À propos de Noël

Noël reste aujourd'hui la grande fête folklorique de l'année, en tous cas celle dont le folklore est le plus riche et le plus varié. On dit que ce folklore s'est paganisé, en réalité il s'est laïcisé, ce qui n'est pas la même chose. Car les fêtes païennes qui, dans l'antiquité, célébraient le solstice avaient dans leurs rites et jusque dans leurs excès une référence religieuse, un substrat religieux, et procédaient d'une indiscutable croyance en des forces supra-naturelles régissant le Cosmos.

En fait le folklore moderne s'est coupé de ses origines à la fois païennes et chrétiennes. Ses rites, adoptés pour eux-même, pour leur pittoresque ou leur agrément, sont dépourvus de toute référence sacrée, ou, pour le moins, l'ont totalement oubliée. Mais ces rites, ainsi découronnés, dévitalisés, n'en sont pas moins des survivances. Il y a en eux un certain nombre de signes qui ne trompent pas et qui portent jusqu'à nos jours la marque de très anciennes croyances pré-chrétiennes.

Le temps de Noël est un cycle dit de Douze Jours allant de l'Avent à l’Épiphanie.

Origines de cette fête
Noël nous est venu de l'Orient par les voies romaines. Or, au pays carnute, à l'ombre des chênes, les druides maintenaient la croyance à « la Vierge qui devait enfanter »…Ce fut l’évêque Rémi qui choisit pour ses catéchumènes la fête de Noël de l'an 496, date du baptême de Clovis, comme date de leur naissance à la foi.

Dès Noël 1790, il n'y eut plus de carillons (les cloches furent fondues) plus de cantiques et en 1792 toutes les églises furent fermées du 24 décembre 18h au 25 décembre 6h. Bien des paroisses passèrent outre l'interdit. En fait la messe de minuit n'eut d'éclipse que la seule année de la Terreur. La religion reprit son lustre le 25 décembre 1804 lorsque Pie VII dit la messe aux Tuileries où Lesueur joua de vieux Noëls à l'orgue.

Origines de la crèche
En ce qui concerne la crèche, en Occident, c'est Saint François d'Assise qui popularisa cette tradition en établissant une crèche vivante, le soir de Noël 1223 , dans le village de Greccio, en Italie.

La crèche ne se rattache pas uniquement au culte catholique, mais également au culte protestant, réformé ou évangélique. Au sein de l'orthodoxie, il existe également la tradition des crèches, qu'on appelle dans les pays slaves vertep, «petite grotte». Celle-ci, contrairement aux crèches occidentales, se présente sous la forme d'un théâtre mouvant, et non statique. Il s'agit donc d'une coutume chrétienne, et non pas uniquement catholique et romaine.

De nos jours il y a bien eu, en décembre 2006, une tentative du député J.L.Mélenchon de faire interdire les crèches dans les lieux publics, idée reprise par le tribunal de Nantes à l'encontre du Conseil Général de Vendée mais à ce jour il n'y a pas d'interdit. Au nom de la loi de 1905 on laisse aux municipalités, conseils généraux, conseils régionaux, et aux collectivités d'outre-mer la liberté de célébrer des traditions religieuses.

Origines de l'Épiphanie
Rome reçut l’Épiphanie dans son calendrier et l'y fixa au 6 janvier. Mais on en trouve trace en janvier 361, date à laquelle l'empereur Julien suivit à Vienne, en Dauphiné, les cérémonies du culte de Jésus, « le jour de janvier que les chrétiens appellent les Épiphanies ».

Cette fête si ancienne était très aimée de nos aïeux et dès le XIIè siècle les cathédrales de Rouen, Paris, Orléans, Bourges, Nevers, Limoges, Besançon, Strasbourg, représentaient l'aventure des Rois suivant l'étoile. Un vitrail de la cathédrale de Chartres, daté du XIIè siècle représente cette « Marche des Rois ».

Pour les petits français, l’Épiphanie, dans la mesure où ils connaissent ce mot, représente une galette, une fève et des couronnes pour le « roi » du jour.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Voyages associés

Noël à Cracovie

Séjour 4 jours
 /  à partir de 1 590 €

Séjour culturel à Cracovie pour un Noël traditionnel. Séjour culturel en Pologne pour la fin de l'année. Découverte à Cracovie du château royal du Wawel, la place du marché avec la basilique Notre-Dame... Dîner de Noël et visite guidée des anciennes mines de sel de Wieliczka.

du 23 au 26 déc. 2020
Offre Primo
Voir

Noël en Bourgogne

Séjour 4 jours
 /  à partir de 1 320 €

Séjour culturel Noël 2020 en Bourgogne. Séjour en Bourgogne pour la fin d'année. Découverte du patrimoine : Dijon, Beaune et les célèbres Hospices (Jugement Dernier de Van Der Weyden), dégustation de vin et dîner de réveillon...

du 23 au 26 déc. 2020
Offre Primo
Voir

Noël à Rome

Séjour 4 jours
 /  à partir de 1 495 €

Séjour culturel à Rome à l'occasion de Noël. Séjour culturel avec visite exclusive de l'oratoire du Gonfalone, domus romaine du palazzo Valentini, Trastevere, palais Colonna...

du 23 au 26 déc. 2020
Offre Primo
Voir