VOYAGES MUSICAUX INTERMEDES : LA SAISON 2019

« Grand maître du coeur humain », c’est ainsi que Verdi désigne Shakespeare, dramaturge qu’il admirait tant, comme en témoignent ses opéras Macbeth, Otello et Falstaff inspirés du poète anglais. Verdi envisageait même d’adapter King Lear, Hamlet, La Tempête ou encore Romeo et Juliette… Dans Otello Verdi est au sommet de son art, l’expressivité musicale culmine, un Iago machiavélique tisse implacablement sa toile autour de ses victimes, le drame va crescendo… C’est Jonas Kaufmann qui interprétera Otello aux côtés d’Anja Harteros à l’opéra de Munich.

Au festival de Pâques de Baden-Baden, c’est Sonya Yoncheva qui incarnera Desdemone tandis que Placido Domingo, René Pape et Daniel Barenboim seront à l’affiche d’un Macbeth plein de promesses au Staatsoper de Berlin. Avec Lady Macbeth, le jeune Verdi crée son premier grand personnage féminin, souhaitant même pour ce rôle une « voca bruta », une voix « laide » qui illustrerait toute la noirceur de la protagoniste...N ous retrouverons Placido Domingo et Sonya Yoncheva dans un autre opéra de Verdi, La Traviata, à La Scala de Milan. Au festival d’été de Baden Baden, Valery Gergiev dirigera Simon Boccanegra avec Placido Domingo dans le rôle titre. Vous retrouverez ce même opéra, également dirigé par Gergiev mais avec René Pape et l’orchestre philharmonique de Vienne, au festival de Salzbourg.

Giuseppe Verdi ne sera pas le seul compositeur à l’honneur de nos voyages musicaux en 2019. Nous ferons aussi la part belle à Georg Friedrich Haendel, compositeur allemand d’opéras italiens adulé en Angleterre… Au XVIIIe siècle, l’Angleterre comme toute l’Europe raffole du bel canto et des chanteurs virtuoses, prime donne ou castrats. Les divas Francesca Cuzzoni et Faustina Bordoni se disputent alors les faveurs du public londonien, leur rivalité tournant même parfois au pugilat ! Ce sont des œuvres de Haendel qu’elles interprètent, le compositeur étant la vedette du King’s Theatre qui crée vingt-quatre de ses opéras ou de Covent Garden où il s’installe de 1734 à 1738, pour y faire représenter Giulio Cesare, Ariodante ou encore Alcina . C’est précisément Giulio Cesare que Cecilia Bartoli et Philippe Jaroussky interpréteront en novembre à la Scala de Milan tandis que Joyce DiDonato sera Agrippina au Liceu de Barcelone. Cecilia Bartoli interprétera sans doute de grands airs de Haendel lors de son concert de gala au festival de Gstaad.

Pour son 150e anniversaire, le festival des chorégies d’Orange renoue avec Mozart en proposant un Don Giovanni interprété par Erwin Schrott, salué comme le meilleur interprète actuel des grands rôles mozartiens, et Karine Deshayes en Donna Elvira. Parmi les autres festivals de l’été, citons Aix en Provence avec Angel Blue et Joseph Calleja dans Tosca de Puccini ou en Italie les festivals Rossini à Pesaro et Puccini à Torre del Lago. Sans oublier, en Allemagne, le festival de Bayreuth.

Pour les amateurs de piano, Grigory Sokolov sera au festival de Verbier tandis que plusieurs festivals en France proposent une programmation de grande qualité avec des artistes renommés : le festival Chopin à Nohant, La Roque d’Anthéron ou Piano aux Jacobins.

Dominique de Williencourt, musicien et compositeur, a réuni des artistes d’exception pour participer à ses deux croisières musicales entre Chypre et les îles grecques et entre Sicile et Sardaigne. Concerts à bord et au cœur de sites grandioses privatisés, répétitions publiques et interviews, rencontre et échanges avec les artistes dans un esprit convivial… Vivez une expérience musicale et culturelle unique !

B. Valat