Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
mar. 12 mai 2009
14:30 - 16:30

Les peuples du Caucase : Histoire et culture

Le Caucase c’est d’abord une zone de hautes montagnes alpines qui s’étend entre la mer Caspienne et la mer Noire ; la région couvre environ 440.000 km² et sépare la Russie de ses voisins asiatiques : la Turquie et l’Iran. L’Elbrouz culmine à 5642 m. et la chaîne est creusée d’innombrables vallées transversales où ont trouvé refuge un véritable patchwork de langues et de cultures. C’est ce que nous essaierons de présenter.

lun. 11 mai 2009
17:00 - 19:00

Les routes romantiques des villes médiévales de Bavière.

En littérature comme en musique, le romantisme allemand s’est nourri de la tradition illustrée par des villes de structure médiévale, mais touchées par la Renaissance, telles qu’on en trouve en Bavière. Ce sont d’anciennes villes libres, formées par la bourgeoisie artisanale et commerçante, échappant à la féodalité mais soumises à l’autorité du pouvoir impérial : Nuremberg avec son enceinte fortifiée au pied du château impérial, ses places bordées de maisons à colombages, ses églises riches en œuvres d’art. Rothenburg Ob Der Tauber est restée intacte avec ses rues et places bordées de maisons à pignon, son majestueux Rathaus de la Renaissance, ses fontaines, sa belle église Saint-Jacques où resplendit le retable de la Cène sculpté par Tilmann Riemenschneider. Enfin, Nördlingen et Dinkelbühl qui ont gardé leur enceinte ronde intacte se concentrent autour de leur belle église gothique.

lun. 04 mai 2009
17:00 - 19:00

Philosophie et représentation de la perspective.

Une chose toute simple que la perspective à la Renaissance. Rien de plus qu'une technique pour mieux représenter le réel. Pourtant les choses ne sont pas si simples. Liée à la théologie (elle est la façon dont Dieu "voit") et à l'anthropocentrisme, elle finit par se retourner contre la religion. Les perspectives multiples de Uccello sont l'équivalent de la pluralité des mondes de Giordano Bruno. La perspective est au cœur de la problématique néoplatonicienne. A travers les plus grands artistes de la Renaissance italienne et à leur manière de traiter la perspective, se met en place la vision de l'homme occidental pour 5 siècles, jusqu'à ce qu'un Picasso l'anéantisse.

jeu. 30 avril 2009
18:00 - 20:00

XVIIIe siècle : la fête tragique.

Watteau, Fragonard, Boucher exaltent le plaisir. La Fête Galante est à l'honneur avec ses jeux érotiques, ses sous-entendus grivois. Toute une société, celle de la Régence, se grise. Mais derrière la peinture des galanteries se profile l'ombre inquiétante de Sade. La cruauté accompagne la jouissance. On fait la fête pour oublier que nous sommes mortels. Les teintes de Watteau s'assombrissent. Diderot soutient Greuze qui moralise. Pendant qu'on festoie, on marche vers sa mort et la Société de l'aristocratie insouciante creuse les conditions de la Révolution. En 1789, tout est dit, la Fête devient une tragédie.

mar. 28 avril 2009
14:30 - 16:30

Alaska et Yukon, les dernières terres sauvages.

Montagnes spectaculaires culminant à plus de 6 000 mètres, glaciers, fjords… Ces terres de l’extrême qui inspirèrent Jack London sont aujourd’hui l’une des dernières étendues sauvages de la planète. Cultures indiennes et ruée vers l’or forment l’arrière-plan historique de ces régions de pionniers. Dawson city, où subsistent la plupart des bâtiments d’origine, entretient la légende des aventuriers du Klondike…

lun. 27 avril 2009
17:00 - 19:00

Palladio en Vénétie (2009)

Considéré comme un des plus séduisants architectes italiens de la Renaissance, Palladio (1508-1580) n’a pourtant pas beaucoup construit. Quelques palais à Vicence, sa ville de résidence dès l’âge de vingt ans, et les deux réalisations majeures, la Basilique et le Théâtre Olympique. Une vingtaine de villas dispersées en Vénétie, symbole d’une élégance et d’un art de vivre mêlant soucis d’exploitant agricole et plaisirs d’esthète. Curieusement l’architecte ne laisse à Venise que quelques églises, dont St Georges le Majeur et le Rédempteur. Anglais et américains s’inspireront du style “Palladien”, librement inspiré de l’Antique, à la veille de la Révolution Française.

lun. 06 avril 2009
17:00 - 19:00

L’étrange splendeur des cathédrales d’Angleterre.

Visitons quelques-unes de ces vastes cathédrales qui ont surgi sur le sol anglais à partir de 1066, date de sa conquête par Guillaume de Normandie, et pendant tout le Moyen-âge : Canterbury, Rochester, Ely, Peterborough, Gloucester, Wells, Salisbury, Winchester. Bien sûr, elles sont européennes, mais combien différentes de leurs rivales du continent ! Ainsi, la succession des styles n’épouse pas la chronologie du continent. Voici d’abord le « Norman », autrement dit le roman transplanté, en plus grandiose, de Normandie puis « l’Early English », équivalent du gothique depuis son origine au XIIe siècle jusqu’à sa maturité au siècle suivant. De la fin du XIIIe siècle à 1350 environ, c’est le « Decorated », qui anticipe sur le flamboyant continental. Au milieu du XIVe siècle apparaît enfin, pour durer jusqu’au début du XVIe siècle, le style « Perpendicular », d’une originalité typiquement anglaise.

jeu. 02 avril 2009
18:00 - 20:00

Georg-Friederich Haendel : un compositeur européen. 2009 : 250 ans de sa mort.

Reflet de son siècle, il en fait la synthèse, en assimilateur de génie, en déployant un prodigieuse faculté d’invention, en abordant tous les styles et tous les genres, en laissant en chaque domaine d’immortels chefs-d’œuvre, en tenant pendant quarante ans le devant de la scène dans un pays qui n’est pas sa patrie. Mais ce qui l’intéresse le plus, c’est l’homme. Indépendance ; Liberté d’esprit ; La pensée et l’œuvre de Haendel se dressent comme un immense hymne à la vie, en même temps qu’un acte de foi.

lun. 30 mars 2009
17:00 - 19:00

L’amour chez Mozart.

On dit souvent que MOZART est le compositeur de l’amour, mais la Flute Enchantée et les trois opéras sur des livrets de Da Ponte semblent donner des visions contradictoires de ce sentiment . Sans doute parce que, hommes des 20ème et 21ème siècle, nous plaquons sur ces œuvres des grilles de lecture inadéquates. Il faut se replacer dans le contexte du Siècle des Lumières et de la révolution française pour retrouver la cohérence de sa pensée et de sa sensibilité. Opéra italien, allemand, séria, à travers ces formes diverses que MOZART maitrisait au mieux et dont certaines (l’opéra séria) vécurent avec lui leur chant du cygne, il nous présente des personnages caractéristiques d’une époque mais suffisamment universels pour concerner les hommes d’aujourd’hui.

lun. 23 mars 2009
17:00 - 19:00

Les écoles de Chicago ou l’invention des tours, 1860 – 1960.

Chicago en 1860: un carrefour ferroviaire, un centre industriel de l’agro-alimentaire et la bourse des prix agricoles! Pour ses marchands et investisseurs, la ville invente le gratte-ciel au lendemain du “Grand Feu” de 1871. Architectes et ingénieurs contestent la tradition “Beaux Arts”, et, à l’aide des poutres d’acier et de l’ascenseur, inventent les immeubles du futur. L’école de Chicago est née. Une deuxième étape s’ouvre avec l’arrivée des architectes allemands du Bauhaus fuyant les nazis dans les années trente, et qui inventent le style “International” qui s’étendra au monde entier dans les années 60.