Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
lun. 20 mars 2017
17:00 - 19:00

Monet à Giverny

Au départ, une nécessité : loger une véritable tribu. Sa famille mais aussi celle de la veuve Hoschédé qui deviendra sa seconde femme. Il fallait donc une grande demeure. Ce sera Giverny. Il y découvre les plaisirs du jardinage, le feu d’artifice des couleurs des plantes. Il va façonner le lieu, détourner l’eau pour en faire un étang, racheter des terrains parce qu’on voulait y abattre des arbres qu’il peignait, faire construire un pont à la japonaise… Pour la première fois dans l’histoire de l’art, un artiste fabrique son motif, ce n’est plus l’art qui copie la nature mais la nature qui doit se conformer aux nécessités de l’art. Monet s’y retranche, éconduit les fâcheux pour n’y recevoir que des visiteurs choisis (dont Clémenceau). Pas de temps à perdre en mondanités quand on bouleverse l’histoire de la peinture. Giverny. Il s’y installe le jour où meurt Manet. Tout un symbole.

mar. 14 mars 2017
14:30 - 16:30

Oxford et Cambridge, le patrimoine de deux villes anglaises de tradition universitaire

Ecloses dès le XIIe siècle, les deux universités les plus célèbres d’Angleterre sont en fait composées de collèges autonomes servant à la fois, selon la tradition médiévale, à l’enseignement et à l’hébergement des étudiants. Ils ont été fondés par des rois ou de hauts personnages. Leurs bâtiments harmonieusement groupés - cours et cloîtres, chapelles, halls, réfectoires, bibliothèques, etc. - illustrent avec éclat la succession des styles de l’architecture anglaise – premier gothique, perpendiculaire, Tudor, élisabéthain, baroque, néo-classique, voire néo-gothique – tout en abritant maints trésors d’art.

mar. 28 février 2017
14:30 - 16:30

Jeanne d'Arc

Nous connaissons tous le personnage météorique qu’a été Jeanne d’Arc. Deux ans seulement séparent l’arrivée de la jeune fille à la cour du futur Charles VII du bûcher de Rouen. Sa destinée, sa place et son nom nous sont terriblement familiers, les grands cinéastes se sont penchés sur son cas, n’y aurait-il donc plus rien à dire sur cette jeune héroïne qui fut abandonnée par tous ? Nous essaierons de relire son parcours et sa postérité depuis le milieu du XVe siècle jusqu’à nos jours.

mar. 21 février 2017
14:30 - 16:30

Le Brexit : tentative d'analyse raisonnable

Le 23 juin 2016, les Britanniques votèrent par référendum leur sortie de l’Union européenne, créant ainsi une situation sans précédent dont les conséquences tant sur le pays que sur le reste de l’Europe, ont donné lieu aux spéculations les plus extravagantes. Nous essaierons simplement d’analyser le parcours difficile du Royaume-Uni vers l’Union européenne jusqu’au 1er janvier 1973. Puis, nous chercherons à comprendre ce vote malgré l’accord anti Brexit du 19 février 2016 et les conséquences du Brexit du 23 juin 2016, notamment sous l’angle économique et du « passeport européen ».

jeu. 02 février 2017
17:00 - 19:00

Vienne et la modernité

Capitale d’un immense empire, à la veille de sa décomposition, Vienne fut l’un des plus fertiles bouillons de culture de la modernité européenne. Après une introduction historique, la conférence s’attachera à l’analyse de la modernité artistique à travers l’histoire de la Sécession viennoise et de ses principaux acteurs, ou de ceux qui ont gravité autour : les architectes Otto Wagner, Joseph Hoffmann et Adolf Loos ; les peintres Gustav Klimt, Egon Schiele et Oskar Kokoshka…

lun. 30 janvier 2017
17:00 - 19:00

Titien et Venise

Titien ne serait-il pas le premier artiste moderne, au sens large du terme ? Il participe à l’invention du marché de l’art puisqu’à Venise on peint sur des supports (en particulier la toile) détachés du salpêtre des parois. Artiste international, travaillant en même temps pour le pape, Charles-Quint et François Ier, il organise un atelier efficace pour pouvoir honorer un nombre impressionnant de commandes. Sa célébrité sert le prestige de Venise. On dit que Charles-Quint s’inclina devant lui comme Alexandre le Grand autrefois devant Appelle. Désormais ce n’est plus le modèle qu’on admire mais le peintre. La peinture lit le monde, elle le conceptualise en se détachant de la figuration réaliste de l’objet. Son trait se dissout dans la lumière et la couleur. Ce n’est plus la représentation de la réalité mais celle de la vérité. Plus l’objet mais son signe. Le chemin vers la peinture moderne est tracé. Le miracle de l’art masquera le déclin de Venise jusqu’à la fin du XVIIIe siècle.

mar. 24 janvier 2017
14:30 - 16:30

La Birmanie d'Aun San Kyi : une espérance à gérer ?

La Birmanie, pays du bouddhisme theravâda, est aujourd'hui en pleine mutation depuis la victoire aux élections législatives de 2015 de celle que l'on nomme "la Dame". Nous analyserons les atouts de ce pays mais aussi les difficultés de rassembler les cent trente ethnies qui le constituent. Néanmoins, la "Dame" jouit d'un formidable soutien populaire, tant laïc que monastique, qui devra rester uni pour faire face aux militaires qui ont plongé ce pays en situation de pauvreté. Formidable pari, formidable espérance qui ne peut aboutir que dans le respect de tous et la sérénité du bouddhisme du Petit Véhicule.

lun. 23 janvier 2017
17:00 - 19:00

La Renaissance italienne

La Renaissance italienne est à la fois celle de l’Antiquité et la glorification de l’homme que Dieu a fait à son image. Un bouleversement de la conscience européenne menant à un humanisme qui ne craindra pas de s’émanciper du religieux (Erasme critiquera Jules II). Au centre du mouvement : l’artiste. Sa redécouverte de la perspective hiérarchise le monde et affirme la puissance de l’homme, sa capacité à accéder à la connaissance et à organiser l’espace urbain selon les idées nouvelles. Mais les choses ne sont pas si simples. Si cette hiérarchisation traduit bien la structure monarchique de Rome et Florence, elle ne correspond pas à la « République » de Venise. Aussi les divergences apparaîtront-elles rapidement entre les cités d’une part, et entre les artistes et les autorités religieuses d’autre part. Peu à peu, la pensée artistique se rapprochera de la philosophie en s’éloignant de la théologie.

mar. 17 janvier 2017
14:30 - 16:30

Perses, Grecs, Romains, Byzantins sur les terres de l'Orient : histoire d'un face à face de puissances étrangères au cœur de l'Orient antique

Dès l’Antiquité, l’Orient fut convoité et partagé entre les empires mésopotamiens et les pharaons de la vallée du Nil. Mais depuis la naissance des empires perses en Iran antique, cette terre fut transformée en vaste théâtre de conflits, conquêtes, offensives et contre-offensives durant des siècles entre acteurs divers : Grecs, Macédoniens, Romains, Byzantins, sans oublier les États intermédiaires avec leurs roitelets, laissant cette région en grand désarroi. À l’époque moderne, l’Orient est devenu le théâtre de rivalités entre Orient et Occident.

lun. 16 janvier 2017
17:00 - 19:00

Les Habsbourg

Originaires de Haute Alsace et de Suisse, les Habsbourg accèdent à la couronne du Saint-Empire romain germanique en 1273 et font de l'Autriche le berceau de leur puissance. Dès la fin du XVe siècle, les Habsbourg accèdent à la monarchie universelle. Par de fructueux mariages, la dynastie régnera sur l'Europe centrale, l'Espagne, les Pays-Bas, une grande partie de l'Italie et de l'Amérique du Sud. À partir du XVIIIe siècle, l'Empire des Habsbourg se recentre sur l'Europe danubienne, jusqu'à son démantèlement en 1918. Jamais sans doute une dynastie royale et impériale n'aura autant été assimilée à l'histoire de l'Europe.