Aucun article
Votre panier est vide

Conférences culturelles

Grâce à votre compte (gratuit) sur notre site, vous pouvez :

  • accéder aux enregistrements (audio) des conférences passées,
  • écouter la conférence directement sur le site,
  • télécharger le fichier mp3 d'une conférence pour l'écouter plus tard.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enregistrements des conférences de l'automne n'ont pas pu être mis en ligne pour des raisons techniques. Nous mettons tout en œuvre pour y remédier dans les meilleurs délais et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Conférences en version audio

Conférences
Conférences culturelles
Cycles de conférences
dim. 14 mai 2017
00:00

Le Liban avec Antoine Sfeir - 4ème conférence

Le pays des cèdres flanqué sur mer est riche de sites et d'histoire, et il est encore plus riche par ses citoyens, dix-sept communautés religieuses, autant de communautés en partie héritières de l'Empire ottoman. Cette montagne refuge a de tout temps accueilli les minorités opprimées. Après le génocide des Arméniens, elle a fait citoyens les survivants. En 1948, à la création de l'Etat d'Israël, le pays a accueilli les réfugiés palestiniens. Enfin, en 2014, il a reçu les migrants syriens. Comme le disait l'abbé Lebret au début des années soixante : "ce pays n'aurait jamais dû marcher si on se base sur les indicateurs économiques, et pourtant ça marche, et il faut donc ne toucher à rien". Après avoir vécu la guerre des autres, le pays s'est reconstruit et malgré quelques tensions, les Libanais vivent pleinement. En évitant les zones "tendues", nous vous mènerons à la découverte et la compréhension du Liban, qui en dépit des difficultés, maintient son message, celui du vouloir vivre.

dim. 14 mai 2017
00:00

Le Liban avec Antoine Sfeir - 3ème conférence

Le pays des cèdres flanqué sur mer est riche de sites et d'histoire, et il est encore plus riche par ses citoyens, dix-sept communautés religieuses, autant de communautés en partie héritières de l'Empire ottoman. Cette montagne refuge a de tout temps accueilli les minorités opprimées. Après le génocide des Arméniens, elle a fait citoyens les survivants. En 1948, à la création de l'Etat d'Israël, le pays a accueilli les réfugiés palestiniens. Enfin, en 2014, il a reçu les migrants syriens. Comme le disait l'abbé Lebret au début des années soixante : "ce pays n'aurait jamais dû marcher si on se base sur les indicateurs économiques, et pourtant ça marche, et il faut donc ne toucher à rien". Après avoir vécu la guerre des autres, le pays s'est reconstruit et malgré quelques tensions, les Libanais vivent pleinement. En évitant les zones "tendues", nous vous mènerons à la découverte et la compréhension du Liban, qui en dépit des difficultés, maintient son message, celui du vouloir vivre.

dim. 14 mai 2017
00:00

Le Liban avec Antoine Sfeir - 2ème conférence

Le pays des cèdres flanqué sur mer est riche de sites et d'histoire, et il est encore plus riche par ses citoyens, dix-sept communautés religieuses, autant de communautés en partie héritières de l'Empire ottoman. Cette montagne refuge a de tout temps accueilli les minorités opprimées. Après le génocide des Arméniens, elle a fait citoyens les survivants. En 1948, à la création de l'Etat d'Israël, le pays a accueilli les réfugiés palestiniens. Enfin, en 2014, il a reçu les migrants syriens. Comme le disait l'abbé Lebret au début des années soixante : "ce pays n'aurait jamais dû marcher si on se base sur les indicateurs économiques, et pourtant ça marche, et il faut donc ne toucher à rien". Après avoir vécu la guerre des autres, le pays s'est reconstruit et malgré quelques tensions, les Libanais vivent pleinement. En évitant les zones "tendues", nous vous mènerons à la découverte et la compréhension du Liban, qui en dépit des difficultés, maintient son message, celui du vouloir vivre.

dim. 14 mai 2017
00:00

Le Liban avec Antoine Sfeir - 1ère conférence

Le pays des cèdres flanqué sur mer est riche de sites et d'histoire, et il est encore plus riche par ses citoyens, dix-sept communautés religieuses, autant de communautés en partie héritières de l'Empire ottoman. Cette montagne refuge a de tout temps accueilli les minorités opprimées. Après le génocide des Arméniens, elle a fait citoyens les survivants. En 1948, à la création de l'Etat d'Israël, le pays a accueilli les réfugiés palestiniens. Enfin, en 2014, il a reçu les migrants syriens. Comme le disait l'abbé Lebret au début des années soixante : "ce pays n'aurait jamais dû marcher si on se base sur les indicateurs économiques, et pourtant ça marche, et il faut donc ne toucher à rien". Après avoir vécu la guerre des autres, le pays s'est reconstruit et malgré quelques tensions, les Libanais vivent pleinement. En évitant les zones "tendues", nous vous mènerons à la découverte et la compréhension du Liban, qui en dépit des difficultés, maintient son message, celui du vouloir vivre.

mar. 25 avril 2017
14:30 - 16:30

Le temps des condottieri

Les capitaines mercenaires, hommes d’aventure au service d’un prince parfois mais très vite à leur propre service ont rythmé la vie d’une grande part des cités d’Italie : mêlant puissance et ruine entre le XIIIe et le XVIe siècle, ces condottieri ont marqué l’histoire et l’art de la péninsule. L’homme d’armes fut comme le prince et l’artiste un homme de la Renaissance, soucieux d’inscrire dans le bronze ou sur la toile ses hauts faits. Guerrier souvent violent, le condottiere est aussi un lettré et un mécène à qui Mantoue, Ferrare, Milan ou Urbino doivent leur patrimoine exceptionnel.

jeu. 20 avril 2017
17:00 - 19:00

Venise et l'Orient

Nulle autre cité de la péninsule italienne ne sut, comme Venise, unir son destin à celui de la Méditerranée. Des grandes cités du monde oriental, byzantin et musulman, des ports de la côte levantine et de ceux de la mer Noire, les navires de la première des républiques maritimes rapportaient les produits de luxe, revendus à très haut prix à l’Europe. La fascination qu’exerça l’Orient sur Venise se note à travers le galbe de ses coupoles et l’or des mosaïques ; dans les costumes chamarrés des étoffes précieuses des personnages peints…

jeu. 30 mars 2017
17:00 - 19:00

Les Pouilles romanes

Installés au milieu du XIe siècle en Italie du Sud, dans les Pouilles conquises sur les Byzantins, les Normands favorisèrent l’expansion de l’art roman, avec des interprétations originales. L’imposante basilique de pèlerinage Saint-Nicolas de Bari servit en particulier de référence architecturale à toute une famille d’édifices. L’art de la mosaïque y déploie en outre de riches tapis au bestiaire fantastique.

mar. 28 mars 2017
14:30 - 16:30

Grands centres monothéistes en Orient : Jérusalem et La Mecque

La notion de haut lieu est présente en Orient dès la plus haute Antiquité : lieux choisis puis vénérés, susceptibles de capter le divin et de permettre aux croyants d’entrer en contact avec lui. Dès l’apparition des religions du Livre en Orient (judaïsme, christianisme, islam), Jérusalem joua un rôle capital en tant que haut lieu du monothéisme des révélations, cité céleste et terrestre, cité sainte universelle par excellence. Mais au cœur de l’Arabie naîtra une autre cité sainte avec Abraham, puis sa descendance à travers Ismaël : La Mecque, qui deviendra le grand centre de la croyance arabe pré-islamique, puis le cœur de l’islam.

jeu. 23 mars 2017
17:00 - 19:00

Rembrandt et ses élèves

Les élèves qui se succèdent auprès de Rembrandt ne constituent pas un atelier comparable à celui d’un Rubens, par exemple. Il ne s’agit pas d’une « entreprise » dans laquelle les collaborateurs exécutent une grande partie de la toile commandée. Ce sont vraiment des élèves et il entretient avec eux des rapports affectueux, on pourrait dire paternels. Presque tous adoptent le style du Maître avec un tel talent qu’il a souvent signé leurs travaux pour leur permettre d’en tirer un meilleur prix. Mais cette proximité, on pourrait dire ce mimétisme, fait que les tableaux des élèves permettent de mieux comprendre ceux de Rembrandt lui-même. Lire le Maître à travers ses disciples…

mar. 21 mars 2017
14:30 - 16:30

La Corée de Kim Jong-Un

Ce petit État de vingt-cinq millions d’habitants est dirigé par la seule dynastie communiste de l’histoire. Son idéologie, le Juche, prône une société sans classes, l’indépendance politique et l’autarcie économique avec comme finalité la réunification avec la Corée du Sud. Kim Jong-un, arrivé au pouvoir en 2011 à la mort de son père, conduit aujourd’hui une politique de réarmement nucléaire, se dote de fusées balistiques à longue portée et se prépare à une guerre nucléaire, mythe ou réalité dans une région particulièrement sous tension où interviennent directement Chine, États-Unis et Russie.