Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
mar. 16 avril 2013
14:30 - 16:30

L’Impressionnisme au fil de l’eau

Ils furent nombreux les peintres impressionnistes qui trouvèrent dans l’évocation de l’eau, de ses reflets et de ses couleurs, une source d’inspiration constante. Parmi eux Claude Monet, qui pendant 60 ans, de la Grenouillère en 1864 aux “Nymphéas” en 1914-18 fit de la description de l’eau et du ciel un inépuisable prétexte à traquer la lumière et la traduire sur la toile à l’aide du pinceau. C’est autour de l’estuaire de la Seine que les peintres de la lumière firent leurs premiers pas autour de Boudin et Jongkind. Dix ans plus tard, “Impression Soleil Levant” de Monet figurait à la première exposition des Impressionnistes. Dès lors, la côte normande et la vallée de la Seine allaient fasciner trois générations de peintres en quête d’une peinture de lumière et d’éphémère.

lun. 15 avril 2013
17:00 - 18:45

Cycle “L’Impressionnisme revisité” : L’Impressionnisme triomphant (1870 - 1884) - part.2

La première exposition qualifiée d’impressionniste a lieu à Paris en 1874, chez le photographe Nadar. Le tableau de Monet “Impression Soleil Levant” donne son nom au mouvement et consacre la place dominante du paysage réalisé sur le motif. Six autres expositions collectives suivent, entre 1876 et 1882, qui témoignent de la forte homogénéité du mouvement, par-delà les personnalités de chacun (Pissarro, Renoir, Caillebotte, Berthe Morisot…). Même Manet et Degas se rallient à l’esthétique impressionniste.

jeu. 11 avril 2013
17:00 - 18:45

Cycle “L’Impressionnisme revisité” : L’émergence de l’Impressionnisme (1820 - 1870) - part.1

La rencontre, dans les années 1820, des avant-garde anglaise (Turner, Constable, Bonington) et française (Géricault, Delacroix, Isabey) ouvre la voie au “paysage en plein air”, qui sera, successivement, illustré par l’École de la Nature (Corot, Huet), le Réalisme (Millet, Courbet), le Pré-Impressionnisme (Daubigny, Boudin, Jongkind) et le “Naturalisme” (Monet, Pissarro, Bazille…). Charnière entre l’Angleterre et la France, la Normandie joue un rôle déterminant dans ces évolutions esthétiques qui, très souvent, se chevauchent.

lun. 08 avril 2013
17:00 - 19:00

Potsdam, le Versailles des Hohenzollern

Électeurs du Bradenburg et rois de Prusse avant de devenir empereurs d’Allemagne, les Hohenzollern ont choisi ce site idyllique pour y bâtir leurs résidences. Un rôle éminent revient à Frédéric II à qui l’on doit le gracieux Sans Souci, l’imposant Neues Schloss et des pavillons de fantaisie parsemant un magnifique parc.

jeu. 04 avril 2013
17:00 - 19:00

Le roi Arthur, un mythe franco-britannique

D’un personnage obscur de l’histoire des iles britanniques, encore aujourd’hui l’objet de toutes les hypothèses allait naitre le plus grand mythe littéraire de l’Europe médiévale. Le souvenir du chef de guerre du VIe siècle aurait depuis longtemps disparu s’il n’avait été réinventé en deux étapes qui se complétèrent. D’un coté, les Plantagenêt s’installant sur le trône d’Angleterre avaient bien besoin d’un ancêtre lointain unissant les imaginaires celtes et normands. De l’autre une tradition littéraire naissante en France y vit un thème puissant, unissant les récits à la mode de Bretagne et ceux de France. La christianisation de ces textes à l’époque des croisades y mit la dernière main pour en rendre les personnages et les thèmes universels.

mar. 02 avril 2013
14:30 - 16:30

Trésors des peintures sacrées d’Éthiopie

Le royaume chrétien d’Éthiopie est l’héritier du célèbre royaume d’Axoum, dont l’élite se convertit au christianisme au IVe siècle. Pendant des siècles, les églises s’ornent de somptueux décors peints. Ces peintures, par leur iconographie souvent unique, reflètent l’originalité du christianisme éthiopien. Elles témoignent surtout de la splendeur d’un art méconnu.

mar. 26 mars 2013
14:30 - 16:30

La civilisation de l’île de Pâques

Ilot insignifiant perdu dans les immensités du Pacifique, l’île de Pâques a vu le développement d’une civilisation unique. Bien qu’appartenant à l’ensemble polynésien, les Pascuans, par leur isolement même, ont dû tout réinventer. Les spectaculaires vestiges qu’ils nous ont laissés ne cessent, depuis près de trois siècles, de fasciner voyageurs et archéologues.

lun. 25 mars 2013
17:00 - 19:00

Les chevaliers teutoniques

Nés durant les croisades, peu après les Templiers et les Hospitaliers, les Chevaliers Teutoniques en furent l’équivalent pour le monde germanique. Leur histoire, moins romantique que d’autres, allait pourtant avoir des répercussions qui dépassèrent très vite la Terre Sainte. De la Transylvanie à la Pologne et jusqu’aux confins de la Russie du nord, ils se forgèrent une légende faite d’exploits et d’exactions. Derniers représentants du Drang nach Osten, ils furent surtout l’un des piliers de la ligue hanséatique, et au moment de la disparition de leur branche militaire, firent naitre la Prusse et l’idéal d’Unité allemande. L’ordre devait encore s’illustrer durant la lutte contre les Ottomans, avant de devenir l’ordre charitable qu’il est encore aujourd’hui.

mar. 19 mars 2013
14:30 - 16:30

L’exploration de l’Afrique : A la recherche des sources du Nil

Depuis l’Antiquité, voyageurs et savants n’ont cessé de s’interroger sur l’origine du Nil. Mais il faudra attendre la seconde moitié du XIXe siècle pour que des explorateurs audacieux résolvent enfin l’énigme de ses sources. Cette conférence retracera leur extraordinaire épopée, digne d’un roman d’aventures.

jeu. 28 février 2013
17:00 - 19:00

Verdi et Wagner

Musique italienne ou musique allemande ? Verdi ou Wagner ? Au XIXe siècle, quand les empires vacillent, les peuples revendiquent le droit à disposer d’eux-mêmes et à se constituer en nations. Mais pas d’indépendance politique sans indépendance culturelle. L’opéra devient un enjeu majeur dans une Europe en proie à ces bouleversements, un outil indispensable à l’affranchissement des chaînes. Pourtant, au-delà des différences esthétiques et culturelles, les deux compositeurs se rejoignent dans la volonté de rompre avec le conformisme. L’avant-garde transcende les clivages politiques et la dernière œuvre de Verdi, Falstaff, témoigne de son admiration pour Wagner.