Lausanne, Denis Diderot et les Salons

Il y a habituellement beaucoup de raisons de se rendre dans la capitale du Canton de Vaud, découvrir la jolie ville aux origines romaines s’alanguir et aussi s’animer au bord du Léman, flâner sur la place de la Palud avec ses maisons du XVIIIe et sa fameuse Horloge, déambuler sur les quais d’Ouchy.

Ou encore dîner chez Anne-Sophie Pic en contemplant le lac ou bien à La Table d’Edgar ou alors Au Chat Noir ou au Cinq ou…. beaucoup d’autres. Il y a encore les vignobles de Lavaux, le massif de Jorda, Vidy et son petit train. A Lausanne il y a aussi cette grande Cathédrale, inspirée de celle de Laon, qui aura repris ses couleurs après quelques repentis infligés au moment de la Réforme. Cette église, en terre réformée, fût le dernier chantier de Viollet-le-Duc, enfin, depuis il repose au cimetière du Bois-de-Vaux en compagnie de Coco Chanel et Pierre de Coubertin, évidemment. Evidemment car il est impossible d’ignorer le Musée Olympique, magnifique bâtiment de trois étages puisque Lausanne est le siège de l’Organisation internationale. Les Jeux de Sotchi qui ont célébré la 90e édition de ces rencontres puisque Pierre de Coubertin qui vivait à Lausanne en fut l’inventeur (et aussi du logo aux cinq anneaux), donnent l’occasion aux retransmissions des épreuves dans l’auditorium, mais il peut également représenter les pays sièges de jeux en gastronomie, musique, danse, conférences et concerts.
En 2014, Lausanne accueille à la Fondation de l’Hermitage du 7 février au 1er juin, l’exposition « Le Goût de Diderot ». En 1667 Louis XIV créé « Les Salons » : L’Académie Royale organisera tous les deux ans une exposition publique de peintures et sculptures dans le Salon Carré du Louvre. L’intrigant Melchior Grimm, qui finira Baron, a repris la revue « Correspondance Littéraire » et demande à son ami Diderot en 1759 de faire des comptes-rendus de ses Salons. Diderot en fera neuf, des copies manuscrites seront distribuées aux souverains européens. La diffusion confidentielle, moins de vingt pour chaque « tome », le mettra à l’abri de toute censure, Diderot le comprit vite. Profane en la matière il s’investira très sérieusement dans sa tache au point de finir sa vie comme conseiller artistique pour Catherine II, il lui recommandera Falconet pour la statue équestre de Pierre le Grand à Saint-Pétersbourg. Ses commentaires argumentés et précis sur les œuvres exposées dans ses Salons sont devenus, et restent toujours, la référence en matière de critiques d’art. On peut donc à la Fondation de l’Hermitage porter son regard sur les œuvres que Diderot aura détaillées et auscultées il y a près de trois cents ans ; Boucher, Chardin, Greuze, Vernet, Vien, David… pour les peintres, Pigalle, Falconet, Allegrain… pour la sculpture. Cette exposition qui bénéficie de prêts de musées internationaux comme le Louvre, a été préparée en collaboration avec le musée Fabre de Montpellier qui l’a présentée fin 2013.
Ajoutons qu’il existe maintenant un musée Diderot à Langres, sa ville natale, qui vient d’ouvrir dans un bel hôtel particulier du XVIe siècle. On peut y voir, entre autres, une édition de l’Encyclopédie. C’est un musée malin qui évoque non seulement la réforme intellectuelle du XVIIIe qu’on a baptisé avec raison Siècle des Lumières mais aussi l’environnement de cette époque où l’Eglise avait un pouvoir prépondérant de même que le pouvoir royal sous la férule aimable de Louis XV. A environ 300 km de la capitale, il faut aller visiter cette perle de la culture qui nous éclaire sur une période de notre Histoire décidément inspirée.

I. Aubert

photo©Christian Mehlführer

Voyages associés

La Suisse en train panoramique

Circuit 7 jours
 /  à partir de 2 590 €

Circuit en suisse, visite de Lausanne, Zurich et voyage à bord des trains "Glacier Express" et "Bernina Express". Voyage organisé en Suisse pour découvrir patrimoine et paysages: excursions à bord des trains panoramiques « Glacier Express » et « Bernina Express », visites culturelles de Genève, Lausanne, Sion, Saint-Moritz, Coire, Zurich, le château de Chillon, la Fondation Gianadda à Martigny...

du 25 sept. au 1 oct. 2020
Départ garanti
Voir
du 2 au 8 oct. 2020
Voir
du 20 au 26 févr. 2021
Offre Primo
Voir
du 5 au 11 mars 2021
Offre Primo
Voir
du 18 au 24 juin 2021
Voir
autres dates