En 2014 France et Chine célèbrent cinquante ans de relations diplomatiques et d’amitié

C’est grâce au Général de Gaulle que cette année 2014 se déroulera, en Chine et en France, sous le sceau de la célébration du cinquantenaire des relations diplomatiques entre les deux pays...

Le 27 janvier 1964, Paris et Pékin publiaient un communiqué assez laconique mais qui constituait une grande première : " Le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République populaire de Chine ont décidé, d'un commun accord, d'établir des relations diplomatiques. Ils sont convenus à cet effet de désigner des ambassadeurs dans un délai de trois mois ". Le 31 janvier, quatre jours après, le premier ambassadeur français en Chine, Lucien Paye, ancien ministre de l’Education, présente ses lettres de créances au Président Chinois Liu Shaoqi. Il fallait « reconnaître le monde tel qu’il est ! » a simplement souligné le général.
Il aura fallu de l’audace et du courage au Président français, qui comme à son habitude prit sa décision vite et seul, car il marchait seul vers l’Orient. Certes Edgar Faure avait bien préparé le terrain, mais aucune puissance occidentale n’avait encore noué de réelle relation avec la Chine moderne. Et puis il y avait Formose avec qui la France entretenait des relations. Tchang Kaï-chek, apaisera la situation française en rompant les relations diplomatiques, deux semaines après, le 10 février. De Gaulle et son esprit d’indépendance avait séduit les chinois, qui comptent toujours sur notre non-alignement, eux qui connaissaient déjà de la France sa Révolution mais aussi la Commune avec sa littérature du XIXème siècle, Victor Hugo notamment. Cette histoire est toujours prégnante dans le regard que la Chine porte sur notre pays qu’elle ne noie pas dans le bloc européen contemporain.
Au delà de la visite d’état du Président Chinois, Mr Xi Jinping, ce printemps, l’année 2014 fera donc l’objet de 400 manifestations organisées dans les deux pays. Pour le lancement en France, le 27 janvier prochain, se tiendra une Nuit de Chine, un spectacle qui se déroulera sous la verrière du Grand Palais avec notamment un concert du pianiste chinois Lang Lang. Les trois jours suivant l’espace sera occupé par Art Paris Art Fair, Foire d’Art Moderne et contemporain qui mettra la Chine à l’honneur.
Au même moment sera inaugurée à Pékin l’exposition « 50 ans de relations France Chine » parrainée par la Fondation Charles de Gaulle. En miroir, à Paris, la galerie Xinhua, rue du Faubourg Saint Honoré, présente une exposition photographique « 50 ans de relations sino-françaises ».
Mais la Chine en France, c’est aussi :
- Un spectacle pour le nouvel an en Chine avec la jeunesse des deux pays sur la scène de l’opéra de Nice, le 31 janvier donc.
- Un concours commun de mathématiques pour les lycéens avec à la clé un séjour dans l’autre pays pour les lauréats.
- Shanghaï, la ville avant-gardiste, sera l’invitée d’honneur au salon du Livre du 21 au 24 mars à la porte de Versailles.
- La Dynastie des Han s’installera au Musée Guimet à partir d’octobre, un retour sur cette dynastie qui marqua durablement l’histoire de la Chine de -206 à 220.
La France en Chine, ce sera :
Les huit chefs d’œuvre des XIXème et XXème siècles. Le musée National de Pékin présentera au printemps des œuvres majeures prêtées par les musés nationaux français
Le cinéma français à l’honneur aux festivals de Hong-Kong en mars, de Pékin en avril et de Shanghai en juin.
Le mois Franco-Chinois de la science et de la culture du 25 avril au 25 mai sur le campus de Paris Tech / Shanghai Jiao Tong, Alliance stratégique entre Paris Tech et Shanghai Jiao Tong University qui a pour objectif de promouvoir à l’étranger la formation à la française sous la marque ParisTech inaugurée en 2013, au moment du voyage du Président Hollande en Chine.
En fin d’année, dans les rues de Pékin, un projet de Centaure animé, porté par la compagnie « La Machine » devrait séduire le public par sa grâce et son esthétique.
Ce sont là quelques points forts, de nombreuses manifestations, une tous les deux jours dans chacun des pays, mêleront culture, économie et science. Une célébration riche et commune unique par sa durée qui permettra à chacun et en tous lieux de s’immerger dans la culture de l’autre, une pierre de plus à la concorde entre les deux peuples, une ambition du Général à n’en pas douter.

I. Aubert

photo © www.france-chine50.com. Tous droits réservés.

Voyages associés

Grand circuit connaissance de la Chine

Circuit 18 jours
 /  à partir de 3 750 €

Tour de la Chine : Pékin, Pingyao, Xi'an, Longmen, Shaolin, Yangzhou, Suzhou, Shanghaï. Circuit culturel en Chine avec visite de Pékin, Pingyao et le monastère Shuanglin si, Taiyuan et son "temple des ancêtres", Xi’an, Luoyang, les grottes de Longmen, Shaolin si, Yangzhou, Suzhou, Shanghaï.

du 11 au 28 mai 2021
Offre Primo
Voir

De Pékin à Shanghaï - Circuit culturel Tempo

Circuit 12 jours
 /  à partir de 2 960 €

Circuit culturel en Chine sur un rythme modéré combinant des temps libres et la découverte des sites culturels incontournables : la Grande Muraille, Pékin, Xi'an et Shanghaï. Voyage découverte de la Chine, de son histoire et de son patrimoine. Circuit culturel avec conférencier et rythme modéré : Pékin, Grande Muraille, Xi’an, Shanghaï, Zhujiajiao.

du 18 au 29 avr. 2021
Voir