple du Famensi, Qianling

(Environ 255 km)
Nous partirons dans la matinée pour le temple de la porte de la Loi (Famensi) qui, en 1981, grâce à des pluies providentielles, se fendit et découvrit dans sa crypte un véritable trésor dont une relique du Bouddha et cent vingt et un objets en or et en argent. Cette impressionnante collection d’objets d’art est présentée dans le musée voisin. Nous pourrons également visiter la crypte grâce à un accès aménagé dans la pagode reconstruite.
Déjeuner au restaurant.

Dans l’après-midi, nous visiterons Qianling, site de la nécropole impériale des Tang. Les différents tombeaux sont précédés d’une voie des esprits comprenant cent vingt effigies de pierre. Au-delà, s’élève le grand tertre funéraire comprenant les tombeaux de la princesse Yongtai et du prince impérial Zhanghuai.
Dîner et nuit à Xi’an.

12 Xi’an, Longmen, Zhengzhou

(Environ 80 km)
Départ en train pour Longmen où nous arriverons en milieu de matinée. En 494, les Wei du Nord décident de transférer leur capitale de Datong à Luoyang et choisissent la gorge rocheuse de Longmen pour créer un site rupestre exceptionnel scandé d’oratoires. Il rassemble près de deux milles grottes et niches qui seront sculptées entre les dynasties des Wei du Nord jusqu’à l’époque des Tang. Parmi celles-ci, la grotte Binyang préserve des statues du Bouddha élancé et serein dont le style est particulièrement représentatif des Wei du Nord.
Déjeuner au restaurant.
Départ par la route pour Zhengzhou.
Dîner et nuit à Zhengzhou.

13 Zhengzhou, Kaifeng

(Environ 85 km)
Si la cité de l’an mille gît aujourd’hui sous les mètres de limon déversés par le fleuve Jaune voisin, elle a toutefois gardé un charme provincial avec ses vieilles maisons à auvents et sa grande artère aux maisons de bois peint. Nous visiterons la Pagode de fer. Cette tour octogonale de treize étages faisait alors partie du temple Youguo et présente un excellent exemple d’architecture Tang, avec sa tour ornée de carreaux de briques sculptés représentant des personnages dansants, des ministres solennels et des scènes bouddhiques. Le musée provincial du Henan rassemble de nombreux objets funéraires, des objets en céramique, en bronze, jade, porcelaine,... Ce musée, le plus grand de Chine par sa superficie, possède des collections qui couvrent toutes les époques. Il se situe à proximité du site d’Erligang, où fut découverte une ville du IIe millénaire av. J.-C., peut-être Ao, la deuxième des sept capitales successives de la dynastie des Shang. Nous prendrons la route vers Kaifeng pour arriver dans ce qui fut la capitale des Song du Nord pendant un siècle et demi.
Déjeuner au restaurant.

Nous visiterons le monastère de la protection du pays (Xiangguo Si) fondé au VIe siècle sous les Qi du Nord. Cet immense monastère, alors l’un des plus grands du pays, est cité dans les célèbres romans La Pérégrination vers l’Ouest (Xiyouji) et Roman des bords de l’eau (Shuihuzhuan). Outre une Guanyin « aux mille bras et aux mille yeux », il abrite notamment dans sa salle des rois célestes, quatre arhats en bronze, fondus sous la dynastie des Song du Nord. Nous visiterons le parc Longting, où se situe l’ancien site du palais impérial des Song. Ne demeure malheureusement que le pavillon des dragons, alors salle d’examens pour les candidats aux concours d’entrée de l’administration. En le contournant, nous découvrirons depuis la terrasse, un pan de l’ancienne muraille d’enceinte et plusieurs ponts qui reliaient les différents chenaux aux lacs entourant les digues. Enfin, nous nous rendrons visite au musée de Kaifeng, présentant l’histoire des juifs en Chine et notamment à Kaifeng. Sous les Song, l’empereur invita un millier de juifs venus de Perse à s’installer dans sa capitale afin de promouvoir la filature, le tissage et la teinture du coton. Des stèles en chinois et hébreu témoignent ainsi d’une présence constante d’une communauté juive à Kaifeng. Elle atteint jusqu’à cinq mille âmes sous les Ming. Aujourd’hui, il resterait quelque deux à trois cents descendants.
Dîner et nuit à Kaïfeng.

14 Kaifeng, Anyang

(Environ 250 km)
Dans la matinée, nous prendrons la route pour Anyang, dernière capitale des Shang sous le nom de Yin, fondée par le roi Pan Geng en 1300 av. J.-C. La ville est donc aussi et surtout un site archéologique d’importance où les tessons de poterie, les bronzes rituels et les os divinatoires retrouvés lors de fouilles permettent d’en apprendre plus sur la dynastie des Shang. Douze rois vont se succéder à Anyang (Yin), dont les différents palais et temples vont s’échelonner le long de la rivière Huan, au nord-ouest de la ville actuelle.
Déjeuner au restaurant.

Dans l’après-midi, nous visiterons le musée des ruines de Yin, ouvert à l’emplacement du chantier de fouilles de Xiaotun. On y découvre des jiaguwen, os divinatoires utilisés par les devins pour interroger les ancêtres. Les craquelures et fissures produites par le feu passé sur ces os sont à l’origine des premiers caractères d’écriture connus en Chine. Nous observerons notamment les instruments de musique d’époque, de superbes tripodes en bronze et des objets en céramique, jade, etc. Le site comprend également la tombe inviolée de Fu Hao, l’épouse d’un roi Shang, une citadelle ceinte d’un rempart de terre où près de cinquante fondations ont été identifiées et une nécropole où treize hypogées royaux ont été mis au jour.
Dîner et nuit à Anyang.

15 Anyang, Pékin en train, envol vers Paris dans la soirée

Dans la matinée, nous partirons en train pour Pékin, où nous arriverons en début d’après-midi.
Déjeuner au restaurant.

Capitale du pays depuis les Mongols, Pékin, quadrillée comme un jeu d'échec, regroupe les principaux sites de la ville sur l’axe de ses quatre points cardinaux. Premier contact avec la ville, sur la place Tian’an men, entièrement réaménagée en 1959, tel un hymne à la gloire du nouveau pouvoir communiste. Théâtre de nombreuses manifestations, la place de la porte de la paix céleste est entourée de l'Assemblée nationale populaire et du musée d'histoire et de la Révolution. Au Nord, le portrait de Mao marque la porte d'accès à la Cité interdite édifiée sous le règne du troisième empereur Ming, Yongle (1403-1424). Protégée par de larges douves, elle s'étend sur plus de 720 000 mètres carrés selon un axe nord-sud que l'on retrouve dans chacun de ses bâtiments. Les murs de couleur pourpre, symbolisent l'étoile polaire et rappellent que ce lieu est également nommé la Cité pourpre (Zijin cheng) ou plus familièrement le vieux palais (Gugong). Au cœur de la Cité, la salle du culte des ancêtres abrite un musée de l’horloge qui présente des pièces européennes ou chinoises, issues de la collection des empereurs fascinés par les mécaniques complexes dont la technique pénétrera en Chine par le port de Canton. Parmi elles, une clepsydre et des horloges à sonneries. Enfin, au nord de cet ensemble, protégeant le palais impérial des mauvaises influences, la colline du charbon offre un très joli point de vue sur les tuiles d'or de la cité.
Dîner de canard laqué.
Transfert à l'aéroport et envol pour Paris. Nuit à bord.

16 Arrivée à Paris

Arrivée à Paris dans la matinée.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Hôtels

ANYANG - Huaqiang Jianguo 5★

http://www.hotelsjianguo.com/hqjghotel/en-us/

KAIFENG - New Century 5★

http://kaifeng.newcenturygrandhotel.com/

QUFU - Queli 4★

http://www.quelihotel.com/

SHANGHAÏ - Grand Central 5★

http://www.grandcentralhotelshanghai.com/

XIAN - Grand Noble 5★

L'hôtel situé en centre-ville,dispose de chambres modernes.

http://www.gnhotel.com/

ZHENGZHOU - Holiday Inn Zhengzhou 4★

ZIBO - Zibo Wellhoo 5★


Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire.

Détails du prix

Les tarifs de ce voyage sont en cours de préparation.

Ce programme comprend :

  • Les vols réguliers internationaux ;
  • Le vol intérieur ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement dans des hôtels 4 et 5* avec les petits déjeuners ;
  • la pension complète hors boissons ;
  • les trajets en autocar privé climatisé ;
  • les divers trajets en train ;
  • l'accompagnement culturel d'une conférencière Intermèdes et des guides locaux ;
  • les entrées dans les sites mentionnés dans le programme ;
  • l'assistance rapatriement ;
  • le port des bagages ;
  • les frais de visas obtenus par nos soins.

Ce programme ne comprend pas :

  • les boissons ;
  • les pourboires usuels aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • les dépenses d'ordre personnel ;
  • l'assurance complémentaire bagages et annulation.

Informations pratiques

Chine

Formalités pour les ressortissants français
Un passeport valable au moins six mois après la date du retour et comportant 2 pages vierges consécutives est nécessaire. Nous nous chargeons de l'obtention des visas. A ce titre, une copie couleur scannée de votre passeport sera nécessaire. Celle-ci vous sera demandée au moment de l'inscription puis votre passeport vous sera demandé environ 45 jours avant le départ. Pour obtenir un visa dans un délai plus court, veuillez consulter notre service Clientèle.

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et au besoin une autorisation du 2e parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Trains et gares
La gestion technique des réservations des trains se complexifie, aussi nous ne pouvons garantir des places dans le même compartiment pour la totalité du groupe. Selon la date de votre inscription, il est possible que la classe de réservation initialement prévue ne soit plus disponible, auquel cas vous voyageriez dans une autre catégorie. Dans les trains vos bagages resteront avec vous. Dans la quasi-totalité des gares, il n'y a pas de porteurs et peu d'escalators. Vous devrez porter votre valise jusqu'au wagon, et à l'arrivée jusqu'à l'autocar. Ne chargez donc pas trop vos valises et ne les choisissez pas trop encombrantes. Les couteaux de type canif ou opinel etc… sont interdits à bord des trains. Les trains chinois sont climatisés, modernes et confortables.

Vols intérieurs (pour les programmes concernés) :
Ils sont opérés à bord de l'une des compagnies suivantes : China Southern, Hainan Airlines, Air China, Shanghaï Airlines ou Sichuan Airlines...
Important : depuis le 16 août 2015, les piles, batteries, chargeurs portables sont interdits dans les bagages en soute, ils doivent être impérativement placées dans les bagages à mains (2 batteries par personne autorisées, 100 volts maxi par batterie. La puissance des batteries/chargeurs portables doit être mentionnée sur l'appareil, à défaut il faut se munir de l'emballage où cette mention figure. Dans le cas contraire les appareils risquent d'être confisqués).
En cas de non-respect de cette consigne, les bagages enregistrés seront ouverts et le matériel confisqué. D'autre part les briquets et les allumettes sont strictement interdits durant le vol (bagages en soute et bagages à main).

Heure locale
Le décalage horaire est de 6 heures en plus par rapport à la France en été, 7 heures en hiver. Il n'y a pas de fuseau horaire à l'intérieur même de la Chine.

Climat
En Chine, c'est la vallée du Yangtze qui délimite géographiquement les deux types de climats principaux. En effet au Sud le climat est de type subtropical c'est à dire chargé d'humidité, avec des différences de température entre l'hiver et l'été peu marquées. Cependant au Nord, le climat est de type continental c'est-à-dire sec et rigoureux l'hiver et très chaud en été. La province du Xinjiang au Nord-Ouest est quasi désertique. Les températures sont extrêmes en hiver et en été, plus agréables au printemps et à l'automne, qui sont d'ailleurs les meilleures périodes pour découvrir cette région.

Santé
Aucun vaccin n'est obligatoire ni particulièrement recommandé. Toutefois il est conseillé d'emporter une petite trousse à pharmacie.

Monnaie
L'unité monétaire en Chine est le Yuan (Renmimbi Yuan chinois = CNY). 1 EUR = 7,35 CNY (janvier 2017). Il existe des billets de 1-2-5-10-50 et 100 Yuan.
Les cartes de crédit internationales (cartes Visa, American Express, Master Card…) sont acceptées dans leur grande majorité dans les grands magasins ainsi que dans la plupart des boutiques au sein des hôtels. On trouve des distributeurs un peu partout, vérifiez au préalable que votre carte bancaire offre bien la possibilité de retraits internationaux.

Douane
En théorie, pour vos achats de souvenirs, la limite est fixée à 180 euros de valeur marchande. A noter : le passage à la frontière de caméscopes professionnels est interdit.

Électricité
Le courant électrique est de 220 volts. Les prises à fiches plates sont les plus répandues, un adaptateur international peut vous être utile.

Photo
Vous trouverez des cartes photo numériques partout, à tous les prix. Il faut marchander. Les batteries pour appareil photo numérique sont bon marché… mais attention à la contrefaçon ! Les caméscopes professionnels sont interdits.

Téléphone / Internet
Pour les appels de la Chine vers la France la facturation commence à partir de la première sonnerie d'attente. Il est plus avantageux de téléphoner avec une carte téléphonique, que vous pouvez vous procurer dans la plupart des hôtels.
L'accès à Internet reste très aléatoire selon les régions et il est parfois difficile d'accéder aux comptes de messagerie Internet et aux moteurs de recherche.

Tenue vestimentaire
Les Chinois ne sont guère formalistes. Emportez des vêtements confortables. Il est conseillé de se munir en toutes saisons d'un vêtement de pluie, ainsi que de chaussures confortables et pratiques (en été, des chaussures légères et en hiver des chaussures chaudes). Les systèmes de climatisation que l'on trouve en Chine sont particulièrement efficaces dans les restaurants, dans les bus ainsi que dans les hôtels, aussi est-il conseillé de se couvrir pour prévenir tout type de désagréments.

Achats
Les prix sont fixes dans les magasins d'état, mais il est conseillé de marchander sur les marchés libres. On peut trouver en Chine une quantité impressionnante d'objets en jade ou laque. Les guides locaux ont parfois tendance à inciter les participants à se rendre dans des boutiques pour faire des achats. La consigne d'Intermèdes, qui est donnée à nos prestataires locaux, spécifie que l'arrêt dans un magasin ne doit en aucun cas se faire au détriment des visites culturelles et qu'une seule visite de magasin par ville est autorisée.

Visites optionnelles
Certaines activités annexes non citées au programme peuvent vous être proposées sur place par votre guide local. Celles-ci n'étant pas incontournables, nous avons jugé inutile de les inclure pour l'ensemble du groupe. Il vous revient de choisir si vous souhaitez y participer, tout en sachant que cela ne doit jamais se faire au détriment du programme des visites déjà prévues.

Pourboires
Les pourboires sont pratique courante en Chine et bien que laissés à votre appréciation, ils n'en demeurent pas moins très attendus par vos guides locaux et vos chauffeurs à chaque étape du voyage. Prévoyez un budget d'au moins 5 euros par jour et par personne.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Chine

Histoire
- La Chine ancienne, Jacques Gernet, Que sais-je ? PUF
- La Chine impériale, Denys Lombard, Que sais-je ? PUF
- La Chine ancienne, Emmanuelle Lesbre et Marie Leureillard, Hazan
- La Chine classique, Ivan P. Kamenarovic, Belles Lettres
- La Chine du XXème siècle, Alain Roux, Armand Colin

Art
- L'art chinois, Christine Shimizu, Tout l'art, Flammarion
- L'Art de la Chine, William Watson et Marie-Catherine Rey, Citadelles & Mazenod
- Trois mille ans de peinture chinoise Collectif, éditions Philippe Picquier
- Vide et plein, le langage pictural chinois - François Cheng - Le Seuil
- L'Art en Chine - La Résonance Intérieure - Yolande Escande, Hermann
- L'Art de la Chine traditionnelle. Le cœur et la main, Yolaine Escande, Hermann

Civilisation - Société
- Chine, Peuples et civilisation - Gentelle Pierre - la découverte et Syros
- Chine, culture et traditions - Jacques Pimpaneau - Philippe Picquier
- Les Chinois - Claude Larre - Auzou
- Le Monde chinois - Gernet Jacques - Armand Colin (Rééd. Mise à jour).
- Chinoises - Xinran - Philippe Picquier
- Enfants des Rues en Chine - Stoecklin Daniel - Karthala

Philosophie - Religion
- Introduction à la pensée chinoise - Nicolas Zufferey - Hachette Marabout
- Histoire de la pensée chinoise - Anne Cheng - Le Seuil
- Les voies de la sagesse, Bouddhisme et religions d'Asie - Christine Kontler - Philippe Picquier
- Confucius. Des mots en action, Danielle Elisseeff, Découvertes Gallimard
- Nouveau traité sur l'homme - Feng Youlan - traduit par Michel Masson - Collection Patrimoines Chine - Cerf

Littérature chinoise
Générale
- Histoire de la Littérature chinoise - Pimpaneau Jacques - Philippe Picquier
Ancienne
- Le Pèlerinage vers l'Ouest - trad. André Lévy - coll. La Pléiade - Gallimard
- Le Rêve dans le Pavillon rouge, Cao Xueqin, Honglou Meng - traduction de Li Tche-Hou - coll. La Pléiade - Gallimard
- Fleur en fiole d'or - Jin Ping Mei - trad. André Lévy - coll. La Pléiade - Gallimard
- Au bord de l'eau - Shi Nai-An et Louo Kouan Tchong - trad. Jacques Dars - coll. La Pléiade - Gallimard. Existe également en version poche dans la collection Folio.
- Les Trois Royaumes - (3 volumes) - Louo Kouan Tchong - Flammarion
Moderne
- Un fils tombé du ciel / L'enfant du nouvel an / Gens de Pékin etc. de Lao She
- Vie et passion d'un gastronome chinois - Lu Wenfu - Philippe Picquier
- La montagne de l'âme - Gao Xingjian - Editions de l'aube
- Mort d'une héroïne rouge / Visa pour Shanghai / De soie et de sang etc., romans policiers de Qiu Xiaolong - Le Seuil
- Le passeur de Chadong, Shen Congwen

Échanges culturels entre l'Europe et la Chine
- Chine et Christianisme, Action et Réaction - Granet Marcel - Gallimard
- France-Chine, quand deux mondes se rencontrent - Muriel Détrie - coll. Découvertes - Gallimard

Guide de voyages
- Guide Voir Chine, Hachette
- Guide bleu Chine : De Pékin à Hong Kong
- Guide Bleu : Chine du Sud-Ouest
- Guide Bleu Évasion : Chine

Dossiers d'Archéologie
- Les fabuleuses découvertes du XXe siècle - n°259 (décembre 2000) : le mausolée du 1er empereur de Chine
- Aux origines de la civilisation chinoise - n°91 (février 1985)

Librairie spécialisée
- Librairie Le Phenix : 72 boulevard de Sébastopol 75003 - Paris -
www.librairielephenix.fr

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

M'alerter
 Du 11 au 26 mai 2018
Ouverture des inscriptions prochainement

Certaines informations de ce voyage sont en cours de finalisation

Vous pouvez demander à recevoir un message automatiquement lorsque les informations manquantes seront complétées sur le site.