« Murillo et les Capucins de Séville » - Une exposition à voir au musée des beaux-arts de Séville.

Séville, la capitale du Sud de l’Espagne est une ville qui respire l’histoire. Par son centre historique, sont passées de nombreuses civilisations et cultures, laissant chacune leur marque à travers certains des plus beaux monuments d’Espagne. C’est dans la richesse du contexte culturel de la Séville du XVIIème siècle que naît Bartolomé Esteban Murillo, appelé à devenir l’un des plus grands maîtres de l’histoire de la peinture. Et cela dans une période de profondes transformations.

Précurseur, l’artiste posera tout au long de sa vie un regard novateur qui anticipa la peinture moderne. Dès son plus jeune âge, il démontre son expertise avec des pinceaux et exécute un travail de rénovation, lumineux et avec une utilisation imposante et inhabituelle de la couleur. Séville est une ville dans laquelle il trouve dans l’observation, l’inspiration pour créer sa puissante production picturale.

À l’occasion des 400 ans de sa naissance, la ville de Séville souhaite rendre hommage au peintre avec un ambitieux programme commémoratif qui a pour objectif de rappeler le passé de la ville, au temps de Murillo, et de lier son innovation au présent, à une capitale qui embrasse ses racines et avancent avec elles.

À propos de l’exposition « Murillo y los Capuchinos de Sevilla »

Murillo réalisa pour le couvent des capucins de la ville une imposante série de tableaux, considérée comme l’une de ses œuvres majeures. L’exposition « Murillo y los Capuchinos de Sevilla » rassemble et présente toutes les œuvres qui formaient initialement un ensemble commun. Le musée Wallraf-Richartz de Cologne a cédé pour l’occasion la toile principale du tableau global ‘El jubileo de la Porciúncula’, qui sortit de Séville au milieu du XIXème siècle.

Le visiteur pourra également contempler peintures et dessins provenant de collections extérieures : les œuvres ‘Arcángel de San Miguel’ (musée Kunsthistorisches, Vienne), ‘Ángel de la guarda’ (cathédrale de Séville), ‘Santa Faz’ (Collection privée, Grande-Bretagne) et les dessins ‘Inmaculada del Coro’ (collection particulière), ‘San Félix Cantalicio con el Niño’ (bibliothèque Morgan, New-York), ‘San Francisco abrazando al Crucifijo’ (Kunsthalle, Hambourg) et ‘San Francisco abrazando al Crucifijo’ (institut Coulrtauld, Londres).

En outre, l’exposition approfondira, à travers des dessins et des croquis, la forme dans laquelle l'artiste a conçu le projet.

Intermèdes vous propose de découvrir cette exposition lors d'un séjour culturel à Séville.

Pour en savoir plus, consultez le site du musée des beaux-arts de Séville consacré à l'exposition.

Crédit photo : San Antonio de Padua detalle, Murillo, Exposition Murillo © Musée des Beaux-Arts de Séville