Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
mar. 10 janvier 2017
14:30 - 16:30

Origines et histoire de la mafia sicilienne

Quand, comment et pourquoi l’ensemble de faits que l’on peut définir avec le terme “mafia” émerge-t-il de l’histoire sicilienne ? Quels sont ses aspects qui ont changé dans le temps attestant sa grande capacité d’adaptation à des contextes différents ? Autant de questions auxquelles cette conférence tentera d'apporter des réponses.

lun. 09 janvier 2017
17:00 - 19:00

1848, le printemps des peuples

Après la flambée de 1830 et ses insurrections en Italie, en Pologne, en Allemagne et en Belgique qui obtenait son indépendance, l’année 1848 fut celle d’une nouvelle explosion : celle des révolutions. La révolution de 1848 en France allait provoquer ce que l’on appela le « printemps des peuples » en stimulant plusieurs mouvements d’indépendance qui menacèrent cette fois en premier lieu l’empire d’Autriche. L’évocation de cet épisode nous permettra d'appréhender l’extrême complexité de la question nationale en Europe centrale en raison de la coexistence et de l’intrication des nationalités qui allaient affirmer leurs identités, au nom de leur histoire, de leur langue, de leur religion…1848 constitue une étape essentielle car même si le sentiment national n’est pas né au XIXe siècle, c’est ce même siècle qui vit triompher en Europe le principe des nationalités : à chaque nation un État.

jeu. 05 janvier 2017
17:00 - 19:00

Weimar, l’Athènes du Nord

Weimar est une ville de paradoxes. Capitale régionale secondaire, au cœur de la Thuringe forestière, elle marque cependant toute l’histoire de l’Allemagne depuis le XVIe siècle. Ville de Goethe et de Schiller, de Cranach et des créateurs du Bauhaus, de Bach et de Liszt, elle a nourrit en son sein une grande partie de cet esprit qui fit la grandeur de la culture allemande. C’est sans doute pour cela que le Parlement se réunit dans un théâtre de cette ville pour y proclamer la République en 1919. Depuis la réunification, la ville connaît un nouvel essor économique.

jeu. 15 décembre 2016
17:00 - 19:00

La Réforme protestante de Luther à Calvin

À l’occasion de la commémoration de la Réforme protestante, née officiellement il y a cinq cents ans avec l’affichage des 95 thèses de Martin Luther sur la porte de la chapelle du château de Wittenberg en 1517, nous vous proposons un retour sur les grandes figures de la Réforme protestante de Luther à Calvin remettant en cause tant les pratiques que la théologie traditionnelle, de l’achat des indulgences à l’Eucharistie. Ainsi, l'électeur de Saxe, Frédéric le Sage, suit et protège Luther, alors qu’il possédait pourtant 17 443 reliques censées lui épargner 128 000 ans de purgatoire. De nouvelles Églises vont naître, divisant la chrétienté, et entraînant la rupture de certains États avec Rome.

lun. 12 décembre 2016
17:00 - 19:00

Vienne, ville impériale

Capitale des Habsburg du XIIIe au XXe siècle, Vienne en porte l’empreinte. L’art médiéval y est illustré notamment par la prestigieuse cathédrale Saint-Étienne. À la Renaissance, commence la construction de la Hofburg, immense ensemble de bâtiments, échelonnée sur plusieurs siècles. Mais Vienne doit l’essentiel de son visage historique à l’art baroque. Ainsi, sous le règne de l’empereur Charles VI, la Hofburg s’accrut du manège espagnol et de la bibliothèque impériale, l’un et l’autre du grand architecte Fischer von Erlach, qui est aussi l’auteur de la Karlskirche, avec sa coupole encadrée par deux répliques de la colonne Trajane. On doit à son rival, Hildebrandt, dont l’art est plus léger, le splendide ensemble des deux palais et des jardins du Belvédère. Le palais de Schönbrunn a pris sa forme actuelle devant le règne de l’impératrice Marie-Thérèse, avec sa décoration intérieure caractéristique du goût rococo. Vienne doit aussi beaucoup au long règne de l’empereur François-Joseph, avec le style éclectique alors en vogue.

jeu. 08 décembre 2016
17:00 - 19:00

Les origines de la Réforme protestante

En 1517, il y a cinq cents ans, Martin Luther rédigeait ses 95 thèses qui entraînèrent la rupture avec la papauté, marquant ainsi les débuts de la Réforme. C’était l’aboutissement d’une remise en question du rôle de l’Église, qui peinait à répondre aux nouvelles aspirations des fidèles. Le retour à l’Évangile, la pauvreté du clergé, la vente d’indulgences, la mise en cause de la primatie romaine et la part donnée à la spiritualité personnelle constituaient quelques-unes des grandes questions soulevées depuis deux siècles. Le conflit entre l’autorité temporelle du pape et les États modernes qui s’affirmaient, constituait également un terrain favorable, de même que l’effervescence intellectuelle suscitée par l’humanisme.

mar. 06 décembre 2016
14:30 - 16:30

Le monde musulman de l'unité à la rupture

Après avoir vu la naissance du monde musulman nous nous intéresserons cette année au destin de celui-ci. L’unité de l’islam conquérant et les divisions qui, dès le début, rompent le rêve d’un destin commun. Chiisme, sunnisme, califats rivaux, sont des mots qui appartiennent à notre monde, mais que mettons-nous dessous ? Ces questions fondamentales dans le monde d’aujourd’hui trouvent leurs origines et leurs explications dans le monde médiéval, dès les premiers temps du monde musulman. C’est donc à une lecture historique des problématiques actuelles que nous vous convions.

lun. 28 novembre 2016
17:00 - 19:00

« L'esprit du Bauhaus », présentation de l'exposition au musée des arts décoratifs

De 1919 à 1933, à Weimar, Dessau puis Berlin, le Bauhaus fut une école d’un genre nouveau où peintres, architectes, artisans, ingénieurs, acteurs, musiciens, photographes et designers travaillent ensemble pour proposer la synthèse des arts plastiques, de l’artisanat et de l’industrie au service du quotidien. Réunissant des professeurs aussi divers que Moholy Nagy, Marcel Breuer, Mies Van Der Rohe, Klee, Kandinsky, le Bauhaus se caractérise par son esprit d’invention, de liberté, de création, de transmission que les grands artistes, architectes et designers qui l’ont fréquenté ont ensuite propagé tout au long du XXe siècle.

jeu. 24 novembre 2016
17:00 - 19:00

Pouvoir temporel et pouvoir spirituel : l’empereur et le pape de Constantin à Charles Quint

Reprenant la tradition romaine, Constantin et ses successeurs s’étaient arrogés une double fonction, temporelle et spirituelle (le césaropapisme). La disparition de la fonction impériale en Occident en 476 avait conféré une place importante au pape, qui héritait alors d’une partie des prérogatives impériales. Après la résurrection du titre impérial par Charlemagne, se pose rapidement la question de la suprématie. Au XIe siècle, la Réforme grégorienne permet au pape d’affirmer son autorité par la doctrine de la théocratie, mais les conflits avec les empereurs se multiplient, avec Henri IV (querelle des investitures, ponctuée par la pénitence de Canossa en 1077), avec Frédéric Barberousse au XIIe siècle, avec Frédéric II au XIIIe siècle… La question s’étend aux souverains des autres États (en France, la lutte entre Philippe le Bel et Boniface VIII). Jusqu’à Charles Quint, les théoriciens des deux partis rivalisent d’arguments.

mar. 22 novembre 2016
14:30 - 16:30

De l'Empire ottoman à la République turque d'Erdogan : rupture ou continuité ?

Il est fréquemment rappelé que le président Erdogan rêve de reconstruire l'Empire ottoman. Rêve ou réalité ? Nous présenterons brièvement la chute de l'Empire ottoman (entre 1875 et 1923), puis la mise en place de la République laïque de Mustapha Kemal Atatürk (1923-1938). Enfin nous examinerons la transformation de la Turquie kémaliste sous la présidence de Recep Tayyip Erdogan en posant la question : s'agit-il d'un retour à la Turquie ottomane ?