Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
3 4 5 6 7
mar. 27 novembre 2018
14:30 - 16:30

Joan Miró, la couleur de mes rêves à l’occasion de l’exposition au Grand Palais

Ni abstrait ni figuratif, riche de multiples inventions, l’œuvre de Miró développe avec une infinie poésie un langage résolument neuf. Son art prend ses sources dans la vitalité du quotidien pour s’épanouir dans un monde jusqu’alors méconnu où les rêves du créateur occupent une place privilégiée. Il transforme le monde d’une trace de doigt ou de celle de l’eau sur le papier, d’un trait fragile sur la toile, sur la terre qu’il marie avec le feu, d’un objet insignifiant assemblé à un autre objet. Il fait surgir de ces rapprochements insolites un univers constellés de métamorphoses poétiques qui vient réenchanter notre monde. « Pour moi, un tableau doit être comme des étincelles. Il faut qu’il éblouisse comme la beauté d’une femme ou d’un poème ».

lun. 26 novembre 2018
17:00 - 19:00

Egon Schiele, à l’occasion de l’exposition à la fondation Louis Vuitton

Née dans la Vienne 1900, alors capitale de l’Empire austro-hongrois et foyer intellectuel et artistique bouillonnant de modernité intellectuelle et artistique, l’œuvre d’Egon Schiele fascine par sa fulgurance et son intensité. Mort à 28 ans, en 1918, le jeune peintre devient, en moins d’une décennie, l’une des figures majeures de l’art du XXe siècle, puis une véritable « icône » pour les nouvelles générations. En rupture avec le système académique, il refuse les modèles antérieurs. Au moyen d’une ligne heurtée et distordue, il scrute les âmes et son époque dont il pressent le devenir tragique : « J’arriverai à un point où l’on sera effrayé par la grandeur de chacune de mes œuvres « vivantes » ».

mar. 20 novembre 2018
14:30 - 16:30

Le Liban face à la Syrie

Un habitant sur quatre du Liban est un réfugié syrien, ce qui met en péril le fragile équilibre du pays : équilibre politique pour la mosaïque des forces qui collaborent difficilement comme l’a montré l’élection du président Michel Aoun ; équilibre économique par l’arrivée d’une main d’œuvre bon marché ; équilibre d’avenir avec la crainte d’une installation définitive. Toutes ces questions feront l’objet de notre analyse.

mar. 13 novembre 2018
14:30 - 16:30

La Pologne

Au cœur de l’Europe continentale, la Pologne nous renvoie à des épisodes importants de notre histoire occidentale : grand royaume de Pologne sous les Jagellon, terre disputée, arrachée à son destin national et divisée entre les grandes puissances rivales jusqu’à la fin de la période communiste. L’histoire de la Pologne se lit aussi à travers les commerçants de la Hanse médiévale, l’université Jagellon à Cracovie, et tant de témoignages qui ont traversé les soubresauts et la violence de l’histoire de notre continent. C’est à un voyage en terre polonaise riche de talents (Chopin par exemple) que nous vous convions.

lun. 12 novembre 2018
17:00 - 19:00

Éblouissante Venise. Venise, les arts et l’Europe au XVIIIe – Exposition au Grand Palais

Six mois de carnaval, de multiples casinos, la vitalité du théâtre de Goldoni font de Venise la capitale du Grand Tour. Ville narcissique, Venise se délecte de se refléter aussi bien dans le miroir de ses eaux que dans les innombrables « vedute », peintes par Canaletto et Guardi. Tandis que Tiepolo renoue avec la grande tradition picturale de Véronèse, Porpora, Hasse et Vivaldi font de Venise la concurrente de Naples sur le plan musical. Si la Sérénissime n’est plus que l’ombre d’elle-même économiquement et politiquement, au siècle des Lumières, elle jette ses ultimes feux dans tous les domaines artistiques, éblouissant et fascinant une dernière fois l’Europe avant l’intervention de Bonaparte qui met un terme à l’existence de cette République pluriséculaire.

lun. 05 novembre 2018
17:00 - 19:00

Géopolitique de l’Iran : un nouvel acteur régional

L’Iran semble faire peur. Son programme nucléaire et la rudesse de son régime semblent donner raison  à cette impression. Mais la situation est plus complexe que ces simples constatations. Il nous faut plonger dans l’histoire, la géographie, la politique de l’Iran pour essayer de comprendre ce pays et les enjeux qu’il représente.

jeu. 18 octobre 2018
17:00 - 19:00

Alfons Mucha, à l’occasion de l’exposition au musée du Luxembourg

En 1894, Alfons Mucha devient la figure emblématique de l’Art nouveau, en réalisant l’affiche de Gismonda, créée pour Sarah Bernhardt au théâtre de la Renaissance. Artiste accompli, il s’intéresse à tous les arts, dessinant une œuvre peuplée de figures féminines et fleuries. Affiches, peintures, illustrations, photographies, bijoux se succèdent en un feu d’artifice créatif.

mar. 16 octobre 2018
14:30 - 16:30

Le drame syrien

Située au cœur du croissant fertile, la Syrie est l’axe parfait du Moyen-Orient, terre de passage et terre très convoitée de grande importance stratégique. Durant les derniers siècles, la Syrie a parcouru un chemin long et dangereux, son territoire se trouvant divisé de facto entre communautés et clans dont l’antagonisme est masqué par une unité apparente grâce à un pouvoir absolu. Les contradictions remontent à la surface comme conséquence de multiples facteurs internes et externes dans la région. La guerre civile éclate, les communautés s’opposent dans une atmosphère dramatique, des forces extérieures entrent dans l’enjeu syrien annonçant, hélas, le début d’un drame syrien dont personne, aujourd’hui, ne sait quand et où il s’arrêtera !

lun. 08 octobre 2018
17:00 - 19:00

L'Iran, entre shahs et ayatollahs

Depuis l’islamisation de l’Iran et la reconnaissance de l’islam chiite, religion officielle de l’État, l’Iran vit une incontournable dualité non seulement au plan idéologique mais aussi social. Les shahs cherchent à conserver les traditions anciennes, voire antiques avec les fastes et la concentration des pouvoirs entre les mains de « nouveaux Rois des Rois », dignes des Mille et Une Nuits, tandis qu’un islam rigide et strictement hiérarchisé reste ancré dans les profondeurs de la société iranienne autour des mollahs et ayatollahs. Si ce dualisme resta longtemps caché, la révolution islamique et le renversement du dernier shah n’en sont que la traduction visible. Et l’Iran continue de vivre ce phénomène hybride avec un renversement de positions.

mar. 18 septembre 2018
14:30 - 16:30

Les châteaux du soleil : forteresses en Terre sainte au temps des croisades autour de l’exposition sur le Crac des chevaliers à la cité de l’architecture et du patrimoine

Durant leur tentative pour s’implanter en Terre sainte, entre la fin du XIe siècle et la fin du XIIIe siècle, les Francs établirent une incroyable chaîne de fortifications. Les combattants des deux camps adoptèrent des solutions architecturales parfois inédites, bâtirent d’immenses citadelles, comme à Saône, dotèrent les villes d’enceintes orgueilleuses, comme à Tartous, transformèrent en bastion le théâtre antique de Bosra, occupèrent des sites à couper le souffle, comme au Crac des chevaliers. Reine des forteresses contrôlant la route vers la mer, le Crac des chevaliers fut cédé aux hospitaliers qui en firent une citadelle exceptionnelle par sa superficie et son ampleur. Restauré lors du mandat français, bombardé en 2014, le Crac fait de nouveau l’objet de restaurations.

Conférence en partenariat avec les Éditions Faton. À découvrir notamment Dossiers d'archéologie n° 384 - Jérusalem, histoire et archéologie d'une ville sainte ; Archéologia n° 552 - Les voies romaines en Gaule.

3 4 5 6 7