Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
jeu. 09 avril 2015
17:00 - 19:00

Qu'est-ce qu'un ayatollah ? D'où vient le pouvoir des religieux en Iran ?

Dans la République islamique d’Iran, l’ayatollah est à la fois un expert de haut rang en islam, et un élément essentiel du pouvoir politique. Le président n’est en fait que l’ombre du premier des ayatollahs, Ali Khamenei, Guide suprême et détenteur de tous les pouvoirs depuis vingt-cinq ans.

mar. 07 avril 2015
14:30 - 16:30

Vélasquez ou la peinture espagnole en majesté (à l’occasion de l’exposition du Grand Palais)

Il était presque inconnu en France lorsque Manet, fasciné par sa technique, nous le fit découvrir lors de son voyage à Madrid. Il eut toutes les charges, tous les honneurs à la cour de Madrid et le roi Philippe IV en fit son peintre, plus même en lui accordant l’anoblissement. Il fit du roi plus de dix portraits en pied, dont les derniers terrifiants où le roi contemple sa propre déchéance. Il sût apprendre au contact de tous les grands peintres qu’il côtoya, Rubens notamment, et de ceux dont il étudia les chefs-d’oeuvre en Italie et dans les collections royales. Au service de Philippe IV durant 37 ans, il peignit quelques-unes des figures les plus remarquables de la cour d’Espagne, les infantes, notamment, la tête engoncée dans leurs éblouissantes perruques et le corps pris dans le somptueux carcan de leurs robes d’apparat aux couleurs chatoyantes. Il réalisa en même temps des compositions inoubliables, comme les Menines ou les Fileuses qui comptent au rang des chefs-d’oeuvre de l’art européen.

mar. 31 mars 2015
14:30 - 16:30

Les Plantagenêts

La dynastie princière puis royale issue des comtes d’Anjou a laissé une trace particulièrement forte dans la littérature, l’art et l’histoire du royaume d’Angleterre. Ses protagonistes les plus connus ont pour nom Henri II et Aliénor d’Aquitaine, Richard Coeur de Lion et Jean Sans Terre. Légendes et récits « historiques » s’entrecroisent et nous essaierons de restituer l’histoire de cette maison fondamentale de l’histoire des XIIe XIIIe siècle.

lun. 30 mars 2015
17:00 - 19:00

Cycle Les avant-gardes de la modernité : Cercles et Carrés : la fascination pour la géométrie et le dépouillement (5ème partie)

Dès l’origine la peinture abstraite a eu partie liée avec la géométrie. En 1915 Malévitch présente « Carré noir sur fond blanc » dont il fera l’oeuvre emblème du suprématisme. Mondrian, créateur du néoplasticisme, investit à son tour le tableau d’une dimension transcendantale et donne à l’angle droit une signification universelle. L’abstraction géométrique domine l’entredeux guerres, et les groupes et revues Cercle et Carré et Abstraction-Création assurent les liens avec de Stijl et le Bauhaus. Dans les années 60 le minimalisme reprend le flambeau aux États-Unis.

jeu. 26 mars 2015
17:00 - 19:00

La Provence romane

Au XIIe siècle, l’architecture cistercienne, empreinte d’une sobriété militante, côtoie, en Provence, des monuments antiquisants dont la riche sculpture témoigne de l’assimilation du passé gallo-romain de la région. D’Arles et Saint-Gilles à Silvacane et au Thoronet, un parcours au fil des monuments.

mar. 24 mars 2015
14:30 - 16:30

La Carélie, terre de tradition et de foi

Située au sud de la Finlande, cette région aux « mille lacs » a conservé un attachement particulier à son origine finno-ougrienne, par la langue mais aussi par sa foi, à travers le concept du « monastère insulaire », élaboré par le patriarche Nikon qui y voyait la symbolique de la nouvelle Jérusalem.

lun. 23 mars 2015
17:00 - 19:00

Lhasa : terre des Dieux, résidence des Dalai Lamas

Depuis le VIIe siècle, Lhasa (« Terre des dieux »), et plus particulièrement le temple abritant le Seigneur (Jowo), constitue le cœur religieux du monde tibétain. Ce statut fut renforcé, au milieu du XVIIe siècle, avec l’avènement du Ve Dalai Lama et l’édification du Palais du Potala. A travers l’histoire de cette ville fascinante, les traits principaux de la culture religieuse tibétaine, qui ont tant fasciné les explorateurs occidentaux, se révèlent et montrent la richesse du patrimoine de cette ville.

jeu. 19 mars 2015
17:00 - 19:00

Autoportraits de Rembrandt

Rembrandt est le premier peintre à donner cette importance à l’autoportrait. Dès ses sujets religieux de jeunesse, il se reproduit parmi la figuration. On comptera presque cent autoportraits. Il étudie sur lui les expressions du visage et ses esquisses sont des outils de travail. Après la mort de Sasskia, il peindra surtout des autoportraits au travail dans lesquels il ne s’épargnera pas la déchéance physique. Une façon de représenter le Temps (l’irreprésentable) et le Destin...

mar. 17 mars 2015
14:30 - 16:30

La géopolitique actuelle de la Russie

La crise ukrainienne a eu des conséquences majeures sur la géopolitique de la Fédération de Russie. En effet, depuis les années 1990, la Fédération de Russie a signé de multiples accords de partenariat avec l’OTAN, notamment pour lutter contre l’islamisme radical. Le 28 mai 2002 avait été créé le Conseil Otan-Russie (COR) afin de mieux définir les espaces de coopération. Le 1er avril 2014, le COR a été dissous ; la coopération arrêtée et la Fédération de Russie réexamine son espace géopolitique. C’est lui que nous analyserons.

lun. 16 mars 2015
17:00 - 19:00

L'éveil de la Renaissance à Venise (1450-1520)

Dans la première moitié du Quattrocento, la République encore fidèle à sa tradition gothique n’accueille qu’épisodiquement, avec Donatello avant Verrocchio, la Renaissance venue de Florence et transmise à Padoue. Il faut attendre 1460 pour voir le nouveau style s’implanter en architecture avec l’entrée monumentale de l’Arsenal. Le mouvement se confirme de manière très originale. Architecte et sculpteur, Pietro Lombardo, suivi de ses fils, crée un style très orné, pittoresque et plein de charme. Antonio Rizzo dessine la luxuriante façade sur cour du palais Ducal. Le langage plus strictement architectural de Mauro Codussi apparaît dans la longue façade des Procuratie Vecchie, l’église San Zaccaria. La peinture connaît un âge d’or avec des maîtres de la forme et de la couleur : Bartolomeo et Alvise Vivarini, Antonello de Messine, Jacopo puis le grand Giovanni Bellini, Cima da Conegliano, avant la brève carrière de Giorgione et les débuts du Titien. Un autre courant, celui de la peinture narrative et de tendance réaliste, est brillamment illustré par Gentile Bellini et Vittore Carpaccio.