Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
lun. 30 juin 2014
17:00 - 19:00

L'empire ottoman – des origines à la chute (en remplacement de la conférence "Ibn Séoud")

Originaires des steppes d'Asie Centrale, les Turcs ottomans s'installèrent sur une terre accordée par le sultan de Konya au nord-ouest de l'Asie Mineure en Anatolie occidentale. De structure tribale, les premiers ottomans lancèrent un mouvement de séduction et de conquête. L'Anatolie deviendra terre ottomane à la fin du règne du troisième sultan, Orhan Gazi, fils du fondateur de l'empire, Osman Ier Gazi, au XIVe siècle. Mais l'empire ottoman prend une dimension universelle avec la prise de Constantinople (1453), cœur d'un empire qui allait s'étendre sur trois continents (Proche-Orient, Egypte, une partie de l'Afrique du Nord). Prenant le titre de calife au XVIe siècle, le sultan ottoman joua un rôle majeur dans la vie politique et diplomatique, surtout durant l'âge d'or sous Soliman le Magnifique, contemporain de François 1er et Charles Quint. Comme tous les empires, l'empire ottoman est allé vers son déclin pour des raisons tant internes qu'externes, devenu à la fin du XIXe siècle "l'homme malade de l'Europe" avec la question d'Orient et le partage de l'empire entre les forces colonialistes. L'empire ottoman disparut dans des conditions dramatiques durant la première guerre mondiale avec l'émergence du nationalisme turc avec Mustapha Kemal Atatürk. La République turque est officiellement proclamée en octobre 1923 et en mars 1924, la Grande Assemblée nationale turque décrète l'abolition du califat.

mar. 24 juin 2014
14:30 - 16:30

Thèbes, la vile aux 100 portes

Si la gloire de Thèbes est indissociable du culte d’Amon, l’histoire des temples de Karnak et de Louxor reste étroitement liée à celle du pouvoir royal. Située sur la rive est du Nil, cette cité, qui ne fut appelée Thèbes qu’à partir de l’époque gréco-romaine, était connue dans l’antiquité pharaonique sous le nom de Ouaset. Pendant la période archaïque et l’Ancien Empire, elle faisait déjà partie intégrante de l’Égypte (sa divinité protectrice est représentée à côté du roi Mykérinos sur l’un des plus beaux ensembles sculptés découverts à Gizeh). Avec les pyramides et les nécropoles de Gizeh, Thèbes constitue sans doute le témoignage le plus éclatant du génie égyptien, dont les aspirations morales et les déchirements religieux qui l’ont marquée restent éternels.

lun. 23 juin 2014
17:00 - 19:00

Qumrân

Le père Roland de Vaux l’affirmait Qumrân fut un établissement communautaire essénien doté d’un scriptorium, où furent copiés les Manuscrits de la mer Morte. Fouilleur admiré du site, rares étaient ceux qui osaient mettre en doute ses conclusions. Aujourd’hui, les progrès de la recherche amènent les archéologues à les nuancer fortement, voire même à les contredire. Les chercheurs défont maintenant les liens qui unissaient hier Qumrân et les manuscrits, et ceux qui liaient Qumrân aux Esséniens. L’établissement communautaire devient une luxueuse villa et un centre de production d’objets de luxe ! Cette conférence sera l’occasion de faire le point sur les recherches archéologiques menées ces dix dernières années à Qumrân.

mar. 17 juin 2014
14:30 - 16:30

Les grands défis de l’islam dans le monde d’aujourd’hui

Le plus souvent assimilé à une religion offensive et omniprésente, l’Islam intrigue. L’Islam en tant que religion est-il responsable de cet état de fait ? Ou bien sont-ce les contextes et les circonstances (naissance, histoire, espace géographique...) ? De multiples questions se posent à ce sujet et attendent des réponses.

lun. 16 juin 2014
17:00 - 19:00

20 ans après les accords d’Oslo sur la Paix au Proche-Orient : Palestiniens, Israéliens face à face depuis un siècle, entre guerre et paix. Quel bilan et quel avenir ?

A la suite de la signature en 1993 des accords entre Palestiniens et Israéliens en présence de Bill Clinton, avec la fameuse poignée de main entre Yasser Arafat et Itzhak Rabin, le déroulement des événements au Proche-Orient confirme les désaccords profonds entre les deux peuples qui visent la même terre. Nous évoquerons tout d’abord le contexte historique avec le processus de la naissance de l’état d’Israël et ses conséquences avant de nous interroger sur l’avenir et le nécessaire rapprochement des deux parties dans le contexte actuel après le « Printemps arabe ».

jeu. 12 juin 2014
17:00 - 19:00

Le royaume juif de Rouen

En 1976, a été découvert par hasard, sous la cour du palais de justice de Rouen, le plus ancien monument juif de France. Cet édifice roman, construit vers 1100, accueillait une école rabbinique (/yeshiva/), où enseignaient les plus illustres professeurs, dont Rashbam, petit-fils de Rachi de Troyes, et le savant andalou Abraham Ibn Ezra. Cette découverte est venue conforter les travaux de l’historien américain Norman Golb, spécialiste du judaïsme médiéval et des manuscrits de la mer Morte. Ce professeur de Chicago a révélé que l’implantation juive en Normandie remontait à la colonisation romaine et que Rouen était l’un des trois «royaumes juifs» (avec Mayence et Narbonne) reconnus par le pouvoir carolingien. L’histoire, culturellement très riche, de ce royaume s’est poursuivie jusqu’à l’expulsion des juifs de France par Philippe le Bel en 1306. Un documentaire de 15’, « Que cette maison soit sublime », réalisé par Cécile Patingre et sélectionné au Festival du film juif de Jérusalem, sera projeté en introduction.

mar. 10 juin 2014
14:30 - 16:30

Le Ghana, royaume de l’or

Ancienne colonie britannique, le Ghana est sans doute un des pays d’Afrique qui possède le plus riche passé. Bénéficiant de la présence de gisements aurifères, il a vu le développement de puissants royaumes comme l’Ashanti, qui domina le centre du pays. Attirées par le métal précieux, les grandes puissances européennes se sont installées sur la côte et y ont édifié, du XVe au XVIIIe siècle, un ensemble exceptionnel de forts et de châteaux, aujourd’hui classés au Patrimoine mondial de l’humanité.

jeu. 05 juin 2014
17:00 - 19:00

Exploits héroïques, métamorphoses et amours des dieux (2ème partie )

De la Renaissance au Symbolisme, les mythes grecs et romains constituent une source d’inspiration presque inépuisable pour les artistes. Parcourant de grands cycles de peinture, ponctuant les jardins, déclinés sur les plats des faïences ou sur des merveilles orfévrées, dieux et déesses, nymphes et héros, se poursuivent, se combattent, s’unissent et se métamorphosent pour notre plus grand émerveillement.

mar. 03 juin 2014
14:30 - 16:30

Les Roms, une civilisation complexe

Le terme « Rom » désigne toutes les populations d’origine indienne. Ils sont plus connus sous des noms divers : Gitans, Tziganes, Romanichels, Manouches etc. Nous examinerons leur histoire, souvent tragique, notamment à l’époque du nazisme, et chercherons à pénétrer leur culture et leur civilisation, encore si vivante lors du pèlerinage de Sainte Marie de la Mer.

lun. 02 juin 2014
17:00 - 19:00

Exploits héroïques, métamorphoses et amours des dieux (1ère partie )

De la Renaissance au Symbolisme, les mythes grecs et romains constituent une source d’inspiration presque inépuisable pour les artistes. Parcourant de grands cycles de peinture, ponctuant les jardins, déclinés sur les plats des faïences ou sur des merveilles orfévrées, dieux et déesses, nymphes et héros, se poursuivent, se combattent, s’unissent et se métamorphosent pour notre plus grand émerveillement.