Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
lun. 17 mars 2014
17:00 - 19:00

L’EUROPE DANUBIENNE, UN REVE INTERROMPU…

Dans leur rêve d’un empire multiethnique et transnational, les Habsbourg tentèrent, du Moyen-âge à la Première Guerre Mondiale, de faire du Danube le fil conducteur d’une « Europe » politique, économique et culturelle et un pont entre Occident et Orient. C’est à cette aventure, interrompue à Sarajevo le 28 juin 1914, que nous vous convions.

jeu. 13 mars 2014
17:00 - 19:00

Charlemagne, père de l’Europe

La résurrection de l’Empire romain voulue lors du couronnement impérial de Charlemagne en l’an 800 se marque par une idéologie héritée du césaropapisme de l’Antiquité tardive : le souverain, vicaire du Christ sur la terre, est un intermédiaire entre Dieu et le peuple chrétien dont il assume la charge. A ce titre, il doit veiller sur l’orthodoxie religieuse. Il doit aussi faire régner la justice, encadrer l’économie, entretenir des relations diplomatiques, en bref bien administrer cet empire, posant des principes de gouvernement qui imprégneront les états médiévaux puis les états européens modernes. Ainsi, pour l’Union européenne, Charlemagne est-il le père de l’Europe…

mar. 11 mars 2014
14:30 - 16:30

VENISE : sa renommée musicale aux XVIIe et XVIIIe siècles

Aux XVIIe et XVIIIe siècles l’effervescence musicale de Venise est inouïe : ouverture de son premier théâtre d’opéra payant, destiné à tous les publics ; foisonnement des œuvres lyriques qui vont se développer sous l’influence du grand Monteverdi et dans le sillage des théâtres ; bouillonnement de la vie musicale des quatre hospices musiciens réservés aux jeunes filles orphelines. Venise, partition si contrastée est bien l’un des plus grands centres de la vie musicale en Europe !

lun. 10 mars 2014
17:00 - 19:00

PRAGUE(S)

Ville-labyrinthe, ville-palimpseste, Prague développe et superpose, depuis toujours les expériences politiques et artistiques d’Europe centrale. Grand laboratoire de l’Humanisme, du baroque, des pensées juives, de l’Art Nouveau, cette ville, littéraire par essence et par résistance, survivra aux fractures du XXe siècle. Un voyage au cœur d’une des grandes capitales de la « politique des formes ».

jeu. 06 mars 2014
17:00 - 19:00

Sainte Russie: un parcours historique de l'art dans les cathédrales et monastères

Le baptême de Vladimir, grand prince de Kiev, en 988, marque l’avènement du christianisme en Russie, bientôt suivi par celui d’une architecture héritée de Byzance mais profondément modelée par le génie local. L’église typiquement russe se définit par une croix grecque inscrite dans un carré, avec une coupole en forme extérieure de calotte ou de bulbe. Réprouvant en principe la sculpture, la décoration intérieure, très abondante et pénétrée des principes de la spiritualité orthodoxe, comprend des fresques ainsi que des icônes peintes sur bois qu’assemble traditionnellement sur cinq rangs l’iconostase à l’entrée du sanctuaire. Au cours des siècles, ce schéma subira maintes variations qui lui permettront d’absorber les apports de la Renaissance venue d’Italie, du baroque dit Narychkine, du rococo illustré par l’architecte Rastrelli et du néo-classicisme. C’est ce que nous observerons à Kiev et Novgorod, puis au monastère de Serguiev Possad, à Moscou dans les cathédrales du Kremlin et maints autres édifices, enfin à Saint-Petersbourg dans les monuments religieux dûs aux règnes de Pierre Ier, Elisabeth et Catherine II.

mar. 04 mars 2014
14:30 - 16:30

Parmi les Chrétiens d’Orient : les Nestoriens, de la Chine à l’Ethiopie

Lors des grandes crises christologiques qui marquèrent le VIe siècle byzantin, la chrétienté orientale se scinda en trois blocs. L’un, autour de Constantinople ; l’autre autour d’Alexandrie, les Coptes et le troisième autour d’Antioche, les Nestoriens. Chassés de l’empire, ils vont s’installer à Bagdad d’où ils gagneront la Chine par la Route de la soie, mais aussi l’Ethiopie par la péninsule arabique. Nous évoquerons les particularités de cette église, son expansion marquée par des chefs-d’oeuvres culturels et artistiques et ses malheurs notamment à Bagdad.

lun. 03 mars 2014
17:00 - 19:00

MERVEILLES DE LA NATURE ET DE L’ART SUR LA COTE DE DALMATIE

Le littoral abrupt et profondément découpé de la Croatie, avec les îles qui l’accompagnent, procure un cadre admirable aux villes anciennes qui le jalonnent. Monuments et œuvres d’art y dévoilent souvent l’influence de Venise, tout en gardant un accent spécifique. Voici donc Zadar, Šibenik, Trogir, Hvar, Korcula, hauts lieux des arts roman, gothique et Renaissance ; Split, où la ville médiévale a curieusement pris place au sein de l’immense palais romain de l’empereur Dioclétien; Dubrovnik, superbe ensemble monumental qui a pansé les plaies de la dernière guerre. Au fond du grandiose fjord monténégrin des Bouches de Kotor, la ville du même nom mérite aussi une visite attentive.

jeu. 06 février 2014
17:00 - 19:00

Charlemagne, le héros antique

Dès les débuts de son règne, Charlemagne s’affirme comme un conquérant, étendant vers l’Est le royaume hérité de son père Pépin le Bref. Cette expansion va déplacer le centre de gravité de l’Empire. Le choix d’une nouvelle résidence impériale à Aix-La-Chapelle consacre cette nouvelle organisation géographique, alors que Rome et l’Italie passent aussi sous sa domination. Par ailleurs, le souverain et son entourage sont imprégnés par la culture antique qu’ils souhaitent revivifier, créant une véritable renaissance carolingienne. Le couronnement impérial du 15 décembre de l’an 800 marque ainsi la tentative de résurrection de l’Empire romain, disparu en Occident depuis 476.

jeu. 30 janvier 2014
17:00 - 19:00

Palais, villas et jardins de Rome

Une promenade dans la Ville Éternelle nous permettra d’admirer quelques-uns de ces palais “au front audacieux” que les grandes familles proches de la Papauté - Farnèse, Colonna, Barberini, Pamphili, etc. - ont fait bâtir et décorer aux temps de la Renaissance et du Baroque. Fresques, tableaux, sculptures, meubles et objets précieux y composent un spectacle somptueux, qui se donne aussi dans le cadre plus intime des villas : Médicis, Borghèse, Farnesina. Notre itinéraire s’achèvera au merveilleux jardin de la villa d’Este à Tivoli.

jeu. 23 janvier 2014
17:00 - 19:00

La civilisation nabatéenne, Pétra

C’est à partir du VIe siècle avant notre ère que l’on commence à parler des Nabatéens. De ce peuple de caravaniers, on enviait sa grande richesse, établie grâce au commerce de produits parmi les plus demandés de l’antiquité, avec un quasi monopole sur l’encens du Yémen et le bitume de la mer Morte. Forts de leur puissance commerciale, ils ont fondé un empire, qui s’est étendu de Damas, en Syrie, à Meidan Saleh, au nord de l’Arabie, dont Pétra fut la première capitale. Au début du IIe siècle, à la suite de la conquête romaine, le royaume cède la place de la province nabatéenne.