Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
lun. 07 avril 2008
16:00 - 18:00

Berlioz, Delacroix et Hugo : le triomphe du Romantisme.

Entre 1830 et 1848 le Romantisme impose ses valeurs. Mais quelles sont-elles? Derrière Victor Hugo, le peintre Delacroix et le musicien Berlioz se détestent, le premier qualifiant la musique du second de "chaos". Toute l’histoire du romantisme ne tient-elle pas dans son ambiguïté et sa diversité ? Ne sont-elles pas dans la logique d’un mouvement qui associa liberté dans l’art et libération sociale? Ne sommes-nous pas un peu les enfants de ce mouvement artistique ? Nous nous efforcerons de répondre à cette question à travers ces trois figures emblématiques des arts musicaux, plastiques et littéraires.

jeu. 03 avril 2008
18:00 - 20:00

Le gothique méridional

Au milieu du XIIIe siècle, le gothique rayonnant du nord de la France, dont Saint-Denis, la Sainte-Chapelle et le transept de Notre-Dame de Paris constituent des réalisations emblématiques, franchit la Loire. Adopté mais aussi adapté pour la première fois à la cathédrale de Clermont-Ferrand, il se diffuse à Narbonne, Toulouse, Rodez, Bordeaux et Limoges au travers de grandes cathédrales au parti aussi ambitieux que celui des monuments parisiens. Une dynastie d’architectes, du nom de Deschamps, a joué un rôle essentiel dans son élaboration.

lun. 31 mars 2008
16:00 - 18:00

"Babylone" - Présentation de l’exposition du Musée du Louvre

Rassemblant pour la première fois des objets venus du monde entier, cette exposition organisée par le musée du Louvre du 14 mars au 2 juin 2008 souhaite réconcilier l’histoire et la légende de Babylone.

mar. 25 mars 2008
14:30 - 16:30

Le soufisme : un Islam mystique pour l’Asie centrale ?

Face à la montée des intégrismes musulmans, facteurs de déstabilisation du monde musulman, l’Asie centrale semble retrouver sa tradition d’adhésion à un Islam soufite, mystique qui rejette l’intégrisme et fait de l’Islam un facteur de cohésion sociale. Nous en analyserons les effets notamment en l’Ouzbékistan.

jeu. 13 mars 2008
18:00 - 20:00

Éthiopie : sur les traces de la Reine de Saba

L’Empire d’Axoum, à l’origine de l’Éthiopie, fut l’un des grands empires de l’Antiquité, christianisé dès le IVe siècle, à la même époque que l’Empire romain. Le riche passé de ce pays s’orne de légendes et de monuments prestigieux : l’histoire de la Reine de Saba, l’amante de Salomon, ou le site extraordinaire de Lalibela, la Jérusalem noire aux églises rupestres des XI-XIIIe siècles…

jeu. 21 février 2008
18:00 - 20:00

La route des chevaliers et les Balkans

Connues depuis la Haute Antiquité et très fréquentées au temps du Moyen-Âge, les routes qui reliaient l’Ouest et le centre de notre continent à la Mer Noire en sillonnant les Balkans, furent empruntées aussi bien par les commerçants que par les légions romaines ou les chevaliers de l’Occident. Ces derniers, partis des Flandres ou de Venise, de Budapest et de Cracovie vers Belgrade, Sofia et Tarnovo pour atteindre Odessos (Varna), Messembrie (Nessebar) et Constantinople (Istanbul), ont tracé des axes de communication majeurs pour l’Europe. Les vicissitudes de l’histoire moderne les ont occultés pendant plusieurs siècles. Riches en lieux de mémoire et jalonnés de hauts lieux de vie spirituelle, ces itinéraires ne demandent qu’à être redécouverts. Il s’agit de routes chargées de significations plus que jamais d’actualité pour l’ensemble de l’Europe.

mar. 19 février 2008
14:30 - 16:30

La monarchie britannique et les femmes

Élisabeth Iere, Victoria, Élisabeth II… La monarchie britannique semble se distinguer par des femmes d’exception, qui règnent longtemps et impriment leur époque de leur marque. Même la princesse Diana, a, par son destin tragique, eu un impact considérable sur la royauté anglaise. Au-delà de la présentation des grands moments et des grands enjeux de leurs vies, on cherchera à comprendre ce que le fait d’être des femmes a pu représenter : atout ? contrainte ? ou simplement une contingence dont il a fallu s’accommoder ?

lun. 18 février 2008
16:00 - 18:00

Cracovie, coeur de la Pologne.

Selon la légende, un chef mythique, Krak, aurait fondé la première ville de Cracovie sur la colline Wawel au-dessus de l’antre d’un dragon. Quoiqu’il en soit, un château et une cathédrale, plusieurs fois reconstruits, s’élevaient là dès le Xe siècle. Malgré l’histoire tumultueuse de la Pologne, la ville conserve encore ses trois noyaux urbains médiévaux, classés Patrimoine mondial UNESCO : la ville fortifiée du château, l’agglomération des commerçants constituée au XIIIe siècle autour de la place du marché et le Kazimierz, le quartier juif.

mar. 12 février 2008
14:30 - 16:30

L’organisation de coopération de Shangaï : Une troisième Babylone ?

Le monde contemporain s’organise sous nos yeux : sur le plan économique, la mondialisation se développe; sur le plan politique de vastes ensembles se mettent en place : l’Amérique s’organise, l’Europe également (le Mercosur et d’autres…). Récemment une autre structure s’est mise en place : l’Organisation de coopération de Shangaï, OCS., créée en 2001. Nous présenterons cette structure dont l’importance se développe en Asie : en ce sens une troisième Babylone est en train de se construire, mieux vaut la comprendre que l’ignorer.

lun. 11 février 2008
16:00 - 18:00

Beethoven ou l'homme révolté

Au XIXe siècle l’artiste prend son indépendance, poursuivant un mouvement amorcé avec Mozart. Il n’est plus un valet au service d’un maître. Chez Beethoven, la révolte touche à tous les domaines (sociale,philosophique, politique, musicale) et la musique ne saurait ignorer les conflits historiques ou sociétaux. Le compositeur est lié à tous les mouvements révolutionnaires ou philosophiques de son temps. Il se veut héritier de Kant et de l’Auklärung, adhère à la dialectique de Hegel, proclame son attachement à la Révolution Française tout en s’opposant à l’envahisseur napoléonien au nom de l’indépendance nationale. Avec lui la musique devient conscience.