Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
lun. 10 octobre 2016
17:00 - 19:00

René Magritte, la trahison des images : introduction à l’exposition au centre Pompidou

Peintre et poète tout à la fois, Magritte disait que « ses yeux avaient vu pour la première fois la pensée » en découvrant, bouleversé, une reproduction du « Chant d’Amour » de Chirico en 1924. Dès lors, l’œuvre de Magritte révèle avec force un intérêt pour le caché. Elle est « tout à la fois dissimulée et familière, visible et imprévisible ». Sous une fallacieuse homogénéité et avec un humour corrosif, le peintre se glisse entre les choses et leur représentation, les images et les mots. « Ceci n’est pas une pipe » écrit-il à juste titre en bas du tableau, sous une pipe… peinte, ouvrant un espace insoupçonné de questionnement sur le but de la peinture.

jeu. 06 octobre 2016
17:00 - 19:00

« Hodler, Monet, Munch » : introduction à l’exposition au musée Marmottan

Tous trois sont des peintres essentiels de la modernité européenne. Si leur œuvre plonge ses racines dans l’impressionnisme et le néo-impressionnisme, elle s’avance jusqu’au milieu du XXe siècle et affronte les grandes questions de l’art moderne. Monet poursuit sa quête obsessionnelle de la lumière et dilue les nymphéas sur la toile. Hodler s’obstine à étudier l’horizon des Alpes et recompose de façon décorative et quasiment abstraite ses ultimes vues du lac Léman. Pour peindre les tourments de l’âme moderne, Munch explore l’ensemble des moyens graphiques et confronte sa peinture à la photographie. Tous trois ont mis la peinture à l’épreuve de l’impossible.

mar. 04 octobre 2016
14:30 - 16:30

Hindouisme, jaïnisme et bouddhisme, expressions cohérentes de la spiritualité indienne

Pourtant distincts, ces trois courants spirituels de l'Inde reflètent à la perfection la profondeur de la pensée indienne, une cohérence de réflexion sur la nature de l'esprit et de méthode conduisant l'être à la pleine conscience de cette nature.

lun. 03 octobre 2016
17:00 - 19:00

Botticelli, les silences de l'âme

À la croisée des grâces de la Renaissance et des imprécations de Savonarole, l’œuvre de Sandro Botticelli (1445-1510) frissonne des euphories et des inquiétudes de son temps. Une période, au principat des Médicis, plongée dans la philosophie de Marsile Ficin, qui a le souffle de l'Antiquité et la profondeur des méditations apocalyptiques. Peintre de l'idéal humaniste, Botticelli nous transporte dans la vision d'un monde spirituel paré d'une poésie fascinante.

jeu. 29 septembre 2016
17:00 - 19:00

Catherine la Grande

Quelle fée aurait pu prévoir, à la naissance de la princesse allemande Sophie Von Anhalt-Zerbst, fille d’un prince peu flamboyant, qu’elle se retrouverait, grâce à son mariage décidé par l’impératrice Élisabeth Ière de Russie, avec un cousin issu de germains, au trône du plus grand empire de l’époque, qu’elle régnerait longtemps et travaillerait avec acharnement pour la grandeur de son pays d’adoption ? C’est pourtant bien ce qui est arrivé, et Sophie est devenue Catherine la Grande. Son destin nous permettra d'évoquer la Russie au XVIIIe siècle, à une époque où les liens entre la France et la Russie étaient essentiels et l’influence des Lumières déterminante. En faisant le portrait de celle dont Diderot disait qu’elle était « une des meilleures têtes d’Europe », nous revisiterons avec plaisir les lieux où son histoire s’est déroulée.

lun. 26 septembre 2016
17:00 - 19:00

Panorama des civilisations méditerranéennes

Entre les mondes, oriental et occidental, européen et africain, la mer Méditerranée joue, depuis des millénaires, le rôle de trait d’union et de carrefour. Des ambitions économiques et hégémoniques ont conduit les peuples commerçants et guerriers du bassin oriental à s’installer dans le bassin occidental. Depuis la Haute Antiquité, ont cohabité et se sont succédés les Égyptiens, Égéens, Phéniciens, Puniques, Grecs, puis les Romains. La période médiévale voit, à la suite des Byzantins, la brillante civilisation arabo-musulmane, les flottes des Croisés et des républiques maritimes italiennes. L’Empire ottoman sera le dernier des grands à dominer. Sur ses rivages, les civilisations de l’Antiquité et du Moyen Âge se sont établies et ont développé des échanges commerciaux et culturels d’une riche intensité au sein desquels ont circulé, outre les produits de consommation et de luxe, des hommes et des religions.

jeu. 22 septembre 2016
17:00 - 19:00

Léonard de Vinci - la Joconde

Le tableau peut-être le plus célèbre au monde, est aussi un des plus énigmatiques, à l’image du sourire discret du personnage dont on a dit qu’il était le premier sourire de contentement de la peinture occidentale. Qui est cette femme ? Et, bien entendu, pourquoi sourit-elle, alors qu’il est incorrect qu’une femme estimable sourie dans un portrait ? Pourquoi le peintre n'a pas livré le tableau au commanditaire mais l'a gardé pour lui ? Pourquoi les deux morceaux du paysage ne sont-ils pas « raccords » ? Et s’il s’agissait d’une méditation sur le temps qui passe, une sorte de « vanité » ? Trop simple pour Léonard, trop réducteur. Un tableau complexe, faisant appel aux connaissances anatomiques, hydrauliques, géographiques de l’artiste. Sans oublier le mystère de la disparition des sourcils effacés par une main inconnue. Malgré les moqueries provocatrices de Marcel Duchamp, ces mystères ont fasciné des générations d’historiens de l’art. Tentons d’y voir clair…

mar. 20 septembre 2016
14:30

À la découverte d'une île inconnue de Méditerranée : la Sardaigne

La deuxième île de Méditerranée est méconnue des amateurs de vastes paysages, de curiosités archéologiques ou de gastronomie. Peu peuplée, peu fréquentée en dehors de la période estivale, la Sardaigne recèle pourtant de véritables trésors : des tours faites de blocs cyclopéens, que dès l'Antiquité on appela « nuraghes », une dense parure d'églises romanes, des traditions intactes maintenues vivantes par la ferveur populaire... C'est cette île-conservatoire, comme la caractérisait Fernand Braudel, que nous vous invitons à découvrir aujourd'hui.

lun. 19 septembre 2016
17:00 - 19:00

L’invention des pèlerinages

C’est au IIIe siècle qu’apparaissent les premiers voyageurs soucieux de poser leurs pas dans ceux du Christ en Terre sainte. L’empereur Constantin favorisa ces entreprises en identifiant les sites décrits dans les écritures saintes et en en aménageant certains, dont le plus emblématique est le Saint-Sépulcre. Ce pèlerinage initial sera le modèle de ceux qui naîtront pour renforcer les églises nationales, mouvement qui culminera avec le développement du site de Saint-Jacques-de-Compostelle.

mar. 13 septembre 2016
14:30 - 16:30

Oman, sentinelle du Golfe

Dominant le détroit stratégique d’Ormuz à l’entrée du golfe arabo-persique, le Sultanat d’Oman occupe une position géographique unique qui a contribué à façonner son histoire extraordinairement riche. Situé sur la route de l’encens, entre les royaumes de la mythique reine de Saba et de la Perse, Oman a bénéficié tout au long de son histoire des influences de ces grandes civilisations qui y ont laissé des vestiges archéologiques de premier ordre. Seul pays arabe dont la religion officielle est l’islam ibadite, Oman se veut aujourd’hui un trait d’union entre ses voisins arabes sunnites du Golfe et l’Iran chiite, ce qui se traduit par une diplomatie active et originale. Savant dosage de tradition et de modernité, le Sultanat d’Oman constitue aujourd’hui un modèle de développement et de stabilité politique.