Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
jeu. 18 février 2016
17:00 - 19:00

Néron, un empereur controversé (à l'occasion des expositions à Trèves au printemps 2016)

Trois expositions à Trèves à partir du mois de mai présentent « Néron, empereur, artiste et tyran », « Néron et les chrétiens » et « les mythes autour de Néron ». L’occasion de se pencher sur une des figures les plus controversées de l’histoire. A côté de l’image du premier persécuteur des chrétiens et de l’incendiaire de Rome, n’y a-t-il pas un autre Néron, celui dont les premières années de règne furent un exemple de bonne administration. Est-il vraiment coupable du grand incendie ? Sa peur des complots et des conspirations n’était-elle pas fondée ?

lun. 15 février 2016
17:00 - 19:00

Le Mont-Saint-Michel. Histoire et Architecture de la merveille de l'Occident

Occupé par des ermites au début des temps mérovingiens, le mont Tombe fut consacré à l’archange Michel au VIIe siècle. Le sanctuaire fut confié, après la fondation de la Normandie, à une communauté bénédictine. Ces moines sont à l’origine d’un chantier exceptionnel : ils firent construire une grande abbatiale en forme de croix latine au sommet de l’îlot pour honorer l’archange, abriter de prestigieuses reliques et accueillir des pèlerins de plus en plus nombreux. Ce chantier fut suivi d’autres ouvrages remarquables tels que la Merveille sur le flanc nord du rocher, le logis abbatial, sur son flanc sud, sans omettre de parler du choeur gothique flamboyant de l’église ou encore des remparts du village.

jeu. 11 février 2016
17:00 - 19:00

Maîtres de la peinture espagnole : du Greco à Murillo

Les Maîtres espagnols seront mis à l’honneur à l’Hermitage d’Amsterdam à partir du 28 novembre 2015. Zurbaran peint en pleine apogée du catholicisme. Des monastères et des églises se construisent partout et les commandes affluent pour orner tous ces édifices. Maître mystique et original, il mit son pinceau au service de sa foi et des ordres religieux. Murillo gagnera aussi sa renommée dans le domaine de la peinture de genre en donnant aux scènes de la vie quotidienne leurs lettres de noblesse. Velázquez quant à lui sera le grand maître du ténébrisme et un siècle et demi plus tard Goya puisera sa force dans l’oeuvre de ce grand portraitiste de la Cour espagnole pour s’exprimer ensuite avec une liberté d’expression et de technique. Du Greco, considéré comme le peintre fondateur de l’école espagnole du XVIe siècle, à Murillo : ces artistes de génie espagnols influenceront d’autres générations au début du XXe siècle.

mar. 09 février 2016
14:30 - 16:30

Les Médicis

Indissociables de l’histoire de Florence dont ils partagent les heures de gloire et les moments plus sombres, les Médicis fascinent encore aujourd’hui : banquiers, marchands, hommes de pouvoir, princes de l’Eglise, mécènes de leur ville et de leur réputation, ils associent à leur nom ceux des artistes les plus renommés et des oeuvres architecturales et peintes toujours admirées. C’est le destin de cette famille hors du commun dont deux filles ont été reines de France que nous déviderons.

lun. 08 février 2016
17:00 - 19:00

Haydn et Mozart

« Je dois vous le dire devant Dieu, et comme un honnête homme, votre fils est le plus grand compositeur que je connaisse, en personne et de nom » écrit Haydn à Léopold Mozart après avoir pris connaissance des six quatuors « dédiés à Haydn » et composés en 1785 par Wolfgang Amadeus Mozart. Ce dernier renverra l’ascenseur : « Lui seul a le secret de me faire sourire, de me toucher au plus profond de mon âme … » confiera-t-il en parlant de Papa Haydn. Haydn fixera la forme du quatuor et de la symphonie moderne, et Mozart révolutionnera l’opéra : ils illustrent à merveille cette évolution musicale qui triomphe dans toute l’Europe des Lumières et qui prépare les grands bouleversements beethovéniens.

jeu. 04 février 2016
17:00 - 19:00

L'Architecture romane, nouveau langage mystique

A partir de l’an 1000, un nouveau langage stylistique aux formes puissantes exprime la spiritualité médiévale : l’église construite par l’homme est alors le corps mystique du Christ et le reflet terrestre de la Jérusalem céleste. Se fondant sur le renouveau liturgique et architectural carolingien, le XIe siècle explore des voies originales, développant les chevets et les façades des édifices, scandant les parois d’éléments rythmiques, élaborant des supports complexes et jetant des voûtes au-dessus des vaisseaux. Après une période de tâtonnements et d’essais parfois atypiques, s’élabore une conception nouvelle de l’église matérielle, dont chaque élément participe à l’équilibre d’ensemble, à l’image de l’Église spirituelle.

mar. 02 février 2016
14:30 - 16:30

Les Tudors

Henry VII et Elisabeth Iere sont les deux noms immédiatement liés à la dynastie Tudor qui occupe le pouvoir en Angleterre entre 1485 et 1603. Marie la sanglante et Anne Boleyn furent aussi chacune les héroïnes de ce grand siècle fascinant de la Renaissance anglaise. La guerre, les conflits familiaux et religieux accompagnent le formidable essor de l’Angleterre dans le domaine culturel et diplomatique. Shakespeare, l’aventure océane, la chapelle de King’s College de Cambridge sont quelques uns des fleurons de l’époque Tudor que nous parcourons.

lun. 01 février 2016
17:00 - 19:00

Le Danube, une histoire partagée

Deuxième par sa longueur, le Danube est le plus européen des fleuves, reliant l’Europe occidentale et l’Europe orientale dont il longe ou traverse dix pays et quatre capitales. De la Forêt Noire à son delta, où il vient mêler ses eaux à la Mer Noire, en passant par les falaises majestueuses des Portes de Fer, ses métamorphoses inspirent les écrivains d’Ovide à Magris. Frontière pour les Romains, axe de passage pour les Croisés ou les Turcs, le Danube n’a cessé d’être un enjeu et sa vocation européenne n’a fait que se renforcer, depuis la chute du Rideau de fer.

jeu. 28 janvier 2016
17:00 - 19:00

L’Orient et la première Guerre Mondiale

Si l’origine de la Première Guerre mondiale est principalement européenne, la présence économique et militaire des grandes puissances au Moyen-Orient et l’importance de la région comme source d’approvisionnement et voie de passage, rendaient inévitables les conséquences de la guerre européenne. Comme l’Europe centrale et orientale, le Moyen-Orient sera, au cours de la Première Guerre mondiale, le théâtre d’un bouleversement territorial et politique résultant du mouvement des nationalités et des luttes d’influence des grandes puissances. Les règlements de paix qui mettront fin au conflit, et établiront dans la région un découpage territorial, assez peu modifié par la suite, entraînant une extension de la domination européenne et hâtant une indépendance que la croissance des mouvements nationalistes arabes et la politique même des Jeunes Turcs rendaient de plus en plus probable, aboutissant ainsi à l’émergence de nouveaux états dans cette région.

lun. 25 janvier 2016
17:00 - 19:00

Borobudur, un instant d’éternité

L’un des monuments les plus fascinants du monde indien est sans doute Borobudur, situé dans une plaine volcanique au centre de l’île de Java. Ce sanctuaire bouddhique est-il un temple, un stupa ou un mandala de pierre ? Avec ses 500 statues et ses 1 500 reliefs sculptés qui ont valeur d’offrande et de rituel, le monument reflète une certaine conception de l’univers et se présente comme une métaphore du temps autant que de l’espace.