Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
2 3 4 5 6
mar. 22 mai 2018
14:30 - 16:30

La Bulgarie antique et médiévale

Le mot Bulgarie apparaît en 681 lors du VIe concile œcuménique de Constantinople pour fait de guerre. Pourtant l’histoire de cette région de l’Europe est beaucoup plus ancienne et possède des heures de gloire particulièrement remarquables. Les fouilles conduites en Bulgarie au début des années 2000 ont confirmé et renouvelé nos connaissances sur la Bulgarie à l’époque antique. Le Moyen Âge fut aussi une grande période pour l’état bulgare plongé souvent dans la confrontation avec l’Empire byzantin. Riche itinéraire que cette histoire d’un pays mal connu par les Français.

jeu. 17 mai 2018
17:00 - 19:00

Abou Simbel : deux matrices cosmiques pour l’éternel pharaon et l’immortelle Égypte

Au cœur d’un désert traversé par le fleuve dieu, la Nubie offre un chef-d’œuvre réalisé de manière quasi-parfaite dans les falaises en grès. Ramsès II offre à l’Égypte les « cautions divines » d’un retour éternel du cycle naturel : soleil, lune, étoile Sothis, crue du Nil etc. sont inscrits sur les deux façades d’Abou Simbel. Son origine, son fondement et ses messages étaient liés à l’eau du Nil, et cette eau devint la cause directe d’une disparition certaine au fond du lac Nasser. Mais grâce à huit années de travail acharné et titanesque, les deux matrices cosmiques furent sauvées des eaux.

lun. 14 mai 2018
17:00 - 19:00

L’abstraction new-yorkaise et le dernier Monet à l’occasion de l’exposition au musée de l’Orangerie

En 1955, un grand panneau des Nymphéas entre au Museum of Modern Art de New York. Monet est alors présenté comme « une passerelle entre le naturalisme du début de l’impressionnisme et l’école contemporaine d’abstraction » de New York. Ses Nymphéas sont mis en perspective avec les tableaux de Pollock. La réception du dernier Monet s’opère alors en résonance avec l’entrée au musée de l’expressionnisme abstrait américain. C’est sur ce moment que l’exposition du musée de l’Orangerie s’arrête, à travers une sélection d’œuvres de Monet et une vingtaine de grandes toiles d’artistes américains tel Rothko.

lun. 07 mai 2018
17:00 - 19:00

Le rire chez Rossini

Le comique de Rossini prend appui sur des intrigues solides de grands écrivains. Musicien virtuose, il excelle dans les « ensembles » où le comique, en exacerbant les contradictions entre les personnages, atteint son paroxysme. Il faut écouter l’extraordinaire final du premier acte du Barbier, son inventivité incessante dans les changements d’atmosphère. Une véritable mécanique musicale qui sait aussi faire place à des moments d’émotion. S’il utilise tous les ressorts du théâtre comique, c’est la musique qui nous dispose à rire de ce que nous voyons sur le plateau.

jeu. 03 mai 2018
17:00 - 19:00

Kupka à l’occasion de l’exposition au Grand Palais

Né à Opoco en Bohème, diplômé de l’Académie de Prague, il continue sa formation à Vienne avant de se fixer à Paris en 1895. Il commence sa carrière comme peintre d’affiches, aux côtés de son compatriote Mucha. Passant du symbolisme au fauvisme, il réalise ses premières expérimentations non figuratives, dès 1909. Il devient alors l’un des pionniers de l’abstraction, comme Kandinsky, Malecvitch et Mondrian. Passionné de philosophie, d’occultisme, de photographie, de cinéma et de jazz, il aspire à fusionner peinture et musique, lyrisme, couleur et lumière.

lun. 30 avril 2018
17:00 - 19:00

Le chiisme iranien

La conférence s’attachera à présenter principalement les fondamentaux du chiisme et ses manifestations, aussi populaires que démonstratives, que sont le Tazieh et l’Achoura.

jeu. 12 avril 2018
17:00 - 19:00

Delacroix à l’occasion de l’exposition au musée du Louvre

La stature de Delacroix domine la peinture du XIXe siècle. Il est d’abord celui qui introduisit le romantisme en France. Il libéra son style en adoptant l’aquarelle à l’instar des peintres britanniques. Sa découverte de l’Afrique du Nord l’ouvrit ensuite à la couleur vive et aux lumières franches. Son talent fut également d’être à l’aise tout autant dans la peinture d’histoire que dans le portrait, des tableaux intimistes aux grands formats qui lui permirent d’accéder aux commandes officielles, laïques ou religieuses. La Liberté guidant le peuple fit enfin de lui le témoin de son siècle.

lun. 09 avril 2018
17:00 - 19:00

L’islam et l’Afrique

Si l’Afrique du Nord fut conquise à l’aube de l’islam politique califal, l’Afrique orientale fut au centre des intérêts islamiques pour son importance économique, commerciale et historique. La vallée du Nil constitua le boulevard fluvial par lequel l’islam pénétra au cœur de l’Afrique. Dans la région subsaharienne appelée le Sahel, l’islam se diffusa lentement par les commerçants arabo-berbères. L’islam n’a jamais changé les traditions préislamiques qui l’ont largement influencé : cultes des ancêtres, totems protecteurs, fêtes païennes...

lun. 09 avril 2018
00:00

L'Iran avec Antoine Sfeir - 8ème conférence

L'Iran est à la croisée des chemins ; pays immense par sa géographie, il l'est aussi par son histoire et sa civilisation. Incontournable dans la géopolitique de la région, il a consolidé sa posture grâce aux américains qui, en 2003, livrent le pays et permettent à Téhéran de constituer l'Arc perse en instrumentalisant le chiisme : Téhéran, Bagdad, Damas et les portes de Tyr au Liban aux mains du Hezbollah, ce qui a permis à l'Iran de devenir une puissance méditerranéenne. De Chiraz, pays de Hâfez le poète de l'amour et du vin, à Yazd, ville du désert et des zoroastriens, et Ispahan, symbole de la munificence perse, l'Iran reste un pays magique qui attire naturellement les esthètes et les voyageurs amoureux du beau. Mais tout cet édifice reste fragile : la guerre en Syrie rendant précaire l'Arc perse, la guerre au Yemen isolant diplomatiquement le pays, la guerre en Irak plaçant l'Iran en première ligne… Durant douze jours, à côté des sites emblématiques du pays, nous tenterons régulièrement de décortiquer une position géopolitique complexe tant au plan interne que régional et international.

lun. 09 avril 2018
00:00

L'Iran avec Antoine Sfeir - 7ème conférence

L'Iran est à la croisée des chemins ; pays immense par sa géographie, il l'est aussi par son histoire et sa civilisation. Incontournable dans la géopolitique de la région, il a consolidé sa posture grâce aux américains qui, en 2003, livrent le pays et permettent à Téhéran de constituer l'Arc perse en instrumentalisant le chiisme : Téhéran, Bagdad, Damas et les portes de Tyr au Liban aux mains du Hezbollah, ce qui a permis à l'Iran de devenir une puissance méditerranéenne. De Chiraz, pays de Hâfez le poète de l'amour et du vin, à Yazd, ville du désert et des zoroastriens, et Ispahan, symbole de la munificence perse, l'Iran reste un pays magique qui attire naturellement les esthètes et les voyageurs amoureux du beau. Mais tout cet édifice reste fragile : la guerre en Syrie rendant précaire l'Arc perse, la guerre au Yemen isolant diplomatiquement le pays, la guerre en Irak plaçant l'Iran en première ligne… Durant douze jours, à côté des sites emblématiques du pays, nous tenterons régulièrement de décortiquer une position géopolitique complexe tant au plan interne que régional et international.

2 3 4 5 6