Géorgie et Arménie

Circuit culturel avec Intermèdes

Géorgie et Arménie

La partie orientale de l'Anatolie est une sorte de Far East et suscite un engouement qui naît de la beauté austère et grandiose des paysages : vestiges de civilisations ourartéenne, romaine ou perse, monastères arméniens, églises géorgiennes, mosquées et caravansérails seldjoukides, villes à l'ambiance déjà arabe… Lieu de passage entre Orient et Occident, elle fut le siège d'empires florissants et de royaumes éphémères que se disputaient les potentats, désireux de contrôler la Route de la Soie.

Quelques points forts :
- les manuscrits enluminés du Maténadaran ;
- les cathédrales d'Etchmiatzine et d'Alaverdi ;
- le monastère de Khor Virap au pied du mont Ararat ;
- le site de Mtskheta.

Légende :
  • inscriptions ouvertes
  • inscriptions sur demande
  • inscriptions closes
Dates Tarifs TTC par Personne (hors suppléments)
  • Du 16 au 28 juillet 2017 (départ garanti) 13 jours
avec Anna LEYLOYAN
2 850 €
Prendre une option
Téléchargez le programme
Contactez le Service Clients
01 45 61 90 90

Programme

Journée 1

Vol Paris / Tbilissi

Vol régulier Paris / Tbilissi.
Dîner et nuit à Tbilissi.

Journée 2

Tbilissi : visite de la ville, Mtskheta

(Environ 50 km)
Début de matinée libre pour prendre du repos.
Anciennement Tiflis, Tbilissi, la capitale de la Géorgie, est une ville multiculturelle située depuis quinze siècles au croisement des routes caravanières : la clé du Caucase. Nous débuterons notre visite de la ville par l'église de Metekhi datée du XIIIe siècle. Posée sur un piton rocheux qui domine la rivière Koura, elle se dresse à proximité de la statue du roi Vakhtang Gorgasali, l'un des fondateurs de la Géorgie, et face à la colline de Sololaki et aux quartiers historiques de la ville. Nous gagnerons ensuite le quartier Abanotoubani où se situent les bains Orbéliani, décorés dans le style persan et fréquentés naguère par Pouchkine et Alexandre Dumas. Puis, nous arpenterons le vieux Tbilissi, l'âme de la ville, avec ses maisons faites de petits balcons et de cours intérieures, avec sur notre chemin la rencontre d'une église orthodoxe, d'une synagogue, d'une mosquée : témoignages vivants de la diversité confessionnelle et ethnique de la ville. Nous passerons par la cathédrale de Sion du XIIIe siècle, haut lieu de la vie religieuse géorgienne, avant d'entamer une promenade le long de l'avenue Rustaveli.
Déjeuner en cours de visite.

Puis nous nous rendrons à Mtskheta qui fut la capitale du royaume d'Ibérie (IVe siècle avant J.-C. / Ve siècle après J.-C.), et également le lieu de conversion au christianisme de la famille royale par sainte Nino et enfin le siège de l'église de Géorgie jusqu'au XIIe siècle. Avant de visiter ce que d'aucuns considèrent comme le cœur spirituel de la Géorgie chrétienne, nous nous arrêterons à l'église de la Croix (Djvari). Cette petite église, à l'architecture remarquable, fut bâtie au VIe siècle, au sommet de la colline sur laquelle sainte Nino avait dressé sa croix. Elle est encore aujourd'hui, le symbole de la Géorgie chrétienne.
Au centre de Mtskheta, entourée par des murailles crénelées du XVIIe siècle, se dresse l'imposante cathédrale de Sveti Tskhoveli, haut lieu du christianisme géorgien, édifiée au XIe siècle à l'emplacement d'une petite église de bois.
Non loin de là, nous visiterons l'église du Rédempteur, datant du XIe siècle, qui fait partie d'un monastère de femmes. Une petite chapelle a été construite, au VIe siècle, à l'emplacement de la hutte où vivait sainte Nino.
Dîner et nuit à Tbilissi.

Journée 3

Gudauri, Ananuri, Gori, Uplistsikhe, Kutaisi

(Environ 300 km)
La grande route militaire de Géorgie, principale voie d'accès vers la Russie, nous conduira à travers les contreforts du Grand Caucase, le long de l'Aragvi, jusqu'au complexe fortifié d'Ananauri. Aujourd'hui admirablement situé au bord d'un lac artificiel, il fut édifié au XVIIe siècle, et comprend deux églises, dont une au décor architectural extérieur remarquable, étroitement enserrées par des murailles crénelées. Nous ferons une halte à Gori, ville natale de Staline, pour y visiter le musée qui lui est dédié. Non loin de là, nous nous rendrons à la forteresse rupestre d'Uplistsikhe, conquise par les Mongols au XIIIe siècle. Récemment, le nom de la forteresse a été suggéré à l'UNESCO l'obtention du titre de patrimoine culturel.
Déjeuner au restaurant.
Continuation vers Kutaisi.
Dîner et nuit à Kutaisi.

Journée 4

Bagrati, Ghelati, Motsameta, Ubisi, Tbilissi

(Environ 220 km)
Après avoir quitté Kutaisi, nous débuterons la journée par la visite du complexe monastique de Ghelati, classé par l'UNESCO au patrimoine mondial. Situé sur une colline verdoyante, le monastère fut fondé par le roi David IV le Constructeur au XIIe siècle, et doté d'une université considérée longtemps comme le centre intellectuel du royaume. L'église de la Nativité de la Vierge est le chef-d'œuvre de cet ensemble. Elle abrite une magnifique mosaïque byzantine du XIIe siècle représentant la Vierge, l'Enfant et les archanges Michel et Gabriel et des fresques datées des XVIe et XVIIe siècles.
Nous nous arrêterons ensuite pour découvrir l'église Motsameta.
Déjeuner en cours de visite.

Nous poursuivrons notre route jusqu'au monastère d'Ubisi que nous visiterons. Construit au IXe siècle, le monastère Saint-Georges d'Ubisi compte parmi les plus intéressants du pays notamment pour ses peintures murales mêlant traditions géorgiennes et byzantines. Daté du XIVe siècle, ce décor est considéré comme l'un des mieux conservés et l'un des plus homogènes de Géorgie.
Retour à Tbilissi.
Dîner et nuit à Tbilissi.

Journée 5

Excursion à Telavi, Tbilissi

(Environ 250 km)
Nous visiterons ce matin la cathédrale Saint-Georges d'Alaverdi, construite au XIe siècle, et le monastère de femmes de Dzveli, "vieille" Shuamta, qui compte trois églises : l'une datant du VIe siècle, à plan basilical, et deux autres qui rappellent le modèle de Djvari. (Dans le cas où la vieille Shuamta serait inaccessible, nous visiterions à la place la nouvelle Shuamta).
Le complexe d'Ikalto fut fondé au VIe siècle par saint Zénon, l'un des pères syriens qui ont propagé le christianisme en Géorgie. Son académie, réputée pour être le lieu d'étude du grand poète géorgien Shota Rustaveli Télavi, qui domine la vallée du fleuve Alazani, sera notre port d'attache dans cette région. C'est actuellement la plus grande ville de Kakhétie, après avoir eu rang de capitale au XVIIe siècle. Elle ne conserve de sa splendeur passée qu'une enceinte fortifiée (XVIIIe siècle) autour du palais du roi Irakli II. (Attention, l'église étant en travaux pour une durée indéterminée, et des fouilles archéologiques étant pratiquées sur le site, il est possible que nous ne puissions y effectuer qu'une visite extérieure).
Déjeuner en cours de visite.

Le complexe monastique de Nekresi, à l'orée des forêts du Grand Caucase, comprend notamment une petite église du IVe siècle, un palais épiscopal des VIIIe et IXe siècles, et une église du VIIe siècle avec des fresques du XVIe siècle.
Dîner et nuit à Tbilissi.

Journée 6

Passage de la frontière à Sadakhlo, Haghpat, Sanahin, Dilijan

(Environ 200 km)
Après le passage de la frontière, nous visiterons le monastère de Haghpat inscrit au patrimoine culturel de l'UNESCO en 1996, centre spirituel des princes Kiourikian aux XIe et XIIe siècles, qui atteindra son apogée au XIIIe siècle. Entouré d'une muraille, le complexe monastique très dense, s'organise autour de l'église du Saint-Signe du Xe siècle, décorée de peintures du XIIIe siècle et agrémentée d'un jamatoun qui la précède. Le monastère se compose également de l'église Saint-Grégoire, de la chapelle de la Vierge, d'une bibliothèque et d'un réfectoire.
Déjeuner en cours de visite.

Nous découvrirons ensuite le monastère de Sanahin, classé également au patrimoine culturel de l'UNESCO en 1996, construit au cœur d'un massif boisé. Fondé par la reine Khosrovanuych au milieu du Xe siècle, il s'enrichit, au fil des siècles suivants, de nombreux édifices, dont la bibliothèque et l'église Saint-Grégoire, bâtis autour de l'église originelle, l'église du Saint-Sauveur.
Dîner et nuit à Dilijan.

Journée 7

Haghartsine, lac Sevan, Noradouze, Goris

(Environ 300 km)
Dans la matinée, nous visiterons le monastère de Haghartsine "la danse des aigles", datant du XIIe siècle. Construit par deux frères, princes du royaume de Bagratuni, ce monastère comprend trois églises. La particularité de l'une d'elles est une image mongole inscrite sur une porte dans le but de convaincre les futurs envahisseurs mongols de ne pas détruire le monastère.
Déjeuner en cours de visite.

Le lac Sevan, "perle d'Arménie", est un immense lac d'altitude (1900 mètres) suspendu entre de hautes chaînes de montagnes au-dessus de la plaine de l'Ararat. Nous le longerons pour atteindre le village de Noradouze, dont le cimetière contient la plus impressionnante collection de khatchkars sculptés dans la pierre rouge du IXe au XVe siècle.
Dîner et nuit à Goris.

Journée 8

Excursion à Khendzoresk et Tatev

(Environ 90 km)
Nous découvrirons ce matin l'ancien village Khendzoresk, célèbre pour ses fameuses maisons troglodytes ou sur pilotis. Dans le village disposé en pente, les plus anciens quartiers datent du XIVe siècle.
Déjeuner en cours de visite.

Par une route en lacets, nous atteindrons cet après-midi le monastère de Tatev. Il fut, selon la légende, fondé par un disciple de l'apôtre saint Thaddée. Entouré de puissantes montagnes difficiles d'accès, le monastère fut pourtant pendant plus d'un millénaire le centre spirituel de la région de Siounie. Il fut érigé entre la fin du Xe siècle et le XIIe siècle par les princes de Siounie, autour de l'église Saints-Pierre-et-Paul dont la décoration intérieure, à l'origine toute en peinture, ne subsiste que par fragments. Dans l'enceinte du monastère, nous verrons également l'église de la Mère de Dieu, l'église Saint-Grégoire et une curieuse colonne surmontée d'un khatchkar (croix de pierre sculptée typique de l'Arménie) dédié à la Sainte-Trinité. Les importantes restaurations entreprises depuis les années 1970 tout autant que le site grandiose du monastère font de Tatev une visite inoubliable.
Dîner et nuit à Goris.

Journée 9

Noravank, Khor Virap, Erevan

(Environ 260 km)
Face à une montagne rouge flamboyant, nous découvrirons ce matin le splendide monastère de Noravank. Datant du XIIe siècle, il fut bâti sur l'emplacement de deux églises, antérieures au IXe siècle.
Déjeuner en cours de visite.

Depuis le mont Ararat, nous rejoindrons, à pied, dans la plaine baignée par l'Araxe, le monastère de Khor Virap (la fosse profonde) où l'on voit le puits dans lequel saint Grégoire fut emprisonné durant treize ans avant que le roi Tiridat III, touché par la grâce, l'en sorte enfin et se convertisse au christianisme. Khor Virap demeure un lieu de pèlerinage très fréquenté.
Dîner et nuit à Erevan.

Journée 10

Talin, Mastara, Ereruk, Hovhannavank, Erevan

(Environ 250 km)
Dans la petite ville voisine de Talin, nous visiterons la superbe cathédrale, contemporaine de celle d'Arouch, due à la grande dynastie féodale des Kamsarakan. Dans cette ville, au VIIe siècle, se situait la résidence de Grigor Mamikonian, gouverneur d'Arménie. Nous verrons les vestiges du palais, mis au jour dans les années 1950.
Déjeuner en cours de visite.

Dans l'après-midi, nous passerons par Mastara, et verrons l'église Saint-Jean, restée dans son état originel depuis sa construction au VIIe siècle. Nous nous rendrons ensuite à Ereruk pour visiter la basilique Saint-Jean Baptiste, vaste construction rectangulaire dans laquelle s'exprime pleinement l'influence syrienne de la haute époque.
Enfin nous partirons à la découverte du monastère d'Hovhannavank, l'un des joyaux du patrimoine arménien, dont le « gavit » (sorte de narthex) est commun aux églises de Jean Baptiste à la Katoghikè.
Dîner et nuit à Erevan.

Journée 11

Erevan : Maténadaran, Erebouni, musée d'histoire d'Arménie

Nous visiterons ce matin le Maténadaran, l'institut des manuscrits anciens qui atteste de l'intérêt des Arméniens pour le livre depuis l'invention de l'alphabet au Ve siècle de notre ère. C'est également dans l'art de l'enluminure que les Arméniens ont exprimé le meilleur de l'art pictural.
Déjeuner.

L'après-midi, nous visiterons la citadelle d'Erebouni, d'influence ourartéenne, dont la datation remonterait au VIIIe siècle avant J.-C. Le musée d'histoire d'Arménie présente une vision exhaustive des rois mille années d'histoire du pays à travers plus de cent cinquante mille pièces dont les remarquables objets du royaume d'Ourartou et les pièces provenant du site de Karachamb du IIe millénaire avant J.-C.
Dîner et nuit à Erevan.

Journée 12

Garni, Geghard, Etchmiadzine, Metzamor, Erevan

(Environ 160 km)
La journée débutera avec la visite de la citadelle de Garni qui abrite l'unique temple païen subsistant en Arménie. La beauté du bâtiment explique sans doute qu'il ait survécu à la christianisation du pays.
Le temple dédié au culte solaire Mihr-Mithra et probablement construit à la fin du Ier siècle par le roi Tiridat Ier a été magnifiquement restauré, et les décorations sculptées, dans le style romain impérial, apparaissent dans toute leur splendeur. Nous visiterons également les thermes qui conservent une partie de leur pavement de mosaïques.
Puis nous nous rendrons au monastère de Geghard, la Sainte Lance, classé au patrimoine culturel à l'UNESCO en 2000, dans le cadre grandiose de la haute vallée de l'Azat. Selon la légende, saint Grégoire l'aurait fondé pour y conserver la lance qui avait percé le flanc du Christ. Les églises qui composent le monastère sont en partie rupestres, creusées dans la falaise de l'étroite vallée. Son aspect actuel remonte au XIIIe siècle. La finesse, la richesse de son décor sculpté et les nombreux khatchkars qui l'ornent en font un véritable musée lapidaire.
Déjeuner en cours de visite.

Fondée à l'époque hellénistique sur les ruines d'une cité ourartéenne, Etchmiadzine, classée au patrimoine culturel de l'UNESCO en 1996, devint l'une des capitales de l'Arménie, et conserve encore parmi les plus anciennes et plus intéressantes églises médiévales: outre la cathédrale, (les églises Sainte-Hripsimé, Sainte-Gayané et Sainte-Chogokat). Au musée de la cathédrale nous admirerons les pures merveilles d'objets liturgiques.
A proximité d'Etchmiadzine, le musée de Metzamor nous dévoilera les objets retrouvés sur ce site urbain habité dès le Ve siècle avant J.-C.
Dîner et nuit à Erevan.

Journée 13

Vol de retour à Paris

Matinée libre pour une découverte personnelle.
Déjeuner libre.

Transfert à l'aéroport et vol retour à Paris.
Arrivée dans la soirée.

NB : vous aurez la possibilité durant votre séjour, d'assister à des représentations à l'Opéra d'Erevan, sous réserve de disponibilité au moment de la réservation. N'hésitez pas à nous demander les programmes environ 30 jours avant le départ. Il est à noter que les places réservées ne sont pas remboursables en cas d'annulation du fait du client.

Le programme proposé est susceptible de connaître de légères modifications en fonction des changements de jours et heures d'ouverture des sites ou de modification des horaires des vols domestiques. Si tel était le cas, tout serait mis en œuvre pour limiter cela à des modifications dans l'ordre des visites, ou, éventuellement, vous proposer des prestations de remplacement de qualité équivalente.

Les horaires des vols mentionnés correspondent à nos réservations à ce jour. La gestion dynamique des réservations par les compagnies aériennes peut nous amener parfois, lorsque nous nous approchons de la date de départ, à modifier nos réservations et à proposer des vols différents. Ces vols seraient alors soit sur la même compagnie, soit sur l'une des compagnies alternatives précisées pour chaque départ.

Si vous devez prendre des engagements (pré acheminements, hôtels, etc.) dont les paramètres dépendent des lieux et horaires mentionnés dans ce document, nous vous invitons à consulter notre site internet sur lequel figurent les dernières mises à jour, ou prendre contact avec notre Service Clients. Les horaires définitifs vous seront communiqués dans le carnet de voyage.

Ces prix sont indépendants des éventuelles fluctuations de change Euro / Dollar.

Ces prix comprennent :

  • les vols réguliers internationaux ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • l'hébergement en hôtels de 3* à 4*, avec les petits-déjeuners ;
  • la pension complète, hors boissons, du dîner du premier jour au petit-déjeuner du dernier jour ;
  • l'accompagnement culturel d'un conférencier Intermèdes, ainsi que de guides locaux francophones ;
  • la mise à disposition d'un autocar privé, climatisé, pour le programme de visites ;
  • toutes les excursions mentionnées au programme ;
  • l'assistance rapatriement.

Ces prix ne comprennent pas :

  • le déjeuner du dernier jour ;
  • les boissons ;
  • le port des bagages ;
  • les dépenses personnelles ;
  • les pourboires usuels aux guides locaux et aux chauffeurs ;
  • l'assurance optionnelle bagage, annulation et interruption de séjour.
OFFRE EXCLUSIVE
Chambre à partager
Si vous vous inscrivez seul tout en souhaitant partager votre chambre d'hôtel et si aucun autre voyageur ne peut partager avec vous, Intermèdes a le plaisir de vous offrir le montant du supplément chambre individuelle.

Supplément aérien
Les tarifs mentionnés correspondent aux tarifs octroyés par les compagnies aériennes auprès desquelles les sièges ont été réservés. Chez certaines compagnies aériennes, ces tarifs peuvent ne plus être disponibles à la vente au-delà d'un certain délai (de quelques jours à trois mois avant le départ dans certains rares cas). En cas de non disponibilité du tarif aérien prévu, nous nous réservons le droit de répercuter tout ou partie de l' éventuelle hausse de prix aérien, qui serait communiquée au moment de l' inscription et soumise à votre accord.

Surtaxes
Les éventuelles surtaxes, rajoutées par les compagnies aériennes postérieurement à la date de publication de nos prix ne sont pas incluses. Ce montant, susceptible de variation à la hausse ou à la baisse jusqu'à 30 jours avant le départ, sera répercuté sur le prix conformément à la législation en vigueur.

Départ de Province
Si vous souhaitez un départ de province, notre service transport effectuera la recherche la plus adaptée. Selon les destinations, les départs de province s'effectuent soit sous forme de pré et post acheminement vers Paris, soit, pour l'Europe notamment, sous forme de vol direct de votre ville vers le lieu de destination. Consultez notre Service Clients pour une étude spécifique.

Hôtellerie (classification en normes locales)

  • Arménie - Dilijan - Dilijan Resort 3
    http://www.hoteldilijan.am/page/about
  • Arménie - Erevan - Ani Plaza 3
    http://www.anihotel.com
  • Arménie - Goris - Mirhav 4
  • Géorgie - Kutaisi - Tskaltubo Resort 4
    http://www.tskaltuboresort.ge
  • Géorgie - Tbilissi - Holiday Inn 4
    http://www.holidayinn.com

Si l'hôtellerie mentionnée devait être changée, elle le serait pour une hôtellerie de catégorie similaire.

Informations pratiques

Arménie

Formalités pour les ressortissants français:

Un passeport valable trois mois après la date de retour, est nécessaire.

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et au besoin une autorisation du 2e parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Décalage horaire

Le décalage horaire est de 3 heures en plus par rapport à la France. Quand il est midi à Paris il est 15 h à Erevan.

Climat

L'Arménie est soumise aux rigueurs d'un climat continental marqué, renforcé encore par l'altitude. Au cours du circuit, l'altitude oscillera entre 1 200 mètres et 1 800 mètres, et nous atteindrons le maximum au col de Selim, à 2 415 mètres d'altitude. Au printemps et à l'automne, le climat est doux (autour de 20°C en moyenne) dans la journée et peut varier, bien sûr, en fonction de l'altitude. Les soirées peuvent être fraîches et nous vous recommandons d'emporter des vêtements chauds.

Santé

Il est recommandé d'être à jour des vaccinations DT Polio. Un traitement antipaludéen n'est en principe pas nécessaire aux saisons durant lesquelles nos voyages sont programmés, il est néanmoins utile de consulter votre médecin traitant avant le départ afin de vérifier qu'aucune prophylaxie n'est nécessaire.
L'eau du robinet est réputée potable à certains endroits, néanmoins il est préférable de consommer uniquement de l'eau minérale en bouteille.

Change

La monnaie nationale est le Dram. 1 EUR = 504.9 AMD (décembre 2016).
L'Euro est très bien accepté. Les cartes de crédit ou les travellers chèques ne sont acceptés que dans de rares endroits à Erevan.

Électricité

Les normes européennes sont en vigueur et le courant est de 220 volts/ 50 Hz. Les prises de courant sont de type européen, toutefois un adaptateur à fiches plates pourrait être nécessaire.

Hôtels

L'Arménie s'ouvre depuis peu au tourisme et l'infrastructure hôtelière ne correspond pas aux standards européens, plus particulièrement en dehors de la capitale.

Pourboires

Le pourboire pour les chauffeurs et le guide local n'a aucun caractère d'obligation mais il est d'usage, lorsque vous êtes satisfait, de donner environ 1 € par jour et par personne aux chauffeurs et 2 € par jour et par personne au guide local, tout en sachant qu'un pourboire n'est jamais obligatoire et qu'il reste à la discrétion du client.

Géorgie

Formalités pour les ressortissants français

Un passeport en cours de validité et valable 6 mois après la date de retour du voyage est nécessaire.

Pour tout mineur ne voyageant pas avec ses parents ou voyageant avec un seul de ses parents, une nouvelle réglementation astreint à des formalités particulières publiées sur le site https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922. Dans tous les cas de figure, nous vous recommandons d'emporter une copie du livret de famille et au besoin une autorisation du 2e parent. Pour plus de précisions consultez notre Service Clients.

Décalage horaire

Le décalage horaire est de 3 heures en plus par rapport à la France en hiver, et de 2 heures en été.

Climat

La meilleure période pour se rendre en Géorgie est l'été, de mai à septembre. En juin, le climat est doux et ensoleillé, les températures pourront varier entre 15 et 25°C dans la journée, mais en altitude les nuits seront fraîches. C'est pourquoi nous vous conseillons d'emporter des vêtements chauds.

Santé

Il est recommandé de ne pas boire d'eau du robinet et de ne pas manger de fruits non pelés. Il est en outre conseillé, en plus de vos médicaments habituels, d'emporter une pharmacie bien fournie : remèdes contre les troubles intestinaux, d'antalgiques, crème antibiotique, crème contre les piqûres d'insectes, crème solaire, collyre, antibiotique à large spectre, pansements, etc. Aucun vaccin n'est exigé mais il est préférable d'être vacciné contre l'hépatite A et B et le DT-Polio.
Par ailleurs, certains médicaments délivrés sur ordonnance en Europe ne sont pas autorisés en Géorgie. Ceci concerne notamment les opiacés. Par conséquent, si vous êtes sous traitement médical, il est fortement recommandé de vérifier auprès de l'ambassade de Géorgie en France, avant votre départ, que tous les médicaments en votre possession sont autorisés en Géorgie, de vous munir d'un original et de copies de votre ordonnance médicale et de déclarer l'intégralité de vos médicaments lors du contrôle en douane à l'entrée.

Altitude

Ce voyage incluant quelques montées en altitude pouvant dépasser 2 000 mètres, nous vous invitons à consulter votre médecin traitant, afin de vous assurer que votre état de santé le permet, et éventuellement prévoir des médicaments contre le mal des montagnes.

Change

La monnaie locale est le Lari géorgien. A ce jour, 1 euro = 2,76 GEL (décembre 2016).
Les cartes de crédits ne sont que très rarement acceptées (éventuellement dans quelques hôtels à Tbilissi), mais les bureaux de change acceptent les dollars ainsi que les euros.

Pourboires

Il est conseillé de prévoir 1 € par personne et par jour pour le chauffeur et 2 € pour le guide, tout en sachant qu'un pourboire n'est jamais obligatoire et qu'il reste à votre discrétion.

Restaurants

Les repas sont organisés dans des restaurants en ville, offrant une cuisine saine mais peu variée.

Routes

L'état des routes est correct mais le relief montagneux oblige à rouler doucement. Cette façon de voyager est indispensable à une bonne découverte de la destination, de plus elle permet d'apprécier les paysages.

Hôtels

L'hôtellerie n'est pas très développée en Géorgie, hormis à Tbilissi. Nous avons sélectionné les meilleurs hôtels existants, mais la classification locale correspond rarement à nos critères.

Électricité

Les normes européennes sont en vigueur, le courant est de 220 volts/50 Hz, nous vous conseillons d'emporter un adaptateur à fiches plates.

Téléphone

Pour appeler de la France vers la Géorgie, composer le 00 995 suivi du n° du correspondant.

Prévisions météorologiques

Nous vous conseillons de consulter les prévisions météorologiques la veille de votre départ soit par Internet sur le site de la chaîne météo ou de metéo France, soit par téléphone, avec le service Météo Consult, au 3264 (service payant 2,99 € l'appel + coût normal d'une communication depuis votre téléphone).

Informations voyageurs : sécurité et situation sanitaire

Pour chaque pays, le ministère des Affaires Etrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) publie des fiches conseils aux voyageurs sur son site internet. Vous y trouverez les dernières recommandations notamment en matière de sécurité, formalités et santé.

Nous vous recommandons fortement de consulter ces sources d'information régulièrement, jusqu'à la veille de votre départ. Nous tenons également ces fiches à votre disposition sur simple demande au 01 45 61 90 90.

Bibliographie

Arménie

Histoire

  • DEDEYAN, G. (dir.), Histoire du peuple Arménien, Privat, Toulouse, 2008
  • GROUSSET , R., Histoire de l'Arménie, Payot, Paris, 1995
  • KEVORKIAN, Raymond, Arménie, Entre Orient et Occident, 3000 ans de civilisation, Exposition BNF, Paris, 1996
  • MAHE, J.P. & A., Histoire de l'Arménie des origines à nos jours, Perrin, 2012
  • MARCHAND, L., & PERRIER, G., La Turquie et le fantôme de l'Arménie, Arles, Actes-sud, 2013
  • MOURADIAN, C., L'Arménie, « Que sais-je », PUF, 2013
  • MUTAFIAN, C., Atlas historique de l'Arménie, Autrement, Paris 2001
  • MOURADIAN, C., De Staline à Gorbatchev. Histoire d'une république soviétique : l'Arménie, Paris 1990
  • TERNON, Y., Les Arméniens. Histoire d'un génocide. Paris, Le Seuil, 1977

Arts et culture

  • DURAND, J., (dir), Armenia sacra, RMN, Paris, 2007
  • DONABEDIAN, P., & THIERRY, J.-M., Les Arts arméniens, Mazenod, Paris, 1989
  • DONABEDIAN, P.,L'Âge d'or de l'architecture arménienne, Parenthèses, Marseille, 2008
  • DONABEDIAN, P., & MUTAFIAN, C., Les douze capitales de l'Arménie, Paris, Somogy, 2010
  • THIERRY, J.-M., L'Arménie au Moyen Âge, Zodiaque, Paris, 2000

Littérature

  • ARLEV, M, Embarquement pour l'Ararat, Marseille, Parenthèses 2007
  • BITOV, Andréï, « Un Russe en Arménie : souvenirs d'un pays qui fut », Albin Michel, 1990
  • DINK Hrant, Deux peuples proches, deux voisins lointains : Arménie-Turquie, Arles, 2009.
  • GROSSMANN, L., La paix soit avec vous. Notes de voyage en Arménie, Paris, 1989
  • MANDELSTAM, O., Voyage en Arménie, Paris, 1995
  • TER MINASSIAN, A., Nos terres d'enfance. L'Arménie des souvenirs, Marseille, 2010
  • VAHE, G., La poésie arménienne du Ve siècle à nos jours, Paris, La Différence, 2006
  • ZARIAN, K., Bateau sur la montagne, Paris, Seuil, 1986

Géorgie

Histoire

  • N. Assatiani & A. Bendianachvili, Histoire de la Géorgie, L'Harmattan, Paris, 1987
  • N. Gougouchvili, D. & O. Zourabichvili, La Géorgie, Que sais-je ? Presses Universitaires de France, Paris, 1983
  • Hoesli E., A la conquête du Caucase, épopée géopolitique et guerres d'influences, édition des Syrthes

Art et littérature

  • Roustaveli C, Le Chevalier à la Peau de Tigre, Gallimard, Paris
  • L'Art des Ciseleurs Géorgiens, Grund, Paris
  • Novakova A., Contes du Pays du Caucase, Grund, Paris
  • L'Or et les Emaux Géorgiens, Editions Cercle d'art, Paris
  • La Géorgie, Editions Brepols, Paris
  • Velmans T., Miroir de l'Invisible, , A. Alpago Novello, Zodiaque

Éditions Faton

Intermèdes et les Editions Faton, l'éditeur d'Archéologia, des Dossiers d'Archéologie, et des Dossiers de l'Art notamment, sont partenaires. Pour vous procurer les numéros qui vous intéressent, consultez le site des Editions Faton www.faton.fr ou contactez le 03 80 40 41 00.

Départ du 16 juillet 2017 au 28 juillet 2017 (13 jours, départ garanti)

Petit groupe de 8 à 20 participants.

Conférencier

Anna LEYLOYAN.
Doctorat d'histoire de l'art. Maître de conférences à l'Inalco (Institut National des langues et civilisations orientales).

Tarifs
En chambre Double (2 personnes, 1 lit double) 2 850,00 € / personne
En chambre individuelle supplément +550,00 € / personne
En chambre Twin (2 personnes, 2 lits séparés) 2 850,00 € / personne

Taxes aériennes au 2 novembre 2016, comprises dans le prix : 195,00 € dont 117,00 € de taxe d'aéroport

Ce prix est garanti pour un nombre de participants compris entre 13 et 20 personnes. Entre 8 et 12 personnes, nous nous réservons le droit de demander un supplément de prix de 90,00 € par personne. Cet éventuel supplément vous serait demandé plus de 30 jours avant le départ, ou lors de votre inscription si celle-ci intervient à moins de 30 jours.

Vols sur compagnie régulière Ukraine International Airlines
Départ Arrivée Vols
Paris - Charles de Gaulle CDG
16/07/2017 - 05:30
Kiev (Borispol) KBP
16/07/2017 - 09:35
PS130
Kiev (Borispol) KBP
16/07/2017 - 12:00
Tbilissi TBS
16/07/2017 - 15:45
PS515
Yerevan EVN
28/07/2017 - 15:30
Kiev (Borispol) KBP
28/07/2017 - 17:30
PS614
Kiev (Borispol) KBP
28/07/2017 - 19:30
Paris - Charles de Gaulle CDG
28/07/2017 - 21:55
PS129

Thèmes de ce voyage

Ces voyages peuvent également vous intéresser...